Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Le tramway à Québec: prolongement vers le nord ?

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 2 septembre 2018 12 commentaires

David Rémillard
Radio-Canada

Les libéraux s’engagent à prolonger la future ligne de tramway pour atteindre la couronne nord de la capitale, à la hauteur de l’ancien jardin zoologique et de la rue de la Faune.

Parent pauvre du projet de réseau de transport structurant de transport en commun (RSTC) de la Ville de Québec, la couronne nord sera mieux desservie sous un gouvernement libéral, promet-on.

La ligne de tramway, dans sa forme actuelle, se terminerait à la hauteur du boulevard Louis-XIV.

Les libéraux veulent la prolonger de cinq kilomètres jusqu’à la rue de la Faune, a annoncé le premier ministre Philippe Couillard, samedi matin, en conférence de presse à la baie de Beauport.

Entouré des candidats de la région de Québec, M. Couillard a évalué cette promesse entre 70 et 100 millions de dollars. La facture serait assumée à 100 % par le gouvernement provincial.

La suite

Voir aussi : Tramway à Québec?, Transport en commun.


12 commentaires

  1. Jp-Duval

    2 septembre 2018 à 09 h 42

    Construisons-le….Et observons si l’achalandage prévu sera au rendez-vous.

    Par la suite on pourra discuter d’un agrandissement.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Jeff M

    2 septembre 2018 à 12 h 12

    Je comprends que penser à l’évolution du future réseau ça semble aller vite en affaire, mais en même temps il y a une logique derrière ça. Le terminus de la Faune est le principal endroit où l’on veut capter les automobilistes pour les transférer dans l’autre mode. Or, dans l’état du projet actuellement, ils devront faire un transferts par bus jusqu’à Louis XIV. Alors qu’à l’extrémitié Ouest du parcours, on a prévu un super-parc-o-bus près de l’autoroute avec accès direct au tram.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Jp-Duval

      2 septembre 2018 à 12 h 28

      Je comprends….Mais si on suit votre logique que fait-on pour les usagers potentiels qui habite entre la rue de la faune et Georges Muir?

      Si on commence à extrapoler de la sorte on en finira plus.

      Le présent projet est de 4 milliards….C’est déjà beaucoup!!!

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  3. michel desjardins

    2 septembre 2018 à 21 h 39

    La ligne de trambus va faire 17 kilometres et couter 570,9 millions, soit en moyenne 33,5 millions le kilometre.

    La, on nous dit que les 5 kilometres de tramway supplementaires pour se rendre jusqu’a de la Faune vont couter entre 70 et 100 millions, soit en moyenne entre 14 et 20 millions le kilometre.

    Je sais que les 570,9 millions de prevus pour le ligne de trambus inclut l’achat de 23 autobus bi-articules. Mais ce montant n’inclut pas les autres travaux, comme les poles d’echange, les liens mecaniques et les parc-o-bus.

    Sachant que le ligne de trambus va couter beaucoup moins chere le kilometre que celle du tramway, puisqu’on ne va pas devier tous les services d’utilite publique souterrains, quelque chose ne fonctionne pas avec les chiffres de Couillard. Et meme si ligne de tramway et la ligne de trambus revenaient au meme cout le kilometre, ca ne fonctionnerait toujours pas:

    23 autobus x (33,5 millions le km – 20 millions le km) = 310,5 millions.
    310,5 millions / 23 autobus = 13,5 millions pour un autobus.

    S’il en couterait plutot 14 millions le kilometre pour ajouter les 5 km de tramway supplementaire du PM jusqu’a de la Faune, on aurait alors: 23 autobus x (33,5 millions le km -14 millions le km) = 448,5 millions. Donc, 19,5 millions pour un autobus (448,5 millions / 23 autobus).

    De deux choses l’une. Ou bien les 23 autobus bi-articules vont etre en or 24 carats; ou bien il y a quelque chose qui m’echappe et/ou je ne sais plus comment me servir d’une calculatrice…

    Le pire, c’est que, comme je l’ai souligne, la ligne de tramway va couter beaucoup plus cher du kilometre que celle du trambus. Donc, pour que les chiffres de Couillard soient fiables, cela voudrait dire que chaque autobus bi-articule couterait beaucoup plus cher que 13,5 ou 19,5 millions.

    A moins que ce soient les chiffres de la ville qui ne tiennent pas la route. Le fameux 3 milliards est peut-etre le resultat d’une certaine improvisation et/ou d’une certaine enflure…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • michel desjardins

      2 septembre 2018 à 21 h 54

      Je me suis trompe. Au lieux de 23 autobus x (blablabla), j’aurais dire ecrire: 17 kilometres de ligne de trambus x (blablabla). Mais meme la, le cout unitaire pour chaque autobus serait surrealiste.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Insider

        2 septembre 2018 à 23 h 13

        Si vous preferez croire des politiciens en campagne electorale au lieu de faire confiance a tout ce qui a ete annonce lors des seances pour presenter le projet aux citoyens et lors des commites plenier au conseil de ville. Grand vous fasse!

        Plusieurs reponses a vos questions sont dans des documents rendus publics.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • michel desjardins

        3 septembre 2018 à 17 h 08

        Nantes va payer 43 millions d’euros pour 20 autobus bi-articules 100% electrique. Cela equivaut a environ 3 millions l’autobus en dollar canadien. Les 23 autobus du maire Labeaume reviendraient donc a 69 millions de dollars. Il resterait 502 millions pour amenager les 17 kilometres de la ligne de trambus (571 millions – 69 millions). Cela fait 29,5 millions le kilometre.

        Couillard propose d’ajouter 5 kilometres a la ligne de tramway qui va couter au kilometre beaucoup plus chere que la ligne de trambus, parce qu’il va falloir devier tous les services d’utilite publique souterrains. Et ses 5 kilometres supplementaires jusqu’a de la Faune vont lui couter, nous dit-il, en 70 et 100 millions, soit entre 14 et 20 millions le kilometre.

        Il y a quelqu’un qui nous donne pas les bons chiffres…

        Je veux bien croire que pendant une campagne electorale il puisse se dire n’importe quoi. Sauf que la, on parle d’un reseau structurant de 3 milliards de dollars qui va etre finance par le provincial a hauteur de 60%. Et c’est Couillard lui-meme qui en a fait la promesse. On s’attendrait, vu l’importance des sommes en jeu, qu’il ait en sa possession, les memes chiffres que Labeaume.

        En passant, je suis pour le reseau structurant. Encore faudrait-il qu’on nous donne l’heure juste sur ce qu’il va en couter, et qu’on en est pour notre argent.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  4. Che

    4 septembre 2018 à 21 h 15

    On est en train d’angrandir l’autoroute Laurentienne dans le même secteur. Pourquoi on aurait besoin d’un tramway ?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. Francis L

    5 septembre 2018 à 09 h 40

    Autant je trouve cette promesse spéculative et électoraliste, autant je me demande si ce n’est pas ça que ça va prendre pour réaliser le tramway.

    C-à-dire promettre à tout le monde que le tramway passera devant chez eux, quitte à ce que se soit dans une phase subséquente qui risque de ne jamais se produire.

    C’est triste, mais on dirait que sans ça, les gens ont tendance à ne pas en vouloir, n’étant pas capable de voir les avantages globaux et ramenant tout à eux-même.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *