Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Conférences / évènements »

Promenades d’histoire à pied dans le Vieux-Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 29 juin 2018 Aucun commentaire

LES MARDIS D’AOÛT D’HISTOIRE DU VIEUX-QUÉBEC

4 promenades d’histoire à pied dans le Vieux-Québec avec l’historien Jean-Marie Lebel, auteur du livre Le Vieux-Québec. Guide du promeneur et spécialiste de l’histoire du Vieux-Québec.

MARDI 7 AOÛT 2018 DE 9 H 30 À MIDI
Retrouver dans le Vieux-Québec d’aujourd’hui le Vieux-Québec de 1698, l’année de la mort du gouverneur Frontenac.

MARDI 14 AOÛT 2018 DE 9 H 30 À MIDI
Retrouver le Vieux-Québec de 1759 et de 1775, les années de la bataille des Plaines d’Abraham et de l’invasion américaine.

MARDI 21 AOÛT 2018 DE 9 H 30 À MIDI
Retrouver le Vieux-Québec de 1867, l’année de la Confédération.

MARDI 28 AOÛT 2018 DE 9 H 30 À MIDI
Redécouvrir le Vieux-Québec de 1959, l’année de la mort du premier ministre Duplessis.

INSCRIPTION :
Il est obligatoire de réserver car le nombre de participants est limité.
On peut réserver pour une, deux, trois ou quatre des promenades.
On réserve en envoyant un courriel mentionnant votre nom à jmlebel07@yahoo.ca
Par courriel, nous vous confirmerons votre inscription (ou le refus faute de places).
Ne pas tarder à vous inscrire!

LIEU DE RASSEMBLEMENT :
Le point de départ des promenades est toujours à la place d’Youville, au pied du grand escalier. Il est important d’arriver à 9 h 15. Le départ est à 9 h 30.

COÛT :
25 $ par personne pour chacune des promenades. Le paiement se fait en arrivant au lieu de rassemblement.

Voir aussi : Conférences / évènements, Histoire.

Baignade pour tous au bassin Louise?

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 18 juin 2018 1 commentaire

Véronica Lê-Huu
Radio-Canada

Couloir de nage de dimensions olympiques, bassin de détente, jeux flottants pour les enfants, la Société des gens de baignade rêve de ces aménagements dans un documentaire militant, qui sera présenté lundi soir, pour un accès public à l’eau du bassin Louise au port de Québec.

Dans un documentaire d’une heure rassemblant historien, citoyens et militants, la Société des gens de baignade met de l’avant un projet à l’image de la tendance actuelle des villes modernes, Paris, Oslo, Copenhague, explique le biologiste et scénariste, Michel Beaulieu.

(…)

Le documentaire intitulé Bassin Louise – Un plan d’eau ludique pour tous, la promesse fédérale brisée sera diffusé lundi soir à 19 h à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP) et disponible par la suite sur les réseaux sociaux.

La suite

Un billet précédent

Voir aussi : Conférences / évènements.

Sommet du G7

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 6 juin 2018 Aucun commentaire

Le Sommet du G7 aura lieu les 8 et 9 juin 2018 à La Malbaie, dans la région de Charlevoix. À cette occasion, le Gouvernement du Canada accueillera les dirigeants des autres pays membres du G7.

Des milliers de visiteurs sont attendus à Québec. Le Centre international des médias du Sommet sera situé au Centre des congrès de Québec où de nombreux journalistes seront présents et plusieurs délégations des pays membres logeront dans les hôtels du centre-ville. Conséquemment, la ville de Québec pourrait être le théâtre de diverses marches et manifestations.

Rôle de la Ville de Québec

La Ville de Québec est prête à gérer les conséquences de l’événement sur son territoire avec ses partenaires. Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) est associé au Groupe intégré de la sécurité (GIS). Dirigé par la Gendarmerie royale du Canada (GRC), le GIS planifie et assure la sécurité durant le Sommet du G7.

En étroite collaboration avec le SPVQ, le Bureau de la sécurité civile et plusieurs unités administratives de la Ville veillent au maintien des services municipaux durant le Sommet du G7.

Avant et pendant le Sommet du G7, si un événement venait à perturber le bon déroulement des services municipaux, cette section web diffuserait l’état de situation à jour.

Toutes les informations

Voir aussi : Conférences / évènements, Message d'intérêt public.

Bassin Louise: un documentaire

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 24 mai 2018 1 commentaire

La Société des Gens de Baignade vous convie à la grande première de «Bassin Louise: Plan d’eau ludique pour tous. La promesse fédérale brisée».
——————————————
Conception et scénarisation : Michel Beaulieu
Réalisation: Pierre Fraser Ph.D.
——————————————
Comme les places sont limitées, nous vous prions de vous afficher «présent.e» seulement si vous êtes certain.e. de pouvoir être des nôtres.

18 juin à 19:00 – 22:00 Enap Québec

Nous espérons, avec votre support, pouvoir réaliser ce rêve fougueux, mais si réaliste de baignade en ville à Québec.

Les infos

Voir aussi : Conférences / évènements, Environnement.

Colloque sur la sécurité routière: diffusion des documents présentés par la Ville

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 16 avril 2018 1 commentaire

Résultats de la consultation en ligne

Bilan routier 2012-2016

La Ville de Québec a ajouté ce matin sur son site internet les .pdf présentés lors du colloque. C’est à lire.

Un billet précédent et celui-ci

* Des données très intéressantes

Voir aussi : Conférences / évènements, Transport, Transport en commun.

Réduire les accidents aux intersections par le retrait des signaux lumineux

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 14 avril 2018 1 commentaire

Lors du colloque sur la sécurité routière qui s’est tenu en fin de semaine, Monsieur Fabrice Magnier, chef du centre de gestion du trafic (Bordeaux Métropole, France) nous a présenté ce qui peut sembler être un projet audacieux pour des nord-américains, soit le retrait des « carrefour de feux ».

Un exemple: devant une école, un passage piétonnier. Les automobilistes n’y respectaient pas le feu de circulation. Solution ? On enlève le feu de circulation. Mais on rétrécit la voie de circulation à l’approche de l’endroit de sorte qu’un seul véhicule peut le franchir. Résultat ? Les enfants traversent maintenant sans craindre qu’un automobiliste brûle le feu rouge.

Voir aussi : Conférences / évènements, Transport.

Le respect des limites de vitesse: mythe ou réalité ?

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 14 avril 2018 3 commentaires

Lors du colloque sur la sécurité routière qui s’est tenu en fin de semaine, nous avons eu droit à plusieurs conférences, dont une qui portait le titre de ce billet. Elle nous était donnée par Madame Lynda Belllalite, professeure titulaire et directrice du Département de géomatique appliquée (Université de Sherbrooke). Dans l’hyperlien, on peut voir ses nombreuses publications.

En l’écoutant, je pensais à cette nouvelle récente, soit qu’un groupe de citoyens se bat pour le 30km/heure dans le quartier Saint-Jean-Baptiste. D’ailleurs, lors de la période des questions, une citoyenne de l’endroit a plaidé sa cause.

Or, selon la chercheure, un changement de vitesse sur les panneaux ne donne rien et ne change pas le comportement des conducteurs. Il faut beaucoup plus, soit un réaménagement des lieux. Madame Bellalite a mené de nombreuses recherches, presque partout, et elle est d’avis que pour assurer le succès d’une baisse de vitesse à 30km/heure, le réaménagement des rues est nécessaire (plus étroites, absence de stationnement parallèle, etc).

Elle a conclu sa conférence (20 minutes) en réaffirmant que « le respect des limites de vitesse est … un mythe.

On peut aussi l’écouter ici à Radio-Canada

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Conférences / évènements, Transport.

Le choc des idées: tramway ou 3e lien. La suite.

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 28 mars 2018 3 commentaires

Le billet précédent

C’est dans un auditorium bondé (204 places) du Musée de la civilisation que s’est tenu ce débat. Dans le coin favorable au projet du tramway, il y avait Christian Savard (Vivre en ville) et Karine Gagnon (Directrice adjointe à l’information et chroniqueuse au Journal de Québec). Pour le clan du 3e lien, Jérôme Landry (Chroniqueur au Journal de Québec et animateur de radio). Le chroniqueur émérite du Journal de Québec, Michel Hébert (aussi blogueur) intervenait par le biais de courts témoignages préenregistrés avant la présentation du projet de la Ville de Québec. Il est actuellement au Portugal. Ses opinions se situent entre les deux. Quant au journaliste et chef du bureau d’enquête au parlement de Québec pour le Journal de Québec, il animait le tout.

Dans la salle, Québec 21 y était très représenté (Jean-François Gosselin, Stevens Mélançon) avec plusieurs partisans. Démocratie Québec n’a pas laissé sa place avec le conseiller Jean Rousseau et Anne Guérette en personne, sans oublier Mbaï-Hadji Mbaïrewaye. Un ingénieur (Robert Vandewinkel) favorisant un projet de métro à 8 milliards attendait son tour pour s’adresser à la foule.

Si, du choc des idées jaillit la lumière, elle n’éclairait pas beaucoup ce soir (28 mars 2018). Jérôme Landry qui a l’habitude de travailler pour Contreverse Inc n’a pas raté son but. Pour lui, les gens de Québec sont des nord-américains favorables au tout-à-l’auto, et seul le 3e lien aura réponse aux problèmes de congestion. Pressé de dire par Karine Gagnon quel serait le nom de l’expert pouvant appuyer son propos, il en fut incapable. Faut dire que la chroniqueuse essaie depuis des mois d’en trouver un et jusqu’à date, ce fut sans résultat. L’animateur de radio a répété les clichés connus de certaines radios de Québec quant à la mairie, tout en demandant un référendum, invoquant le coût important des travaux projetés (3 milliards). Interrogé par Antoine Robitaille s’il fallait aussi un référendum pour un projet de barrage dans le Nord évalué à 6 milliards, la réponse n’est pas venue. Enfin, le chroniqueur affirme que les consultations à venir sont inutiles car elles ne pourront arrêter le projet.

Karine Gagnon est souvent intervenue en invoquant « les faits ». Elle a d’ailleurs publié plusieurs articles révélant ses recherches. Elle voulait sans doute illuster la difficulté d’argumenter avec quelqu’un qui n’a pas cette rigueur.

Les interventions en vidéo du chroniqueur Hébert ont apporté de l’humour (c’est rare chez lui) et des idées séduisantes. Manifestement, ce dernier croit au projet tout en ne croyant pas du tout aux coûts projetés. Mais ses propos n’ont pas jeté un éclairage significatif sur le tout.

Enfin, Christian Savard nous a donné les éléments habituels du credo de Vivre en Ville quant au transport collectif. Rien de bien nouveau.

Il y aurait eu nettement avantage à raccourcir le spectacle qui a commencé d’ailleurs avec 10 minutes inexpliquées de retard. Et de commencer beaucoup plus tôt la période de questions ce qui aurait permis non seulement un bel échange avec les panélistes, mais de découvrir enfin ce qu’en pensent les gens ayant pourtant payé (entre 15$ et 12$) pour y assister. D’ailleurs, dès que le signal fut donné, des dizaines de mains se sont levées.

Un détail: à notre arrivée, notre présence sur la liste des gens était vérifiée mais nulle question sur le moyen de transport utilisé pour se rendre au Musée … Le résultat aurait été très intéressant !

En somme, une belle soirée pour le Journal de Québec.

Voir aussi : Conférences / évènements, Tramway à Québec?, Transport, Transport en commun.

Le choc des idées: tramway ou 3e lien

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 26 mars 2018 7 commentaires

Musée de la Civilisation, 28 mars 2018, 19:30.

Invités: Christian Savard (Vivre en ville), Jérôme Landry (animateur de radio et chroniqueur), Michel Hébert (chroniqueur) et Karine Gagnon (journaliste).

Animateur: Antoine Robitaille (journaliste)

15 $ | Abonnés du Musée et du Journal de Québec: 12 $ | Étudiants : 10 $

Réservation en ligne

Voir aussi : Conférences / évènements, Tramway à Québec?, Transport, Transport en commun.