Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Cominar et le boulevard Laurier

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 27 novembre 2017 7 commentaires

Source : Pierre Couture, Le Journal de Québec, le 27 novembre 2017

À Québec, le boulevard Laurier continue de susciter l’intérêt du promoteur immobilier Cominar alors que plus d’un milliard de dollars de projets verront le jour au cours de la prochaine décennie sur cette artère.
« Le boulevard Laurier, c’est le nouveau pôle d’affaires à Québec. On y croit », soutient le grand patron de Cominar, Michel Dallaire.
Au cours des dernières années, de nombreuses entreprises ont décidé de quitter le centre-ville de Québec pour s’établir sur le boulevard Laurier. Le complexe Jules-Dallaire de Cominar, construit au coût de 150 millions $ entre 2008 et 2014, affiche complet.
Le fonds de placement immobilier Cominar dit avoir toujours la ferme intention de construire son projet Le Phare sur le boulevard Laurier. Un projet de 650 millions $.

la suite

Report du projet Le Phare : des opinions divisées dans la population.

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge.


7 commentaires

  1. marc guy

    27 novembre 2017 à 18 h 01

    Pour ceux qui on pas encore remarqué le centre ville de Quebec c’est déplacé « Le boulevard Laurier, c’est le nouveau pôle d’affaires à Québec.
    Au cours des dernières années, de nombreuses entreprises ont décidé de quitter le centre-ville de Québec pour s’établir sur le boulevard Laurier. On peut aussi ajouté Lebourneuf comme pôle d’affaire. Le coeur d’une ville est l’endroit de l’activité économique

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • laéR

      27 novembre 2017 à 23 h 22

      Vous êtes un troll ou quoi?

      Ici sur ce blogue on a déjà discuté du sujet concernant le centre d’une ville.

      Je vous le résume sans insulte, même si vous me donnez fortement le goût :

      L’endroit de l’activité économique est bien entendu l’un des paramètres qui entre dans la notion de centre-ville.

      Un seul critère parmis bien d’autres…

      Je vous congure de faire un effort intellectuel et d’allez en lire la définition dans les ouvrages le permettant, tel un dictionnaire. Consultez en plus d’un, vous vous ferez une tête.

      Bon succès dans vos démarches.

      PS: Ramenez nous aussi des chiffres sur ce que génère en activité économique le vrai centre ville de Québec, à ce que je sache, votre centre commercial préfèré demeure encore le deuxième élément du paramètre « touriste ».

      Cordialement

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • laéR

        27 novembre 2017 à 23 h 25

        PPS: Pas la peine d’essayer de me « bullshiter, votre « hypothèse » est erronée dès le départ, le centre ville de Québec n’est pas le boul. Laurier, et ne le sera jamais. (Référence : la littérature)

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        28 novembre 2017 à 07 h 53

        « Je vous conjure de faire un effort intellectuel et d’allez en lire la définition dans les ouvrages le permettant, tel un dictionnaire. Consultez en plus d’un, vous vous ferez une tête. »

        + 1

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  2. Marc-André

    28 novembre 2017 à 10 h 45

    Ça donne vraiment le goût d’écrire sur ce blog…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • laéR

      28 novembre 2017 à 12 h 09

      Bien si c’est pour amener des informations fausses, des débats inutiles et de l’ostinage d’enfant (lire sans argumentaire) et que le chapeau vous fait, passez vous s’en effectivement.

      Vous trouvez ça dur argumenter avec des faits et non des opinions sans fondement pour tenter d’influencer les lecteurs sur des chemins qui ne vont nul part? Être constructif ça fait peur? Allez écrire sur le site du journal de Québec, ça vous correspond peut-être plus?

      Il y a des gens ici qui prennent le temps d’amener des éléments constructifs à un débat. Vous pouvez bien exprimer la bouette que vous voulez, mais attendez vous à vous le faire dire. La liberté d’expression c’est dans les deux sens.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Marc-André

        28 novembre 2017 à 15 h 28

        Lol! Liberté d’expression! Je ne parlais que de votre ton quand même qui s’apparente au mépris, et vous en rajoutez sur moi en m’envoyant sur le site du JDQ.

        Wow! Un élément très constructif comme vous dites,

        merci, j’en prend note!

        Signaler ce commentaire

         ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *