Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Concept du projet Le Phare: présentation publique à la communauté de Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 18 juin 2018 9 commentaires

Le Groupe Dallaire vous invite au dévoilement du concept du projet Le Phare. Deux présentations à la communauté auront lieu quant aux aspects spécifiques de ce projet privé estimé à 755 M$ et prévu dans le secteur de Sainte-Foy Ouest.

Quand ? 19 juin 20 h (accueil à 19h30) et 20 juin 19h (accueil à 18h30)

Où ? Salle Dina-Bélanger, Collège Jésus-Marie, 2047 chemin Saint-Louis, Québec

Parcours autobus: 16,25 et 125
Stationnement gratuit

Le Phare est un projet de développement immobilier à usages mixtes de type TOD (transit-oriented development).

Durée approximative de la présentation: 45 minutes + période de questions

Partagez-nous vos questions à l’avance en vue des présentations: info@groupedallaire.ca

La suite

Voir aussi : Projet - Le Phare de Québec.


9 commentaires

  1. Antoine

    18 juin 2018 à 09 h 32

    Un show de boucane, hey toi le résident conservateur de Québec, regarde on va te faire une grosse tour à l’entrée de la ville, tu vas être content tu vas avoir l’impression d’être à Mourial, ou même New York, en plus je te le promet ca va amener de la vie urbaine en titi à sa base, c’est largement démontré dans l’histoire que la réalisation d’une tour ca améne plein de petits commerces de proximité, des lieux publiques vivant et agréable ou toi tu pourras aller te promener…

    Oui mais monsieur le maire promoteur, dans les autres villes y font le contraire, au lieu de faire une tour comme vous proposez ils contruiraient plusieurs bâtiments, vous savez avoir des tours à Québec, euh je veux dire juste une tour à Québec dans un champ, bordé d’autoroute, ca me donne pas plus envie d’aller là moi…

    J’ai une petite question à vous deux, pourquoi aucun architecte et urbaniste ou spécialiste de l’aménagement urbain se prononce pour ?

    Et pourquoi vous avez jettez du revers de la main des années d’études faites par votre ville ?

    Et le maire de répondre les spécialistes à quoi ca serre ! le gros bon sang voyons donc on a juste besoin de cela !

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Jean-Christophe Utilisateur de Québec Urbain

      18 juin 2018 à 09 h 36

      Prend une bonne respiration et ça va aller!

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • PatD

      18 juin 2018 à 19 h 52

      Le changement ça fait peur mais soyez rassuré ce projet va prendre 10 ans vous allez avoir le temps de vous habitué et après un peu de recul, vous allez sûrement l’apprécier. Le projet n’est pas parfait mais il sera bon pour ce secteur de la ville qui peut se permettre de gros projet. Il ne faut pas voir juste le négatif…. Je suis certain que vous allez même acheter un condo dans le phare d’ici 15 ans

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Francis L

        18 juin 2018 à 23 h 09

        J’ai lu le même commentaire concernant le complexe G en 1965…

        Avec ce genre d’argument, on pourrait accepter n’importe quoi!

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PatD

        19 juin 2018 à 07 h 18

        Sauf que le complexeG est un édifice à bureau qui se vide de ces fonctionnaires après 16h30 et devient un édifice fantôme complètement inanimé jusqu’au lendemain. Erreur des années 1965 mais ça aurait été encore une plus grosse erreur de construire 10 édifices de 3 étages au lieu d’une tour de 30. Construire en hauteur des edifice mixte qui répondent à plusieurs besoins avec transport en commun à proximité est à mon avis la solution contre l’étalement urbain et l’amélioration de la qualité de vie.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  2. Francis l

    18 juin 2018 à 23 h 14

    La stratégie de Cominar semble être de pondre un projet hideu en première itération, pour ensuite retourner à la planche à dessin et puis dire : vous voyez, on a fait notre effort!

    Mais peu importe le nombre de fois qu’ils modifieront leur projet, ce dernier est simplement une mauvaise idée à la base pour toute sorte de raisons, qui vont de la hauteur disprotionné à l’emplacement qui favorisera l’étalement urbain.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Patd

      19 juin 2018 à 07 h 27

      Votre argument d’étalement urbain démontre que vous ne connaissez pas bien le projet et que vous laissez vos émotions sur votre peur du changement prendre le dessus, Le phare sera construire dans le centre ville de Sté Foy avec une station souterraine pour le tramway… projet mixte, habitation/bureau/commerce… c’est le projet idéal pour freiner l’étalement urbain.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Antoine

        19 juin 2018 à 10 h 50

        On parle de construire ce qu’on appelle plus un TOD, qui n’est pas un centre ville en passant mais une destination, ce projet aurait pu être installé n’importe ou ailleurs et aurait la même vocation, ils auraient pu le construire à Val Belair tant qu’à cela. Ce n’est pas un projet générateur d’espaces urbains, ce n’est pas une ville, ce ne sera pas un projet qui va créer un centre ville. Si vous pensez cela je pense que vous confondez centre ville, et banlieue qui veut être plus grosse que la ville. Non ce projet est une lubie inutile qui va nuire au développement du centre ville de QUébec, qui va nuire aux projets adjacents, et qui va canibaliser le développement de Ste-FOy sans compter que personne n’ira là le soir comme vous le suggérer…

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Francis L

        19 juin 2018 à 11 h 23

        Et parce que le projet inclut une station de tramway, on devrait oublié qu’il est collé à l’autoroute? Non seulement ce projet n’est pas au centre-ville, mais il est décentré même par rapport à Ste-Foy.

        Le Phare est littéralement plus proche en temps et en kms à Saint-Nicolas et Val-Bélair qu’au centre-ville. L’étalement qui sera généré est évident.

        Ce développement immobilier, il serait mieux distribué plus proche des centres commerciaux de Laurier. On pourrait en profiter pour transformer le boulevard en vrai milieu de vie, et éviter un détour au tramway. Mais à la place, on va tout concentré à côté des autoroutes, dans un secteur qui ne sera invitant qu’aux automobilistes.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *