Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Un sondage sur le tramway

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 22 janvier 2018 38 commentaires

Jean-Simon Bui
FM 93

EXCLUSIF: Les gens de Québec sont partagés sur un tramway, veulent un 3e lien… mais les utiliseraient peu.

C’est la quasi-égalité entre les partisans et les opposants à un projet de tramway à Québec, mais en matière de transport, c’est toujours le 3e lien qui a la cote.

Un sondage SOM/FM93 révèle 49 % des citoyens se disent totalement ou plutôt en accord avec un projet de tramway, alors que 46 % n’appuient pas le projet évoqué par Régis Labeaume.

Cependant, 70 % des répondants indiquent qu’un tramway leur servirait peu ou pas du tout. Seuls 27 % d’entre eux croient qu’un tramway serait utile.

Interrogés s’ils utilisaient les services du RTC, les gens de Québec n’ont été que 40 % à répondre qu’ils prenaient l’autobus souvent ou à l’occasion.

Priorité au 3e lien…

Sans surprise, les répondants ont manifesté un appui important à un éventuel 3e lien Québec-Lévis : 66 % sont en faveur du projet, contre 30 % d’opposants.

C’est d’ailleurs le 3e lien que les citoyens mettent de l’avant : 50 % priorisent le 3e lien, et 34 % le tramway.

… mais paradoxe dans les déplacements

L’appui au 3e lien est cependant contradictoire : bien que 2 personnes sur 3 appuient le projet, seulement 16 % d’entre eux traversent le fleuve au moins une fois par semaine.

Une autre réponse renforce le paradoxe. Seule 1 personne sur 3 croit qu’un troisième lien lui serait utile.

Ce sondage en ligne a été mené du 17 au 19 janvier 2018 auprès de 1 110 internautes adultes de la Ville de Québec. La marge d’erreur maximale pour l’ensemble des répondants est de 3,4 %, 19 fois sur 20.

La suite

Extrait audio

Bombardier a l’oeil sur le projet de tramway à Québec Gabriel Béland (La Presse)

Un billet précédent

Voir aussi : Tramway à Québec?.


38 commentaires

  1. Insider

    22 janvier 2018 à 09 h 25

    « C’est la quasi-égalité entre les partisans et les opposants à un projet de tramway à Québec, mais en matière de transport, c’est toujours le 3e lien qui a la cote. »

    Pour le FM 93 le troisième lien c’est du transport en commun???

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Antoine

    22 janvier 2018 à 09 h 43

    Troisième lien est une stupidité des radios pour gagner des votes. Les ponts sont a peine congestionnés seulement aux heures de pointes et un système de partage des voies pourraient améliorer cela. De plus le troisième lien c’est comme avoir plus d’autoroute….

    Le 93 appuyait haut et fort l’amphithéâtre souvenez vous…

    Il est temps que la ville se réveille, qu’elle pense en fonction de SES résidents et non en fonction de ceux qui vont à l’extérieur pour sauver des taxes

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. marc guy

    22 janvier 2018 à 10 h 21

    70 % des répondants indiquent qu’un tramway leur servirait peu ou pas du tout.
    c’est la phrase clef . Un tramway qui remplace des bus sur un trajet dans le centre ville déja déservie aura aucun effet sur le trafic au plus un meilleur service pour les utilisateurs actuel du bus mais aucun incitatif pour de nouveau usagé

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Francis L

      22 janvier 2018 à 11 h 24

      C’est entièrement faux.

      Premièrement parce que le corridor du metrobus actuel est loins d’avoir convaincue la majorité des citoyens qui résident à proximité. Et heureusement, car il est déjà à saturation! Un tramway aurait un effet attractif bien plus important en plus d’une capacité accrue, amenant plus de résidents du secteur à l’utiliser.

      Enfin, l’arrivé du tramway aurait l’effet de restructurer l’ensemble du réseau, permettant d’améliorer le service même là où le tramway ne passe pas.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Luc

        23 janvier 2018 à 07 h 35

        Et je dirais même plus. le métrobus utilise des voies que les automobilistes ne peuvent utiliser. Alors que le tramway fonctionne en site propre qui n’enlève pas de voie de circulation. ce serait une situation gagnante/gagnante.

        De plus, le tramway étant plus attractif et confortable, il réussirait à arracher quelques automobilistes des rues de Québec. ce serait encore la un avantage pour les automobilistes de la région.

        Nous avons tendance à comparer la situation actuelle mais c’est une mauvaise base de comparaison. un tramway changerait la dynamique de transport de façon positive. Toutes les villes qui ont implanté ce système ont vu des changements significatifs dans les comportement et les façons de penser.

        Il s’agit de faire le premier pas. Soyons courageux, ayons de l’audace.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  4. Gengis

    22 janvier 2018 à 11 h 09

    Des gens ne peuvent pas déclarer être des utilisateurs d’une infrastructure qui n’existe pas à proprement parler. Ainsi, c’est normal que la plupart déclarent ne pas utiliser les transports en commun.

    Accès bleuets a été confronté à une marée de sondages et d’émissions de radio qui déclaraient que la population ne « voulait pas » de l’autoroute à 4 voies pour se rendre au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il y a combien de politiciens qui se sont déchiré la chemise pour dire que c’était du gaspillage, que c’était pas nécessaire, et que des améliorations aux structures existantes seraient suffisantes…
    Que de la poudre aux yeux.

    Les gens du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont persisté et signé et aujourd’hui tout le monde est content de la situation, humains comme chevreuils et orignaux.

    Tout comme les gens de Québec, vont être contents, enfin, le jour où circulera de part et d’autre de la Capitale, le Tramway de Québec.

    On commence avec une ou deux lignes, reliant Ste-Foy, La Cité et Beauport, mais ensuite on continuera ce travail en cours pour rejoindre le Lac Saint-Charles, Val Bélair ainsi que les autres arrondissements/quartiers.

    Donc c’est une bonne nouvelle, on attend avec impatience la première pelletée de terre ainsi que la bouteille de champagne que l’on brisera sur la première rame du tram de Québec.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. Francis L

    22 janvier 2018 à 11 h 29

    Parfois il faut savoir s’élevé un peu, lire entre les lignes et ne pas céder aux sondages trop vite. La question de l’utilisation est bien plus pertinente que celle sur la l’intérêt, et elle montre clairement qu’un tramway serait bien plus utile qu’un tunnel.

    Je suis même étonné que le tramway soit aussi populaire malgré les campagnes de peur des radios poubelles qui aiment décrire l’ensemble de la population de Québec comme des anti-TEC. Comme quoi l’influence de ce petit groupe très bruyant est limité.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  6. Nathan

    22 janvier 2018 à 14 h 17

    Moi, je suis optimiste car 50% sans savoir c’est quoi le projet! Je trouve ça encouragent. j’ai lu beaucoup sur le trainway avant et l’après! Faudra expliquer le projet et seulement là, on pourra juger!
    Un réseau de 50 à 70 km et aulieu que les 2 voie soit collé, je metterais une voie sur rené-lévesque et l’autre sur grande allé.
    Attendons de voir

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Francis L

      22 janvier 2018 à 15 h 18

      La majorité du coût d’un tramway est la réfection des rues où il doit passer. Donc passer sur R-L et Grande Allée aurait l’effet de quasiment doubler le coût.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • AndreGil

        22 janvier 2018 à 20 h 41

        « une voie sur René-Lévesque et l’autre sur Grande Allée »
        C’est une idée qui en vaut bien d’autres, c’est intéressant et ça devrait faire partie des études. Les réfections de rue? Il y en toujours eu et il y en aura toujours… les politiciens aiment ça, alors…

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  7. Antoine

    22 janvier 2018 à 14 h 53

    De grace de la simplicité dans les parcours… Ok pour une ligne de tram est-ouest, mais combinée à des parcours perpendiculaires en autobus simplifiés. Donc :
    – une grande ligne centrale de trammay sur René Levesque
    – deux secondaires genre express bus sur Chemin St-Louis et Chemin Ste-FOy
    – et plein de tertiaires qui ne feraient que les lier perpendiculairement tout simplement.

    Au poubelle les circuits compliqué

    Ajouté à cela des fréquences, de la rapidité et de la qualité et pas mal de monde vont embarquer.

    Utopie : augmentation taxes essences un peu et taxes sur les stationnements et gratuité pour transport en commun ( je rêve… )

    Actuellement par exemple de Sainte-Foy, il faut prendre parfois 3 autobus pour aller à Gabriel Roy…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      22 janvier 2018 à 15 h 15

      Oui pour la simplicité géométrique du réseau! Sans en faire une religion, il faut grandement simplifier et en contrepartie augmenter la fréquence sur ces parcours perpendiculaires. Le RTC semble vouloir aller dans cette direction avec la restructuration du réseau.

      Pour ce qui est de l’utopie, je me conterais bien de ne pas avoir le transport en commun gratuit en échange de la fin des stationnements gratuits subventionnés par les contribuables. Nos apôtres de la liberté ne sont-ils pas aussi pour le principe de l’utilisateur-payeur? Essayez de mettre la main sur un stationnement gratuit et sans limites de durée dans les quartiers centraux ou à Sainte-Foy après 8h00. Ce n’est probablement pas utilisé en majorité par des résidents de ces secteurs! ;-)

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  8. sebastien

    22 janvier 2018 à 17 h 23

    Un TC lourd représente bien un service, mais d’avantage un outil de développement!
    Mais l’incompréhension citoyenne qui ne m’étonne pas!

    Quel message la Ville envoie à la population lorsqu’elle déroge à ses normes de densité sans tenir compte de la desserte en transport??
    Chose sûr… Pour un citoyen qui n’est pas expert en aménagement du territoire, il devient difficile de faire un rapport TC/Densité lorsque la Ville prône un rapport Promoteur/Densité….

    Alors, au risque de me répéter, si la Ville aurait dit : « Pas de TC! pas de Phare! », le message aurait créer une image claire! Mais puisqu’on constate que l’appuis au Phare est nettement supérieur à celui du TC, on peut facilement en déduire qu’une bonne partie de la population pense qu’on peut « avoir l’ère Big » avec des buildings comme à Dubaï, même sans investir dans un TC efficace…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  9. urbanoïd

    22 janvier 2018 à 19 h 40

    Un métro S.V.P.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • PAM

      24 janvier 2018 à 11 h 58

       ou annuler
      • jeand Utilisateur de Québec Urbain

        25 janvier 2018 à 09 h 25

        je reseconde, une ligne de métro ouest -est et en continue du parlement jusqu’à Beauport ou Charlebourg (les deux!)

        On parle de 1 tunnel de Ste-foy jusqu’à la fin de la ligne #1 quoi 20 km?

        Appelons la « la ligne rose » ça va pogner!

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PPD

        25 janvier 2018 à 10 h 22

        Ou « la ligne dure », pour convaincre les gens d’extrême droite.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        27 janvier 2018 à 07 h 33

        « Ou « la ligne dure », pour convaincre les gens d’extrême droite. »

        Excellente idée! J’appuie. De plus, nous pourrions exploiter le choix judicieux du nom en allant chercher une commandite d’une compagnie pharmaceutique vendant un produit dont le nom commence par la lettre « v » et se termine par un « a». Il y aurait peut-être surenchère avec son concurrent qui vend un produit dont le nom commence par la lettre « c » et se termine par un « s »?

        ;-P

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  10. Gengis

    23 janvier 2018 à 09 h 41

    On veut structurer le développement de la ville pour son avenir, c’est pour cela que le Tram de Québec doit passer sur Charest.
    Le trajet original proposé en 2011 est parfait:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Tramway_de_Québec#Ligne_Lévis/D'Estimauville

    Par contre je ne sais pas si Lévis mérite qu’on étende la première ligne jusqu’à leur rive. On verra par rapport à leur volonté de s’impliquer et d’investir et de promouvoir cette étape prochaine de la région.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Francis L

      23 janvier 2018 à 13 h 26

      Pour qu’on tramway deviennent un outil de développement, il faut d’abord qu’il soit utiliser. En passant par Charest, non seulement le tracé ne corrige la section plus achalandé du métrobus, mais il allonge le parcours pour la plupart des usagers. On est risque de se ramasser avec un tram vide sans aucune garantie que Charest se développera.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • PPD

      23 janvier 2018 à 14 h 57

      Un des buts principaux du parcours en bas, c’est détourner les clients en transit (55% des usagers des 80X en haute-ville) vers en bas, là où il existe déjà un axe de transport digne de ce nom. Cela nous permettra aux trains d’aller vite, vraiment vite pour cette clientèle qui, présentement, bonde inutilement les circuits sur René-Lévesque.

      C’est sans parler des gens qui n’habitent pas la haute-ville qui, eux aussi, sont en droit de bénéficier des investissements à venir.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • LouisM.

      23 janvier 2018 à 21 h 43

      Sait-on seulement s’il est possible de densifier autour de Charest? Y a-t-il eu des analyses de sols? À quelle profondeur est la nappe phréatique?
      Pour faire de la densité, il faut s’assurer que le sol le permet et que le stationnement des nouveaux bâtiments sera souterrains. Or, à ma connaissance, la Ville de Québec n’a jamais fait mention de ces aspects…
      Pour cette raison, et pour celle mentionné par d’autres (détour, loin de la population existante, etc.), je ne crois pas que de passer par Charest dans un premier temps, avec l’ambition de tout transformer ce secteur industriel qui est très actif actuellement, soit la solution a privilégier. Peut-être dans une phase ultérieure, mais pas pour commencer le réseau.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  11. Che

    23 janvier 2018 à 12 h 10

    « Seuls 27 % d’entre eux croient qu’un tramway serait utile. »

    « L’appui au 3e lien est cependant contradictoire : bien que 2 personnes sur 3 appuient le projet, seulement 16 % d’entre eux traversent le fleuve au moins une fois par semaine. »

    Ils ont posé la bonne question dans ce sondage. Un des arguments des détracteurs du tramway est « ça ne me sert à rien ».

    Ça démontre l’absurdité de l’argument.

    Je suis pour le tramway pour tous les effets bénéfiques qu’il va avoir pour la ville. Plus attirant, moins coûteux à opérer que des bus, favorise le développement, attire des investisseurs, etc… J’appuie le projet même si je ne vais probablement pas l’utiliser (mais ça me fait sérieusement réfléchir à déménager plus proche de la ville).

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  12. Insider

    23 janvier 2018 à 12 h 15

    C’est déprimant de lire les commentaires sur l’article de Radio-Canada.

    :-(

    L’avenir du réseau de transport divise les résidents de Québec
    PUBLIÉ LE LUNDI 22 JANVIER 2018 À 17 H 06

    http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1079605/sondage-troisieme-lien-tramway-transport-quebec

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  13. sebastien

    23 janvier 2018 à 13 h 13

    Passage des principales lignes de TC au centre-ville :

    Toronto : Sous-terrain (métro)
    Montréal : Sous-terrain (métro)
    Vancouver : Sous-terrain (sky-train)
    Calgary : Rue exclusive et Sous-terrain (train léger sur rail)
    Edmonton : Sous-terrain (train léger sur rail)
    Ottawa : Sous-terrain (train léger sur rail 2018)

    Québec : ???

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • PPD

      23 janvier 2018 à 14 h 09

      J’ai une réponse pour vous.

      Dans le centre-ville des Québec (et ses environs immédiats), le pool d’utilisateurs n’est pas assez élevé.

      Il y a des quartiers densément peuplés, mais ils sont petits, donc la population reste limitée. En plus, je le répète, cette population aiment utiliser leurs pattes pour se déplacer.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Insider

        23 janvier 2018 à 14 h 24

        « En plus, je le répète, cette population aiment utiliser leurs pattes pour se déplacer. »

        Il faut relativiser. Pour faire les emplettes ou en mode loisir soit. Par contre pour se rendre au boulot ou à l’école, pas certain.

        Combien par exemple d’étudiants qui demeurent dans Saint-Jean Baptiste utilisent leur « pattes » pour se rendre sur le campus de l’Université Laval ou au Cégep? S’il faut en croire mon expérience dans les parcours Métrobus, ils sont probablement minoritaires à faire ce genre de déplacement avec leur pattes même en été.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PPD

        23 janvier 2018 à 15 h 59

        Québec, ça se marche bien pour quelqu’un qui habite le centre. Je suis d’avis que les habitants du centre profite amplement de cet avantage, ce qui réduit inévitablement leur besoin en matière de transport (tout véhicule confondu).

        Veuillez ne retenir que cette idée.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        23 janvier 2018 à 17 h 31

        « Veuillez ne retenir que cette idée. »

        C’est un ordre? lol

        Sérieusement, votre discours a des limites que j’ai énoncées. Vous présumez que tous travaillent, étudient dans un lieu à distance de marche. Mon expérience avec les personnes de mon entourage démontre qu’il n’est pas raisonnable de conclure que « le pool d’utilisateurs n’est pas assez élevé». C’est plus nuancé que ça. Désolé, mais je ne suis pas d’accord avec vous là-dessus.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PPD

        23 janvier 2018 à 20 h 38

        @ Insider

        Le pool d’utilisateurs n’est pas assez élevé en haute-ville (surtout dans St-Jean-Baptiste) pour justifier l’implantation d’un tramway, encore moins un métro. Les citoyens y sont nombreux mais une bonne proportion de celle-ci marche. C’est pas une exagération ni manquer de rigueur d’affirmer une telle chose.

        @ Commentateurs haute-villocentrées

        Cà ne prend pas beaucoup d’étampes sur son passeport pour se rendre compte que la densité en haute-ville (zone isolée géographiquement du reste de la cité) n’est pas suffisante pour y concentrer des milliards en investissements.

        S’il y a de l’argent à dépenser, il faut rejoindre la plus grande clientèle possible à conquérir, et ça inclut les gens qui habitent à l’extérieur du centre. Pour ce faire, il faut passer en bas, là où se trouve un axe de transport dédié qui mérite d’être développé, sans compter aux zones à structurer aux alentours.

        La ligne de tramway que vous préconisez (on parle parfois même de métro) que vous chérissez sur R-L est d’un manque de réalisme prouvée.

        Un lien express par Charest décongestionnerait les circuits bondés en haut, améliorant inévitablement votre situation déjà bien avantageuse, en plus de celle de contribuables historiquement moins bien servis.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        24 janvier 2018 à 06 h 31

        « Cà ne prend pas beaucoup d’étampes sur son passeport pour se rendre compte que la densité en haute-ville (zone isolée géographiquement du reste de la cité) n’est pas suffisante pour y concentrer des milliards en investissements »

        Vous vous enfoncez. Vous me mettez au défi d’aller chercher des chiffres sur les arrêts les plus fréquentés sur le réseau du RTC?

        Si la densité n’est pas assez élevée dans Saint-Jean Baptiste on peut abandonner tout projet de tramway, peu importe où il passera. Certains arguments que vous utilisez pour exclure le tracé en Haute-Ville relève du sophisme ou de la mauvaise foi.

        J’ai déjà publié ici sur QU les chiffres pour la densité, par contre votre insistance à revenir avec cet argument bancal qui peut être démoli facilement avec les données de la Ville, de l’enquête O-D et les données du RTC ne me motive pas à publier de nouveau les données sur la densité. Vous n’avez pas appuyer vos prétentions
        ( préjugés? ) par des données vérifiables.

        Est-ce un hasard si votre acharnement se fait au dépend du quartier le plus dense de la ville? Vous avez un agenda caché? Et pourtant des arguments pour le scénario pas « haute-villocentrées » qui résisteraient à l’analyse il y en a plusieurs.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PPD

        24 janvier 2018 à 09 h 09

        Comme je vous l’ai déjà fait remarquer il y a quelques mois, ce blog, à mon avis, en est un d’opinions citoyennes et non d’étalage compulsif de connaissances statistiques et expertes.

        Mais bon, je répète tout simplement que le plus beau cadeau à faire aux gens de la Haute-ville, selon moi, c’est de désengorger leurs circuits de bus. J’ajoute que ce que je souhaite pour la Haute-ville, et je le répète encore, c’est un équipement roulant amélioré en site propre, sur René-Lévesque entre l’université (connexion au Tram) et la colline (5 km).

        J’ai habité SJB 6 ans (jusqu’en 2016). Mes enfants ont grandi là-bas. J’étais en coop d’habitation donc entouré de personnes utilisatrices du TEC. J’ai aussi travaillé sur le chemin de l’Église. Je connais aussi bien que vous les parcours actuellement problématiques et j’y suis sensible.

        J’aime la Haute-ville. Mon cœur y est. Le fait est que je suis également un résident de la ville de Québec. Je souhaite donc que les investissements publics à venir profitent du plus grand nombre. C’est ce qui dirige en bonne partie ma pensée.

        Je répète encore que le tracé TRAM en basse-ville est au bénéfice du quartier St-Jean-Baptiste. Pour un résident habitant au cœur de ce quartier, l’arrêt de tramway au jardin St-Roch ne serait qu’à 6 ou 7 minutes de marche. Il aurait aussi encore le loisir de prendre la 807 et les autres 80X en haut, non sans y laisser quelques gouttes de transpiration.

        Quant à l’agenda caché, je vous assure, votre imagination vous joue des tours. Mon « acharnement » ne vise pas à convertir les gens qui ne partagent pas mon opinion. Il vise davantage à leur faire comprendre qu’un tracé en basse-ville est aussi à leur avantage.

        Sur ce, bonne journée cher ami.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        24 janvier 2018 à 12 h 16

        « Comme je vous l’ai déjà fait remarquer il y a quelques mois, ce blog, à mon avis, en est un d’opinions citoyennes et non d’étalage compulsif de connaissances statistiques et expertes. »

        Que vous pensiez ceci n’ouvre pas la porte à utiliser un argumentaire bancal. Peu importe votre condescendance envers les experts, ça ne vous justifie pas d’utiliser un discours fallacieux.

        Je le répète, vous pouvez utilisez des arguments pour supporter votre position. Toutefois pouvons-nous convenir que l’argument de la densité devrait être abandonnée car il va à l’encontre de ce que vous souhaitez.

        Vous aussi vous imaginez des choses. Je suis peut-être pas mal plus de votre bord que vous le pensez. Par contre c’est pour des raisons tout autre que la densité.

        S’il faut convaincre qu’il y a aura un avantage pour les résidents et travailleurs des quartier centraux à la Haute-Ville il faut le faire avec des arguments qui résistent à une analyse élémentaire.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  14. Francis L

    23 janvier 2018 à 17 h 44

    Les habitants du centre-ville de Québec ne marche pas partout… 60% des logis dans La Cité ont au moins 1 voiture, et c’est environ cette même proportion de la population qui se déplace en voiture.

    Et ce n’est pas étonnant : Québec est une ville très décentré et même en vivant au centre-ville, on est rapidement rattraper par cette réalité qui oblige ses résidents à se déplacer à l’extérieur.

    https://www.transports.gouv.qc.ca/fr/salle-de-presse/nouvelles/Documents/Enquete-Origine-Destination-2011-Volet-enquete-menages-Sommaire-resultats.pdf

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • PPD

      23 janvier 2018 à 20 h 52

      Vous avez raison,

      Le problème à Québec (et dans toute autre ville du monde), ce n’est pas la voiture comme telle, c’est la façon de l’utiliser.

      En banlieue, on a 2 voitures, souvent 4 quand les enfants deviennent ados. Ce sont les voitures dont on peut se passer qui causent problème.

      En ville, on n’en a souvent qu’une (comme moi), comme le prouve vos statistiques. En contre partie, les citadins l’utilisent souvent moins et souvent (pas toujours) plus intelligemment.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  15. Jp-Duval

    24 janvier 2018 à 09 h 05

    C,est bien beau un sondage….Mais quand c’est le temps de passer à la caisse la réponse risque d’etre quelque peu différente.

    Il serait bon de conceptualiser que tout ce que nous demandons ne sera pas gratos.

    – Un nouveau pont.
    – Un Tramway.
    – La réparation du pont de Québec.

    On parle ici d’investissements de plus de 10 milliards!

    Prenons le cas du tramway. Oui je comprends que l’investissement puisse en valoir la peine mais il y a plusieurs questions qui demeurent sans réponse.

    Le cout initial du projet devrait etre défrayé par les deux paliers gouvernementaux ( 40% fédéral et le reste par le provincial). Mais qu’en est-il des couts qui viendront par la suite:

    – Opération quotidienne.
    – Entretient.

    À ce que je sache ces frais devront etre absorbés de deux façons:
    1- Le prix des billets.
    2- Par la ville.

    Je voudrais bien connaitre le montage financier de la mise en place d’un tel système. Je ne voudrais pas me retrouver avec un éléphant blanc qui deviendrait un gouffre financier.

    Pardonnez mon scepticisme, mais depuis la construction du centre Vidéotron je reste sur mes gardes.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  16. Arthuretzeia

    26 janvier 2018 à 10 h 56

    Tsé, un sondage sur « le transport en commun en opposition à un 3e lien », commandé par une radio dont les revenus proviennent majoritairement des concessionnaires automobiles… Faut en prendre et en laisser…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler