Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Congestion routière : d’autres cours commenceront plus tard à l’Université Laval

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 5 novembre 2018 Aucun commentaire

Alain Rochefort
Radio-Canada

L’Université Laval étend son projet-pilote qui vise à réduire la congestion routière à Québec et dans les environs du campus aux heures de pointe. Encore plus d’étudiants commenceront leurs cours à 9 h au lieu de 8 h 30 à compter du mois de janvier.

L’étalement des horaires de cours pour la session d’hiver touche les étudiants de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique ainsi que de la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation.

Ils s’ajoutent aux 3500 étudiants des facultés des sciences sociales et d’administration, dont certains cours commencent à 9 h plutôt que 8 h 30 depuis la dernière rentrée scolaire.

La direction satisfaite

La direction de l’Université Laval est fort satisfaite des résultats obtenus depuis le lancement de ce projet-pilote cet automne.

« Les premiers échos que nous en avons sont très positifs. Des échos favorables proviennent aussi des enseignants qui donnent les cours. Ceux d’entre eux qui ont de jeunes enfants ont plus de temps pour conduire leurs petits à la garderie », souligne Andrée-Anne Stewart, porte-parole de l’Université Laval.

Un questionnaire a d’ailleurs été envoyé vendredi aux étudiants et enseignants qui participent à la phase 1 du projet-pilote.

Avec la mise en place de la phase 2, le nombre de cours touchés passera de 61 à 93, selon les calculs de la direction. Au total, 4615 étudiants seront concernés par l’étalement des horaires de cours.

« Cette deuxième phase du projet pilote nous permettra d’évaluer, avec plus de données, les impacts de l’étalement des horaires sur les déplacements d’un plus vaste éventail de la communauté universitaire », affirme Mme Stewart.

La suite

Voir aussi : Transport en commun.

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *