Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Suivi du projet de modifications à la réglementation d’urbanisme concernant le pôle urbain Belvédère

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 17 juin 2021 1 commentaire

Bonjour,

Nous vous informons que les suivis des questions citoyennes reçues lors des activités de participation publique en titre sont maintenant disponibles sur la plateforme de participation publique de la Ville de Québec. Les réponses concernant l’activité du 12 mai sont présentées sous forme de tableau et celles concernant la consultation écrite qui s’est déroulée du 4 au 27 mai sont inscrites dans le rapport de consultation,

Voici les liens Internet pour accéder à ces deux documents :

Suivi des questions citoyennes. Séance d’information sur le projet du 955 Grande Allée Ouest. 12 mai 2021

Rapport de consultation pubique. Consultation écrite du 4 au 27 mai 2021

Pour accéder à la page complète du projet et consulter les rapports d’opinion des deux conseils de quartier concernés, nous vous invitons à utiliser ce lien.

Par ailleurs, nous profitons de ce message pour vous indiquer qu’à la séance du conseil municipal du 7 juin dernier, les élus ont décidé de suspendre le processus de modification réglementaire concernant le projet du 955, Grande Allée Ouest. Le sommaire de cette décision.

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou.

Un souffle de renouveau pour la place de l’Hôtel-de-Ville

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 17 juin 2021 Aucun commentaire

Québec, le 17 juin 2021 – La Ville de Québec annonce le réaménagement de la place de l’Hôtel-de-Ville, dans le Vieux-Québec, afin de répondre aux besoins événementiels, commerciaux et de mobilité active du secteur. Le projet inclura la réfection des rues De Buade, des Jardins, Sainte-Famille et de la Côte de la Fabrique entourant la place publique.

« Lieu de convergence institutionnelle, de commémoration et d’animation, aujourd’hui la place de l’Hôtel-de-Ville est victime de son succès et nécessite un rafraîchissement, a déclaré le maire de Québec, M. Régis Labeaume. La reconfiguration et l’élargissement des limites de la place réduiront l’espace réservé jusqu’à maintenant aux automobiles au bénéfice des piétons qui pourront profiter de l’endroit en toute sécurité. »
Fréquenté par près de trois fois moins d’automobilistes que de piétons, le réaménagement du quadrilatère vise à laisser plus d’espace à ces derniers. La géométrie de la chaussée sera modifiée : largeurs de voies de circulation réduites, trottoirs bonifiés, traverses piétonnes élargies, ajout d’éléments de sécurité (bollards, chaînes, plaques podotactiles, etc.).

La superficie des lieux passera de 1 245 m2 à près de 4 400 m2, au profit des événements qui occupent cet espace près du tiers de l’année. L’endroit sera d’ailleurs modulable au gré des saisons et des activités.
Démarche conceptuelle

Lieu de rassemblement depuis sa création en 1647, la forme de la nouvelle place s’inspirera des marchés publics ayant occupé l’emplacement à l’époque.

« Une mise en valeur du cadre bâti entourant la place fera partie intégrante du concept, a précisé Mme Alicia Despins, membre du comité exécutif responsable de la culture, de la technoculture et des grands événements. Une mise en lumière du secteur, incluant les façades de l’hôtel de ville, épicentre de la place, et de la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec, sera déployée et des structures destinées à la tenue d’événements complèteront les lieux. »

Les arbres qui occupent l’espace seront conservés et la canopée sera bonifiée par la plantation d’arbres et de végétaux. Inspirée de l’approche des rues conviviales, la démarche conceptuelle répond notamment aux visions de l’arbre, de la mobilité active et du patrimoine de la Ville de Québec.

Le réaménagement de cette place publique s’inscrit dans la continuité des aménagements déjà réalisés au pourtour de l’hôtel de ville dans les dernières années. Le budget de réalisation comprend 3 M$ de la Ville de Québec et 7 M$ octroyés en 2020 par le Secrétariat à la Capitale-Nationale.

Le communiqué

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Art urbain.

Pourquoi l’immeuble du 333, Grande Allée Est est-il mis en pièces?

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 17 juin 2021 Aucun commentaire

Quebec – Demolition d un Immeuble Grande Allee – 333, Grande Allee Est – 16/06/2021 – le 16 juin 2021 – Photo Le Soleil Erick Labbe.

Baptiste Ricard-Châtelain
Le Solel

L’immeuble du 333, Grande Allée Est tombe sous le pic des démolisseurs. L’édifice de bureaux ne sera bientôt qu’un tas de gravats. Que se passe-t-En fait, Mme Côté, le zonage a été revisé pour permettre un projet résidentiel sur les ruines de l’édifice de bureaux.

«Le permis de démolition et d’agrandissement a été délivré le 15 avril 2021», nous explique la conseillère en communication de la Ville, Audrey Perreault. «Le projet comporte 34 unités de logement et la hauteur est de 19,50 mètres (max : 20 mètres).» Avant, la limite était de 13 mètres.

Dans des documents officiels, nous apprenons également que l’immeuble aurait 6 étages. Aussi que les 52 cases de stationnement existantes, situées en sous-sol, seront conservées.

Le PPU modifié

«Le terrain du 333, Grande Allée Est fait partie du territoire du Programme particulier d’urbanisme pour la colline Parlementaire», ajoute Mme Perreault. «À l’hiver 2020, le PPU a été modifié pour autoriser la réalisation de ce projet.»

À l’époque, des esquisses architecturales avaient été diffusées. Mais les plans ont été un peu changés après. «Rappelons que le projet a subi plusieurs modifications afin de tenir compte des commentaires formulés par les citoyens lors des consultations publiques.»

À l’origine, par exemple, le promoteur voulait construire jusqu’à 25 mètres de haut. Dans une mouture plus récente, il demandait la permission d’aménager 41 logements. Finalement, il a réduit ses ambitions.

LE PETIT CHÂTEAU CONSERVÉ

Même si l’on pourrait voir deux immeubles au 333 et 335, Grande Allée Est, ils sont en fait fusionnés.

«Le site visé comporte un seul bâtiment construit à deux périodes distinctes de son histoire», lit-on dans des «exposés» résumant le dossier qui ont été préparés par l’administration municipale. «La portion la plus ancienne, reprenant les caractéristiques d’un petit château, a été construite au tout début du XXe siècle.»

«En 1990, quatre étages de bureaux se sont ajoutés au bâtiment ancien, doublant sa superficie qui totalise 2 000 m2 d’emprise au sol. Les trois niveaux de stationnement sont construits sous cette portion.»

Seulement les façades

L’intérieur du «château» a cependant été modernisé. «Les façades extérieures ont été bien conservées, mais il ne reste à l’intérieur aucune caractéristique d’époque due à la transformation complète de l’immeuble en bureaux.»

Néanmoins, le projet sur la table prévoit la conservation de l’ancienne portion, celle de gauche. «L’ajout d’étages s’effectuera du côté de la portion moderne de l’immeuble.»

Soulignons que la Ville a profité de la révision du zonage pour interdire les locations touristiques au 333.

L’Industrielle Alliance était propriétaire du 333, Grande Allée Est jusqu’en 2019. Jugeant que la location de ces bureaux était peu rentable, l’assureur a vendu.

L’acheteur a cependant voulu changer la vocation. «Utilisé pour des fonctions administratives, la désuétude du bâtiment actuel (petite superficie, configuration intérieure, désuétude fonctionnelle) ne permet pas au nouvel acquéreur d’offrir un prix compétitif sur le marché de la location d’espaces à bureaux, justifiant la raison de la vente par son propriétaire actuel», explique-t-on dans les documents municipaux. «Les frais d’exploitation sont largement supérieurs à ceux du marché de bureau locatif.»

La Ville a donc jugé que «le recyclage du bâtiment à des fins résidentielles apparaît la solution la plus intéressante».

Soulignons que la tour Martello et les autres bâtiments voisins ne sont pas inclus dans ce projet immobilier. «À l’arrière de la propriété est érigée la petite maison blanche, sise au 390, avenue Wilfrid-Laurier et la tour Martello 2, à droite de celle-ci. […] À l’est du site visé se situe l’immeuble du ministère de la Culture et des Communications.»

La maison de l’Opéra de Québec et l’hôtel Manoir de la tour sont également dans le coin.

Aux citoyens qui demandaient si la nouvelle construction pourrait empiéter sur ces lots, la Ville a répondu : «Ces immeubles ne sont pas touchés.»

L’article

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Logement locatif ou social.

Reportage photo sur Pointe-aux-Lièvres

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 13 juin 2021 Aucun commentaire

Suite à la démolition d’anciens bâtiments industriels, la construction du projet Le Viridi a débuté à cet endroit.

Tout juste de l’autre côté sud de la rue Lee, quelques bâtiments de commerces abandonnées subsistent mais semblent voués à une démolition prochaine.

Le Lièvre est terminé. Il y a onze mois, j’avais fait un billet sur ce projet.

Tout juste de l’autre côté de la rue du Cardinal-Maurice-Roy, le projet Ilot St-Charles a débuté.

Le bâtiment de service de Pointe-aux-Lièvres est presque terminé.

La passerelle qui va permettre un accès plus facile et rapide aux gens et aux familles qui habitent Limoilou au parc de la Pointe-aux-Lièvres est bien avancée.

Voir aussi : Arrondissement La Cité - St-Roch, Écoquartier, Reportages photo.

Autres billets récents