Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


L’élargissement de la portion sud de Laurentienne confirmé

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 21 septembre 2017 13 commentaires

Annie Morin
Le Soleil

(Québec) Le maire Régis Labeaume part en campagne électorale avec l’élargissement de l’autoroute Laurentienne en poche, gracieuseté du gouvernement du Québec qui a fait l’annonce de 150 millions $ mercredi, quatre ans avant le début possible des travaux.

Le projet présenté aux journalistes prévoit trois voies de circulation sur toute la longueur dans les deux directions, entre Charlesbourg et le centre-ville. Seule petite exception pour cause de distribution du trafic : sous le viaduc de Félix-Leclerc en direction nord. Vers le sud, il y aura même quatre voies entre l’autoroute Félix-Leclerc et la sortie Soumande. Elle sera réservée au virage à droite et aura pour fonction de désengorger l’accès au Centre Vidéotron.

Dans la portion plus dense, entre les sorties du boulevard Wilfrid-Hamel et la rue de la Croix-Rouge, les partenaires ont convenu de transformer les voies rapides en boulevard urbain, mais elles seront toujours au nombre de trois.

La forme exacte de ce boulevard n’est pas arrêtée, mais le maire de Québec a évoqué un aménagement plus harmonieux et l’abaissement de la limite de vitesse de 70 à 60 kilomètres/heure pour «enlever l’effet piste de course» à la jonction des quartiers Limoilou et Saint-Roch.

La présence ou non d’une voie réservée au transport en commun n’est pas décidée. Cela dépendra des besoins du prochain réseau structurant de transport collectif, a indiqué Régis Labeaume.

La suite

Voir aussi : Transport.


13 commentaires

  1. Che

    21 septembre 2017 à 07 h 44

    Pas toujours un fan d’élargir les autoroutes mais ce projet fait du sens s’il y a une voie réservée aménagée sur cette portion de l’autoroute.

    Aussi, le projet semble inclure la transformation de l’autoroute en boulevard urbain à partir de Wilfrid Hamel, ce qui est une très bonne nouvelle.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • PPD

      21 septembre 2017 à 09 h 35

      Avec la possibilité de réserver une voie de chaque côté, ça ouvrira la porte au développement futur du transport en commun, à la promotion du covoiturage, et qui sait, la mise en place un système de transport à haute capacité.

      Dans le contexte actuel, ça me semble être un scénario plus que probable que, bien sûr, le maire se garde d’évoquer en cette période préélectorale.

      Que dire maintenant du boulevard urbain mis à part que c’est une sacré bonne nouvelle! En partant de Wilfrid-Hamel, ça signifie que près de la MOITIÉ de l’actuelle autoroute Laurentienne sera converti en boulevard.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  2. Paco

    21 septembre 2017 à 08 h 48

    «La présence ou non d’une voie réservée au transport en commun n’est pas décidée.»

    Quel manque de leadership encore une fois. On s’enligne pour un autre psychodrame…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Léo

    21 septembre 2017 à 09 h 22

    Un élargissement d’autoroute annoncé… le jour du Défi sans auto solo.
    C’est du mépris ou juste de l’incompétence ?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Seb

      21 septembre 2017 à 09 h 45

      « Le jour du défi sans auto solo »

      Et vous avancez la thèse de l’incompétence pour une annonce d’élargissement durant cette « journée »!!!!??

      Sérieusement, le jour sans auto solo!!! J’encourage ceux qui veulent y participer mais on peut pas connaître tous les « jour de si, jour de cela ».

      C’est rendu une vraie clique le forum ici. Nos autoroutes sont complètement dysfonctionnelles et n’ont pas été mises au niveau des standards d’aujourd’hui depuis leur construction. Y’a-t-il moyen de les faire évoluer afin qu’elles soient plus fluides et plus sécuritaires?

      Les investissements qui ont commencés il y a quelques années sur certains tronçons commencent à améliorer le tout mais on est encore loin d’un réseau intelligent, fiable, fluide et sécuritaire.

      L’annonce de cet élargissement constitue une bonne nouvelle, mais juste 20-25 ans trop tard! La prochaine devrait être la 20 entre St-Nicolas et Lévis centre-ville et Capitale entre St-David et Labelle.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • PPD

        21 septembre 2017 à 10 h 18

        Je suis obligé d’être d’accord avec vous. Les idées ici véhiculées sont parfois doctrinaires quand la vérité, en mon sens, émane toujours d’un compromis.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        21 septembre 2017 à 11 h 57

        Doctrinaire pas seulement dans un seul des 2 camps qui s’affrontent si on souhaite être intègre intellectuellement parlant.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Che

        21 septembre 2017 à 13 h 51

        @Seb

        « Nos autoroutes sont complètement dysfonctionnelles et n’ont pas été mises au niveau des standards d’aujourd’hui depuis leur construction. Y’a-t-il moyen de les faire évoluer afin qu’elles soient plus fluides et plus sécuritaires? »

        D’accord pour les rendre sécuritaires. Cependant, régler des problèmes de congestion en ajoutant des voies est un trou sans fin. Lorsqu’on augmente la capacité d’un tronçon, le goulot d’étranglement se déplace ailleurs. Et au final, les emplois sont dans des secteurs de forte densité avec un manque d’espace et de stationnement. C’est pourquoi il y a du traffic à Toronto, à Houston et à Los Angeles, trois villes pourtant réputées pour leurs autoroutes à très large capacité.

        L’élargissement de ce tronçon de Laurentienne n’a de sens que si les voies supplémentaires sont réservées au TEC ou co-voiturage. Les rues qui mènent au centre-ville ne peuvent pas accomoder plus de voitures qu’actuellement et il n’y a aucune place pour les élargir.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Léo

        21 septembre 2017 à 14 h 30

        Peut-être que vous n’étiez pas au courant pour cette journée, mais j’espère que la mairie de Québec, pour qui la congestion routière est un sujet majeur, l’était !

        Sachez que les autoroutes ne seront pas plus fluides si on les agrandit. Au contraire, cela va attirer encore plus de circulation, et donc au bout de quelques années rendre la congestion encore pire que maintenant. C’est un fait qui prouvé depuis des décennies par des urbanistes et des scientifiques.
        Même le ministre Blais le reconnaît dans l’article en question : «Personne ne pouvait remettre en question cette idée fort simple que si nous faisions le nord, il fallait un jour, bien sûr, élargir Laurentienne sud.»
        Cela veut donc dire que dans quelques années il va falloir élargir les rues qui passent au centre de Saint-Roch pour absorber le trafic encore plus grand en provenance des autoroutes.
        Est-ce vraiment cela que l’on veut ? Une ville avec toujours plus de voitures, de congestion, et de pollution ?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Vincent

        22 septembre 2017 à 23 h 12

        Élargir des autoroutes en ville, c’est nourrir le monstre!

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        23 septembre 2017 à 10 h 15

        @ Vincent

        Vous ne devriez pas faire confiance à ce que disent les spécialiste. Faites comme Jean-François Gosselin qui préfère faire confiance aux gérants d’estrade qui ont peut-être utilisé le TEC une fois ou deux!

        Notre cher Jeff consulterait probablement un naturopathe s’il était victime d’un AVC ou d’un cancer. Pourquoi faire confiance aux cardiologues, oncologues, chirurgiens ou neurologues quand on a un naturopathe qui nous promet une guérison?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  4. PPD

    21 septembre 2017 à 15 h 25

    On va se pencher sur un cas spécifique qui démontre que la théorie ne rejoint pas toujours la pratique.

    Pensez au récent élargissement (j’appelle ça aussi une mise à niveau) de l’autoroute Robert-Bourassa. On l’a élargie et reconfigurée prioritairement en fonction des besoins… de la RTC!

    On a rendu cet axe autoroutier flexible, intelligent et au bénéfice d’une gamme élargie d’utilisateurs. Pas de voies en plus pour les voitures solos sur les heures de pointe.

    En gardant la configuration actuelle sur Laurentienne (même sur toute sa longueur), on peut oublier l’implantation de voies réservées sur cet axe. En proposant le statut quo, vous participez, bien malgré vous, à la perpétuation de sa vocation uniquement automobile.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. Jeff M

    21 septembre 2017 à 18 h 59

    Bonjour, un peu hors sujet, mais je le replace ici pour qu’on le voit.
    Je test la possibilité de créer un comité de citoyen contre un 3e lien. J’ai créé un événement facebook.
    la date et le lieu de l’événement sont à déterminer. Dites vos préférences!
    https://www.facebook.com/events/287718385055995/?acontext=%7B%22action_history%22%3A%5B%7B%22mechanism%22%3A%22bookmarks%22%2C%22surface%22%3A%22bookmarks_menu%22%2C%22extra_data%22%3A%22%5B%5D%22%7D%2C%7B%22surface%22%3A%22dashboard%22%2C%22mechanism%22%3A%22calendar_tab_event%22%2C%22extra_data%22%3A%22%5B%5D%22%7D%5D%2C%22ref%22%3A46%2C%22source%22%3A2%7D

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *