Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Arrondissement La Cité – Vieux-Québec »

Nouvelles Casernes : début des travaux bientôt

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 11 décembre 2017 Aucun commentaire

Source : Pierre-Paul Biron, Le Journal de Québec (9 décembre 2017)

Les importants travaux de réfection des Nouvelles-Casernes débuteront finalement au cours des prochains mois, plus de quatre ans après l’annonce du projet de 20 M$ qui doit assurer la pérennité du bâtiment construit au tournant de 1750.

Après des mois de travaux préparatoires nécessaires en raison du caractère patrimonial du bâtiment, le chantier de la phase 1 des travaux de stabilisation des Nouvelles-Casernes se mettra en branle au début de 2018. D’ici là, un appel d’offres lancé récemment par la Commission de la capitale nationale du Québec (CCNQ) permettra de trouver l’entrepreneur général qui effectuera les travaux. Un premier appel lancé au cours de l’été dernier avait dû être annulé en raison de soumissions dépassant les budgets prévus.

Les travaux prévus au cours de cette première étape consisteront en la stabilisation structurelle de quatre des sept sections du bâtiment. La phase 2, qui devrait se terminer en 2020, permettra de compléter cet ouvrage. L’enveloppe totale de 20 M$ annoncée en 2013 servira à ces travaux.

Lire l’article

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Vieux-Québec, Patrimoine et lieux historiques.

Le Théâtre Diamant en images

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 11 octobre 2017 Aucun commentaire

Source : Radio-Canada, 10 octobre 2017

Le metteur en scène Robert Lepage a dévoilé mardi les premières maquettes du futur Théâtre Diamant à la place D’Youville, dont l’inauguration est prévue pour le printemps 2019.

D’allure moderne, le Théâtre mettra en valeur le bois et le béton. Les éléments d’époque seront conservés pour marier traditionnel et contemporain. La façade de pierre de l’ancien YMCA, les fenêtres, lucarnes et le toit mansardé seront restaurés.

Sur le côté ouest du Diamant, une grande fresque en bas-relief évoquera une annexe sportive qui avait déjà occupé les lieux, explique Robert Lepage. « Rien de ça n’est peint, imprimé. C’est une image fantôme en bas-relief, et parfois, elle va disparaître et parfois, les traits vont grossir et on va pouvoir voir les différents états du dessin, dépendant où le soleil est placé à différentes heures de la journée. »

Article complet et images

Vidéo de présentation du projet

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Vieux-Québec, Projet - Le Diamant.

Projet d’épicerie dans le Vieux-Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 8 octobre 2017 2 commentaires

Source : Normand Provencher, Le Soleil (6 octobre 2017)

S’il n’en tient qu’au promoteur Jean Campeau, les citoyens du Vieux-Québec seront desservis sous peu par une épicerie de quartier, dans l’édifice Chauveau, au pied de la Côte de la Fabrique. Convaincre des gens d’affaires de se lancer dans l’aventure reste toutefois le plus grand défi.

Actuellement en rénovation, l’édifice Chauveau est l’endroit ciblé pour accueillir ce nouveau commerce. Le rez-de-chaussée devrait accueillir une bijouterie et un magasin de vêtements de sport. Une entrée pourrait être aménagée afin de donner accès à une épicerie installée en demi-sous-sol.

Le prix de location du local serait ajusté afin de donner un peu d’oxygène à l’éventuel commerçant, question «de lui permettre de tenir» le coup. «On installera peut-être un ascenseur. On veut une épicerie de quartier bien organisée.»

La recherche d’un partenaire épicerier en est seulement à sa phase exploratoire, précise M. Campeau. «On aimerait que ça marche, mais le commerce au détail subit tellement de bouleversements. Plus rien ne ressemble à ce qui se faisait avant. Il y a de gros changements.»

La dernière épicerie dans le Vieux-Québec, le Marché Richelieu, rue Saint-Jean, a fermé ses portes il y a 12 ans. Le local est aujourd’hui occupé par le café boulangerie Paillard.

Lire l’article complet

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Vieux-Québec.

La ville se porte acquéreur de l’îlot Charlevoix

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 1er septembre 2017 Commentaires fermés sur La ville se porte acquéreur de l’îlot Charlevoix

Source : TVA NOUVELLES, le 31 août 2017

La Ville de Québec vient de se porter acquéreur du terrain de l’îlot Charlevoix, dans le Vieux-Québec, pour 1 million $. Des commerces de proximité et une quarantaine de logements devraient y voir le jour «en vue de redynamiser ce secteur urbain central».
L’annonce a été faite mercredi matin à l’hôtel de ville de Québec en présence du maire Régis Labeaume et des ministres François Blais et Gaétan Barrette.
Le terrain de 1100 mètres carrés est actuellement détenu par le Centre hospitalier universitaire de Québec – Université Laval (CHU) et est situé à l’intersection de la rue Charlevoix et de la côte du Palais. Il s’agit d’ailleurs d’un des rares terrains encore disponibles dans le Vieux-Québec.
«C’est un signal important, a soutenu le maire Labeaume. Notre objectif est toujours d’emmener dans le Vieux-Québec 500 habitants de plus qui vivent là en permanence. Une fois que les gens sont partis, c’est compliqué de les ramener.»

la suite

Des citoyens veulent des halles à côté de l’Hôtel-Dieu de Québec.

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Vieux-Québec.

Un gros projet de GM Développement sur le site de St-Louis de Gonzagues

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 14 juillet 2017 4 commentaires

Source : Jean-Luc Lavallée, Le Journal de Québec, le 13 juillet 2017

GM Développement veut attirer des centaines de nouveaux résidents dans le Vieux-Québec avec un projet d’envergure qui prévoit la construction de deux nouveaux édifices, dont une tour de 12 étages sur le site Saint-Louis-de-Gonzague.
Le promoteur immobilier a dévoilé officiellement aux citoyens, jeudi soir, les esquisses de son projet de transformation de l’ancienne école Saint-Louis-de-Gonzague – fermée depuis 2010 – et du Foyer Nazareth à l’arrière de l’école.
Les deux immeubles seront préservés et feront partie d’un nouvel ensemble de plusieurs bâtiments au carrefour des rues Richelieu et des Glacis puis de la Côte de la Potasse. GM Développement envisage d’aménager près de 200 nouvelles unités d’habitation dans le secteur, dont 20 unités dédiées au logement abordable.

La nouvelle tour, voisine de l’ancienne école de la rue Richelieu, aura une hauteur de 33 mètres (11 étages) avec une «surhauteur» de 36 mètres pour le 12e étage qui occupera une «faible portion du bâtiment» afin de limiter l’impact visuel sur les voisins.

la suite

Pas de coopérative d’habitation sur le terrain de l’école Saint-Louis-de-Gonzague.

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Vieux-Québec, Condo, Logement locatif ou social.

Tables et chaises à la Place de l’Hôtel-de-Ville

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 3 juillet 2017 2 commentaires

Des tables et des chaises ont fait l’apparition tout juste en face de la célèbre statue de Monseigneur Taschereau. C’est un endroit connu pour présenter de nombreux spectacles de rues en été. La nouvelle configuration aura certainement un impact sur le type de spectacles qui y seront maintenant présentés.

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Vieux-Québec.

Une nouvelle vocation à trouver aux bâtiments de l’Hôtel-Dieu

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 9 mars 2017 7 commentaires

Source : Baptiste Ricard-Châtelain, Le Soleil, le 9 mars 2017

(Québec) À «quelques semaines» du début de la construction du mégahôpital qui poussera sur l’Enfant-Jésus, le ministre de la Santé lance un autre chantier : trouver une nouvelle vocation à L’Hôtel-Dieu, qui perdra toutes ses spécialités médicales.
À l’entrée des journalistes dans la salle où nous avions été convoqués, mercredi midi, Gaétan Barrette se berçait avec des soeurs des Augustines de Québec… C’était la mise en scène médiatique pour marquer le début des consultations sur l’avenir du vénérable centre hospitalier du Vieux-
Québec fondé par les religieuses.
«On est à quelques semaines de la première pelletée de terre du nouveau centre hospitalier», annonce M. Barrette. «On arrive au moment où il faut préparer la transition. […] On doit, d’ici les quatre prochaines années, préparer une piste d’atterrissage qui sera ce que sera L’Hôtel-Dieu à la fin de la construction du nouveau centre hospitalier.»

la suite

Hôtel-Dieu: le démembrement du plus vieil hôpital en Amérique du Nord ?

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Vieux-Québec, Institutionnel, Patrimoine et lieux historiques.

Un projet locatif dans le Vieux-Québec contesté

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 1er mars 2017 2 commentaires

Source : Baptiste Ricard-Châtelain, Le Soleil, le 1er mars, 2017

(Québec) Un nouveau projet de «densification» soutenu par la Ville soulève l’ire de citoyens. Cette fois, il est question de la transformation en logements de la maison Béthanie, l’ancienne demeure patrimoniale des soeurs du Bon-Pasteur dans le Vieux-Québec.
Ils étaient une dizaine à attendre Le Soleil autour d’une table du deuxième étage Chez Temporel. Le café est sur la rue Couillard, tout près du bâtiment historique qui nous intéresse.
La troupe craint pour son «Quartier latin», son village dans la ville. Les résidants veulent préserver le cachet de ce secteur résidentiel coincé entre l’Hôtel-Dieu, la rue des remparts et le Petit séminaire.
Pas question de critiquer l’achat par un promoteur immobilier de l’ensemble religieux érigé en 1878 qui était à l’abandon depuis quelques années. Personne non plus pour dénoncer la transformation des lieux en appartements ou en condos. Alors, quel est le problème ?

Il y a deux semaines, durant une consultation du conseil de quartier, ils ont appris que le nouveau propriétaire demande une modification au zonage pour aménager 20 unités d’habitation dans la bâtisse classée, surtout des studios et des logements d’une chambre. Mais le règlement actuel permet plutôt un maximum de 12 portes et exige que ces logis comptent plus de deux chambres, voire trois chambres, afin notamment d’attirer les familles.

la suite

La maison Béthanie sur Google Maps.

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Vieux-Québec, Logement locatif ou social.

La maison Kent transformée en résidence touristique de luxe

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 28 février 2017 1 commentaire

Source : Taïeb Moalla, Le Journal de Québec, le 28 février 2017

Autrefois siège du consulat de France, la maison Kent, construite en 1648 dans le Vieux-Québec, sera finalement transformée en une résidence touristique de luxe et en une épicerie fine comptant une mini-terrasse. L’ouverture de cet ensemble est prévue pour la mi-juin.
«Il va y avoir 14 chambres haut de gamme avec cuisinettes. La Ville de Québec a accepté le projet. Il ne reste que quelques détails à régler avec le ministère de la Culture. On est en rénovations pour l’instant», a révélé au Journal le copropriétaire et homme d’affaires beauceron, Gilbert Trudeau.
La location hebdomadaire coûtera entre 1500 $ et 4500 $ (pour le penthouse à l’étage). Sur le nouveau site internet, la maison Kent, il est déjà possible d’effectuer des préréservations. Outre ces 14 chambres, trois condos de luxe – disponibles en location à l’année – verront également le jour. L’extérieur et la façade de la maison patrimoniale du 25, rue Saint-Louis, située à proximité du Château Frontenac, seront conservés.

Le projet initial de M. Trudeau, qui devait comprendre sept condos de luxe à louer à l’année, a été refusé par le conseil d’arrondissement. Suzanne Verreault, conseillère municipale d’Équipe Labeaume, a admis qu’elle aurait préféré voir le projet d’origine se concrétiser «pour ramener davantage de résidents dans le Vieux-Québec». La présidente de l’arrondissement de La Cité-Limoilou voit malgré tout d’un bon œil la mouture finale.

la suite

Maison Kent : consultation publique

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Vieux-Québec, Patrimoine et lieux historiques.

L’enseigne du cinéma de Paris disparaît

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 25 février 2017 Commentaires fermés sur L’enseigne du cinéma de Paris disparaît

Source : Stéphanie Martin, Le Journal de Québec, le jeudi 23 février 2017

L’enseigne emblématique de l’ancien Cinéma de Paris a disparu du paysage de la place D’Youville pour de bon. Elle ne sera finalement pas intégrée au Diamant de Robert Lepage.
L’enseigne de style art déco de l’ancien Cinéma de Paris devait devenir «une icône du projet» de théâtre.
En décembre 2015, Marie-Chantal Croft, architecte chez coarchitecture qui est responsable du projet, avait expliqué lors de la présentation du concept architectural que son équipe voulait créer une «lanterne urbaine, une vitrine culturelle, qui évolue de jour comme de nuit, en toute saison» et que l’enseigne y occuperait une place de choix. «Les nostalgiques vont être contents!» s’était-elle réjouie.

la suite

L’enseigne sur Google Maps.

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Vieux-Québec.