Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Le réseau structurant de transport en commun: un questionnaire

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 6 avril 2018 9 commentaires

A compter du mercredi 4 avril, la Ville mettra en ligne un questionnaire permettant aux citoyens de s’exprimer sur le projet sans avoir à se déplacer. Ce questionnaire sera accessible jusqu’au 25 avril.

Le sondage

Voir aussi : Message d'intérêt public, Tramway à Québec?.


9 commentaires

  1. marc guy

    4 avril 2018 à 08 h 21

    Le transport en commun a Quebec a un objectif transporté une grande quantité de citoyens de leur résidence vers leur lieux de travaille ou vers le centre vile ou est l’activité commerciale et économique .
    Quebec urbain a vraiment posé la bonne Question le 29 mars
    Où se situe selon vous le Centre-Ville de Québec ?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Undefined

      4 avril 2018 à 12 h 21

      « Quebec urbain a vraiment posé la bonne Question le 29 mars
      Où se situe selon vous le Centre-Ville de Québec ? »

      Selon-vous, le RTC devrait planifier le réseau de l’avenir en fonction de ce que pensent les lecteurs de Quebec Urbain ou de ce que nous révèle l’Enquête Origine-Destination 2017? C’est bien beau l’opinion mais parfois vaut mieux concevoir en fonction de données concrètes si l’on désire atteindre nos objectifs!

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  2. jeand Utilisateur de Québec Urbain

    4 avril 2018 à 13 h 38

    J’ai pris le temps d’aller répondre et d’y laisser ma suggestion

    Devrait être souterrain de Robert-Bourassa jusqu’à Lavigerie, les coûts de transformer le petit boulevard Laurier, expropriations,transformations devant le Chul et les hôtels plus les années de dérangements sur Laurier vont sans doute coûter aussi cher que rajouter 1.8 km de souterrain

    Je sais bien que cela va passer dans le beurre mais pour moi c’est la plus grosse faiblesse du RSQ

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Alain Manseau Utilisateur de Québec Urbain

    4 avril 2018 à 22 h 17

    Situé à l’extrêmité Ouest du boulevard Laurier (collé sur une autoroute), le Phare/Pôle d’échange est excentré. Non seulement cela force-t’il à construire un tunnel coûteux car Lavigerie ne se rend pas à Quatre-Bourgeois, mais ça rend difficile l’accès à ce pôle pour les travailleurs et citoyens. Et vice-versa, les occupants du Phare auront difficilement accès aux service situés sur la route de L’Église, ceux de Place-Laurier, etc.

    À mon avis, le groupe Dallaire devrait donc acheter un des deux sites (ou les deux) situés au coin De l’Église/Laurier et y construire le Phare. Un des terrains est occupé par un édifice vieillissant du gouvernement du Québec et l’autre est occupé par un Canadian Tire qui ne répond plus aux norme de l’entreprise.

    Le Tunnel de 1 km prévu entre le Phare et Quatre-Bourgeois serait ainsi inutile. En effet, le Tramway pourrait passer sur de L’Église, une avenue assez large pour s’accommoder d’un tramway. On pourrait en profiter pour desservir le terminus d’autobus Orléans Express qui est, dans le projet actuel, en grande parti ignoré.

    Ce changement diminuerait considérablement les coûts du projet. L’argent économisé pourrait être utilisé pour creuser des tunnelsà d’autres endroits plus critiques, tel que Limoilou 1er avenue ou tel que proposé par jeand, entre Robert-Bourassa et le Phare.

    Un autre problème avec le tracé actuel est le deuxième parcours de Trambus entre le Pôle St-Roch et expocité. Il me semble que ce tracé ultra-court forcera les usagers à faire des transferts inutiles. Une solution pourrait être d’éliminer le Trambus St-Roch-Expocité. En lieu et place, on ferait dévier le Tramway sur la 1ère Ave juste avant la 18e rue dans un tunnel vers Expocité (en face de l’actuel Colisée Pepsi) À partir de là, le tunnel retournerait sur la 1ère avenue et referait surface à la hauteur de la 24e rue. En tout, on parle d’un tunnel de 1 km (la même longueur que celui de Lavigerie) et d’un détour de 500 m par rapport au tracé actuel, soit 15 secondes si on suppose une vitesse moyenne de 28 km/h. Les avantages sont nombreux : on permet au parcours qui passent par Expocité (800, 802, etc.) de transférer directement sur le tramway plutôt que de transférer par le trambus puis par le tramway. On permet également aux utilisateurs du tramway de se rendre directement à Expocité plutôt que de transférer.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Marc-André

      6 avril 2018 à 08 h 54

      «À mon avis, le groupe Dallaire devrait donc acheter un des deux sites (ou les deux) situés au coin De l’Église/Laurier et y construire le Phare. Un des terrains est occupé par un édifice vieillissant du gouvernement du Québec et l’autre est occupé par un Canadian Tire qui ne répond plus aux norme de l’entreprise. »

      Le 1 200 route de l’Église a été acquis par Industrielle Alliance et est actuellement en réfection majeure. Donc nous ne pouvons parler d’un édifice vieillissant du gouvernement :)

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  4. Paco

    5 avril 2018 à 11 h 50

    Le boulevard Laurier sera refait de toute façon, c’est dans les plans de la Ville depuis plusieurs années.

    De plus, vous croyez qu’en creusant un tunnel on épargnerait sur le déplacement des infrastructures souterraines? Et que ça créerait moins de perturbations? J’en doute!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler