Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Les démolisseurs à l’assaut des bungalows

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 26 novembre 2022 Aucun commentaire

Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil

Objet de moqueries, symbole d’étalement urbain et de dépendance à la voiture, le bungalow est menacé. Partout dans la cité il tombe au combat, assailli par une armée de démolisseurs…

Chaque fois qu’un article est publié dans Le Soleil au sujet d’une maison rasée, vous êtes nombreux, chers lecteurs, à nous contacter. Résumons vos propos : dans votre rue aussi, des investisseurs ont acquis une propriété unifamiliale, souvent de bonne valeur, avec l’intention avouée de la démolir. Puis ils ont construit sur le même lot, au choix : une mégamaison (monster house), plusieurs jumelés, voire un multiplex.

Un de nos récents reportages à ce sujet a particulièrement touché votre corde sensible immobilière. Vous vous souviendrez peut-être, le texte en question a circulé largement sur le Web. Il est coiffé du titre suivant : »Et tombent les maisons dispendieuses».

À Sillery, le rouleau compresseur paraît avancer sans frein. Des résidents tentent cependant de le ralentir, sinon l’arrêter.

Récemment, nous avons marché dans les rues du quartier cossu. Rue Terrasse-Stuart, des ouvriers fignolaient le revêtement extérieur d’une bâtisse imposante de style cathédrale. Vous l’aurez deviné : l’an dernier, il y avait là un bungalow et un arbre mature majestueux.

Le Comité pour une densification respectueuse suit le dossier de près. «Il s’est démoli 60 maisons dans les 20 dernières années, dont 30 dans les 5 dernières années», avance une des citoyennes militantes, Louise Maheux. Cela dans un territoire plutôt restreint, juste à l’ouest de l’avenue Maguire. «Ça n’arrête pas.»

La suite

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Résidentielle.

Un complexe immobilier carboneutre de 15 étages à la tête des ponts à Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 25 novembre 2022 4 commentaires

Dominique Lelièvre
Journal de Québec

Un promoteur immobilier ambitionne de construire «le premier projet carboneutre» d’envergure sur le territoire de Québec. Le complexe résidentiel, commercial et hôtelier de 7 à 15 étages, évalué à 140 millions $, pousserait près de la tête des ponts.

Le projet «La Forest – Québec», du Groupe Statera, verrait le jour sur l’îlot au coin des rues Villeray, Saint-Louis et de la Forest, où se trouvent actuellement un centre commercial et un garage automobile.

L’immeuble comprendrait 317 logements locatifs pour une clientèle mixte, dont environ 10% de logements abordables, et 76 chambres d’hôtel, avec des commerces et services de proximité au rez-de-chaussée.

Le premier niveau de l’édifice proposé fait sept étages, alors que deux tours en retrait atteignent respectivement 12 et 15 étages, occupant chacune 25% de l’empreinte totale. La hauteur maximale permise dans cette zone est actuellement de quatre étages.

Une place publique avec œuvre d’art accessible à la population, du verdissement (dont l’ajout de 16 arbres) et des aménagements pour les transports actifs et collectifs sont également prévus.

La suite

* Merci à un très fidèle lecteur (Franks)

Et un autre article du journal Le Soleil (Baptiste Ricard-Châtelain)

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Commercial, Logement locatif ou social.

État de santé des infrastructures de la Ville de Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 23 novembre 2022 Aucun commentaire

Les infrastructures municipales sont sous la gestion principale de trois unités administratives : les services de l’Ingénierie, de la Gestion des immeubles et du Traitement des eaux. Ces infrastructures comprennent :

3 649 km de chaussées et de trottoirs;
6 902 km de conduites pluviales, d’aqueduc et d’égout;
468 km de réseau cyclable;
355 stationnements;
1 253 ouvrages ponctuels (vannes, bassins, etc.);
2 078 ouvrages d’art (ponts, ponceaux, etc.);
52 877 lampadaires;
7 usines et 27 ouvrages majeurs de traitement des eaux;
451 bâtiments municipaux.

La suite

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Les Grandes infrastructures, Publications & ressources Internet.

Nouveau projet sur le coin des Capucins/Beaujeu

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 22 novembre 2022 6 commentaires

Savez-vous ce qui s’en vient sur le coin des Capucins et de la rue Beaujeu ? Notre tout nouveau projet locatif de 24 unités, le Franky. 😎

Et oui, cette bâtisse sera reconvertie en immeuble locatif d’exception comprenant un espace commercial au rez-de-chaussée, connecté sur les transports en commun et le transport actif grâce à son «vestiaire à vélo»! À proximité de la piste cyclable et de tous les services, on peut assurer que ce sera un endroit de choix pour les futurs locataires ! 🚲

Source

* Merci à un très fidèle lecteur (Franks)

Voir aussi : 0 - Contenu original, Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial, Logement locatif ou social, Transport en commun.

Autres billets récents