Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Le RTC: Interruption de service pour les parcours 1 et 11 à certaines dates

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 16 juillet 2019 Aucun commentaire

Parcours RTC 1 et 11- Interruption de service à des dates précises

Durant la saison estivale, le RTC cherche des solutions concernant les problèmes de circulation de ses autobus plus précisément dans le secteur Dalhousie-Cap-Blanc. Le RTC procédera à des interruptions planifiées du service sur les parcours 1 et 11, entre 15 h et 19 h.

31 juillet, 7 août, 15 au 18 août, 30 août au 1er septembre, 12 au 16 septembre, 4 au 7 octobre.

Vous comprendrez que ces périodes correspondent à de grands événements ou à la présence de bateaux de croisière. Durant ces périodes, les parcours 1 et 11 effectueront leurs départs de la Gare du Palais. Cette situation causera inévitablement des inconvénients pour certains employés et visiteurs. Plusieurs options ont été analysées, mais devant l’absence d’infrastructures dédiées au transport en commun dans ce secteur les options du RTC sont limitées lors des moments de grands achalandages. Sachez que le RTC est en communication avec la Ville de Québec et le Port de Québec, afin de trouver une solution pérenne à cette problématique.

Voir aussi : Transport en commun.

Festival d’été de Québec: augmentation marquée des déplacements en bus

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 15 juillet 2019 2 commentaires

Québec, le 15 juillet 2019 – Au lendemain de la clôture du 52e Festival d’été de Québec (FEQ), le Réseau de transport de la Capitale (RTC) dresse un bilan positif avec 333 500 déplacements effectués durant l’événement. Encore cette année, les chiffres démontrent que le RTC s’inscrit comme partenaire incontournable pour déplacer les festivaliers.

Les navettes événementielles, offertes tous les soirs du FEQ, ont enregistré une hausse de 22 % des déplacements par rapport à 2018. Au total, incluant les navettes et le service régulier (800-801-807, 11 et 25), c’est plus de 16 % d’augmentation qui est calculée par la société de transport.

« Mes remerciements vont aux festivaliers qui ont choisi encore cette année de voyager avec nous pour profiter de la fête. Le bilan global est très positif. Le RTC, nommément les navettes événementielles, sont sans contredit ancrés dans les habitudes des festivaliers. La vente de titres en stationnement a bonifié l’expérience client et le parcours du festivalier depuis les deux dernières années », exprime Rémy Normand, président du Réseau de transport de la Capitale.

En effet, depuis l’année dernière, le RTC propose des points de vente mobiles dans les stationnements incitatifs des navettes. L’utilisation de ce service par les clients a explosé. De plus, la vente de titres spéciaux, le FestiBUS illimité et le FestiBUS 10 passages, a aussi connu une augmentation marquée. Le RTC estime à 11,5 % l’augmentation du nombre de ces titres spéciaux vendus par rapport à 2018.

La soirée la plus achalandée pour le RTC fut le 13 juillet, lors du spectacle d’Imagine Dragons, alors que près de 46 000 déplacements en lien avec le FEQ ont été enregistrés par le transporteur urbain. Le RTC reconnaît que l’attente lors de cette soirée fut plus longue et remercie les clients de leur patience et de leur collaboration habituelle.

« La fin précipitée et simultanée de trois spectacles, ainsi que la dégradation rapide des conditions routières ont rendu nos opérations difficiles. Nous collaborons avec les divers intervenants dans un processus d’amélioration continue. Chaque année, l’objectif est de maximiser l’expérience client dans le contexte particulier de l’achalandage d’un festival », dit M. Normand.

Rappelons que le service de quatre navettes événementielles au départ de Lebourgneuf, Charlesbourg, Sainte-Foy et Beauport était offert aux festivaliers. Cette année, le lieu d’embarquement pour les clients de Beauport a déménagé aux Promenades Beauport. Cette décision aura eu un impact positif puisque plus de 36 000 déplacements ont été enregistrés pour ce point, en comparaison avec 29 500 l’an dernier.

Service de transport adapté de la Capitale

Au total, le Service de transport adapté de la Capitale (STAC) a quant à lui enregistré près de 850 déplacements pour les personnes à mobilité réduite, incluant leurs accompagnateurs, pour la durée du FEQ, un résultat comparable à celui de l’année dernière.

Limobus et karaoké

Comme nouveauté cette année, le RTC a offert une activité de karaoké à bord du Limobus les 9 et 11 juillet. Au total, plus de 500 personnes ont transité à bord de l’autobus aux allures de limousine qui était stationné au Cœur du FEQ. Cette proposition d’activité était parfaitement alignée avec l’ambiance festive de ces deux soirées. Le RTC remettait aux participants un porte-clés promotionnel sur lequel sont encodés deux billets d’autobus.

Voir aussi : Transport en commun.

Tunnel Québec-Lévis: «On ne sait pas dans quoi on creuse», prévient un expert

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 14 juillet 2019 31 commentaires

Jocelyne Richer
Presse canadienne

Le gouvernement Legault devra surmonter bien des obstacles avant de voir la lumière au bout du tunnel Québec-Lévis. Seulement sur le plan géotechnique, le défi pourrait devenir périlleux, le lit du fleuve Saint-Laurent constituant une énigme à bien des égards
Chose certaine, le site choisi par le gouvernement pour réaliser son engagement électoral de bâtir un troisième lien routier entre la capitale et la rive sud du fleuve présente un degré de complexité et de difficulté jamais vu, selon un expert.

Le tunnel s’étendra sur un «site qui présente vraiment le plus haut degré de défi» technique imaginable, selon Bruno Massicotte, professeur de Polytechnique à Montréal et ingénieur spécialisé en structures.

Il sait de quoi il parle: c’est à lui que le ministère des Transports avait confié le mandat, en 2016, de préparer une étude visant à démontrer la faisabilité technique d’un tunnel construit entre Québec et Lévis et à en évaluer le coût.

Sa conclusion: c’est faisable.

N’empêche. Même s’il est possible, techniquement parlant, de réaliser un tel projet, il n’en demeure pas moins «hors norme» et «non conventionnel», ce qui peut entraîner bien des complications, prévient M. Massicotte, au cours d’une entrevue de plus d’une heure à La Presse canadienne, visant à connaître son point de vue sur le choix du gouvernement, trois ans après le dépôt de son rapport, le seul produit récemment sur un éventuel troisième lien.

Fin juin, le ministre des Transports, François Bonnardel, annonçait qu’il avait envisagé divers scénarios avant de décider que ce troisième lien serait un tunnel sousfluvial, long d’une dizaine de kilomètres, qui reliera l’autoroute 40 à l’est de Québec, sur la rive-nord du fleuve, à l’autoroute 20, sur la rive-sud, en passant sous la pointe ouest de l’île d’Orléans.

La suite

Voir aussi : Projet - Troisième lien.

Un premier nettoyage du Bassin Louise

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 12 juillet 2019 Aucun commentaire

Radio-Canada

Plongeurs et citoyens joignent leurs forces pour le premier grand nettoyage du bassin Louise. Nous avons parlé avec Stéphanie Labbé, plongeuse et copropriétaire de Plongée Nautilus, qui était déjà sur place alors que les premiers éclaireurs émergent avec des chaises, des poteaux de métal et des cannettes de bière vides.

La suite audio

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou.

La base de plein air de Sainte-Foy

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 12 juillet 2019 Aucun commentaire

Photo: Ville de Québec

Québec, le 12 juillet 2019 – Le nouveau pavillon d’accueil de la base de plein air de Sainte-Foy est maintenant accessible, et ce, malgré la poursuite des travaux de réaménagement au pourtour du bâtiment qui devraient se terminer cet automne.

« Avec la construction du pavillon d’accueil, qui a nécessité un investissement de 7,2 M$, et le nouveau mode de gestion et d’animation confié à un tiers, nous souhaitons continuer la mise en valeur de tout le potentiel du troisième plus grand parc en superficie de Québec et axer son développement sur son élément identitaire, le lac Laberge, a mentionné M. Régis Labeaume, maire de Québec. Nous espérons également que cela favorisera la pratique d’activités sportives et maximisera la tenue d’événements d’envergure. »

La suite

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Institutionnel, Parc.

Autres billets récents