Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Le Conseil des ministres autorise la Ville de Québec à lancer l’appel de propositions pour son projet de tramway

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 16 avril 2021 12 commentaires

NOUVELLES FOURNIES PAR
Cabinet du ministre des Transports

QUÉBEC, le 16 avril 2021 /CNW Telbec/ – À la suite d’une entente de principe survenue en mars dernier et de différentes modifications apportées au projet de tramway de Québec, le gouvernement du Québec annonce que le Conseil des ministres a autorisé la Ville de Québec à lancer l’appel de propositions pour ce projet.

Grâce à une démarche rigoureuse prenant en compte à la fois des avis du ministère des Transports, du Bureau de projet de la Ville de Québec et d’experts indépendants ainsi que des recommandations du rapport du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), c’est un projet de tramway optimisé qui franchit aujourd’hui une étape importante. Ce projet, qui s’inscrira dans une vision intégrée du transport collectif dans la grande région de Québec, permettra notamment de relier deux futurs secteurs innovants à l’est et à l’ouest de la ville de Québec, soit la future zone d’innovation du Littoral Est et un futur quartier innovant aux abords du terminus Le Gendre. La desserte des banlieues, quant à elle, sera désormais assurée par un projet distinct piloté par le ministère des Transports en étroite collaboration avec la Ville de Québec.

Les détails de ce nouveau projet et du projet de tramway de même que la vision gouvernementale des transports dans la grande région de Québec feront l’objet d’une annonce ultérieure à laquelle la Ville de Québec participera, lorsque la situation sanitaire le permettra.

La suite

Sondage: 52% des répondants sont favorables au tramway Taïeb Moalla (Journal de Québec). Un extrait: Selon un sondage CROP commandé par un groupe opposé au tramway, une courte majorité de 52% des citoyens de la grande région de Québec demeurent tout de même favorables à ce mode de transport structurant «dans sa forme actuelle».

Voir aussi : Projet - Tramway, Transport, Transport en commun.

200 condos sur 23 étages sur le terrain voisin de Alt Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 15 avril 2021 4 commentaires

Source : Jean-Michel Genois Gagnon, Journal de Québec, le 15 avril 2021

Le promoteur ACERO revoit à la hausse son projet envisagé sur le boulevard Laurier. De dix étages, la tour dans les plans de l’entreprise devrait maintenant passer à 23 étages, a appris Le Journal.

Ces derniers mois, la direction d’ACERO et ses partenaires ont décidé d’abandonner l’idée d’ériger sur le terrain voisin de l’Hôtel Alt Québec un édifice de bureaux après le refus d’un important client potentiel. ACERO vise maintenant la construction de plus de 200 condos sur ce site de 22 000 pieds carrés ainsi que l’aménagement d’espaces commerciaux au rez-de-chaussée de la tour. La nouvelle mouture du projet prévoit aussi un stationnement souterrain.

« Nous avions quand même réussi à louer deux étages, mais nous n’étions pas capables de passer le cap du 50 % [de location nécessaire pour démarrer le chantier] », explique le président d’ACERO, Benoît Raymond. « Ce n’est pas que les gens n’aimaient pas l’endroit. Le problème était plutôt le nombre de cases de stationnement disponibles pour les employés », poursuit-il.

Ce dernier ne cache pas que les impacts de la pandémie ont eu des répercussions sur le marché des immeubles de bureaux. Il est toutefois d’avis que cette situation devrait se résorber après la COVID-19. Il assure qu’il ne s’agit pas de la raison principale derrière ce changement de cap.

la suite

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Condo.

Un projet revu à la baisse près du tramway

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 12 avril 2021 6 commentaires

Stéphanie Martin
Journal de Québec

Un promoteur qui voulait construire un édifice de six étages près du futur tramway a fait passer son projet à trois étages afin de respecter l’opposition des voisins, qui sont soulagés du dénouement.

Le promoteur Nicolas Côté, de Clef Développement, est maintenant seul à la barre du projet, après avoir acheté les terrains qui appartenaient auparavant à une compagnie de Candiac. Il dit avoir entendu les doléances des citoyens qui craignaient l’arrivée d’un « mur-édifice » qui occuperait quatre terrains sur Quatre-Bourgeois, là où passera le tramway.

Au lieu d’un seul édifice, le promoteur en construira quatre. Ceux-ci auront trois étages, même si le zonage en permet quatre. « Pour nous, c’est important qu’il y ait une acceptabilité sociale », a expliqué M. Côté. Il a voulu faire le projet « le plus bas possible », soit neuf pieds plus bas que ce qui est permis. Le projet est un peu moins rentable, convient-il, mais il estime que « c’est gagnant-gagnant pour tout le monde ».

Le porte-parole des citoyens, Robert MacKay, à qui Le Journal a appris l’existence du nouveau projet, a poussé « un soupir de soulagement ». Il croit que la nouvelle mouture satisfera les gens du quartier.
« C’est raisonnable comme densification. » Quant aux résidents de la rue située juste derrière, dont il fait partie, M. MacKay croit qu’ils subiront tout de même des inconvénients, notamment la perte d’intimité et d’ensoleillement. « On perd beaucoup, mais on perd moins qu’avec le projet qui était proposé au début. »
Il se demande si le promoteur peut avancer légèrement ses édifices vers le chemin des Quatre-Bourgeois afin de les éloigner des terrains des voisins arrière et s’il peut éviter d’installer des balcons qui auraient une vue en plongée sur les terrains voisins.

L’abaissement de la hauteur à trois étages est, selon lui, le point le plus important de ce projet. Les citoyens souhaiteraient d’ailleurs que la Ville réduise les hauteurs permises dans tout le quadrilatère, qui est adossé à des maisons unifamiliales.

Récemment, dans une communication adressée aux citoyens, la directrice de la gestion du territoire à l’arrondissement Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge a indiqué qu’il n’est pas question de réduire les hauteurs.
« Il est prévu que le tramway […] passe à cet endroit, argue-t-elle. Il ne serait pas conséquent pour la Ville de réduire la hauteur autorisée, ainsi que la densité, sur une portion du tracé du futur tramway. Il est plutôt souhaité que la venue de cet équipement majeur de transport collectif serve à accroître la mixité des usages et consolider le cadre bâti le long du tracé. »

Le vice-président du comité exécutif et président de l’arrondissement, Rémy Normand, a répondu aux citoyens qui l’ont interpellé lors de la dernière séance du conseil municipal. Le zonage existe depuis 2009 et les changements de l’époque n’avaient pas rencontré d’opposition, a-t-il souligné. Il disait attendre le nouveau projet. « Notre but est de faire la meilleure insertion possible dans le zonage actuel. »

L’article

Le promoteur Clef Développement construira quatre édifices sur les terrains du chemin des Quatre-Bourgeois (photo du bas). L’image du haut montre le projet qui avait été rejeté par les citoyens et que le promoteur a abandonné.

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Logement locatif ou social, Projet - Tramway.

Autres billets récents