Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Les finalistes de « Rêvons nos rivières »

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 20 septembre 2017 Aucun commentaire

Source : Annie Morin, Le Soleil, le 20 septembre 2017

(Québec) Passerelles de bois ou de béton, cabanes flottantes, sculptures géantes en forme d’orignal, culture de moules d’eau douce, marché public autochtone… Le concours international Rêvons nos rivières a permis à la Ville de Québec de faire le plein d’idées pour aménager et mettre en valeur les rivières qui sillonnent son territoire. Un plan reste à rédiger et à financer.
Engagée dans un marathon d’annonces avant le déclenchement officiel de la campagne électorale, l’administration Labeaume a dévoilé mardi les noms des lauréats du concours international d’idées lancé au mois de mai.
La proposition préférée du jury de Rêvons nos rivières est celle de l’équipe américaine Cadaster, de Brooklyn, qui remporte le premier prix de 100 000 $. «C’est très branché, très ancré sur l’histoire de la ville de Québec. Ces gens-là se sont basés sur les lots seigneuriaux qui étaient à l’origine du lotissement dans la Nouvelle-France», a rapporté Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif responsable de l’aménagement du territoire. 
«Ils sont repartis de ce concept-là pour suggérer qu’on recrée des lots en long qu’on pourrait aménager avec de l’agriculture urbaine, vélo, promenade… Chacun de ces lots-là mènerait à une rivière, à un cours d’eau. Ça permettrait de rebrancher les quartiers sur la rivière.»

Les idées de cette firme ont aussi le mérite de pouvoir être réalisées «petit à petit et dès demain», a souligné Mme Lemieux. 

la suite

Concours pour l’aménagement de 4 rivières de la région.

Voir aussi : Environnement, Nouvel urbanisme.

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *