Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Ne mettons pas le « char » devant les personnes

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 21 octobre 2017 3 commentaires

Annette Côté
Le Soleil
Point de vue

Lors de l’ouverture du Grand Théâtre en 1971, il n’a fallu que quelques soirs pour constater la pénurie d’installations sanitaires pour les 1850 usagers de la salle Louis-Fréchette : huit toilettes pour chaque sexe, réparties des deux côtés, un étage sur deux (pair ou impair, parterre et mezzanine, ou corbeille et balcon). Alors étudiante et travaillant quelques soirs par semaine comme ouvreuse, j’ai vu bien des femmes faire la queue pendant toute la durée des entractes. Parfois, certaines s’enhardissaient même à envahir les toilettes des hommes dans l’espoir de sauver du temps. (…) Y a-t-il assez d’espaces de stationnement dans cette partie du Vieux-Québec pour accommoder une partie de ces gens, en plus des clients des restaurants, boutiques ou sites touristiques du quartier? Y aura-t-il suffisamment d’autobus pour les citoyens qui opteront pour ce mode de transport les soirs de spectacle? Y aura-t-il des navettes pour en transporter d’autres entre ces lieux de spectacle et les différents parcs-O-bus de la ville? … A-t-on seulement songé à travailler en collaboration avec le RTC pour, au moins, aborder ces questions? Ceux qui voyagent toujours en «char» n’y ont sans doute pas pensé…

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Transport, Transport en commun.


3 commentaires

  1. Insider

    21 octobre 2017 à 11 h 06

    «A-t-on seulement songé à travailler en collaboration avec le RTC pour, au moins, aborder ces questions? Ceux qui voyagent toujours en «char» n’y ont sans doute pas pensé[…]»
    »

    Quoi écrire de plus que ça?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. urbanoïd

    21 octobre 2017 à 13 h 15

    Quel texte lumineux.

    Espérons que l’horrible horloge et les abribus insalubres du RTC seront pulvérisés.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. marc guy

    21 octobre 2017 à 13 h 53

    Ceux qui voyagent toujours en «char» n’y ont sans doute pas pensé…
    Combien de Membres du conseil d’administration du RTC voyage par bus regulierement ? Une chance pour les employés du RTC qui dispose de grand stationnement a chaqun des deux garages pour évité les retard . On parle aussi du maire et conseillers on les croise régulierement dans les bus du RTC Maitenant on parle des trottoires toujours bien déneiger en priorité qui nous facilite la marche en toute sécurité

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *