Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


L’immeuble de la CNESST vendu et sera rénové

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 24 décembre 2017 Aucun commentaire

Source : Baptiste Ricard-Châtelain, Le Soleil, le 24 décembre 2017

EXCLUSIF / La Ville de Québec devait acheter le siège social de la CNESST (ex-CSST) qui sera abandonné après le cafouillage d’un projet de rénovation de 130 millions $; l’immeuble était condamné à la démolition pour cause de pieux de fondation fissurés. Mais voilà qu’un promoteur privé assure que l’édifice est sécuritaire et décaisse des millions pour l’acquérir dans le but d’y louer des bureaux, a appris «Le Soleil». L’immeuble en question est planté au 524 de la rue Bourdages. Début 2014, Le Soleil révélait que la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) — son nom de l’époque — lançait un agrandissement des lieux pour y regrouper quelque 1700 travailleurs. Mais, après avoir dépensé plus de 20 millions $, une mauvaise surprise : début 2015, nous annoncions que les 180 pieux de fondation étaient si abimés que le chantier arrêtait. Encore un an plus tard, nous apprenions que le projet était mort et enterré, que la bâtisse de la désormais Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) serait détruite.
L’organisation publique construit d’ailleurs un nouveau siège social dans l’écoquartier d’Estimauville. Livraison attendue en 2021.
Le promoteur immobilier Marc Simard, président des Immeubles Simard, affirme que ses experts jugent l’édifice réparable. «Il n’est pas question de le démolir. […] Il y a une problématique des pieux, on l’a regardée avec les ingénieurs, il y a de l’argent à mettre dessus, mais ce n’est pas si dramatique que ça.»

la suite

La CNESST déménagera son siège social dans l’écoquartier D’Estimauville.

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Institutionnel.

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *