Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Institutionnel »

Projet Enfant-Jésus – état des travaux

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 18 juin 2018 Aucun commentaire

Le projet d’agrandissement de l’hôpital Enfant-Jésus est lancé comme on peut le voir sur la photo de gauche. Pour la photo à droite, le but de la nouvelle construction sur la rue Vitré est l’installation d’un nouvel équipement (si quelqu’un est courant de la nature de celui-ci, cela serait très apprécié).

Les deux photos suivantes sont celles du bâtiment (d’accueil, de toute évidence) situé sur la 24e rue.

Finalement une vue du chantier du boulevard Henri-Bourassa et l’arrière du bâtiment actuel.

Vue d’oiseau de l’ensemble du secteur avant le début de la construction, sur Google Maps.

Début de la construction du Centre intégré de cancérologie en mai (site de l’Enfant-Jésus).

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Institutionnel, Projet - Enfant-Jésus.

Six étages de moins pour l’édifice de l’Hôtel-Dieu

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 12 juin 2018 8 commentaires

Source : Jean-Marc Salvet, Le Soleil, le 12 juin 2018

La nouvelle vocation qui sera conférée à L’Hôtel-Dieu de Québec pourrait bien s’accompagner d’une surprise architecturale. Les autorités gouvernementales envisagent de raser les six étages supérieurs de la tour rectangulaire ajoutée il y a plus de 50 ans aux bâtiments historiques. Le pavillon plus «moderne» compte actuellement 15 étages. Le Soleil a pu apprendre de sources sûres que le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, est d’accord avec ce projet d’éliminer les six étages supérieurs de ce bâtiment du complexe sis dans le Vieux-Québec.
Ce serait «techniquement faisable», indique-t-on.
Cette idée émanerait de la congrégation des Augustines. Elle aurait l’appui du maire de Québec, Régis Labeaume.
Son principal mérite serait esthétique, dit-on. On assure toutefois que cette démolition ne compromettrait pas la ou plutôt les nouvelles vocations qui seraient attribuées à L’Hôtel-Dieu de Québec. La disparition des six étages supérieurs de la «tour» mettrait celle-ci «à niveau du bâtiment principal plus historique».
Cette opération en serait une d’embellissement, puisque cette tour, avec les étages qu’elle compte actuellement, est considérée par plusieurs comme une «verrue» dans le Vieux-Québec.

la suite

Une nouvelle vocation à trouver aux bâtiments de l’Hôtel-Dieu.

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Vieux-Québec, Institutionnel, Patrimoine et lieux historiques.

Le projet du nouveau complexe hospitalier du CHU de Québec-Université Laval franchit une nouvelle étape

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 26 mai 2018 Aucun commentaire

Québec, le 23 mai 2018

La phase 2 du projet du nouveau complexe hospitalier (NCH) du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Québec-Université Laval a été approuvée et passe à l’étape de réalisation. Les travaux débuteront dans les prochains mois. Elle consiste d’abord à ériger un pavillon des soins critiques qui permettra de consolider dans des espaces fonctionnels l’urgence, le bloc opératoire, les unités de soins intensifs et intermédiaires de même que tous les plateaux techniques associés. Cette phase comprend également la recherche fondamentale en oncologie, l’hôtellerie et le réaménagement de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus. L’ensemble du projet, soit les phases 1 et 2, représente un coût total d’environ 1,97 G$, dont 1,39 G$ pour la phase 2 et 575 M$ pour la phase 1, soit un montant moindre que celui annoncé en avril 2017.

Également, un mandat a été attribué au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale, en collaboration avec les autres établissements et partenaires de la région, afin de déterminer une nouvelle offre de service de santé à L’Hôtel-Dieu de Québec. Ils devront identifier l’usage futur de chacun des bâtiments. Un montant de 10 M$ est accordé pour l’élaboration du dossier d’opportunité. Un rapport est attendu d’ici la fin 2018. Le coût préliminaire total de ce projet est évalué à environ 500 M$ et sera précisé au cours du processus qui débute. La nouvelle vocation de l’établissement sera connue au moment du transfert des services vers le nouveau complexe hospitalier.

(…)

Faits saillants : nouveau complexe hospitalier du CHU de Québec-Université Laval

Le coût total du projet est assumé en majeure partie par le ministère de la Santé et des Services sociaux, à hauteur de 1,78 G$. Le reste est assumé par le CHU de Québec-Université Laval, avec un montant de 109,25 M$, et par la fondation de l’établissement, qui octroie une somme de 78,06 M$.

La superficie totale des nouvelles constructions s’élève à 180 693 mètres carrés. De plus, un réaménagement des locaux existant est prévu sur 27 492 mètres carrés.

Selon les échéanciers prévus, les travaux devraient s’échelonner jusqu’en 2025, de manière progressive : centre intégré en cancérologie, radio-oncologie, hôtellerie, cyclotron et plateforme clinico-logistique en 2020; soins critiques en 2023 et réaménagement de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus en 2025.

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Institutionnel.

Le festival de la grue à Québec!

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 8 mai 2018 Commentaires fermés sur Le festival de la grue à Québec!

Source : Gilbert Leduc (Le Soleil, 7 mai 2018)

Les projets d’investissements non résidentiels se multiplient dans la région de Québec. L’agence de développement économique Québec International a répertorié 265 projets en cours ou annoncés d’ici la prochaine décennie pour des investissements totalisant 12,8 milliards $.

La belle part va aux infrastructures publiques: 45 projets pour 6,4 milliards $.

Parmi elles, l’érection du nouveau complexe hospitalier visant à regrouper toutes les activités cliniques et de recherche de L’Hôtel-Dieu de Québec sur le site actuel de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus. Une affaire de 1,9 milliard $.

Suit ensuite le secteur institutionnel: 120 projets pour 4,3 milliards $. De ce nombre, 50 proviennent du secteur public pour la somme 2,9 milliards $. Du côté du secteur privé, 70 projets institutionnels sont en cours ou annoncés. Ils représentent des investissements de 1,4 milliard $.

Dans le secteur commercial, Québec International a identifié 70 projets totalisant 1,3 milliard $.

Et dans le secteur industriel, 30 projets sont en cours ou ont été annoncés pour une somme de 800 millions $.

Au chapitre de l’investissement non résidentiel, l’année 2018 devrait être un bon cru, estime Québec International qui vient de publier son étude Bilan et perspectives 2017-2018.

Lire l’article

Aussi : Tout près d’un milliard d’investissement en projet dans la région de Québec

Voir aussi : Commercial, Industriel, Institutionnel.

Nouveau garage municipal et nouvelle caserne de pompiers

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 21 février 2018 Commentaires fermés sur Nouveau garage municipal et nouvelle caserne de pompiers

Bon matin! Je travaille pour le CAA-Québec (8000 Rue Armand-Viau Nord) à Québec. On a un grand stationnement employé, et depuis quelques jours la partie nord-est de ce dernier est occupés par des roulottes et camions de construction. J’ai fait le tour du web pour finalement trouver ce qui se passe, ils vont prendre une petite partie du stationnement, et construire un nouveau garage municipal et une nouvelle caserne de pompiers.

Les plans et les photos, je les ai trouvés avec l’appel d’offre (# 50516 je crois) sur le SEAO

* Merci à un fidèle lecteur (Olivier Bouchard)

Voir aussi : Industriel, Institutionnel, Québec La cité.

Tout près d’un milliard d’investissement en projet dans la région de Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 19 janvier 2018 Commentaires fermés sur Tout près d’un milliard d’investissement en projet dans la région de Québec

Source : Diane Tremblay, Le Journal de Québec, le 19 janvier 2018

Après deux années à la baisse, les investissements non résidentiels font un retour en force dans la région de Québec, en hausse de 11,3 %, pour atteindre 912,6 M$, en 2017.
Le secteur industriel a généré la plus forte croissance avec des investissements totalisant 129,1 M$, soit une augmentation de 67,4 % de plus que l’année précédente.
« Les industries du transport maritime et de l’énergie ont soutenu leurs dépenses afin de réaliser d’importants contrats d’approvisionnement. Plusieurs PME ont saisi l’occasion d’acquérir de nouveaux équipements pour répondre à l’accroissement de nouvelles commandes », a indiqué Louis Gagnon, économiste principal pour Québec International.

Le secteur institutionnel, qui comprend les espaces à bureaux, a généré des dépenses en immobilisation de l’ordre de 226,6 M$, tandis que le secteur commercial n’a à peu près pas bougé avec 556,9 M$ (-0,3 %).

la suite

Voir aussi : Industriel, Institutionnel, Québec La cité.

L’immeuble de la CNESST vendu et sera rénové

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 24 décembre 2017 Commentaires fermés sur L’immeuble de la CNESST vendu et sera rénové

Source : Baptiste Ricard-Châtelain, Le Soleil, le 24 décembre 2017

EXCLUSIF / La Ville de Québec devait acheter le siège social de la CNESST (ex-CSST) qui sera abandonné après le cafouillage d’un projet de rénovation de 130 millions $; l’immeuble était condamné à la démolition pour cause de pieux de fondation fissurés. Mais voilà qu’un promoteur privé assure que l’édifice est sécuritaire et décaisse des millions pour l’acquérir dans le but d’y louer des bureaux, a appris «Le Soleil». L’immeuble en question est planté au 524 de la rue Bourdages. Début 2014, Le Soleil révélait que la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) — son nom de l’époque — lançait un agrandissement des lieux pour y regrouper quelque 1700 travailleurs. Mais, après avoir dépensé plus de 20 millions $, une mauvaise surprise : début 2015, nous annoncions que les 180 pieux de fondation étaient si abimés que le chantier arrêtait. Encore un an plus tard, nous apprenions que le projet était mort et enterré, que la bâtisse de la désormais Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) serait détruite.
L’organisation publique construit d’ailleurs un nouveau siège social dans l’écoquartier d’Estimauville. Livraison attendue en 2021.
Le promoteur immobilier Marc Simard, président des Immeubles Simard, affirme que ses experts jugent l’édifice réparable. «Il n’est pas question de le démolir. […] Il y a une problématique des pieux, on l’a regardée avec les ingénieurs, il y a de l’argent à mettre dessus, mais ce n’est pas si dramatique que ça.»

la suite

La CNESST déménagera son siège social dans l’écoquartier D’Estimauville.

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Institutionnel.

Nouveau bâtiment pour Lauberivière

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 20 décembre 2017 Commentaires fermés sur Nouveau bâtiment pour Lauberivière

Source : François Bourque, Le Soleil, le 20 décembre 2017

La Maison Lauberivière espère se reloger pour l’été 2020 dans un immeuble neuf de cinq étages avec façade sur la rue du Pont, face au futur YMCA.
Les dessins d’artistes montrent des lignes sobres et un revêtement d’aluminium comme on en retrouve ailleurs dans le quartier.
Le projet devrait coûter près de 20 millions $. Les coûts précis dépendront du résultat des soumissions publiques qui seront lancées l’automne prochain.
L’immeuble permettra de doubler ou presque la capacité d’hébergement de la Maison Lauberivière. Avec 75 lits, celle-ci est déjà le plus important refuge pour itinérants à Québec.

Le nouvel immeuble comptera 133 chambres individuelles auxquelles s’ajouteront une vingtaine de logements de transition à l’étage supérieur.
Les pensionnaires de Lauberivière sont actuellement logés de 2 à 5 par chambre. Cette promiscuité crée de l’inconfort et complique la gestion d’une clientèle à problèmes multiples.
Si le projet chemine comme prévu, les plans seront complétés le printemps prochain pour une mise en chantier quelque part à la fin de l’automne.
Le montage financier est théoriquement acquis, mais aucun document n’est encore signé, préviennent le président du conseil d’administration, Georges Amyot, et le directeur général, Éric Boulay.

la suite

Investissement de 15 millions $ pour la réfection de la Maison de Lauberivière.

L’emplacement du nouvel édifice sur Google Maps.

Voir aussi : Arrondissement La Cité - St-Roch, Institutionnel.

Pelletée de terre officielle du nouveau complexe hospitalier intégré

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 10 novembre 2017 1 commentaire

Source : Sophie Côté, Le Journal de Québec, le 9 novembre 2017

Alors que les travaux d’excavation sont déjà bien entamés, la première pelletée de terre officielle de la phase 1 du Nouveau complexe hospitalier (NCH) du CHU de Québec a été réalisée jeudi sur les terrains de l’Enfant-Jésus.
Projet « extraordinaire, nécessaire », « extrêmement structurant pour la région », pelletée de terre « historique qui ouvre une nouvelle ère dans le réseau de la santé à Québec » : le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, le ministre de l’Éducation et ministre responsable de la région, Sébastien Proulx, ainsi que le député de Jean-Lesage, André Drolet, n’ont pas manqué de superlatifs pour qualifier cette étape symbolique dans la réalisation du futur mégahôpital de plus de 1,9 milliard $.
La phase 1 du projet prévoit la construction d’ici 2020 du Centre intégré de cancérologie en arrière de l’hôpital de l’Enfant-Jésus.

la suite

Début de la construction du Centre intégré de cancérologie en mai (site de l’Enfant-Jésus)

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Institutionnel, Projet - Enfant-Jésus.