Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


49 logements en Airbnb dans le Vieux-Québec d’ici fin 2018

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 30 avril 2018 3 commentaires

Source : Taïeb Moalla, Le Journal de Québec, le 30 avril 2018

La résidence touristique du 2, rue Pierre-Olivier-Chauveau, au cœur du Vieux-Québec, devrait ouvrir ses portes d’ici la fin 2018. Ce projet de GM Développement comprend 49 logements qui pourront être loués sur Airbnb.
« Nous pensons ouvrir en novembre ou en décembre 2018. Il y aura des cuisinettes dans toutes les chambres », a indiqué le promoteur Jean Campeau, copropriétaire – avec Geneviève Marcon – de GM Développement.
Désuet, le bâtiment actuel subit en ce moment une importante transformation de l’intérieur. Par contre, la façade extérieure demeure sensiblement la même à l’exception d’une plus grande portée sur la rue Saint-Jean. Le nombre d’étages est toujours fixé à sept. « On fait du logement touristique. Ce n’est pas nécessairement du Airbnb, qui est une plateforme de location », a spécifié Mme Marcon, consciente de la méfiance exprimée par une partie de la population du secteur au sujet des logements de type Airbnb.
Chose certaine, M. Campeau et Mme Marcon ont exprimé le désir d’être « partenaires avec le milieu ». Ainsi, la grande terrasse sur le toit sera accessible au public et pas seulement aux gens de passage. Aussi, les promoteurs réfléchissent à l’idée de mettre plusieurs vélos en location à disposition des clients et des résidents du secteur.
Le projet comprend 20 stationnements situés à l’étage. Pour permettre une meilleure intégration visuelle, les voitures ne seront pas visibles depuis la rue Saint-Jean puisque les stationnements seront dotés de fenêtres givrées.

la suite

Quelle vocation pour l’édifice Chauveau ?

Voir aussi : Airbnb, Arrondissement La Cité - Vieux-Québec.


3 commentaires

  1. antoine

    30 avril 2018 à 11 h 32

    misere, c’est n’importe quoi comme projet cela…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Jean-François Gosselin Utilisateur de Québec Urbain

    30 avril 2018 à 11 h 50

    Jusqu’à un certain point, je préfère voir des projets qui offrent ce type de logements, qui, je présume, seront légaux, à des propriétaires qui chassent leurs locataires pour offrir des logements sur AirBnB, illégalement. De plus, les locataires d’appartements de tourisme agissent généralement davantage comme des locaux que comme des touristes dans les hôtels, ce qui peut-être une bonne nouvelle pour les commerces de proximité (du moins ce qu’il en reste) dans le Vieux-Québec.

    D’ailleurs, qu’en est-il de « l’épicerie » qui serait au rez-de-chaussée. Est-ce que c’est officiel?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *