Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Arrondissement Beauport »

La vision du maire pour la phase 4 de la promenade Samuel-De Champlain

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 4 avril 2017 1 commentaire

Source: Stéphanie Martin, Le Journal de Québec, le 4 avril 2017

NEW YORK | Le maire de Québec ne se contentera pas de quelques accès au fleuve pour la phase 4 de la promenade Samuel-de Cham­plain, à Beauport. Il veut un sentier linéaire le long du fleuve, même si les coûts sont plus élevés. «Ce serait idiot de ne pas le faire. On va le regretter si on ne le fait pas. Ce serait une très grosse erreur», a soutenu lundi Régis Labeaume, en marge d’une rencontre avec Michael Marrella, directeur au New York City Waterfront Planning. Il s’informait des plans de la métropole américaine pour l’aménagement de ses 836 km berges.
En mai dernier, la Commission de la capitale nationale du Québec (CCNQ) a présenté sa vision de la phase 4 de la promenade Samuel-de Champlain, qui s’étend sur 8 km, du port au pont de l’île d’Orléans. La présidente, Françoise Mercure, avait indiqué qu’on avait oublié l’idée d’un sentier linéaire en raison des coûts importants liés à la présence de l’autoroute Dufferin-Montmorency en bordure du fleuve. On parlait plutôt d’une série de «points de rencontre».

la suite

Accès à la Baie de Beauport et prolongement de la promenade Samuel-De Champlain vers l’est.

Voir aussi : Arrondissement Beauport, Projet - Promenade Samuel de Champlain.

Un terrain de 2,7 hectares dévellopé à Beauport

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 1er mars 2017 Aucun commentaire

Source : Diane Tremblay, Le Journal de Québec, le 1e mars 2017

Un hôtel de quatre étages comprenant 99 chambres est envisagé par Logisco du côté de Beauport. L’entreprise spécialisée dans la construction et la gestion d’immeubles s’adresse à la Ville pour obtenir une modification de zonage.
Un vaste projet de plusieurs millions de dollars est à l’étude pour développer le terrain d’une superficie de 2,7 hectares, situé au nord du mégacentre Beauport.
Récemment, la Communauté métropolitaine de Québec a rendu une décision favorable pour modifier le schéma d’aménagement afin de créer une aire urbaine à même une aire de commerce majeure.

En plus de l’hôtel et des 2200 mètres carrés d’espaces commerciaux anticipés dans la portion est du terrain, Logisco voudrait utiliser le côté ouest pour construire quatre bâtiments de 72 à 80 logements locatifs répartis aussi sur quatre étages.
«C’est un terrain vacant depuis longtemps sur lequel il ne se passe absolument rien et qui est situé dans un endroit stratégique», a expliqué au Journal la conseillère municipale, Julie Lemieux.

la suite

Le terrain en question sur Google Maps.

Voir aussi : Arrondissement Beauport, Commercial, Logement locatif ou social.

Quel sera le sort du vieux pont de l’île d’orléans ?

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 22 janvier 2017 3 commentaires

Source : Annie Morin, Le Soleil, le 22 janvier 2017

(Québec) Le ministère des Transports du Québec (MTQ) se met à la recherche d’exemples de requalification de ponts patrimoniaux au Canada et ailleurs dans le monde avant de décider du sort du vieux pont de l’île d’Orléans.
Le ministère a préparé un mandat d’accompagnement pour le volet patrimoine en vue de la construction du futur pont à haubans de l’île d’Orléans. Les intéressés ont jusqu’au 2 février pour se manifester.
Cet appel d’offres s’ajoute à celui déjà publié pour la préparation de l’étude d’impact environnemental du projet de construction. Deux scénarios seront analysés – la démolition ou la conservation – pour le pont suspendu actuel, long de 1,7 kilomètres et âgé de 82 ans.
Le consultant en patrimoine recherché devra approfondir la question. Il devra notamment «définir les orientations patrimoniales à rencontrer en regard des chartes internationales» de l’UNESCO et de l’ICOMOS, une organisation non gouvernementale qui prône la conservation des monuments et des sites historiques dans le monde.

la suite

Nouveau pont de l’île d’Orléans : prévu pour 2022

Voir aussi : Arrondissement Beauport, Transport.

Vente du couvent de Beauport à Groleau Développement immobilier inc.

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 16 décembre 2016 Commentaires fermés sur Vente du couvent de Beauport à Groleau Développement immobilier inc.

Québec, le 16 décembre 2016 – La Ville de Québec a autorisé aujourd’hui la vente du couvent de Beauport à Groleau Développement immobilier inc. pour la somme de 750 000 $. Ce bâtiment patrimonial, situé au 11, avenue du Couvent, était inoccupé depuis son acquisition. Le promoteur s’est engagé à exécuter des travaux de restauration majeurs en conformité avec les exigences patrimoniales de l’arrondissement historique.

« Cette vente constitue la première étape de la revitalisation du site et donne un essor à tout le secteur de l’avenue Royale et du vieux bourg », a indiqué Mme Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif responsable de la culture, du patrimoine et de l’aménagement du territoire.

La Ville était propriétaire du couvent de Beauport depuis 2012. Au cours de l’année 2015, un projet de revitalisation et de requalification du site a été présenté à la Commission d’urbanisme et au ministère de la Culture et des Communications. Par la suite, en 2016, une assemblée publique de consultation a eu lieu afin de modifier le zonage pour permettre un projet de construction domiciliaire. Rappelons que le rez-de-chaussée et le sous-sol du bâtiment serviront à des fins communautaires.

« La Ville passe le flambeau à un promoteur dont le projet ravivera le secteur. Il s’agit de donner un nouveau souffle à ce quartier résidentiel », a commenté Mme Marie France Trudel, présidente du conseil d’arrondissement de Beauport.

Voir aussi : Arrondissement Beauport.

La Ville de Québec donne un sérieux coup de barre sur ses installations de loisirs dans l’arrondissement de Beauport

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 25 juin 2016 Commentaires fermés sur La Ville de Québec donne un sérieux coup de barre sur ses installations de loisirs dans l’arrondissement de Beauport

David Rémillard
Le Soleil

(Québec) La Ville de Québec donne un sérieux coup de barre sur ses installations de loisirs dans l’arrondissement de Beauport, principalement dans le quartier Vieux-Moulin. Après la construction de la piscine Giffard, elle y projette une piste de patins à roues alignées, des jeux d’eau, un sentier piétonnier, une aire de pique-nique, un parc pour ados et l’agrandissement de la bibliothèque Étienne-Parent.

La suite

Voir aussi : Arrondissement Beauport.

Un nouveau locataire pour le secteur d’Estimauville

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 23 juin 2016 4 commentaires

Source : Baptiste Ricard-Châtelain, Le Soleil, le 22 juin 2016

(Québec) La CNESST (ex-CSST) abandonne son projet de rénovation de 130 millions $ à son siège social de Québec, a appris Le Soleil. Non seulement abandonne-t-elle les rénos, elle abandonne carrément l’édifice mal en point de la rue Bourdages. Un nouveau bâtiment devra être construit dans le secteur D’Estimauville d’ici 2021. La facture sera décuplée.

Les employés l’ont appris mercredi matin: «Le conseil d’administration, à sa dernière réunion en juin, le 15 juin, a pris la décision de construire un nouvel édifice», indique le nouveau porte-parole et chef d’équipe des relations de presse et de la rédaction, Pierre Turgeon, en entrevue téléphonique. «L’option envisagée est celle de construire dans l’écoquartier D’Estimauville.»

Tout un rebondissement. Il y a un peu plus d’un an, Le Soleil révélait que les travaux d’envergure en cours au siège social de la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) étaient complètement arrêtés. L’organisme avait eu une très, très mauvaise surprise: les têtes des quelque 180 pieux de béton souterrains qui soutiennent le vaste immeuble sont fissurées.

La nouvelle avait chambardé les plans; à l’origine, plus ou moins 700 employés devaient rejoindre les 1000 travailleurs déjà sur place dès la fin des travaux de rénovation. Le chantier avait cependant été mis en veille le temps de jauger les options.

la suite

Travaux de 130 millions $ au siège social de la CSST

Qu’adviendra-t-il des terrains ainsi libérés ?

Voir aussi : Arrondissement Beauport, Institutionnel.

Une coalition contre le dézonage des terres agricoles de Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 31 mai 2016 6 commentaires

Source : Valérie Gaudreau, Le Soleil (31 mai 2016)

Des agriculteurs et une dizaine d’organisations de protection de l’environnement et du patrimoine somment l’administration Labeaume de ne pas dézoner de terres agricoles comme elle prévoit le faire dans son Plan d’aménagement et de développement présenté il y a un mois. Pas question de changer d’avis, réplique le maire de Québec, Régis Labeaume.

Le 27 avril, la Ville de Québec a présenté son schéma d’aménagement dans lequel elle estime devoir construire 61 500 unités d’habitation supplémentaires d’ici 25 ans. Pour ce faire, elle prévoit agrandir son périmètre de 660 hectares, principalement sur des zones agricoles dans le secteur Beauport et à Saint-Augustin-de-Desmaures.

Ces 660 hectares représentent 2,5 % du territoire de l’agglomération de Québec. Inconcevable aux yeux de la coalition.

«En 2016, qu’une grande ville comme Québec veuille se développer à même ses meilleures terres agricoles ne relève pas d’une vision d’avenir basée sur les meilleures pratiques d’aménagement du territoire», a dit Alexandre Turgeon, du Conseil régional de l’environnement. «Le territoire agricole et les espaces verts à proximité de nos milieux de vie sont d’une importance capitale, notamment en termes de santé publique et de qualité de vie», renchérit Christian Simard de Nature Québec.

Les signataires du communiqué notent qu’en 2012, lors de l’adoption du Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) de la Communauté métropolitaine de Québec, «le ministre des Affaires municipales de l’époque a clairement émis un bémol concernant l’agrandissement des périmètres d’urbanisation en zone agricole».

Lire l’article

Une «miniville» sur les terres agricoles des Soeurs de la Charité de Québec à Beauport.

Terres des Sœurs de la Charité : une grosse côte à remonter

Voir aussi : Agriculture urbaine, Arrondissement Beauport, Arrondissement Laurentien, Étalement urbain, Environnement.

Se baigner à la baie de Beauport en 2016 ?

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 26 mai 2016 Commentaires fermés sur Se baigner à la baie de Beauport en 2016 ?

Source : Simon Boivin, Le Soleil, le 26 mai 2016

(Québec) La Ville de Québec présentera lundi la programmation estivale de la Baie de Beauport et fera connaître le nom d’un partenaire privé pour l’animation du site. La voie est ouverte pour la baignade dans le fleuve cet été.

Selon nos informations, une annonce aura lieu lundi avant-midi à la Baie de Beauport. On devrait y apprendre que la Financière Sun Life s’associera financièrement à la programmation estivale dévoilée.

L’attaché de presse du maire de Québec refuse de confirmer que la baignade sera autorisée pour la première fois à la plage de la Baie de Beauport. Des tests doivent encore être faits pour s’assurer de la qualité de l’eau, affirme-t-il. Pourtant, un porte-parole de la Ville a déjà confirmé mercredi au Journal de Québec que la «baignade fait partie de la programmation estivale».

En février, Le Soleil a révélé que la Ville avait mis sur pied un groupe de travail pour évaluer les méthodes et les analyses à mettre en place pour permettre la baignade dès cet été. Quelques jours plus tard, le comité exécutif a accordé un contrat à un chercheur de l’Université Laval pour élaborer un «modèle prévisionnel de la qualité de l’eau du fleuve».

la suite

Le fleuve accessible, mais la baignade se fait attendre

Voir aussi : Arrondissement Beauport, Baie de Beauport.

Plan directeur du littoral est

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 25 mai 2016 2 commentaires

Source : Radio-Canada Québec, le 25 mai 2016

Le développement le long du fleuve Saint-Laurent entre le domaine de Maizerets et le parc de la Chute-Montmorency devrait comprendre une série d’initiatives comme l’aménagement de « points d’observation » pour mettre en valeur le littoral dans le secteur est de Québec.

La Commission de la Capitale-Nationale (CCN) et la Ville de Québec ont présenté ce matin leur vision du développement de ce tronçon de 8 km qui devrait être aménagé dans les prochaines années, en continuité avec la promenade Samuel-De Champlain.

Les travaux envisagés comprennent la bonification du réseau piétonnier et cyclable du secteur, la création de points d’observation et de belvédères, de passerelles et de quais et la mise en valeur des milieux naturels.

À la différence des trois premières phases, le dernier segment ne sera pas constitué d’un sentier pédestre et cyclable continu, mais plutôt d’une série de « points de rencontre » avec le fleuve, comme des parcs ou des belvédères, explique directrice générale de la CCN, Françoise Mercure.

« Ce n’est pas une promenade linéaire un peu comme les autres promenades. Il s’agit de points de rencontre avec le fleuve et ce sera peut-être réalisé en différentes phases. »

la suite

Sur le site de la CCNQ.

Accès à la Baie de Beauport et prolongement de la promenade Samuel-de-Champlain vers l’est.

Voir aussi : Arrondissement Beauport, Baie de Beauport, Lieux magiques, Projet - Promenade Samuel de Champlain.