Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Une plage urbaine sur la promenade Samuel-De Champlain

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 28 mai 2018 13 commentaires

Jean-François Néron
Le Soleil

La plus ambitieuse phase de construction de la promenade Samuel De-Champlain débutera en 2019. Un bassin pour la baignade est au coeur de ce projet de 160 millions $ qui oblige le déplacement de la voie ferrée du CN.
La promenade se prolongera vers l’est sur 2,5 kilomètres entre les côtes Sillery et Gilmour. Comme la présence de la voie ferrée le long du fleuve «crée une rupture», elle sera déplacée le long de la falaise. Le train passera sous le boulevard Champlain à la hauteur de la marina de Sillery. Ainsi pourront être aménagés 350 000 mètres carrés de terrain sur près de deux kilomètres en bordure du fleuve.

La phase trois se décline en trois thématiques: la station de puiseaux qui comprend un espace événementiel et le réaménagement du quai Frontenac; la station de la voile, à l’est de la marina, où un espace famille avec barbecues et zone pique-nique avec espace pour des jeux de pétanque et de volley-ball, côtoiera le marais Saint-Michel, remis en valeur; et la station de la plage qui permettra la baignade dans un bassin contrôlé.

Cette dernière phase est considérée comme le coeur du projet. Le bassin d’eau douce de 60 X 25 mètres et de 1,2 mètre de profondeur permettra aux baigneurs de se rafraîchir. Il y aura aussi un miroir d’eau de 200 mètres de longueur. On y construira un pavillon d’accueil avec toutes les facilités. La phase trois comprend la construction de trois pavillons.

Pour faciliter l’accès aux nouvelles installations, il y aura aménagement de 390 nouvelles cases de stationnement. Au total, 670 cases seront disponibles près de la promenade.

La directrice du bureau de projet pour la Commission de la capitale nationale, Élisabeth Corneau, confirme que c’est la phase la plus ambitieuse. Les travaux débuteront en 2019. Ils se poursuivront jusqu’en 2021. L’ouverture du bassin devrait se faire en 2022.

Les 160 millions s’ajoutent aux 100 millions des deux premières phases.

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Projet - Promenade Samuel de Champlain.


13 commentaires

  1. jeand Utilisateur de Québec Urbain

    28 mai 2018 à 11 h 20

    WOW on s’éloigne encore des immenses et très laides citernes de mon enfance. Rien à redire c’est un projet superbe.

    PS: à go les chialeux des places de stationnements

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Undefined

      28 mai 2018 à 12 h 17

      « PS: à go les chialeux des places de stationnements »

      Bon encore de l’enflure verbale. Ceux qui ne pensent pas comme vous ne méritent le respect?

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • laéR

      28 mai 2018 à 12 h 54

      « PS: à go les chialeux des places de stationnements »

      Justement, parlons-en: Toute cette promenade est bien belle, voir magnifique, mais je trouve que la volet « plage » urbaine est un peu excentrée du coeur de la population et rend indispensable pour certains, l’utilisation de leur auto.

      À 160M$, quelque chose dans le coin du bassin Louise attirerait possiblement plus d’utilisateur, autant les gens de St-Roch/Limoilou que les touristes. Je ne suis pas du comité des gens de baignades, mais je crois que ça fait des années qu’ils proposent ce genre d’installation.

      Mais bon, gardons le focus, sans égard au prix, elle est très belle la promenade Samuel de Champlain.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • PPD

        28 mai 2018 à 13 h 32

        D’accord avec toi.

        Les millions continuent de pleuvoir à Québec, même pour des projets dont ont pourrait très bien se passer.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Gérald Gobeil Utilisateur de Québec Urbain

        28 mai 2018 à 16 h 32

        Le bassin Louise et ses environs sont sous juridiction du Port de Québec et non celle de la Commission de la Capitale Nationale. Vous le savez sans doute. Et quant au projet des Gens de baignade, il a toujours été écarté par le Port de Québec qui y voit un autre projet dont nous attendons toujours la concrétisation.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Léonce Naud

        28 mai 2018 à 16 h 49

        Justement, à propos du bassin Louise :
        https://www.youtube.com/watch?v=XGSYQkyEZsk
        Et ici :
        https://www.youtube.com/watch?v=oPJY2ftWAv0

        Tout le monde est invité à la première du film : « Bassin Louise – Un plan d’eau ludique pour tous – La promesse fédérale brisée », qui sera présenté lundi le 18 juin à partir de 19 heures à l’École nationale d’administration publique (ENAP), au 555 Boulevard Charest Est.
        Pour toute information ou si vous désirez y assister, rejoignez Mme Mireille Bonin. Courriel : boninmireille@gmail.com Il est conseillé de réserver sa place dans l’amphithéâtre assez rapidement.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • laéR

        28 mai 2018 à 22 h 42

        M. Gobeil, si je me trompe pas, bien des parcelles de terrains appartenaient jadis au port, donc sous juridiction fédérale. Je ne crois pas qu’une juridiction doit empêcher les visions. Dans tous les cas, mon point demeure l’accessibilité à plus au plus grand nombre de gens. Je sais que la promenade est accessible, tout comme biens des endroits. Je dis seulement qu’une plage plus urbaine aurait été davantage utilisée. Je ne dois sûrement rien vous apprendre à vous également.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • Léonce Naud

      28 mai 2018 à 16 h 56

      À jeand : Vu que votre vision s’étend assurément bien au delà des places de stationnements, je suggère que vous fassiez profiter les fervents de Québec Urbain de votre analyse critique de ce Mémoire soumis au BAPE à l’occasion de l’examen de la Phase 3: http://www.bape.gouv.qc.ca/sections/mandats/promenade_champlain_phase3/documents/DM15.pdf

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  2. Jean-François Gosselin Utilisateur de Québec Urbain

    28 mai 2018 à 11 h 38

    C’est en effet un très beau projet. Il est intéressant de voir que l’idée du passage à niveau a été écartée. Il y a seulement deux éléments qui seraient particulièrement souhaitables à mon avis : d’avoir la possibilité d’y avoir accès par le transport en commun et de créer des accès entre le parc des Bois-de-Coulonge la partie est du projet et un autre plus à l’ouest aussi (soit un accès direct vers la côte de Sillery (me semble en avoir déjà entendu parlé) ou avec l’avenue l’Assomption).

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. michel desjardins

    28 mai 2018 à 14 h 42

    L’article du Journal de Québec nous donne plus d’informations. Le projet prévoit aussi une descente pour les petites embarcations et la préservation d’une plage naturelle où il sera possible de se baigner dans le fleuve. Sur Radio-Canada, le maire évoque déjà la phase IV de la promenade jusqu’à la chute Montmorency. En tout, 24 kilomètres.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. sam

    29 mai 2018 à 08 h 37

    Portion déjà refait pour 2008, ridicule, inaccessible, bruyant, cher et sera peu fréquenté…Par contre, ce sera un boulevard encore plus beau, je le concède..

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *