Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Le troisième lien: un moteur de développement économique?

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 10 février 2017 4 commentaires

Jean-François Cliche
Le Soleil

(Québec) L’affirmation

«Faut pas croire au développement de sa région pour dire des choses comme ça. […] Moi, je pense que l’avenir économique de la grande région de Québec et de tout l’Est-du-Québec passe par un nouveau lien entre les deux rives. C’est un incontournable», a déclaré cette semaine le maire de Lévis, Gilles Lehouillier. Celui-ci réagissait aux propos d’un économiste, Jean-Pierre Lessard, qui laissait entendre que l’appui populaire au fameux troisième lien est artificiellement gonflé par le fait que les sondeurs n’incluent pas les coûts du projet – l’équivalent de 16 $ par passage ou de hausse de 20 % des taxes municipales pendant 25 ans, a-t-il illustré – dans leurs questions. M. Lehouillier a qualifié ces chiffres de «calculs réducteurs» trahissant un «manque d’objectivité» et a appelé à «avoir une vision d’ensemble des choses». Alors, prenons-­le au mot…

(…)

En fait, le principal effet d’un troisième lien serait de déplacer une partie du développement futur – surtout résidentiel, mais peut-être commercial aussi – vers la rive sud, estiment tous les économistes que nous avons consultés

(…)

Verdict

Clairement faux. Il fait peu de doute qu’un troisième lien allégerait (pour un temps, du moins) le trafic sur les ponts aux heures de pointe, ce qui favoriserait le développement résidentiel sur la rive sud. Mais ce sont des logements qui se construiront de toute manière, avec ou sans pont supplémentaire – ils iront juste ailleurs dans la région. Et la congestion actuelle n’est pas suffisante pour espérer que ce pont/tunnel ait un effet de désenclavement qui stimulerait l’économie.

La suite

Voir aussi : SRB, Transport, Transport en commun.


4 commentaires

  1. Jeff M

    10 février 2017 à 15 h 53

    « Le Soleil » est l’un des rares médias de la région à avoir équilibrer les points de vue dans ce débat.
    Personnellement, et moi même économiste de formation, je n’y vois qu’un immense gaspillage dans cette idée du 3e lien. Ça ne nous ferait que nous rendre plus dépendants de ce genre de structure qui coûte la peau des fesses. Le SRB à moyen et long terme paraît beaucoup plus économique.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Insider

    10 février 2017 à 16 h 04

    « Le SRB à moyen et long terme paraît beaucoup plus économique. »

    Malheureusement le moyen ou long terme n’est pas rentable en politique si on a pas de … de béton. ;-)

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Jeff M

      13 février 2017 à 16 h 40

      Va falloir que le maire Labaume défende mieux l’idée du SRB. Il y a beaucoup de méconnaissance dans les enjeux liés aux transports. C’est son bébé depuis le début et il a le poids politique pour le défendre, quitte à perdre quelques appuis.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  3. laéR

    11 février 2017 à 11 h 27

    Hâte de voir comment les gérants d’estrade vont réagir.

    Ça me fait penser au maire de Lévis, qui se fait du capital politique à fond sur le dos du troisième lien, sachant très bien toutes l’émotions qu’il y a pour les gens de la rive sud sur ce sujet.

    Évidemment, émotions n’égalent pas raison.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *