Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


La villa Kinkardine Place (1905)

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 21 mars 2020 Aucun commentaire

Jérôme Ouellet
Historien

En octobre 1905, le photographe amateur Frederick C. Würtele braque son appareil en direction d’un bâtiment appelé à être détruit quelques mois plus tard, en 1906. Ce bâtiment présente la particularité d’être l’une des plus vieilles résidences de la Grande Allée. On ne connait pas exactement l’année de sa construction mais, dans un compte-rendu de voyage publié en 1820, le chimiste et minéralogiste américain Benjamin Silliman évoque le lieu, alors nommé Ferguson’s House. Au milieu du XIXe siècle, un dénommé Archibald Fraser y habite. C’est peut-être lui, en raison de ses racines écossaises, qui attribue le nom de Kincardine Place au site. En 1857, l’homme d’affaires Abraham Joseph entre en possession de la villa. Une photo d’époque montre la résidence camouflée derrière les arbres, bien qu’étant en bordure de la Grande Allée. L’auteur James MacPherson Le Moine, dans son Picturesque Quebec publié en 1882, précise que Joseph a considérablement agrandi le bâtiment. Des photos et plans contemporains montrent effectivement que ce dernier s’étire vers le sud.

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Histoire.

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *