Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Le dossier d’affaires du projet de tramway

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 23 juillet 2020 12 commentaires

181 pages

La Ville de Québec ne sera pas en mesure de déposer au gouvernement une version à jour de son dossier d’affaires avant janvier 2021.

Compte tenu du changement de portée annoncé en juin 2020, un travail important de mise à jour du dossier d’affaires est en cours. Cette version actualisée sera finale et transmise au gouvernement dans quelques mois, soit au début de l’année 2021, explique par écrit le chef d’équipe aux communications de la Ville de Québec, David O’Brien.

Radio-Canada

Voir aussi : Projet - Tramway.


12 commentaires

  1. CLESS

    23 juillet 2020 à 19 h 51

    Est-ce qu’il y a un gain politique pour la CAQ de forcer le BAPE à rendre public le dossier d’affaire du Tramway ?

    Et si en le rendant public, les compagnies offriront des soumissions plus élevés engendrant une augmentation des coûts finaux du tramway.

    En sabotant le tramway, la CAQ chercherait à gagner les faveurs des banlieues de Québec ?

    J’essaie de comprendre..

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • JpDuval

      23 juillet 2020 à 20 h 44

      Je ne crois pas que la CAQ soit responsable des demandes du BAPE.

      On a peut-être simplement affaire à des gens qui s’interrogent sur un projet d’infrastructure qui fut modifié au fil des dernières semaines. On a quand même retranché pour plus de 700 millions…Exit le trambus.

      L’erreur vient de la ville qui a présenté du rêve en 2018 et qui maintenant doit vivre avec une réalité budgétaire. Le fait qu’elle ne désire pas tout dévoiler laisse planer des doutes sur la suite des évènements. Est-ce justifier? Je ne sais trop. Mais l’absence de données récentes n’aide en rien la situation.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  2. michel

    23 juillet 2020 à 22 h 30

    Le tableau 26 du dossier d’affaires (p.120) nous donne le détail des coûts du projet.
    On prévoyait à l’époque que le tramway coûterait 2349,1 millions de dollars. La précision aux 100,000 dollars près m’a bien fait rire…
    Sachant maintenant que le tramway à Régis va nous coûter environ 700 millions de plus que prévu, on est en droit de se demander si cette précision offerte au départ quant aux coûts du projet n’était pas qu’un simple mirage, que de la poudre aux yeux pour nous donner l’impression qu’ils sont en parfait contrôle de la situation et savent très bien où ils s’en vont.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • julien

      24 juillet 2020 à 11 h 02

      Mirage, poudre aux yeux? D’avoir des chiffres précis à cette étape est plutôt utopique. Comment on pourrait savoir combien un projet va coûter si on ne sait pas encore le trajet exact ni les terrains à exproprier. Sans compter les appels d’offres qui s’en viennent.

      Le problème est surtout la volonté politique d’avoir un coût précis si tôt dans le projet. Pas sûr que ça aurait été politiquement vendable de dire, ‘le projet de Réseau structurant coûtera entre 3 et 5 milliards de dollars. Le coût se raffinera à chacune des étapes.’

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • JpDuval

        24 juillet 2020 à 11 h 29

        Des chiffres précis peut-être pas mais on devrait avoir droit à une bonne évaluation des couts. Ce que vous proposez c’est de donner un chèque en blanc à la ville pour la construction du bidule.
        Ce projet est financé par le provincial et le fédéral….Cela signifie que ce sont l’ensemble des citoyens du pays qui payent pour nous….La moindre des choses serait de faire preuve d’un peu de rigueur budgétaire dans l’élaboration du processus.

        La ville présente un document passé date….Si c’était une compagnie privée qui agissait de la sorte, bien des gens pousseraient des hauts-cris. Mais comme c’est la ville, et que le projet est désiré par une bonne partie de la population, on accepte comme correct ce qui nous est présenté.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • julien

        24 juillet 2020 à 11 h 49

        une bonne évaluation des coûts? D’accord, mais il faut être prêt à payer pour cela. Regardez tout le travail qui a été fait depuis l’annonce du 3,3 milliards. Regardez combien cela à coûté, et vous avez une bonne idée de ce que ça coûte avoir une bonne évaluation des coûts. Plusieurs dizaines de millions de dollars.

        Alors, est-ce que la ville aurait du attendre d’avoir dépensé ces dizaines de millions avant d’annoncer un premier montant?

        Ou elle était mieux d’annoncer une montant qui pouvait varier dans le temps car les études n’étaient pas complétées?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Jeff M

        24 juillet 2020 à 12 h 11

        Il a été conclu que le tramway coûte 700 M$ de plus. Cela n’en fait pas une mauvaise évaluation des coûts. Je dirais même au contraire, on est sûrement plus près de la réalité qu’avant. Je ne comprend pas trop votre raisonnement.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Jeff M

        24 juillet 2020 à 12 h 24

        En passant, révéler le dossier d’affaire aussi tôt n’est pas une pratique habituelle. Le BAPE devra composer avec ce que la ville pourra lui fournir dans les délais impartis.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  3. « Le » lecteur assidu

    23 juillet 2020 à 23 h 01

    ✳️ I’m tired ❗️

    Plus on en apprend, mais aussi plus on apprend qu’on ne semble pas vouloir qu’on en apprenne davantage, et plus le doute s’installe alors.

    Et plus le doute s’installe, et ce n’est toujours pas bien de ma faute s’il en est ainsi, plus on devient suspicieux, avec de plus en plus de raisons.

    Qui plus est, si je comprends bien, le BAPE est un genre de « Tribunal administratif » qui, ma foi , m’impressionne notamment par ses questions pertinentes qui â l’évidence cherche â comprendre notamment pour « Nous ».

    Et là, tout à coup, il ( le BAPE) demande une mise à jour à la ville de Québec sur «  un élément » précis mais majeur et qui me semble aller de soi.

    Le délai pour ce faire, à moins d’errer, était fixé ce jour à midi.

    Or, je comprends que la ville non seulement s’y refuse mais soutient que ce sera possible de ce faire au plus tôt qu’une fois que le BAPE aura déposé son rapport au gouvernement Legault.

    Conséquemment, le BAPE, sous réserve de demander et d’obtenir du gouvernement Legault un report du dépôt mentionné à une date qui permettra à cet organisme de faire œuvre utile, va inévitablement tomber dans un piège qui justifiera les opposants de vilipender et cet organisme, et ses membres, et le « fruit » de son mandat.

    Qui plus est, tout ça au détriment de l’intérêt public.

    Comment voulez-vous qu’un simple citoyen comme moi ne soit pas dubitatif face à çà ❓

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      24 juillet 2020 à 12 h 07

      « Qui plus est, si je comprends bien, le BAPE est un genre de « Tribunal administratif » qui, ma foi , m’impressionne notamment par ses questions pertinentes qui â l’évidence cherche â comprendre notamment pour « Nous ». »

      Vous êtes sérieux?

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  4. Che

    24 juillet 2020 à 17 h 57

     » I’m tired  »

    Ça ne paraît pas ;-)

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *