Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Terrains 41e Rue : le conseil de quartier imagine le futur de Lairet

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 12 avril 2018 Aucun commentaire

Viviane Asselin
Monlimoilou

Un parc ? Des infrastructures récréatives et sportives ? Des constructions immobilières ? Le récent démantèlement de la chaîne de pylônes sur la 41e Rue invite à s’interroger sur les vocations que pourraient prendre les terrains vagues situés, d’ouest en est, entre l’autoroute Laurentienne et le boulevard Henri-Bourassa. Quelque 120 000 mètres carrés auxquels le conseil de quartier de Lairet réfléchit depuis quelques années. (…)

L’absence d’un parc de proximité pour les résidents des rues de la Sapinière-Dorion et des Lilas figure ainsi en tête de liste des manques à combler. « Ce sont les seules rues [dans Limoilou] où les gens doivent marcher plus d’un demi-kilomètre pour se rendre à un parc », fait valoir Yan Turgeon. Déjà, on cible le secteur de la rue Duval comme un lieu propice à un tel espace vert, dont l’aménagement pourrait inclure des infrastructures de loisirs et de sports.

L’idée serait d’offrir un lieu de rassemblement afin d’accommoder aussi bien les gens qui habitent Lairet depuis des générations que les nouveaux arrivants, qui sont nombreux à s’installer dans le secteur… mais aussi à le quitter rapidement, s’aperçoit-on. Si une réflexion s’impose sur les raisons de cette difficile rétention, le président postule que l’ajout d’un parc sera peut-être un pas dans la bonne direction, d’autant plus s’il s’accompagne de terrains de soccer : « S’il y a un sport qui est universel, c’est certainement le soccer. »

Un autre type de parc fait également partie des discussions au CQ de Lairet : un parc à chiens. La ville n’en compte que deux, faisant pauvre figure aux côtés de municipalités plus petites comme Gatineau et Laval qui, selon leur site Internet, en possèdent chacune six. S’il admet volontiers qu’un parc canin peut être source de nuisances pour le voisinage, ne se trouverait-il pas un terrain parmi ceux de la 41e Rue où la distance avec les maisons serait suffisante ? se demande Yan Turgeon.

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou.

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *