Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Lancement de l’appel d’offres pour la réhabilitation des Nouvelles-Casernes

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 7 juillet 2017 1 commentaire

Source : Simon Boivin, Le Soleil, le 7 juillet 2017

(Québec) Quatre ans après l’annonce d’investissements pour consolider les Nouvelles-Casernes, la Commission de la capitale nationale (CCNQ) lance finalement un premier appel d’offres pour entreprendre la phase I des travaux.
Le gouvernement du Québec a annoncé à l’été 2013 un investissement de 20 millions $ pour assurer la mise en valeur et le maintien l’immeuble patrimonial dans le Vieux-Québec. 
«La complexité d’un tel chantier et sa spécificité patrimoniale explique le temps requis pour chacune des étapes de ce grand projet», a fait valoir Anne-Marie Gauthier, porte-parole de la CCNQ, jeudi. Elle note que des travaux préparatoires, des études, des relevés et un plan de conservation ont été réalisés entre-temps.
L’enveloppe du bâtiment abandonné depuis plus de 50 ans n’offre plus «l’étanchéité requise» et sa maçonnerie structurale est considérée dans un état «précaire», lit-on dans l’appel d’offres. Les travaux à effectuer sur la partie ouest de la bâtisse comprennent notamment la restauration des murs de façade et de la toiture. À titre indicatif, l’appel d’offres de la CCNQ évalue à 6,5 millions $ plus taxes le coût approximatif des travaux pour cette première de deux phases. 

Le chantier pourrait s’étaler sur une période de 24 mois. La CCNQ espère que la phase I sera terminée à l’été 2019.

la suite

Nouvelles Casernes : la patience est de mise.

Voir aussi : Patrimoine et lieux historiques.


Un commentaire

  1. Claude Jean

    8 juillet 2017 à 07 h 26

    Mais toujours pas de vision annoncée.
    Le Régiment de La Sarre avait manifesté beaucoup d’intérêt pour le projet et avait fait part des ses propositions.
    Le Régiment de La Sarre, un groupe de reconstitution historique, y voyait un projet de la plus haute importance pour faire revivre la mémoire de Montcalm et de ses troupes venues défendre la Nouvelle-France contre l’invasion britannique.
    « Souhaitons qu’il y aura toujours place pour la mise en valeur des bâtiments selon leur vocation première, soit le casernement des troupes de Montcalm. Les Nouvelles-Casernes constituent un témoignage fort du fait français en Amérique » d’ajouter M. Claude Jean, responsable des communications et caporal dans la compagnie du 2e bataillon du Régiment.
    Dommage et triste pour notre histoire nationale que les propositions de Musée de la Nouvelle-France et de mise en valeur des casernes des soldats de Montcalm n’ont étés retenus et ignorés à ce jour.
    En espérant que nous donneront aux Nouvelles Casernes une vision française dans cette ville berceau du fait français en cette terre d’Amérique!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *