Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


En parlant du RTC et des « stations tempérées »

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 7 février 2018 44 commentaires

Coût des stations tempérées du RTC
*Le coût de construction est assumé à 75 % par le ministère des Transports

Station Coût Achalandage moyen nb pers/jour

Université Laval Sud 340 000 $ 3 647
Université Laval Nord 340 000 $ 3 458
Colline Parlementaire Nord 587 000 $ 3 180
Colline Parlementaire Sud 113 000 $ 2 967
D’Youville 159 000 $ 2 819
41e Rue Ouest/1re Avenue 754 000 $ 2 645
Place Sainte-Foy 55 000 $ 2 319
Galeries de la Capitale 562 000 $ 2 149
Cartier 152 000$ 1 864
SSQ 5000 $ 1 526
Fleur-de-Lys Nord 518 000 $ 1 176
Fleur-de-Lys Sud 518 000 $ 1 163
Belvédère 705 000 $ 1 091
Quatre-Bourgeois 579 000 $ 938
Jules-Dallaire Est ** 931
Foresterie 646 000 $ 822
Roland-Beaudin ** 627
Jules-Dallaire Ouest ** 539
Prince-Édouard 101 000 $ 534
De la Griotte 5000 $ 118

** Certains abribus sont financés en tout ou en partie par des entreprises privées
Source: Réseau de transport

L’article de Radio-Canada

Voir aussi : Transport en commun.


44 commentaires

  1. R. Bouffard

    7 février 2018 à 19 h 30

    Payé par le ministère des transports, on paie avec nos impôts.

    Je regarde ce dossier des Abribus à partir de la Beauce.

    J’étais surpris qu’il n’y ait pas eu d’article à ce sujet sur Québecurbain, après, près, d’une semaine de saga.

    C’est assez intriguant, ¾ de million $ pour un Abribus. C’est presque le prix d’une maison avec garage à Sillery.

    Mais le plus savoureux était la réaction du maire de la City, à la question de l’opposition 21, concernant le prix d’un Abri Tempéré.

    La situation m’a ramenée à l’époque de la Rome antique, tenant compte du comportement du maire…

    Ma réflexion;

    Le maire Labeaume se comporte comme un petit Néron.

    L’empereur Néron était tellement vaniteux et imbu de lui-même, un jour, il a nommé son cheval sénateur et lui-même s’est proclamé Dieu !
    Si on se fie à l’évolution; dans quelques mois, l’accent d’Amérique aura un maire Dieu !

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
      • Insider

        7 février 2018 à 21 h 21

        M. Bouffard,

        Vous et tous les pseudo spécialistes comme le très honorable chef de l’opposition, vous n’avez qu’à soumissionner. Comme c’est un appel d’offre et que vous n’essayez pas de nous emplir vous allez emporter la mise facilement même en appuyant généreusement sur le crayon pour la facture.

        Ce sera amusant de vous voir perdre votre caution si vous avez menti comme un vendeur de voitures usagées.

        N’oubliez pas que votre construction devra résister à un achalandage de plusieurs milliers de personnes par jour. Par exemple, essayez ça avec le plancher de votre résidence qui sera attaqué par le sel pendant les mois d’hiver. Le plancher sera à refaire après combien d’années? Même le plancher de votre garage aura de la difficulté à résister à quelques années de ce régime.

        Faites un appel à un entrepreneur en construction en lui imposant que la construction résiste à un minimum de 10 ans. Vous allez peut-être la facture plus salée que ce que le GBS de la majorité silencieuse estime.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        7 février 2018 à 21 h 23

        Oups.

        … Vous allez peut-être trouver que la facture est plus salée que ce que le GBS de la majorité silencieuse estime.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • jeand Utilisateur de Québec Urbain

        8 février 2018 à 04 h 10

        Ben voyons, on fait de la démagogie encore avec les similis normes du RTC, comme si le RTC nous avait habitué à l’efficacité.

        Je vous construit un Tim Horton chauffé, éclairé,avec l’air climatisé , une cuisine et des salles de bain qui va accueillir des milliers de personnes par jour et qui va durer 20 ans pour $750000.

        En voyant les soumissions, personne au RTC s’est dit: « ouain $750000 pour un abribus,ça a pas d’allure, on devrait peut-être revoir nos exigences » PERSONNE

        Après ça, vous vous demandez pourquoi la grande majorité des citoyens n’embarque pas dans les projets du RTC

        Pendant ce temps, en France, les tramways sont bloqués dans quelques centimètres de neige LOL

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        8 février 2018 à 06 h 53

        @jeand

        Vous avez lu le devis de la soumission avant d’émettre votre opinion?

        Vous n’avez qu’à soumettre votre proposition pour le prochain projet. Vous allez l’emporter. Et comme vous, et vous seul ne faites pas de démagogie vous ne serez pas inquiet pour votre caution.

        La fiche de l’évaluation foncière de l’un des Tim Hortons dans Lebourgneuf nous donne ceci:

        « Valeur du bâtiment 1 862 000 $ et valeur de l’immeuble 2 305 000 $ »

        L’autre dans le secteur qui est beaucoup plus modeste a ceci dans sa fiche:

        « Valeur du bâtiment 825 000 $ et valeur de l’immeuble 624 000 $ »

        Pour à arriver à cette évaluation plus basse le bâtiment a moins de 15 % de la superficie du premier.

        Et pour ce qui est de se servir de la France comme exemple pour discréditer le tramway, il n’y a rien de démagogique en choisissant des villes mal équipées pour gérer les chutes de neige.

        « Dans la nuit de mardi à mercredi, sur une route au sud-ouest de la capitale, près de 2000 personnes ont été bloquées toute la nuit, selon les autorités. Plus de 900 véhicules étaient encore bloqués mercredi à la mi-journée sur cette route nationale.

        Plusieurs usines automobiles Renault et PSA dans la région parisienne sont à l’arrêt en raison des chutes de neige qui paralysent les poids lourds, a-t-on appris auprès des deux groupes. »

        Les automobiles, les poids lourds et les usines étaient bloqués. »

        LOL

        Il faut discréditer le tramway sans discréditer les voitures et les poids lourds, selon quelle logique tordue?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Jean D.

        8 février 2018 à 15 h 46

        Insider vous me faites peur de défendre un tel achat.

        Il est totalement inadmissible qu’on ait déboursé une aussi grosse somme d’argent pour 1 seul abribus. Surtout vu le nombre de personnes qui vont utiliser cet abribus. Même à 1 million j’aurais de la difficulté à comprendre le coût versus le bénéfice de cet investissement.

        Même s’il s’agirait d’une aubaine et que le même abribus se vendait 3 fois plus cher ailleurs ça demeure un achat ridicule et on devrait tous se révolter devant un tel investissement. Les citoyens de Québec n’ont pas les moyens de se payer un tel équipement surtout pour le bénéfice que ça apporte. Surtout quand le RTC n’est même pas rentable et en diminution de clientèle. En plus avez-vous pensé au coût annuel pour l’entretien et le chauffage ? 50 000$, 75 000 annuellement? C’est totalement aberrant.

        Ça aurait été plus intelligent de payer un manteau d’hiver chauffant à tous les utilisateurs utilisant ce parcours.

        Lors des soumissions, quelqu’un aurait du allumer en voyant le prix et annuler le projet et mettre le minimum à la place.

        Moi c’est FINI plus jamais je prend le transport en commun.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        8 février 2018 à 18 h 16

        « Je croyais qu’il y avait plus de gens dans les autobus. »

        Faux. Cette affirmation fallacieuse pour 2017 a été réfutée par le président du RTC en entrevue ce matin. J’avais eu vent que la tendance avait été renversée en 2017 et c’est maintenant confirmé par plusieurs personnes.

        Vous pourriez avoir des arguments légitimes et défendables pour questionner dans ce dossier sans avoir recours à la démagogie. Prenez exemple sur M. Vachon. Vous choisissez de tenir un discours fallacieux. Est-ce un hasard si le discours fallacieux demande moins d’efforts de recherche?

        « Moi c’est FINI plus jamais je prend le transport en commun. »

        Moi c’est terminé les échanges avec quelqu’un ayant des propos fallacieux à chaque commentaire dans un billet.

        Bon retour en voiture-solo, et fermez les yeux sur le fait que vous refilez votre facture de l’utilisation de vos infrastructures subventionnées à 100% à tous les contribuables incluant celles et ceux qui n’utilise pas de voiture!

        Au moins en TEC il y a un concept d’utilisateur payeur qui doit payer une partie de la facture.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        8 février 2018 à 18 h 41

        Oups

        J’ai repris la citation d’un autre intervenant par erreur. Voic la version corrigée.

        « Surtout quand le RTC n’est même pas rentable et en diminution de clientèle. »

        Faux. Cette affirmation fallacieuse pour 2017 a été réfutée par le président du RTC en entrevue ce matin. J’avais eu vent que la tendance avait été renversée en 2017 et c’est maintenant confirmé par plusieurs personnes.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Jean D.

        8 février 2018 à 18 h 54

        Merci pour l’info Insider.
        Je viens de remarqué que nous sommes 2 a avoir le même nom (JeanD). Désolé pour cette confusion.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        8 février 2018 à 19 h 01

        « Désolé pour cette confusion.»

        Non seulement c’est moi qui doit être désolé. En plus je suis embarrassé. Mes excuses.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        11 février 2018 à 17 h 27

        « Pendant ce temps, en France, les tramways sont bloqués dans quelques centimètres de neige LOL »

        Votre commentaire était à l’affiche dans la chronique d’Olivier Niquette de l’émission « La soirée est (encore) jeune » aujourd’hui. Chapeau c’est tout à votre honneur d’être invité au dîner de cette émission!

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  2. Urbanoïd

    8 février 2018 à 06 h 40

    Ça crève les yeux que le RTC ne sait pas gérer. 750000$ pour une dalle de béton, une structure de métal et des panneaux de verres. Il serait intéressant de décomposer le coût pour chaque élément.

    Je suis étonné de voir la petite quantité de personnes/abribus. Je croyais qu’il y avait plus de gens dans les autobus.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      8 février 2018 à 07 h 01

      « Je croyais qu’il y avait plus de gens dans les autobus. »

      Les nombres de passagers par jour est de l’ordre de plus de 100 000 passagers en moyenne par jour.

      J’aimerais connaitre votre formule qui vous permet d’évaluer le nombre de personnes dans les autobus à partir de seulement 20 points sur le réseau. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet? On pourra peut-être évaluer si se crever les yeux est une bonne idée. ;-)

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  3. PPD

    8 février 2018 à 09 h 16

    J’accepte volontiers l’argument du devis de soumission. Il n’en reste pas moins qu’à 750 000$, c’est normal et sain qu’on se questionne, d’autant plus que les modèles de collusion dans le monde de la construction au Québec continuent d’évoluer.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      8 février 2018 à 12 h 35

      « d’autant plus que les modèles de collusion dans le monde de la construction au Québec continuent d’évoluer »

      Il y a l’UPAC et bientôt probablement la loi 108.

      « Loi favorisant la surveillance des contrats des organismes publics et instituant l’Autorité des marchés publics »

      Si vous désiré en savoir plus sur le projet de loi c’est facile à consulter sur le site internet de l’Assemblée nationale du Québec.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  4. Francis Vachon

    8 février 2018 à 09 h 34

    Se questionner sur le 750k, ce n’est pas être anti-transport en commun. C’est être pro-bonne gestion. Et si, avec ce 750k$, on aurait pu en construire 4 ou 5?
    Des vrais comparable, provenant de mon garagiste:
    Le même prix que mon garage de 40 pieds par 150 pieds, aussi zoné commerciale, aussi chauffé, machine d’alignement, deux machines à pneus, deux balançeurs, cinq élévateur, compresseur, bref tout équipé, avec salle de bain, salle d’attende, plancher chauffant, air climatisé, fauteuil, télé, cafetière, peux contenir 400 personnes, et cinq voitures,

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      8 février 2018 à 12 h 37

      Son garage respecte les normes d’accessibilité? Et si la réponse est non, votre garagiste estime à combien l’augmentation des coûts?

      Et ce n’est qu’un des éléments parmi les contraintes du RTC que votre garagiste n’a pas à assumer.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Insider

        8 février 2018 à 18 h 24

        En me relisant je crois qu’il fallait écrire ceci:

        « Et ce n’est qu’un des éléments parmi les contraintes du RTC que votre garagiste n’a *** probablement *** pas à assumer. »

        Question d’être équitable envers le garagiste car je n’ai aucune information sur ses employés et ses clients.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Vachon

        9 février 2018 à 17 h 07

        d’accessibilité… pur les personnes handicapés? Si 5 voitures entre, une chaise roulante entre aussi :)

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        9 février 2018 à 17 h 59

        Je vous suggère de faire un peu de lecture dans la section « Recueil de bonnes pratiques – volet municipalités » de l’Office des personnes handicapées du Québec.

        Ne serait-ce que pour la « salle de bain, salle d’attende (sic) » et quelques autres éléments votre lecture pourrait peut-être changer votre point de vue.

        Si jamais un accident ou une maladie dans le futur fait que ce qu’affrontent les personnes handicapées devient désormais votre réalité de tous les jours, votre ton pourrait changer. Vous pourriez aussi perdre votre sourire radieux au fil des premières semaines à affronter les obstacles.

        La dernière fois que j’ai vérifié pour l’habitation, respecter ces bonnes pratiques faisait grimper la facture d’environ 5 %. Pour les bâtiments publics et commerciaux, je n’oserais m’avancer. Par contre, mon instinct me dit que la facture doit augmenter encore plus pour ces types de bâtiments.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  5. Che

    8 février 2018 à 13 h 42

    Je n’ai pas de problème pour discuter pour trouver moins cher. Si on peut se payer plus de services au même prix, pourquoi pas.

    Ce qui me dérange, c’est l’explication de JF Gosselin (et les autres) qui prétendent que :

    – c’est cher parce que le RTC a mal géré le dossier
    – les stations tempérées sont trop « luxueuses »

    Ils n’arrivent avec aucune preuve et aucune alternative. Proposez au moins des solutions AVANT de dire que c’est mal géré.

    C’est généralement ce qu’on appelle de la démagogie.

    De plus, certains comparent les stations tempérées à une maison (ou un garage).

    En plus des problèmes déjà mentionnées avec cette comparaison (ici et ailleurs), j’ajouterais ceci : l’économie d’échelle. Il y a 20 stations tempérées en ville. Il y a plus des dizaines de milliers de maison sur le territoire de la ville. Construire des maisons en aussi grande quantité permet de faire des économies d’échelle puisque la conception et l’expertise requise pour construire des maisons est réutilisée. Le volume permet d’obtenir des économies d’échelle.

    C’est la même chose pour le matériel roulant. Les autobus coûtent beaucoup plus cher que d’autres types de matériel roulant. Et c’est pour les mêmes raisons (plus durables, plus résistants, et… moins de volume).

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      8 février 2018 à 18 h 21

      Commentaire éloquent!

      « Je n’ai pas de problème pour discuter pour trouver moins cher. Si on peut se payer plus de services au même prix, pourquoi pas.

      Ce qui me dérange, c’est l’explication de JF Gosselin (et les autres) qui prétendent que :

      – c’est cher parce que le RTC a mal géré le dossier
      – les stations tempérées sont trop « luxueuses »

      Ils n’arrivent avec aucune preuve et aucune alternative. Proposez au moins des solutions AVANT de dire que c’est mal géré.

      C’est généralement ce qu’on appelle de la démagogie. »

      Ça explique très bien pourquoi je refuse de fermer les yeux sur les propos tendancieux tenus par des politiciens comme Gosselin et Guérette qui prétendent faire les choses autrement et qui se comporte en opportuniste à la première occasion.

      Ça explique aussi pourquoi je refuse de fermer les yeux sur ceux qui qualifient les autres d’incompétents tout en étalant leur incompétence dans le contenu de leurs commentaires.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  6. Denisb

    8 février 2018 à 18 h 06

    C’est toujours facile de critiquer les autres quand on est de l’extérieuir. Moi je me dis que les gens au RTC ne sont pas des cons. S’ils acceptent de domner ders contrats à ce prix, c’est probablement parce que c’est ça le prix à payer.

    Toutefois, ceux qui critiquent leur utilité ne prennent sûrement pas le bus. Avoir des abribus tempérés à certains endroit dans une ville qui fait froid et où il pleut souvent comme ici n’est pas un luxe. Disons que ça augmente consédérablement le confort des utilisateurs.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • JeanD

      8 février 2018 à 18 h 39

      DenisB ton commentaire est sûrement une joke.

      Avec l’application du RTC tu sais a la minute près quand la bus arrive. Alors planifie tes déplacements en fonction. Ça sera cave d’attendre dehors 45 minutes alors que tu as juste à arriver à l’arrêt quelque minutes avant.

      De plus, dans mon cas je dois marcher 15 minutes avant d’arriver à l’arret de bus. Je suis donc habillé en conséquence.Faut vraiment pas être faite fort pour pas être capable de supporter notre température. Une station tempérer est complètement inutile.

      Les gens du RTC connaissent sûrement les prix comme tu dit mais même si ça vaut vraiment 750000$ ca veut pas dire qu’il faut l’acheter quand même. Est ce qu’on en a vraiment besoin? A ton l’argent pour ça? Qui paye pour ça? On aurait vraiment pu faire mieux avec tout cette argent.

      C’est incroyable de trouver ça normal comme dépense. Vous avez besoin d’un cours d’économies pis ca presse.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Insider

        8 février 2018 à 18 h 57

        « De plus, dans mon cas je dois marcher 15 minutes avant d’arriver à l’arret de bus. Je suis donc habillé en conséquence.Faut vraiment pas être faite fort pour pas être capable de supporter notre température. Une station tempérer est complètement inutile. » (sic)

        Votre argumentaire était déjà un peu mieux. Mais encore une fois vous n’avez pu résister à la tentation de tenir des propos fallacieux. Misère.

        Peut-être que dans votre monde idéal vous ne faites jamais de transfert d’un parcours vers un autre cependant ce n’est pas le cas pour tous. Par exemple, le soir et la fin de semaine passer d’un parcours Métrobus vers un autre Métrobus peut impliquer une attente jusqu’à 15 minutes tout en ayant planifié à la seconde la plus proche. Encore pire si le transfert ce fait vers un parcours à fréquence moins élevée!

        Je m’abstiendrai de conclure que votre expérience avec le TEC est limitée. ;-)

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Denisb

        9 février 2018 à 07 h 41

        JeanD

        Est-ce que j’ai insulté quelqu’un moi ?
        Alors pourquoi vous m’insulter?

        Vous ne me connaissaiez même pas et vous faites des commentaires vraiment incorrects.
        Premièrement il ne faut pas penser qu’à sois-même dans la vie. Moi aussi je marche longtemps avant et après prendre l’autobus (je descend même plusieurs arrêts avant pour marcher) et je suis habillé en conséqunce.

        Mais pensez-vous aux personnes âgees ? De plus, si je vais magasiner, je ne pourrai quand même pas m’habiller en hiver, car je vais avoir chaud dans les magasins. Et quand il fait -30 dehors au grand vent, on a beau être habillé mais il fait froid quand même.

        Pour ce qui est des temps d’attente de transfert, et bien figurez-vous que des retards dans les autobus ça arrive. Et lorsque le premier bus est en retard, bien tu perds ton transfert.

        De toute évidence, vous n’êtes pas un grand consommateur du transport en commun. Alors SVP arrêtez d’insulter ceux qui l’utilisent

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Jean D.

        9 février 2018 à 12 h 24

        DenisB désolé si vous avez pris mon commentaire trop personnel.

        Je souhaite juste faire comprendre l’absurde de dépenser 750000$ pour 1 arrêt au RTC et que tout ceux qui sont pour cet achat n’ont peut-être rien compris à l’économie. C’est le salaire d’un chauffeur de bus pendant 10-12 ans. Assez pour faire un nouveau parcours et améliorer le réseau.

        Je trouve que tous les points que tu apportes (Personnes âgées, trop habillé pour magasiner…) ne sont pas valable pour une si grosse dépense et représente un faible pourcentage de client. On ne doit pas adapter le transport en commun pour les cas particulier qui représente 3% de la clientèle mais faire les choses pour la majorité de la clientèle (60% et plus) surtout quand la dépense frôle le million de dollars.

        Le transport en commun n’est pas la solution parfaite pour tout le monde et ne doit pas l’être. Si tu restes trop loin, tu dois faire 3 transferts, tu as un handicap, tu veux pas trop t’habiller peut-être que l’auto, le taxi, le vélo ou autre sont plus adapter pour toi et c’est bien correct. Je ne veux pas payer 10$ de plus par mois a cause de la minorité qui veulent un arrêt à 750000$ surtout pour 40 jours de froid dans l’année.

        Je ne vous connais pas effectivement, mais j’ai l’impression que ça fait enfant roi de trouver normal 750000$ pour un arrêt alors qu’un à 50000 aurait fait la job. Le temps passé dehors est de plus en plus rare dans la société. Même quand il fait froid, il pleut ou autre ce n’est pas supposé être une torture d’être dehors.

        Je suis certain que le 750 000$ aurait pu être investi différemment pour améliorer le système ou même être utilisé pour diminuer l’abonnement pour aller chercher plus d’utilisateurs.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        9 février 2018 à 18 h 04

        « Dans la ville de Québec, la proportion des personnes âgées de 65 ans et plus représentait 14 % en 2001. Cette proportion s’élèvera à 18 % en 2011, soit près d’une personne sur cinq. »

        Et on est maintenant en 2018.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • Denisb

      9 février 2018 à 13 h 34

      À JeanD

      Je ne dis pas que je trouve pas ça cher 750 000 $, mais je dis juste que je ne suis pas placé (comme bien des gens d’ailleurs) pour évaluer si ça vaut ce prix. Il existe sûrement des solutions popur développer une sorte de plateforme qui poiurrait être modulable en fonction de la grosseur de l’abribus. Des éconmies d’échelle pourrait probalement se faire.

      Mais puisque vous soulevez le fait du coût, je vais vous enseigner une petite leçon d’économie (dont je suis issue, contrairement à ce que vous pensez)

      J’ai calculé rapidement et il y a environ pour 20 millions de dollars d’abribus tempéré dans cette liste. Ce sont des actifs. Donc les coûts réels sont amortis dans le temps. SI ces actifs ont une durée de vie de 20 ans, ça représente environ 1 million par année. SI on est environ 500 000 à pouvoir payé à Québec, ça représente environ 2 $ par année par personne.

      Alors est-ce que ça vaut vraiment la peine de s’en passer ?

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Jean D.

        9 février 2018 à 14 h 53

        DenisB je comprend ton raisonnement.

        Et je ne critique pas que ça vaut pas 750 000. On a peut-être même eu une super aubaine. La question est pas là. Vas-tu t’acheter une Lamborghini même si tu as 20% de rabais si tu as pas les moyens et que tu pourrais faire un achat plus utile à la place que toute ta famille pourrait profiter? Moi non.

        De plus, au Québec étant une des provinces la plus imposés, ça commence a en faire beaucoup des 2$ à payer ici et là pour tous les services qu’on veut. Je crois que l’on pourrait faire une meilleurs gestion des 20 millions de dollars uniquement pour des abribus. Faire profiter plus de monde et améliorer encore plus le transports, aller chercher plus de client. On a pas besoin d’avoir la Cadilac des abribus. On devrait réfléchir quand on fait payer tout le monde pour répondre aux besoins d’une minorité ex: Amphithéâtre, troisième lien…

        Moi je suis un pro transport en commun mais je suis souvent déçu des orientations que l’on prends et j’ai l’impression que la gestion des dépenses n’est pas optimal…

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  7. Insider

    8 février 2018 à 18 h 26

    « C’est toujours facile de critiquer les autres quand on est de l’extérieuir. Moi je me dis que les gens au RTC ne sont pas des cons. »

    Non seulement les gens au RTC mais aussi ceux qui accordent la subvention.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Undefined

      8 février 2018 à 22 h 29

      Quelle démonstration de votre improbité (puisque vous aimez ce genre de terme).

      Comme s’il fallait être niaiseux pour se faire avoir lorsqu’on attribue un contrat public au Québec. Sérieux?

      Autant vous pouvez paraître compétent sur ce blogue, autant vous pouvez vous ridiculiser à l’occasion, voire régulièrement. D’une part, par le caractère impertinent de vos répliques, d’autre part par le ton belliqueux que vous employez.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  8. Undefined

    8 février 2018 à 23 h 20

    C’est dommage que vous utilisiez votre intelligence de la sorte.

    Vous étouffez les discussions. Sans aucun doute, vous muselez, sans vous en rendre compte, plein de monde qui ont plein de choses à exprimer.

    C’est avec amour que je vous propose de vous remettre en question et participer positivement aux échanges, à défaut de quoi ce blog continuera à perdre son caractère démocratique.

    Bon c’est dit.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  9. Insider

    9 février 2018 à 07 h 04

    C’est étrange cher Undefined. Vous prétendez représenter une majorité silencieuse mais vous faites le même genre d’erreur subtile dans ce qu’écrivait un autre intervenant qui a démontré tout l’amour qu’il a pour moi.

    Pour ce qui est des conseils vous devriez réfléchir à ceci:

    « Ne fais pas à autrui ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse. »

    Aussi, quand on critique la probité des autres il est peut-être préférable de ne pas avoir recours à des syllogismes, paralogismes ou sophismes.

    Peut-on revenir sur le sujet de ce billet?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Jp-Duval

      9 février 2018 à 15 h 21

      « Peut-on revenir sur le sujet de ce billet? »

      Bien sur……

      La question du cout de l’abribus est intéressante car elle soulève la question de la gestion du RTC.

      Comme l’a déclaré un autre intervenant, poser la question sur la pertinence d’une telle dépense n’implique pas que nous soyons contre le développement du RTC.

      La question qu’il faudrait se poser est la suivante:

      Est- ce que le RTC est une entreprise bien géré. Est-ce que l’ensemble des actionnaires ( payeurs de taxes + utilisateurs) en ont pour leur argent.

      C’est bien beau vouloir développer le transport en commun ( car après tout qui ne serait pas pour la vertu) mais étant donné le cout du présent projet ( plusieurs milliards), il est sain de s’interroger par crainte de se retrouver dans quelques années devant un gouffre financier.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Insider

        9 février 2018 à 18 h 33

        Quand je demandais à revenir sur le sujet ce n’était pas d’interdire de « challenger » la gestion. Jamais je n’ai eu l’Intention que c’était anti-TEC. Par contre, si c’est fait avec un discours fallacieux, de la démagogie je ne vais pas me taire. Le simple fait que je dénonce les imprécisions a pour effet que l’on m’accuse de-et on évoque tout et rien :

        « vous me faites peur de défendre un tel achat »

        « Quelle démonstration de votre improbité »

        « vous pouvez vous ridiculiser à l’occasion, voire régulièrement »

        « Vous étouffez les discussions. Sans aucun doute, vous muselez »

        « C’est avec amour que je vous propose de vous remettre en question et participer positivement aux échanges, à défaut de quoi ce blog (sic) continuera à perdre son caractère démocratique. »

        M. Duval,

        Appuyez-vous ce genre de discours qui ne résiste pas à une analyse très rapide? Appuyez-vous que l’on suggère que je suis victime de la maladie mentale? Que l’on se moque de la réalité des personnes handicapées? Que l’on ignore la réalité de 20 % des citoyens de la Ville de Québec?

        Maintenant quand je suggère de revenir sur le sujet c’est avec l’idée d’éviter d’errer avec des propos comme je viens d’énumérer. Quand je fais la lecture de vos commentaires, je n’ai pas l’impression d’entendre les propos de l’un des  » Jeff  » qui sévissent en politique et dans les médias poubelles. Ceci fait que même s’il arrive que nous ne soyons pas d’accord vous et moi nous pouvons échanger de façon constructive,

        Malheureusement, ce n’est pas tous les intervenants qui suivent votre exemple.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  10. Insider

    10 février 2018 à 12 h 20

    Certains intervenants sur QU auraient peut-être intérêt à consulter la section Emplois du site internet du RTC. En offrant leurs services au RTC pour une offre d’emploi correspondant à leurs compétences, je n’ai aucun doute que la qualité de la gestion du RTC sera à la hausse.

    De plus, « le conseil d’administration du RTC est composé de douze membres : sept élus, trois membres choisis parmi les résidents du territoire de l’agglomération représentant la clientèle du transport régulier et adapté, ainsi que deux membres indépendants. C’est le conseil d’agglomération de Québec qui nomme les membres. »

    Puisque 3 membres du CA sont choisis parmi les résidents, nos donneurs de leçons en saine gestion pourraient proposer des solutions en y siégeant.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  11. Che

    12 février 2018 à 14 h 33

    Je suis d’accord que, « intuitivement », le coût des stations tempérés semble élevé.

    Mais au delà de l’intuition, et de certaines comparaisons qui tiennent la route mais qui ne sont pas parfaites(commerce, garage… ), et d’autres comparaisons ridicules (maison), est-ce qu’on des chiffres pour les coûts d’abris tempérés ailleurs (Montréal par exemple) ?

    Question de valider les intuitions avant de conclure que c’est « trop » cher. Sinon on parle pas mal dans le vide.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Che

      12 février 2018 à 14 h 39

      Bon, comme pour répondre à ma propre question :

      http://plus.lapresse.ca/screens/43cba3b3-f449-4da7-a2fd-c2eef26490c2__7C___0.html

      2 millions de $ pour une stations tempérée pour le futur SRB Pie-IX à Montréal. Cette station sera plus grande que celle de 41e rue à Québec (qu’on mentionne dans l’article d’ailleurs).

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Insider

      12 février 2018 à 21 h 09

      Minneapolis semble avoir beaucoup de « Heated Shelters ».

      Par contre, ils semblent avoir une sérieux problème de vandalisme.

      « Metro Transit working to fix hundreds of heat lamps vandalized at bus and light-rail shelters […]
      « A large majority of them were vandalized, » Padilla said.

      Metro Transit Manager of Facilities Mike Maddio estimates replacing the vandalized heaters has cost the agency tens of thousands of dollars over the past few years.

      Engineering teams have been working across the system to get them up and running, Padilla said.

      But he offered no timeline as to when the damaged heaters will be fixed. »

      Je n’ai pas le temps de faire une recherche plus longue, le peu de photo que j’ai vu ne montrent pas l’envergure. Difficile d’établir s’il s’agit d’un abribus chauffé ou d’une station tempérée?

      L’université Carleton a quelque chose qui semble plus modeste comme structure et avec moins d’équipement si les photos ne m’induisent pas en erreur pour environ 250 000 $.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  12. Insider

    13 février 2018 à 06 h 12

    Attention, c’est le temps de déchirer nos chemises! Pas chauffé et pas fermé nous avons cette perle dans un article du Washington Post.

    « $1 million bus stop opens in Arlington

    In the end, the new stop cost $575,000 for construction and fabrication and $440,000 for construction management and inspections, officials said. Federal and state transportation money paid 80 percent of the costs. »

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *