Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Îlot des Capucins: état des travaux

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 22 juin 2017 14 commentaires

* Tout est loué pour ce projet

Un billet précédent

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Logement locatif ou social.


14 commentaires

  1. paradiso Utilisateur de Québec Urbain

    22 juin 2017 à 19 h 29

    Beau projet pour l’Ukraine. Leurs cages à poules s’améliorent.

    Et à part briser la trame urbaine de Limoilou, à quoi servira ce large espace entre la rue et les bâtiments? N’aurait-il pas été plus avantageux d’élargir les cours arrière?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Gérald Gobeil Utilisateur de Québec Urbain

      22 juin 2017 à 20 h 11

      Cet espace sera vert, partout, avec plantations, etc. Les cours arrière seront aussi aménagées. Le projet est signé par l’architecte Érick Rivard.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Insider

        22 juin 2017 à 21 h 21

        Un extrait de sa page LinkedIn:

        « Il a récemment complété la rédaction d’un chapitre sur la Micro-intervention urbaine dans un ouvrage à paraître en 2017. En 2016, il a reçu une mention nationale en design urbain de l’Institut Royal d’Architecture (IRAC) pour son projet Limoilou dans la rue. Finaliste au plus récent concours pour les aménagements de chantier de la rue Ste-Catherine, il s’est aussi distingué en remportant le concours d’architecture pour l’Ilot des palais à Québec et en remportant le premier prix de design des entretiens Jacques-Cartier à Lyon. Il a été finaliste pour le concours international de design de Gaz de France. En 2005 il s’est vu attribuer le Certificat Henry Adams de l’American Institute of Architects pour l’excellence. »

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • Jean Cazes

      22 juin 2017 à 21 h 58

      Mais encore?

      Commentaire complètement décroché de la réalité du quartier: je demeure à côté, et j’observe que ce projet s’intègre FORT bien à la trame urbaine de mon coin! Une des raisons qui contribuent à son succès, à mon avis. Bravo pour la firme d’Erick Rivard!

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Jean Cazes

      22 juin 2017 à 22 h 06

      J’oubliais: ce « large espace » sera occupé par les phases 2 et 3 du projet, avec ruelle. J’en fais le suivi…

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Gérald Gobeil Utilisateur de Québec Urbain

        22 juin 2017 à 22 h 19

        Jean,

        Le « large espace » dont tu parles est à l’arrière. Les photographies illustrent l’avant de l’immeuble. (Je viens d’ajouter 2 dernières photos montrant l’arrière). Un deuxième immeuble similaire devrait être construit (à l’arrrière) l’an prochain. Quant à la phase 3, elle occupe un espace moindre du côté de la Canardière mais ce serait pour plus tard. Enfin, il faut noter que tout est loué. On peut présumer que ce sera ainsi pour les phases 2 et 3. Je sais que tu dois y faire une visite bientôt. L’intérieur des appartements est particulièrement bien aménagé mais tu verras par toi-même.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  2. Pier Luc

    23 juin 2017 à 08 h 18

    Ils sont chanceux ces gens là, ils ont des boîtes communautaires adaptées aux commandes en ligne. Bas besoin d’aller au Bureau de poste chaque fois qu’ils recevront quelque chose en même temps que deux de leur voisins.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Léo Roy

    23 juin 2017 à 09 h 27

    Je ne comprends pas pourquoi aménager autant d’escaliers extérieurs, dans un pays nordique comme le nôtre.

    D’autant plus que du point de vue esthétique, c’est très discutable.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      23 juin 2017 à 10 h 38

      « Je ne comprends pas pourquoi aménager autant d’escaliers extérieurs, dans un pays nordique comme le nôtre. »

      Je me risque avec deux raisons:

      – Pour la sécurité en cas d’incendie.
      -À Limoilou, historiquement ils n’ont jamais eu peur de déneiger les escaliers.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Marc Guy

        24 juin 2017 à 12 h 40

        des escaliers exterieur et interieur une excellente façon d’exclure les retraités qui on developé des problemes de hanche et genoux la population vieilli et on bâti pour les jeunes

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        24 juin 2017 à 13 h 04

        Quel pourcentage de la population se trouve ainsi exclu? Vous irez plaider la cause à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse. Faites-vous plaisir.

        Quand on cherche des poux…

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Marc Guy

        24 juin 2017 à 18 h 17

        @insider

        Je n’ai rien inventé (article du Washington post). La démographie est là pour Québec aussi

        America is rapidly aging in a country built for the young

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        24 juin 2017 à 23 h 58

        Bon combat!

        Si vous cherchez une cause noble, je vous suggère de faire le Don Quixote pour critiquer les buildings difficilement accessible pour les handicapés et pas très convivial pour les piétons. J’ai en tête le projet d’un autre promoteur immobilier que vous n’avez jamais critiqué ici sur QU. Je vous laisse deviner lequel.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  4. Jean François Côté

    24 juin 2017 à 17 h 44

    Très beau projet ! Félicitation!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *