Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Québec est la seule, parmi parmi les 12 plus grandes villes du pays, à n’avoir aucun projet de transport collectif

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 13 novembre 2017 15 commentaires

Jean-Luc Lavallée
Journal de Québec

Québec est la seule ville canadienne de plus de 500 000 habitants qui n’a aucun projet concret de transport collectif structurant en chantier, déplore une coalition de groupes environnementaux.
La Vieille Capitale fait figure d’exception en la matière et a pris un retard considérable sur les autres grandes villes du pays, incluant celles de taille comparable, révèle une compilation effectuée par l’organisme Vivre en Ville qui a partagé le fruit de ses recherches avec Le Journal. (…) « À part Winnipeg, tout le monde y va avec un SLR et si on avait ajouté les villes de 200 000 habitants et plus, vous auriez vu davantage de projets dans le tableau parce qu’il y a sept chantiers de tramway présentement en Ontario. Waterloo en passant, ce n’est pas énorme, ça n’a pas du tout la même envergure que Québec », a commenté Alexandre Turgeon, du Conseil régional de l’environnement, qui prône un système sur rails à Québec et non un SRB.

La suite

Voir aussi : Transport, Transport en commun.


15 commentaires

  1. Antoine

    13 novembre 2017 à 09 h 38

    Ben oui Québec a un projet de transport collectif, le 3 ieme lien…

    Quand ce projet sera construit ( on espère que non ) et que les années à venir après nos taxes seront doublés et on payera plus d’impot et qu’on constatera que les 3 ponts sont vides 90 % du temps, on se dira tiens ca nous rappelle l’amphithéatre… Et après les stations de radio qui se font du capital de sympathie populiste là dessus viendront chialer contre les gouvernements. Après ils trouveront un autre projet stupide à nous faire passer… tiens les olympiques pourquoi pas..

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. laéR

    13 novembre 2017 à 10 h 17

    Alors pour nos lecteurs et contributeurs de QU avec les plus grandes œillères au monde et où leur vision de la société s’arrête à la mousse qui sort de leur nombril, j’espère que vous comprendrez un jour que Québec perdra tout attrait face aux autres villes canadiennes qui elles, sont déjà entrain de préparer leur futur.

    Et svp, ne venez pas me parler des voitures volantes, autonomes et autres.

    Québec 0
    Autres villes canadiennes 10

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Trashy

    13 novembre 2017 à 16 h 38

    Yep a Quebec on préfère élargir les autoroutes !! Désolant !

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. Gengis

    14 novembre 2017 à 03 h 27

    À vrai dire, Québec mériterait depuis longtemps un métro en bonne et dûe forme. Mais puisque nous mangeons toujours des miettes du fédéral, qui ne veut pas que le Québec se développe trop de peur qu’il vole de ses propres ailes, nous allons viser un tramway, un peu comme celui de Bordeaux.

    Alexandre Turgeon a raison. Je dirais même plus, c’est un scandale honteux que le Tramway de Québec ne soit pas déjà en chantier. Souvenez vous de ce vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=Qz791aWNg6I
    Je comprends que le fédéral ne veut pas investir et que couillard non plus, mais l’important c’est qu’on mette les bouchées doubles et qu’on paye des lobbyistes à Ottawa pour qu’on débloque l’argent nécessaire pour notre tramway. Qu’on commence par une ou deux lignes, peu importe, mais qu’on commence.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Tramway_de_Québec#Ligne_L.C3.A9vis.2FD.27Estimauville

    Souvenez vos de cet article qui annonçait même que c’était presque chose faite: http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/348648/et-la-vieille-capitale-aura-son-tramway-avant-montreal

    Il faut absolument mettre le PAQUET médiatiquement parlant et politiquement parlant, sur la Caisse de Dépôt et de Placement du Québec, pour que des fonds soient investis dans le Tramway de Québec, projet indispensable pour la Capitale.

    Continuons d’en parler mais aussi de poser des actions concrètes. Persévérons! Pensez à jusqu’à quel point ACCÈS BLEUETS à dû lutter pour enfin obtenir son autoroute à 4 voies pour aller au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Combien de personnes ont tenté de les dissuader, de les faire passer pour des gens qui voulaient quelque chose de non nécessaire, et qu’améliorer la route était suffisant… Non! Il n’en est pas question. Nous persévérons et signons, nous allons la faire, cette infrastructure des plus indispensables pour l’avenir à long terme de notre très belle ville de Québec.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • dae

      14 novembre 2017 à 08 h 19

      Je ne veux pas vous décevoir, mais M. Labeaume a décidé qu’il n’y aurait pas de tramway à Québec.
      Il n’y en aura donc pas.

      La raison invoquée est qu’il ne peut pas construire un tramway qui irait jusque dans les banlieues. (alors que vu la très faible densité des banlieues, même un SRB ne peut pas aller chercher du monde, il est nécessaire de construire des parc-relais… qui pourraient être dans une station de tramway).
      Une autre raison non officielle, est que les commerçants de la rue Cartier insistent depuis des années pour qu’on ne supprime pas de places de stationnement sur René-Lévesque, ce qui serait nécessaire pour y faire circuler le tramway….

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Gengis

        16 novembre 2017 à 11 h 35

        Rien n’a à circuler sur René Lévesque. On peut s’arrêter à la Place de France ou à l’Assemblée Nationale. Concentrons nous sur la ligne qui passe sur Charest jusqu’à De l’Église-Nérée-Tremblay.. Avec peut-être une autre qui monte la côte parlementaire, c’est tout.

        Il verra bien que c’était son souhait initial et nous y reviendrons. Ça sera son patrimoine. Dans le futur, ça sera sa marque par lequel nous allons reconnaître le caractère charnière de son service pour Québec.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • Alain Manseau Utilisateur de Québec Urbain

      16 novembre 2017 à 22 h 04

      Plus j’y pense et plus je me dit que l’idée d’un métro n’est pas si farfelu finalement. Montréal travaille pour obtenir sa 5ème ligne et Ottawa aura sa première. Je pense qu’il nous faut un métro style Toronto/Boston, le même qui sera utilisé pour la ligne rose à Montréal et à Ottawa. Un simple tunnel avec un train sur rail. C’est beaucoup moins cher que la technologie utilisée actuellement à Montréal et ça permet de sortir les trains à l’extérieur lorsque la topographie le permet. Je vois le métro partir de la haute-ville (centre-ville Ste-Foy) jusqu’au vieux-Québec en passant par la haute-ville avec un prolongement possible vers Lévis (près du siège-social de Desjardins) et un autre prolongement vers Limoilou/Amphithéâtre’en passant par St-Roch.

      Ça coûterait plus cher qu’un tramway mais ce serait nettement plus rapide et efficace, ça n’amputerait pas les voies de circulation et ainsi, ça pourrait obtenir plus facilement l’adhésion des automobilistes, la clé du succès à Québec.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Gengis

        17 novembre 2017 à 01 h 35

        Tout à fait. Je suis d’accord. Ça serait même une priorité par rapport à Montréal, considérant que depuis presque 30 ans on ne fait que tenter de redéployer les bus encore et encore, tel des pansements sur un réel et très sérieux besoin béant de la Capitale.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  5. julien

    14 novembre 2017 à 08 h 46

    « Je comprends que le fédéral ne veut pas investir et que couillard non plus, mais l’important c’est qu’on mette les bouchées doubles et qu’on paye des lobbyistes à Ottawa pour qu’on débloque l’argent nécessaire pour notre tramway. Qu’on commence par une ou deux lignes, peu importe, mais qu’on commence.
     »
    Je n’ai pas l’impression que les gouvernements fédéral et provincial ne veulent pas investir, au contraire. Par contre, pour qu’ils investissent, il faudrait leur dire dans quoi on souhaite investir. Et, pour l’instant, personne à la ville de Québec ne le sait.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Gengis

      17 novembre 2017 à 01 h 43

      Tout à fait. C’est ce que je dis. Il faudra réellement lutter pour faire construire ce métro ou le Tramway de Québec.
      Il y a vraiment des forces d’inertie qui tentent de bloquer les avancées réelles en infrastructures critiques à travers le Québec. Elles ne sont pas nécessairement au niveau du fédéral et du provincial en effet.
      Si quelques villes tertiaires de banlieue en Ontario sont en train, déjà de construire le leur, on le vaut bien mille fois!
      Souvenez vous du mouvement ACCÈS BLEUETS et comment les médias tentaient de l’invalider. Accès bleuets ont dû lutter pendant plusieurs années contre vents et marées, et finalement, grâce à la persévérance et le fait d’oser, les Saguenéen(ne)s ont réussi!
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Route_175_(Québec)#Le_mouvement_Acc.C3.A8s-Bleuets
      Donc continuons notre travail qui a déjà débuté depuis quelques années. C’est investir dans le long terme de notre très belle ville.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  6. PPD

    14 novembre 2017 à 12 h 05

    Le 3e pont n’est qu’une lubie. S’il vous plait, est-ce qu’on peut cesser d’en parler. Même Gosselin a arrêté. Il n’amènera même pas le projet à l’hôtel de ville.

    Le manque d’attrait de Québec ne tient pas qu’à l’inexistence d’un tramway. Il y a le fait francophone et une métropole (Montréal) à 2 h et demi de route, entre autres.

    J’en ai aussi contre l’argument selon lequel l’harmonisation du nombre de voies (à 3) soit considérée comme un élargissement. Dans le cas de Laurentienne comme Henri IV, on harmonise à trois voies de courtes sections présentement à 2 voies, héritage bizarre légué nos ingénieurs des années 60.

    Et puis l’argument super rigide selon lequel intervenir sur nos vieilles autoroutes soit le fruit d’une position idéologique anti TEC, c’est gros en titi. Il se trouve que moderniser les autoroutes, ça sert aussi à la sécurité des usagers, la fluidité (à ne pas confondre avec augmentation de capacité), l’efficacité du transport de marchandises, mais encore, ça servira sans aucun doute aux intérêts du transport en commun.

    Chers amis, la RTC est sur le dossier. Ils sont en train de multiplier l’offre de Métrobus, améliorer les Express, améliorer les parcours, puis ils construiront des stationnements incitatifs en périphérie. C’est sans compter leur application mobile d’une grande efficacité. Dimanche passé, je suis parti de la 3e avenue pour me rendre au PEPS en 30 minutes. Pas en tramway, pas en auto, mais en bus. J’en ferai sursauter plus d’un, mais à mon avis, le service est déjà en nette progression.

    L’argent est là et la volonté politique aussi. Un projet structurant, il y en a un, reste à le peaufiner un petit peu et à le présenter au bon moment, question d’acceptabilité sociale.

    On est en retard, oui! Mais ce n’est pas parce qu’on est une bande d’idiots, c’est parce qu’on a compté pendant longtemps sur l’un des plus long réseau autoroutier par capita en Amérique du nord. Maintenant que ce réseau est saturé, on va évoluer vers la modernité comme tout le monde.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Gengis

      17 novembre 2017 à 22 h 55

      Franchement! Le fait francophone n’est pas un facteur de manque d’attrait. Le fait francophone de Québec est une FORCE! Au niveau du tourisme il nous donne un levier certain au dessus de Montréal.
      Au niveau de l’immigration, le Tramway, oui, aiderait à considerer la ville comme ayant un réseau de transport en commun sur rail et digne de ce nom. La qualité de vie à Québec, depuis trop longtemps paie les frais de l’absolue inexistence d’infrastructures substantielles de transport en commun.
      Par contre, il est vrai que Québec paie les frais du fait que le gouvernement, tant du Québec que fédéral, mise tout sur la métropole.
      Il est temps de s’imposer en tant que joueur majeur. En fait c’est déjà commencé, et il faut poursuivre la lancée de la Capitale.
      Enfin finalement, je suis d’accord avec vous que: »Maintenant que ce réseau est saturé, on va évoluer vers la modernité comme tout le monde. »
      En fait, l’entretien et le développement de notre réseau routier va main dans la main avec le développement de notre réseau de métro au du Tramway de Québec.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  7. Luc Bisson

    19 novembre 2017 à 12 h 25

    En effet il est dommage que nous soyons encore les seuls. Pour la taille de notre ville, je crois qu’on mérite mieux.

    À cet effet, j’ai fais une proposition sur Skyscraperpage.com dans le forum Québec de ce à quoi pourrait ressembler notre futur système de transport interurbain. Voici le lien:

    http://forum.skyscraperpage.com/showthread.php?t=230663

    Dites moi ce que vous en pensez.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  8. Luc Bisson

    19 novembre 2017 à 21 h 13

    Merci. Je suis à préparer la 4ième version qui intégrera aussi la banlieue ouest ainsi que le transport interurbain au sud avec le réseau local.

    Bref une mobilité intégrée qui combine le train de banlieue, le tramway/métro et le transport aéroportuaire

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *