Le Forum

Les billets selon les arrondissements
La Cité
 -Champlain / Vieux-port
 -Haute-ville
 -St-Roch
 -St-Sauveur
 -Vieux-Québec
Les Rivières
Ste-Foy-Sillery
Charlesbourg
Limoilou
Beauport
Haute-Saint-Charles
Laurentien

Les projets par catégorie
Commercial
Condo
Logement locatif & social
Maison / bungalow
Transport
Transport en commun

séparateur

Éditeur


Éditeur émérite
[blog photo]

Collaborateurs
Jean Cazes
Jaco
Gérald Gobeil
Alexis Fortin
Serge Alain
Carol Proulx
Vous?

séparateur

Autres carnets urbains
-Lévis urbain
-Le Blog de Ste-Adèle
-Montréal urbain
-Trois-rivières urbain
-Montreal Weblog [EN]
-Liège urbain!

Qui est le prochain?

séparateur

RSS
(qu'est ce que c'est?)

 

Canadian Blogs

« Les coûts bondissent; Québec calcule quil lui en coûterait au bas mot 50 millions $ | Page principale | Communiqué de presse de groupes environnementaux concernant le rapport du BAPE sur prolongement de l’autoroute du Vallon »

02 septembre 2004

L'église Saint-Jean-Baptiste est à vendre
Par Francis Vachon
L'église Saint-Jean-Baptiste de Québec, un joyau du patrimoine religieux et monument historique, pourrait être vendue rapidement... si le nouveau propriétaire peut être exempté de taxes foncières.

Écrasée par le coût des rénovations et d'entretien requis par le bâtiment âgé de plus de 100 ans, la fabrique paroissiale jongle depuis un an avec l'idée de s'en départir au profit d'un autre propriétaire, qui serait plus en mesure d'en tirer de meilleurs revenus.

La fabrique espère prendre une décision "le plus tôt possible", mais le projet bute sur l'épineuse question des taxes foncières municipales et scolaires. L'Église catholique en est exemptée en vertu de la loi, ce qui n'est pas pour un propriétaire privé ou même un organisme communautaire.

Une étude de prospection, complétée en juin dernier, identifie qu'avec quelques transformations réversibles, le bâtiment pourrait être intéressant pour un nouveau propriétaire ou gestionnaire. Ainsi, le rez-de-chaussée pourrait accueillir des activités culturelles et un café-terrasse serait aménageable sur le parvis en été ; des espaces à bureaux et des locaux communautaires plus fonctionnels pourraient être aménagés dans le sous-sol. A l'extérieur du bâtiment, en bordure de la rue Saint-Jean, il y aurait de la place pour des boutiquiers, surtout durant la belle saison.

Quel que soit l'acheteur, la paroisse veut conserver une chapelle pour la célébration de la messe dominicale. La pratique du culte ne nécessitera plus jamais une capacité de 2000 places, peut-on lire dans l'étude préparée par la firme GID. A peine 5 % des résidants pratiquent dans cette paroisse, selon le curé Paul Lortie.

Pour le président de la fabrique, Michel Auclair, il est évident que ce n'est pas à la fabrique de jouer un rôle de gestionnaire de l'immeuble. "Notre fonction première, ce n'est pas de faire l'entretien mais de répandre l'Évangile". dit-il en entrevue. La fabrique n'écarte cependant pas l'idée de demeurer partenaire du nouveau propriétaire.

Le ministère de la Culture, la Commission de la capitale et la Ville de Québec ont contribué à l'étude en collaboration avec la fabrique et les services diocésains. Contrairement à la fabrique et au diocèse, le ministère n'a pas encore pris position sur les recommandations de ce rapport. On en examine prudemment les conséquences, car l'église Saint-Jean Baptiste n'est pas le seul lieu de culte dont une fabrique cherche actuellement à se départir.

D'importants travaux de rénovation, estimés à trois millions de dollars, sont encore requis avant un transfert de propriété. Depuis 1995, l'église Saint-Jean Baptiste a été l'objet de gros travaux qui ont nécessité des investissements de cinq millions de dollars.

Selon le rapport GID, des travaux supplémentaires de reconversion du bâtiment, qui le rendraient plus rentable, coûteront entre 700 000 $ et 1,4 million $. Un nouvel accès au sous-sol, du côté sud-ouest, constituerait l'intervention la plus lourde. Le rapport GID mentionne aussi que, sur le marché immobilier, le "prix" d'une église oscille actuellement entre 250 000 $ et 300 000 $. C'est le prix qu'a payé l'École du cirque pour l'église Saint-Esprit dans Limoilou. Ce bâtiment a perdu plus de la moitié de la valeur inscrite aux livres lorsqu'il était un lieu de culte.

Mais avant toute chose, "il faut que le gouvernement clarifie la question de la fiscalité pour encourager d'autres organismes à devenir propriétaires d'ensembles patrimoniaux", soutient Rémi Gagnon, responsable des fabriques à l'archidiocèse de Québec. Ces organismes peuvent actuellement demander une exemption des taxes foncières, dit-il en entrevue, mais rien n'est acquis d'avance ; les requêtes sont traitées au mérite, cas par cas. A titre de représentant de l'archidiocèse, M. Gagnon faisait partie du comité qui a planché sur l'avenir de l'église Saint-Jean Baptiste.

Un nouveau comité, réunissant des membres de la fabrique, des représentants du ministère de la Culture et des Communications et de la Ville de Québec, doit se réunir à la fin septembre pour discuter de zonage, de fiscalité et de taxation.

"On peut tenir encore un certain temps avec nos réserves, mais elles vont fondre", dit M. Auclair. Le temps presse bien que, selon lui, il ne soit pas question que l'église ferme brutalement ses portes. En attendant que l'option de la vente se concrétise, le curé, Paul Lortie, espère qu'une aide gouvernementale sera disponible pour assumer les frais de chauffage et d'éclairage qui atteignent 100 000 $ par an.



1er septembre 2004. Reproduit avec autorisation

11 commentaire(s) sur ce billet

Commentaire de Gérald Gobeil laissé le 2 septembre 2004 à 16:48

Et pourtant: "Québec, le 5 juillet 2000. - La ministre de la Culture et des Communications et députée de Taschereau, Mme Agnès Maltais, annonce le versement de 2,2 M$ pour mettre en branle huit projets de restauration en patrimoine religieux. Ces projets sont répartis géographiquement de la Mauricie à la Baie des Chaleurs. De plus, une subvention de 1 M$ est accordée à l'église Saint-Jean-Baptiste de Québec pour la réfection du clocher et de la toiture et la restauration de la maçonnerie."

Et les églises se transforment en condos....

 

Commentaire de jaco laissé le 2 septembre 2004 à 18:40

Les nouvelles eglises sont les centres d'achat...
Faur croire que je vais aller au ciel ; j'y vais une fois par semaine...

 

Commentaire de Bernard Bastien laissé le 2 septembre 2004 à 21:51

Au fait, la réfection du clocher, ça n'a pas donné un ben beau résultat... il est redevenu noir le temps de le dire....

 

Commentaire de David a Moscou laissé le 5 septembre 2004 à 1:35

Si je comprends bien, ce projet ressemblerait un peu à ce qui a été fait à la petite église en face de chez-moi: Notre-Dame-de-Jacques-Cartier, dans Saint-Roch.

On y a construit des murs semi-permanents pour subdiviser la nef, ce qui permet à des organismes communautaires d'occupper une partie de l'église.

Par contre, les commerces, faudrait pas que ça tourne comme cette belle église néo-Gothique sur Sainte-Catherine à Montréal et dont la facade est maintenant cachée derrière des boutiques. D'ailleurs, il y a quelques années, on avait le projet de démanteler les boutiques qui sont là depuis les années 1930, pour enfin redonner droit de citer à cette église. Je ne sais pas si ça a été fait depuis?

 

Commentaire de Marc-André laissé le 5 septembre 2004 à 9:34

Je crois qu'il s'agit de l'église St. James. J'ai passé devant il y a 2 semaines et une affiche annonce des travaux pour la remettre en valeur. Quelques commerce sont barricadés, peut-être seront-ils détruits.

 

Commentaire de David a Moscou laissé le 5 septembre 2004 à 11:43

Oui, c'est bien de l'Église Saint-James dont je parlais!
Merci!

 

Commentaire de Francis laissé le 12 septembre 2004 à 20:17

Bonjour !
Je suis menmbre de l'église baptiste évangélique de St-Georges de beauce; et ns sommes en construction d'un nouveau bâtiment qui logera 500 adhérants et ns aimerions peut-être installer des vieux bancs d'église au lieu d'avoir des chaises conventionnel. Je me demande si la fabrique de l'église Saint-jean Baptiste serait intéresser à me contacter à se sujet. Pouvez-vous m'aider s.v.p.

Merci !

 

Commentaire de zelo laissé le 9 septembre 2006 à 9:36

pourquoi il à vendre

 

Commentaire de Maroun Basbous laissé le 9 novembre 2006 à 19:43

Je trouve que les chretiens laissent leur place pour les autres religions et mouvements fanatiques c'est pourquoi nos eglises sont a vendre et les pratiquant diminuent de jour en jour . s.v.p. retrouvez nous les anciens chemins de valeurs spirituelles et sociales afin de mener une vie harmonieuse pleine d'amour , de passion et de valeur sociale . Un moment de reflexion sur notre passe pourra nous reveiller et nous faire eviter la chute vers l'enfer .

 

Commentaire de Manu laissé le 9 novembre 2006 à 22:52

L'enfer pourrait peut-être s'en porter acquéreur? semble-t-il que beaucoup de gens vont s'y retrouver... :)

 

Commentaire de VérOooNika laissé le 3 décembre 2006 à 21:27

Et si un groupe de jeunes artisans utopistes veulent acquérir une église dans le but d'en faire un lieu de ''culte'' la Musique, les arts, l'environnement... Oû l'on favoriserait la récupération et la revalorisation de dechets?

Meubles recyclés pour contré la mondialisation et la concurrence déloyable de la Chine. POur préserver nos ressources naturelles et réduire la masse de déchets... Qui Nous supportent???

 

Ajouter un commentaire

Votre nom:


Votre adresse courriel:


Adresse de votre site web:


Votre commentaire:


Cocher pour que vos informations personnelles restent en mémoire






Droit d'auteur concernant le matériel produit par Québec urbain

Archives
avril 2007
mars 2007
février 2007
janvier 2007
décembre 2006
novembre 2006
octobre 2006
septembre 2006
août 2006
juillet 2006
juin 2006
mai 2006
avril 2006
mars 2006
février 2006
janvier 2006
décembre 2005
novembre 2005
octobre 2005
septembre 2005
août 2005
juillet 2005
juin 2005
mai 2005
avril 2005
mars 2005
février 2005
janvier 2005
décembre 2004
novembre 2004
octobre 2004
septembre 2004
août 2004
juillet 2004
juin 2004
mai 2004
avril 2004
mars 2004

Les projets majeurs à Québec

Ressources pour les résidents de Québec et des environs

Entretien et hébergement