Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


RTC: budget de fonctionnement 2019

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 14 décembre 2018 Aucun commentaire

Québec, le 14 décembre 2018 – Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) a présenté son budget de fonctionnement 2019, lequel propose une bonification de services de 3,6 % et prévoit une hausse d’achalandage pour une 3e année consécutive, de l’ordre de 1,6 %. Le budget 2019 marque le coup d’envoi de l’implantation progressive du nouveau réseau, en droite ligne avec le Plan stratégique 2018-2027 du RTC.

Équilibré à 224,4 M$, en hausse de 1,9 % soit 4,2 M$ par rapport au budget réel projeté de 2018, le budget 2019 présente notamment une importante diminution du service de la dette. Synonyme d’une gestion rigoureuse, le coût par déplacement projeté est en baisse.

« Les perspectives budgétaires 2019 envoient un message clair : nous continuerons à investir de manière structurée et réfléchie dans une vision de bonification des services, afin de préparer le terrain à l’implantation du réseau du futur et poursuivre la mise en place de notre plan stratégique », assure Rémy Normand, président du RTC.

Nouveaux services dans le secteur Nord-Ouest et à Saint-Augustin-de-Desmaures

En août 2019, les nouveaux services seront déployés dans les secteurs du Nord-Ouest et de Saint-Augustin-de-Desmaures. De plus, l’Aéroport international Jean-Lesage sera désormais desservi par deux parcours, dont le nouveau parcours 76 créant un lien nord-sud jusqu’à Ste-Foy et le parcours 80 prolongé, qui se rendra au centre-ville. Les détails des nouveaux services et de la rencontre avec les citoyens du secteur Nord-Ouest sont présentés sur le site Internet du RTC au rtcquebec.ca/nouveaureseau2019.

Les revenus utilisateurs en hausse

Malgré une croissance anticipée de 3 % des revenus provenant de la clientèle, la hausse tarifaire moyenne prévue se situe en deçà de l’inflation pour une deuxième année consécutive, en raison de l’augmentation de l’achalandage. De plus, la bonification des programmes d’aide pour le transport en commun régulier et adapté du gouvernement du Québec permet de limiter la hausse de la contribution de l’agglomération de Québec à 1,1 %, soit 119,8 M$.

Baisse «incroyable» des plaintes au RTC Sébastien St-Onge (Le Soleil)

Voir aussi : Transport en commun.

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *