Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Vente imminente de Fleur de Lys

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 10 juillet 2018 11 commentaires

Jean-Michel Genois-Gagnon
Le Soleil

Exclusif / Le centre commercial Fleur de Lys changera de visage au cours des prochains mois, a appris Le Soleil. L’établissement devrait être vendu au promoteur de Québec Trudel Alliance.

Selon nos informations, la transaction de plus de 60 millions $ devrait être officialisée d’ici deux semaines. Mardi, une réunion a eu lieu entre les deux parties et la direction du centre commercial a confirmé qu’une transaction était «imminente». Certains locataires ont aussi eu vent des démarches.

(…)

Selon une source proche du dossier, le promoteur souhaiterait conserver une partie de la vocation commerciale de Fleur de Lys. Il prévoirait d’ailleurs s’asseoir éventuellement avec les locataires pour obtenir leur vision et leur opinion de l’endroit.

Afin de réaliser son projet immobilier à usage mixte avec, entre autres, des unités résidentielles et une nouvelle offre de restauration, des locaux seraient démolis, comme ceux du Sears et de La Baie d’Hudson. Un projet d’hôtel serait aussi à l’étude. L’objectif du promoteur serait de construire sur le site plusieurs édifices.

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial.


11 commentaires

  1. PPD

    10 juillet 2018 à 22 h 56

    Le pourtour de la place de Lys, c’est un stationnement absolument immense qui représente probablement l’espace asphalté le plus inutilisé de la ville.

    On a là une opportunité extraordinaire pour la revitalisation de Vanier (dont on ne parle jamais sur ce blog) et pour l’utilisation intelligente de ce territoire historiquement central, un territoire qui devrait être la véritable extension du centre-ville, le tout en harmonie avec le projet de boulevard urbain dans les cartons.

    J’ajoute que le Centre Vidéotron et le futur grand marché stimuleraient l’ensemble. Il faudra donc avoir une vision large pour la suite des choses.

    J’ai hâte d’entendre la ville sur ce sujet. Je suis certain que les urbanistres y réfléchissent.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Marcel J.

    11 juillet 2018 à 00 h 09

    Un endroit parfait pour la nouvelle centrale de police, puisque l’ancien édifice de la CNESST a déjà été vendu…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Jp-Duval

    11 juillet 2018 à 21 h 02

    Tant mieux si ce centre d’achat change de main et que les nouveaux propriétaires ont des idées plein la tête.

    Mais j’avoue ne pas comprendre le pourquoi de cette transaction? Kingsett capital a des actifs immobiliers de plus de 13 milliards. Cette compagnie gère des hotels ( dont le Royal York de Toronto), de multiples centres d’achats, des tours à condo etc. Elle possède l’expertise, ainsi que le capital, pour faire du développement immobilier. Alors pourquoi ne voit-elle pas le développement potentiel de ce secteur de la ville????

    Autre élément qui me turlupine, est son prix de vente qui semble etre nettement en deça de la valeur de l’évaluation municipale. on parle ici de 60 millions versus une valeur de plus de 80 millions.

    Soit que nous avons affaire à un vendeur qui est bien content de se débarrasser d’un problême….Ou nous avons affaire à un acheteur qui est visionnaire!!

    L’acheteur m’apparait etre plein de bonnes intentions, mais je ne suis pas sur qu’il a dans ses cartons un plan d’action très précis comme en fait foi l’extrait suivant:

    « le promoteur souhaiterait conserver une partie de la vocation commerciale de Fleur de Lys. Il prévoirait d’ailleurs s’asseoir éventuellement avec les locataires pour obtenir leur vision et leur opinion de l’endroit. »

    Dernier élément…..À ce que je sache, Trudel alliance est un petit joueur dans le marché immobilier. Comment se fait-il que des joueurs plus gros ( Cominar, Ivanhoe-Cambridge) ne se sont pas intéressé au dossier. Compte tenu du prix de vente, il me semble qu’il y avait là une bonne occasion d’affaire??

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. sylvain frigon

    12 juillet 2018 à 15 h 50

    Ils devrait tout raser, ce centre d’achat n’a plus d’avenir, par contre le potentiel du terrain est immense, vue l’emplacement, imaginer l’ouverture de nouvelle rue avec petit commerce, des bureaux, du résidentiel, et des espaces vert.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *