Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Nouveau projet: Le Verger Pollack

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 20 juillet 2018 10 commentaires

Nos maisons de ville haut de gamme, ceinturées par le Parc de la Pommeraie, sont situées à deux pas de la très vivante rue du Campanile, tout en étant à proximité de plusieurs services et transports en commun.

Le site du projet

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Condo, Maison.


10 commentaires

  1. Orbital

    20 juillet 2018 à 22 h 40

    C’est une blague ?

    Années 1990 jusqu’au lampadaire sur la première photo.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. jeand Utilisateur de Québec Urbain

    21 juillet 2018 à 08 h 08

    plus un prolongement du verger Pollack fait vers 1999, exactement le même style

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. trashy

    21 juillet 2018 à 13 h 57

    J’espère qu’ils vont aussi vendre les maisons au prix des années 90, car le design est vraiment vieillot pour un truc 2018…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. paradiso Utilisateur de Québec Urbain

    21 juillet 2018 à 19 h 44

    Ce sont des maisons de ville classiques qui vont bien s’intégrer au reste du secteur. Personnellement je commence à être irrité par les cubes cheapo à toit plat qui se multiplient à Sainte-Foy.

    Le seul problème que je vois dans ce projet est la minéralisation des surfaces. Trop d’asphalte, un véritable ilot de chaleur en plein centre du projet. S’il y a un aspect 1990 à corriger c’est bien celui-là.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • réaliste

      21 juillet 2018 à 22 h 11

      Bonjour paradiso

      Les cubes ‘cheapo’ réponde à une demande, les gens aiment ca.

      Pour l’asphalte, il faut bien un accès aux maisons et aux stationnement. Avez-vous une suggestion ?

      Salutations

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Roger

      23 juillet 2018 à 08 h 29

      Vraiment d’accord. La maison cubique, et j’entends ici celle faite pas les préfab de ce monde, va très mal vieillir avec les années… et il y en a partout. Le problème, c’est que les gens ont l’impression de s’acheter une belle maison « style architecte » parce que c’est cubique, épuré. Le problème, ce que ce n’est pas le cas et on se retrouve souvent avec une devanture style patchwork qui jure beaucoup plus qu’elle ne s’intègre aux alentours.

      En avoir une dans une rue, c’est une chose. En avoir 50, c’est une autre histoire.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler