Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Dallaire va de l’avant avec son mégaprojet du Phare

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 23 novembre 2018 18 commentaires

Taïeb Moalla
Journal de Québec

Malgré la forte opposition citoyenne exprimée ces dernières semaines lors des trois soirées d’information et de consultation sur le projet du Phare, Michel Dallaire a indiqué que son mégaprojet ira de l’avant.

«Je ne m’attendais pas à ce qu’il y ait beaucoup de monde qui vienne nous défendre ce soir [mercredi]. Ce n’est pas un forum pour ça. C’est un forum qui est là pour écouter les gens qui ne sont pas d’accord», a fait remarquer le promoteur du projet.

Ce dernier a assuré du même souffle que les sondages montrent un fort appui de la population de Québec à ces quatre tours, dont une de 65 étages, à Sainte-Foy.

«Grosse nuance»

M. Dallaire, qui a tenu à assister à toutes les séances publiques de la Ville, a répété que l’idée de faire construire une tour aussi haute à l’entrée de Québec venait de son Groupe, non pas du maire.

«M. Labeaume ne m’a pas appelé pour me demander de faire un édifice de 65 étages. M. Labeaume a demandé publiquement que le Groupe Dallaire, pour ce site-là, fasse un projet significatif pour la région de Québec. Il y a une grosse nuance», a-t-il insisté.

Craintes minimisées

L’homme d’affaires a par ailleurs minimisé les craintes qui concernent les désagréments liés à 10 années de travaux. «La portion qui dérange, c’est quand on creuse. Mais on n’est pas 10 ans en excavation. Après l’excavation, on travaille à l’intérieur de notre site», a-t-il assuré.

Selon lui, les travaux au Phare et ceux prévus, dans le même secteur, pour le réseau de transport structurant (notamment pour le pôle d’échanges) ne se nuiront pas mutuellement.

«On se coordonne avec la Ville pour faire les travaux en même temps et pour ne pas ouvrir une rue deux fois», a-t-il illustré.

Michel Dallaire espère que les travaux du Phare pourront débuter au printemps 2019. Le promoteur devra obtenir les permis municipaux nécessaires à chacune des phases de construction du mégaprojet.

La suite

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Projet - Le Phare de Québec.


18 commentaires

  1. llap

    23 novembre 2018 à 12 h 09

     ou annuler
  2. Rene Dupuis

    23 novembre 2018 à 12 h 13

    ENFIN une bonne nouvelle pour Québec! l’avenir des villes se feras en hauteur pas en étalant la ville et en créant de plus grosse autoroute polluante! Merci au Groupe Dallaire pour ce projet qui en feras naître surement une 10e de plus du genre!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Roger

    23 novembre 2018 à 13 h 14

    R.I.P. démocratie, urbanisme et PPU…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Jean

      23 novembre 2018 à 13 h 52

      ROGER
      Selon un sondage fait il y a un certain tant les citoyens de Québec étaient pour le projet à 75%. Donc, la démocratie existe encore à Qc.

      Le PPU reste une référence et une base pour le développement mais il y a toujours des dérogations possibles lorsque c’est justifié. C’est comme dans tout et il faut sortir du cadre des fois. Dans le cas du Phare c’est une occasion que ne se répètera peut-être jamais. Ce projet est très intéressant pour la ville on ne peut pas passer à côté de ça. Ça va améliorer très positivement la vie des citoyens en plus d’être un bel exemple de densification. En plus, ça va être très bon pour l’économie de la ville, ca va aussi rentabilisé l’utilisation du transport en commun.

      C’est très positif pour tout le monde c’est juste que vous ne le réalisé pas encore.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • CL

        23 novembre 2018 à 14 h 00

        Ce projet signifie seulement que si un promoteur a de l’argent, et bien la Ville et sa planification peuvent prendre la poubelle, car c’est seulement l’argent qui parle.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Jean

        23 novembre 2018 à 14 h 40

        CL
        Oui tu as raison, l’argent ça donne beaucoup de poids. Par contre, de mon point de vue, au final tout le monde sera gagnant avec le projet du Phare, le promoteur, la ville, les citoyens. Si ca serais seulement la ville ou le promoteur qui en profiterais au détriment des citoyens je serais évidement contre ce projet.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  4. Nathan

    23 novembre 2018 à 15 h 49

    Faut juste avoir de la conviction dans tout ça! Je suis arrivé en 1997 à Québec. Je me souviens des surnoms. Charlebourg royaume des nids de poules. Québec banlieue de Montréal et Québec le gros village. Un moment donner faut être nono pour comprendre qu’on peut pas dire « on veut les nordiques en étant un village sans vision ». On m’a toujours dit (l’homme va et se doit d’aller de l’avant) Cette guerre des hauteur s’arrete aujourd’hui!
    Bravo À l’avenir! Bravo à ceux qui veulent se bâtir!
    Bravo au phare

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. Jean François Côté

    23 novembre 2018 à 16 h 43

     ou annuler
  6. Antoine

    24 novembre 2018 à 09 h 11

    Bravo ville de cabochons ! Quelle stupidité en 2018 de faire ce projet

    BRAVO la commission d’urbanisme qui nous fait %#(@)* pour des niaiseries mais qui accepte un tel projet

    BRAVO la ville de Québec qui vient de perdre l’opportunité de faire de ce secteur un quartier habitable tel qu’elle l’avait elle même planifié, en refusant même la hauteur de certains projets… il y avait anguille sous roche finalement

    BRAVO à Québec, on va rire de nous…on enseignera que dans une petite ville du nord de l’Amérique on fait les mêmes erreurs d’urbanisme que 30 ans auparavant et que tous maintenant savent qu’on ne doit pas faire. Mais cela Québec en est la championne, une ville gérée par des médias qui n’ont aucune culture, une ville qui élargie ses autoroutes, qui veut faire un 3ieme lien pour s’étendre encore plus mais qui est parmis les villes les moins dense au Canada…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  7. Antoine

    24 novembre 2018 à 09 h 12

    Peut on faire ouvrir des registres à la ville en opposition ?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  8. jeand Utilisateur de Québec Urbain

    24 novembre 2018 à 09 h 58

    Tanr de haine ici pour un projet privé de 500 millions qui amène pourtant toutes les demandes faites un peu partout sur ce site depuis 10 ans:
    1)Densité
    2)Mixité
    3)Transport en commun( souterrain en plus)
    4)Milieu de vie ,dans le sens qu’avec un théâtre,des restos, un hôtel,des condos, il y aura de l’animation le soir aussi
    5)Parking intérieur, fini la mer d’asphalte
    6)Structurant, beaucoup de travailleurs vaudront s’établir proche= assez de demande pour éliminer le Canadian Tire et son océan d’asphalte?

    J’en oublis surement

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Luc Bisson

      24 novembre 2018 à 10 h 54

      Je vais me permettre.

      – Avec tous les projets d’envergure en cours et à venir tu oublies probablement que Québec va devenir une ville un peu plus world class.

      – La mise en place d’un transport structurant mais aussi permettre une plus grande urbanisation aura un effet sur la rétention des résidents dans la grande région de Québec. (les jeunes en particulier). On semble oublier ce léger détail.

      À mon tour, j’en oublie certainement

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  9. Nathan

    24 novembre 2018 à 15 h 52

    Meme a 29 étages! la vielle bonne femme voulait du 10 étages pour protèger son havre de paix! Aujourdh’ui qu’il accepte ce beau projet! La ville va prospèrer et sa va amené de nouveau investiseur et du nouveau monde

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Luc

      24 novembre 2018 à 19 h 15

      Mon feeling….

      Dans plusieurs années même les blocs qui sont à côté auront disparu. La densité va augmenter. On va assister à quelque chose d’extraordinaire à l’entrée de la ville.

      Ste-Foy ne sera plus la banlieue mais le centre ville. Les gens devront s’y habituer ou ….. déménager.

      C’est plate mais c’est ca.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *