Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Message d’intérêt public »

Revitalisation du boulevard Sainte-Anne : lancement de la Vision et consultation en ligne

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 21 septembre 2017 Aucun commentaire

Québec, le 21 septembre 2017 – La Ville de Québec dévoile sa Vision de revitalisation du boulevard Sainte-Anne et invite la population à se prononcer sur son contenu, par le biais d’un sondage en ligne disponible jusqu’au 22 octobre.

« Je suis très heureuse de dévoiler cette Vision pour laquelle nous travaillons avec les citoyens depuis déjà quatre ans. L’objectif principal de cette Vision est d’aménager un corridor urbain attrayant et de susciter le développement de projets porteurs qui façonneront un milieu de vie dynamique, affirme Mme Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif responsable de la culture, du patrimoine et de l’aménagement du territoire. C’est primordial pour nous d’avoir l’avis des gens qui habitent le secteur, qui y travaillent ou qui le fréquentent; nous invitons donc la population à se prononcer sur ce projet de Vision. »

La suite

Le sondage

La vision de la Ville de Québec

Voir aussi : Message d'intérêt public.

Les consultations sur le Schéma d’aménagement se tiennent cette semaine

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 28 août 2017 Aucun commentaire

Québec, le 28 août 2017 – La Ville de Québec désire rappeler à la population que les consultations publiques sur le second projet de Schéma d’aménagement et de développement révisé (SADr) se tiendront cette semaine.

La date limite pour s’inscrire et déposer un mémoire est passée, cependant les citoyens qui voudraient faire un commentaire spontané peuvent aussi profiter des séances d’audition des opinions pour le faire, sans être inscrits au préalable.

Consultations publiques

Les consultations publiques se tiendront aux dates et endroits suivants :

Mardi 29 août 2017 19 h
Mercredi 30 août 2017 19 h

Club social Victoria
170, rue du Cardinal-Maurice-Roy
(Secteurs centre-ville et est de l’agglomération)

Jeudi 31 août 2017
14 h et 19 h

Bureau d’arrondissement de Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge (salle du conseil)
1130, route de l’Église
(Secteur ouest de l’agglomération)

Voir aussi : Message d'intérêt public.

RTC : Réseau de l’avenir

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 23 août 2017 12 commentaires

Québec, le 23 août 2017 – Le réseau de l’avenir présenté ce matin par le Réseau de transport de la Capitale (RTC) à la séance du comité plénier tenue par le conseil municipal est tissé autour de grands pôles d’échanges et permettra aux clients d’atteindre un plus grand nombre de destinations, plus rapidement et plus simplement.

Constituant de véritables plaques tournantes où un grand nombre de parcours Métrobus, locaux et eXpress entreraient en correspondance, les pôles d’échanges seraient situés aux portes d’entrée des secteurs les plus fréquentés, notamment Sainte-Foy et la colline Parlementaire.

Spacieux, modernes, sécuritaires et confortables en toute saison, ces pôles pourraient également accueillir des services de proximité et favoriser l’intégration des différents modes de transport. Ces infrastructures d’une grande qualité, d’un tout nouveau genre pour Québec, seraient aussi connectées au réseau de Parc-O-Bus, aux liens piétons et aux pistes cyclables afin de faciliter les changements de mode de transport. Ils donneraient aussi accès, grâce à des parcours à haute fréquence, à l’aéroport ainsi qu’aux gares de train et d’autobus interurbains.

« Plusieurs parcours à haute fréquence s’y rejoindront, ce qui permettra aux clients de choisir leur destination et de s’y rendre rapidement. Une telle architecture offre beaucoup de flexibilité aux clients et permet d’offrir plus de fréquence sur l’ensemble du réseau, a expliqué Rémy Normand, président du RTC. C’est ce que nous proposons aujourd’hui à la population : un réseau d’autobus plus simple à utiliser et donnant accès à un plus grand nombre de destinations grâce à des parcours misant sur la fréquence et l’optimisation des temps de déplacement ».

Orientations pour le réseau Métrobus : plus de destinations, plus rapidement, avec plus de fréquence

Les parcours à haute fréquence Métrobus forment l’ossature principale du réseau du RTC depuis 25 ans. Leur usage est appelé à progresser encore davantage. Le RTC souhaite que ses clients puissent atteindre encore plus de destinations avec les parcours Métrobus, et ce, plus rapidement et avec plus de fréquence. Il propose donc la mise en place des éléments suivants :

• Deux nouveaux parcours Métrobus dans l’axe est-ouest :
> Le 805, reliant le secteur du Centre Vidéotron au pôle Laurier en empruntant le chemin
Sainte-Foy;
> Le 806, circulant entre le terminus de Marly et le terminus Charlesbourg en passant par
le boulevard Charest.

• Prolongation de parcours existants :
> Le 801, qui desservirait le secteur du Plateau via l’avenue Duchesneau;
> Le 802, qui desservirait la rue Seigneuriale jusqu’au boulevard Louis-XIV;
> Le 807, qui desservirait le Vieux-Québec (Basse-Ville) jusqu’à la Gare du Palais, créant un nouveau lien vers la Haute-Ville via la côte de la Potasse.

• Création de pôles d’échanges modernes, confortables et sécuritaires situés sur le réseau Métrobus :
> Multipliant les destinations possibles grâce au croisement de plusieurs parcours à haute fréquence;
> Situés près des principaux lieux de destination des clients;
> Connectés avec le réseau cyclable;
> Regroupant des services de proximité.

• Mesures préférentielles comme des voies réservées ou la préemption aux feux de circulation pour améliorer la rapidité et la fiabilité du service

Orientations pour le réseau eXpress : un accès plus rapide, plus fiable et plus confortable à partir de la banlieue
Reliant les secteurs périphériques de banlieue aux principales destinations d’emplois et d’études à l’heure de pointe, les parcours eXpress conserveraient leur vocation actuelle tout en devenant plus confortables, plus rapides et plus fiables, notamment grâce aux propositions suivantes :

• Connexion avec les pôles d’échanges :
> Lien avec les parcours à haute fréquence Métrobus dans des lieux confortables et sécuritaires, situés près des lieux de destination;
> Multiplication des lieux de destination.

• Un client, une place assise :
> Utilisation de véhicules de plus grande capacité ou augmentation de la fréquence pour s’assurer que chaque client dispose d’une place assise.

• Montées et descentes permises dans la banlieue en tout temps pour bonifier la desserte locale

• Bonification du réseau de Parc-O-Bus locaux et d’envergure régionale pour laisser sa voiture en périphérie des zones congestionnées

• Utilisation des voies réservées sur les autoroutes :
> Robert-Bourassa
> Laurentienne, au sud de Lebourgneuf

• Bonification de la fréquence et du nombre de parcours

Orientations pour le réseau leBus : un réseau local attrayant, plus fréquent et adapté aux besoins de chaque secteur
Localement, l’ensemble des parcours serait revu pour être simplifié et structuré autour des pôles d’échanges et des terminus afin de les rendre plus attrayants et plus fréquents. Les principales orientations proposées sont les suivantes.

• Mise en place de cinq parcours intermédiaires, dont certains existent déjà en tout ou en partie, à fréquence élevée et répondant à des besoins spécifiques :
> Parcours 6 : lien fréquent entre l’aéroport Jean-Lesage, Sainte-Foy et le centre-ville;
> Parcours 11 : lien est-ouest entre le Vieux-Port et l’ouest de Sainte-Foy;
> Parcours 25 : lien est-ouest desservant les secteurs du chemin Saint-Louis et de la colline Parlementaire ainsi que Sillery et Sainte-Foy jusqu’à Cap-Rouge;
> Parcours 70 : lien entre la Haute-Saint-Charles, Lebourgneuf et la colline Parlementaire offrant plusieurs destinations grâce à un arrêt au terminus des Galeries;
> Parcours 75 : lien entre la Haute-Saint-Charles et le pôle Laurier offrant plusieurs destinations grâce à un arrêt au terminus des Galeries.

• Connexions facilitées avec les parcours Métrobus aux terminus et pôles d’échanges, près des lieux de destination

• Simplification du réseau grâce à l’harmonisation avec les tracés des eXpress (mêmes arrêts dans les quartiers pour les deux types de parcours)

• Fréquence plus élevée en pointe à destination des pôles d’échanges

• Fréquence minimale de 60 minutes pour tous les parcours

Voir aussi : Message d'intérêt public, Transport en commun.

Prochaine étape de la consultation sur la mobilité durable

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 22 août 2017 Aucun commentaire

Québec, le 22 août 2017 – La Ville de Québec rappelle aux citoyens que se poursuit le processus de consultation publique sur la mobilité durable et un système structurant de transport en commun. Après les séances de consultation tenues en juin dernier et la période de dépôt des mémoires qui s’est terminé le 13 août dernier, deux options s’offrent encore aux personnes intéressées : remplir le questionnaire en ligne et assister aux présentations des mémoires.

Consultation en ligne

La Ville a mis en ligne un questionnaire permettant aux citoyens de s’exprimer sans avoir à se déplacer. Ce questionnaire sera accessible jusqu’au 31 août sur la page web suivane.

Présentation des mémoires

Les 24, 25 et 26 août, la Ville entendra les citoyens ou les groupes ayant déposé un mémoire lors de séances d’auditions des opinions. Les présentations sur invitation se feront à la salle de réception de l’hôtel de ville, 2, rue des Jardins. L’ordre du jour de chaque séance est disponible sur la page web suivante.

Rappelons que cette consultation publique vise à parfaire ce que pourrait être un réseau structurant de transport en commun pour l’agglomération de Québec.

Voir aussi : Message d'intérêt public, Transport en commun.

Nouveau bâtiment pour les chauffeurs du RTC à Marly

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 30 juillet 2017 4 commentaires

Un nouveau bâtiment plus moderne a fait son apparition pour les chauffeurs du RTC au terminus Marly. Plus spacieux, il apportera plus de confort à ceux-ci.

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Message d'intérêt public.

Un support à vélo signature pour Québec : le concours est lancé

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 19 juin 2017 7 commentaires


Source : Ville de Québec

Québec, le 19 juin 2017 – La Ville de Québec lance officiellement un appel aux entreprises de design pour la fabrication d’un support à vélo unique qui sera installé sur une case de stationnement, notamment dans les artères commerciales du territoire.
« Nous faisons appel à la créativité des designers pour nous proposer un produit unique à la ville de Québec, affirme Mme Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif responsable de la culture, du patrimoine et de l’aménagement du territoire. Il s’agit là d’une formule gagnante puisqu’au final, ce sont les utilisateurs qui choisiront leur modèle préféré à la suite de l’essai des deux prototypes retenus par le jury. Cette formule permettra à la fois de favoriser l’innovation et de rencontrer les besoins de l’usager! »

Un concours unique, une signature pour Québec
L’objectif de ce concours est de développer un mobilier signature pour le vélo à Québec, mobilier qui devra également être fonctionnel pour les utilisateurs. Par la rencontre des idées, le concours visera à produire des solutions innovantes et de qualité afin de choisir deux firmes ou équipes de design qui se verront octroyer chacune un contrat de services professionnels pour la conception détaillée, les plans et devis et la fabrication d’un prototype qui sera testé à l’été 2018. Le projet totalise 135 000 $, ce qui inclut les honoraires professionnels, la fabrication des devis techniques et des prototypes des deux lauréats ainsi que cinq unités du modèle qui sera choisi par le public.
Cette initiative s’inscrit dans le deuxième axe de la Vision des déplacements à vélo lancée en mai 2016 qui vise à améliorer l’offre de stationnement à vélo. Ainsi, le développement de ce modèle unique permettra de bonifier l’offre à proximité des équipements municipaux, des pôles d’emplois et des artères commerciales.

Pour les règlements et la composition du jury.

Voir aussi : Message d'intérêt public, Vélo.

Un parc nommé à la mémoire de l’Honorable Gilles Lamontagne

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 9 juin 2017 3 commentaires

Source : Ian Bussières, Le Soleil, le 8 juin 2017

(Québec) La Ville de Québec a décidé d’honorer la mémoire de Gilles Lamontagne, maire de 1965 à 1977, en renommant le parc de la Jeunesse, situé à l’angle des rues du Prince-Édouard et du Pont. Celui-ci prendra le nom de l’ex-maire, ex-ministre fédéral et ex-lieutenant-gouverneur décédé en juin 2016 à l’âge de 97 ans. Le conseil de quartier de Saint-Roch indique que le parc de la Jeunesse a été retenu car il symbolise les mesures prises par le maire Lamontagne afin de dépolluer la rivière Saint-Charles et de municipaliser les loisirs. La famille de M. Lamontagne est d’accord avec cette proposition.
Une consultation publique sur le changement de nom du parc de la Jeunesse aura lieu le jeudi 15 juin, à 19h, à la salle 1203 de l’École nationale d’administration publique (ENAP). Les administrateurs du conseil de quartier feront ensuite une recommandation au conseil municipal.
D’abord conseiller municipal au sein du Progrès civique de 1962 à 1965, Gilles Lamontagne a succédé à Wilfrid Hamel à la mairie cette année-là, un poste qu’il a occupé jusqu’en 1977. Il a ensuite été élu député de Langelier dans le gouvernement libéral de Pierre Elliott Trudeau, où il a également siégé comme ministre des Postes et ministre de la Défense, jusqu’en 1984, alors qu’il est devenu jusqu’en 1990 le 24e lieutenant-gouverneur du Québec.

la suite

Décès de l’Honorable Gilles Lamontagne.

Découvrez la vie fascinante de Gilles Lamontagne.

Le parc de la Jeunesse sur Google Maps.

Voir aussi : Message d'intérêt public, Parc.

Transport collectif: consultations prochaines

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 4 juin 2017 Commentaires fermés sur Transport collectif: consultations prochaines

Mardi 6 juin, à 15 h
Beauport et Charlesbourg
Centre sportif Marc-Simoneau
3500, rue Cambronne

Mercredi 7 juin, à 19 h
La Cité-Limoilou
Club social Victoria
170, rue du Cardinal-Maurice-Roy

Samedi 10 juin, à 9 h
Des Rivières et La Haute-Saint-Charles
Centre communautaire Michel-Labadie
3705, avenue Chauveau

Samedi 10 juin, à 14 h
Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge
Édifice Andrée-P.-Boucher
1130, route de l’Église, Salle du conseil

Questionnaire en ligne

À compter du mardi 6 juin, la Ville mettra en ligne un questionnaire permettant aux citoyens de s’exprimer sur la question sans avoir à se déplacer.
La suite

Voir aussi : Message d'intérêt public, Transport, Transport en commun.

Quatre finalistes pour le concours d’architecture de la bibliothèque Gabrielle-Roy

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 25 mai 2017 Commentaires fermés sur Quatre finalistes pour le concours d’architecture de la bibliothèque Gabrielle-Roy

Québec, le 25 mai 2017 – La Ville de Québec annonce les quatre finalistes retenus à l’occasion de la première étape du concours d’architecture en vue du réaménagement et de l’agrandissement de la bibliothèque Gabrielle-Roy. Des neuf candidatures reçues à la suite de l’appel de candidatures, les membres du jury ont sélectionné les équipes.

Quatre finalistes retenus:

Chevalier Morales Architectes | ABCP architectes
Hanganu + BMD architectes
Lemay et Groupe A
Saucier + Perrotte | GLCRM architectes

L’équipe gagnante sera connue à la fin du mois de septembre.

Voir aussi : Message d'intérêt public.

Mobilité durable : la Ville entendra les citoyens dans les prochains jours

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 23 mai 2017 16 commentaires

Québec, le 23 mai 2017 – La Ville de Québec annonce aujourd’hui qu’elle tiendra, dès le 6 juin prochain, une consultation publique de plusieurs mois afin d’entendre les citoyens sur les enjeux de mobilité durable. La consultation publique visera à parfaire ce que pourrait être un réseau structurant de transport en commun pour l’agglomération de Québec (villes de Québec, L’Ancienne-Lorette et Saint-Augustin-de-Desmaures). À la fois attrayant, confortable, efficient et fiable, ce réseau devrait répondre à la demande future, et ce, dans une perspective d’aménagement du territoire et de développement durable.

« Nous avons promis d’écouter les citoyens au moment où Lévis a quitté le projet de Service rapide par bus et c’est ce que nous ferons dès le début juin, a rappelé M. Régis Labeaume, maire de Québec. Nous sommes convaincus que Québec a besoin d’un réseau de transport en commun structurant; nous en avons fait la démonstration en 2011 au moment de l’adoption du plan de mobilité durable. Nous allons reprendre les discussions, réexpliquer les enjeux et écouter les commentaires et suggestions des citoyens. Nous souhaitons engager une discussion constructive avec la population afin de nous projeter dans l’avenir. À l’heure actuelle, le problème de congestion est réel. Imaginez ce qu’il sera dans 10 ou 20 ans si nous ne faisons rien aujourd’hui… Nous devons, ensemble, nous attaquer sérieusement à ce fléau qui freinera notre croissance éventuellement. Ce serait trop dommage de ne rien faire et de compromettre l’avenir de nos jeunes. »

De plus, le maire a insisté sur l’extraordinaire occasion qui s’ouvre alors que les deux paliers de gouvernement supérieurs disposent de sommes importantes pour investir via le Fonds pour les infrastructures de transport en commun.

« C’est une occasion qui ne se représentera pas de sitôt, si notre région ne se prévaut pas de ce financement, ce sont les autres grandes villes canadiennes qui le feront. Je suis persuadé que nous pourrons financer à 100 % le projet que nous choisirons. »
« Nous invitons les citoyens à participer en grand nombre à cette consultation publique, a mentionné M. Rémy Normand, conseiller du district du Plateau, membre du comité exécutif responsable des transports et du plan de mobilité durable, président du Réseau de transport de la Capitale et président de l’arrondissement de Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge. Nous offrirons des séances en salle ainsi qu’un questionnaire en ligne afin d’accommoder le plus de gens possible. C’est le moment de partager nos idées pour faire de Québec une ville où les gens se déplacent facilement entre les lieux de travail, d’études et de loisirs. Une ville où il fait bon vivre ! »
Pour Rémy Normand, comprendre ou appréhender les nouvelles réalités constitue une obligation, voire une responsabilité pour les administrateurs publics. La mobilité constitue la plupart du temps le facteur principal de localisation quand vient le temps, pour une famille, de choisir un milieu de vie où s’épanouir.

Plusieurs occasions et façons de s’exprimer

La Ville de Québec tiendra quatre séances de consultation publique.

En voici les coordonnées :

Mardi 6 juin 15 h Centre sportif Marc-Simoneau
3500, rue Cambronne
Mercredi 7 juin 19 h Club Social Victoria
170, rue du Cardinal-Maurice-Roy
Samedi 10 juin 9 h Centre communautaire Michel-Labadie
3705, avenue Chauveau
Samedi 10 juin 14 h Bureau d’arrondissement de Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge
1130, route de l’Église

De plus, à compter du mardi 6 juin, la Ville mettra en ligne un questionnaire permettant aux citoyens de s’exprimer sur la question sans avoir à se déplacer. Ce questionnaire sera accessible jusqu’à la rentrée sur la page mobilité durable

Constitution d’un comité consultatif

La Ville annonce également la mise en place d’un comité consultatif présidé par le maire de Québec. Ce comité aura pour mandat d’enrichir le processus de consultation et de contribuer à la définition de ce que pourrait être un réseau structurant de transport en commun.

Plus particulièrement, le comité consultatif prendra connaissance des orientations et enjeux du plan de mobilité durable, de ce qu’était le projet de SRB qui en avait découlé et des autres composantes du transport en commun dans l’agglomération de Québec; il assistera à la consultation publique et entendra les commentaires, suggestions et préoccupations de la population afin d’identifier les éléments qui pourraient être retenus ou faire l’objet d’un examen approfondi, et, pourra suggérer de nouvelles avenues. Ce faisant, le comité contribuera à définir ce que pourrait être un projet bonifié de réseau de transport en commun pour l’agglomération de Québec. Un mandat colossal orientant l’avenir de Québec!

Ce comité regroupe des gens de plusieurs horizons favorisant des échanges constructifs et porteurs pour la mobilité durable dans l’agglomération de Québec. Une fiche précisant la composition du comité est annexée.

À propos du plan de mobilité durable

Rappelons que quatre raisons ont conduit à l’élaboration et à l’adoption d’un plan de mobilité durable en 2011.
1. Pour répondre aux besoins générés par la croissance de la population et de l’emploi.
2. Pour assurer l’équité sociale dans un contexte de changements majeurs dans l’économie mondiale des transports. Le coût de l’énergie est en hausse ce qui amènera les familles à changer leurs comportements et leurs priorités.
3. Pour infléchir certaines tendances contraires au développement durable. L’étalement urbain, la congestion autoroutière et l’augmentation des temps de déplacement, l’augmentation des gaz à effet de serre, entre autres, forcent à revoir les façons d’aménager la ville et les modes de transport.
4. Répondre aux attentes de la population. Les personnes se déplacent davantage ; les déplacements en transport en commun, la marche et le vélo sont de plus en plus privilégiés. Toutes ces tendances portent à réfléchir sur la mobilité à l’intérieur de la ville.

Le plan de mobilité durable regroupe plus de 60 recommandations articulées autour de six orientations.

Les citoyens souhaitant mieux comprendre les enjeux de mobilité durable dans l’agglomération et ce qu’était le projet de Service rapide par bus avant de se prononcer en consultation publique pourront visiter le site internet Mobilité durable dès le 29 mai. Ils trouveront de l’information sur ce que devait être le projet de SRB, ainsi que des capsules d’information sur divers enjeux (passage sur le boulevard Charest versus le passage sur le boulevard René-Lévesque, intégration dans un milieu bâti comme Limoilou et les gains en temps). De plus, une vidéo présente le parcours qui était proposé pour Québec.

Voir aussi : Message d'intérêt public, SRB, Transport en commun.