Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Tramway: Québec vit ce que Washington a vécu dans les années 1960

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 10 août 2020 23 commentaires

Daniel Dubuc
Opinions
Journal Le Soleil

Pourquoi dépenser des centaines de millions de dollars pour un tramway qui serait tracé sur des voies automobiles déjà congestionnées? Pour les congestionner davantage? Pourquoi ne pas utiliser un transport en commun sans frais, dont les infrastructures existent déjà?
Voici des suggestions

1. Un train démarre à la gare de Lévis, s’arrête à la gare de Charny, puis traverse le fleuve par le pont de Québec pour s’arrêter à la gare de Sainte-Foy pour terminer son trajet à la gare du Palais.

Le pont de Québec ne reçoit présentement que huit trains par jour, il est libre la plupart du temps.

Oui, ce pont est centenaire et a besoin d’un sérieux entretien, Justin Trudeau nous a promis «qu’il s’en occuperait s’il était élu». Mais peut-être que le prochain gouvernement s’occupera plus sérieusement de ce problème et fera comprendre au CN qu’un entretien est à venir et que l’utilisation du pont devra être partagée avec le transport en commun.

Ainsi, le CN pourra «se vanter» d’avoir contribué au transport en commun de Québec.

2. Si vous voyagez en automobile en Floride à partir de Québec, vous utiliserez l’autoroute 95.

1re solution : Une fois arrivé en approche de Washington, vous pourrez rester sur la 95 et traverser Washington par son centre-ville et subir des ralentissements importants à cause de la densité du trafic. Vous allez perdre des heures.

2e solution : Vous bifurquez sur la 295 qui vous fera passer par les banlieues de Washington. Bon choix si vous êtes hors des heures de circulation, mais si vous êtes dans ces heures, prévoyez quelques heures de plus.

3e solution : Choisissez la 495 qui contourne complètement Washington. Ce sont des kilomètres de plus, mais beaucoup de temps épargné. C’est ce qu’utilise tout le transport de marchandises.

Québec ressemble à Washington pour la circulation!

Tout ce qui vient de l’ouest de Québec (Montréal, Ontario et les provinces de l’ouest) et qui est destiné aux provinces de l’Atlantique (et vice-versa) doit, et ne peut passer ailleurs que par Québec.

Alors oui, les ponts et l’autoroute de la Capitale sont engorgés.

Avez-vous remarqué que lorsque l’autoroute de la Capitale fût construite dans les années 60, on la fit terminer abruptement sur le bord du fleuve pointant directement vers l’île d’Orléans pour rejoindre éventuellement l’autoroute 20 de l’autre côté du fleuve ?

On avait probablement retenu une leçon de Washington et qu’un «troisième lien» permettrait, comme à Washington, au transport de marchandises de contourner Québec plutôt que de traverser la ville en encombrant la circulation de camions de transport.

Le lien

Voir aussi : Projet - Tramway.


23 commentaires

  1. Louis-Pierre Beaudry Utilisateur de Québec Urbain

    10 août 2020 à 10 h 26

    Oui, bien sûr: car TOUTES ces marchandises constituent un énorme flux de trafic entre Charlevoix et la Côte-Nord (120 000 habitants) et l’ouest de la province (plus de 5 millions) et se comparent au flux entre la région Boston-Washington (52 millions) et le Sud/Floride (plus de 30 millions d’habitant). Même. Affaire.

    D’ailleurs, avez-vous remarqué que l’autoroute Dufferin-Montmorency avait une bretelle qui devait connecter à l’Autoroute de la Falaise, qui devait passer au pied du coteau Sainte-Geneviève et ainsi détruire toute cette section de Saint-Roch et Saint-Sauveur sur des kilomètres? Les sages du passé avaient bien prévu le progrès. Pourquoi ne pas reconnaître leur flair et continuer leurs bonnes oeuvres?

    J’ai bien compris l’argument?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Insider

    10 août 2020 à 10 h 47

    « Oui, ce pont est centenaire et a besoin d’un sérieux entretien, Justin Trudeau nous a promis «qu’il s’en occuperait s’il était élu». Mais peut-être que le prochain gouvernement s’occupera plus sérieusement de ce problème et fera comprendre au CN qu’un entretien est à venir et que l’utilisation du pont devra être partagée avec le transport en commun. »

    Combien de dizaines d’années de négociations à avoir avec le CN?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Guibert

    10 août 2020 à 14 h 02

    Vu le positionnement des voies ferrées dans l’ouest de la ville leur utilisation revient à transporter presque personne vers presque nulle part sur des voies dédiées en priorité pour les marchandises. Le CN n’est pas particulièrement fier de céder la priorité de ses voies au transport en commun dans la région de Montréal, ce serait différent à Québec?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • julien

      10 août 2020 à 14 h 25

      J’avoue que moi aussi je me pose des questions sur le tracé des voies ferrées.

      Un résident de la Rive Sud qui prendrait un train de banlieue ne voudra probablement pas arrêter à la gare de Ste-Foy. Il faudrait prévoir des possibilités de transfert, ce qui n’est pas vraiment le cas actuellement.

      Le train met actuellement près de 30 minutes entre la gare de Ste-Foy et la gare du palais. Donc, quelqu’un qui voudrait aller vers la colline parlementaire devrait transférer à la gare et cela reviendrait a peu près actuellement au même temps qu’Actuellement.

      Il y aurait peut-être une possibilité d’avoir d’autres arrêts en chemin, ce qui par contre, allongerait le temps total de parcours. Par exemple, la voie ferrée croise le tramway dans le prolongement de Mendel. Ou encore elle croise le trajet du tramway dans Limoilou sur la 1ere avenue.

      Mais, sans réseau structurant, oui, cela ne coûte pas cher à mettre en place (sauf de la patience pour négocier avec le CN), mais il me semble y avoir peu de gain.

      Mais, si on peut rêver, il faudrait partir une nouvelle branche, à la sortie du pont de Québec près de l’avenue des Hôtels et faire un tunnel d’environ 1,5 km qui se relierait au pôle d’échange du Tramway près de la route de l’Église. Un train de banlieue qui s’arrime bien au tramway, ça serait vraiment efficace.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Insider

        10 août 2020 à 15 h 35

        Combien de recours collectif à Montréal? Ça fonctionne bien le train de banlieue là-bas?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • julien

        10 août 2020 à 15 h 56

        @insider, malgré ce que vous pouvez penser, le réseau est très apprécié là bas. Même s’il est victime de son succès. Les problèmes sont survenus dans les dernières années, même si le service est en place depuis plusieurs dizaines d’années.

        Il a réussi à faire ce qui est difficile en transport en commun. D’être plus rapide que la voiture Solo pour bien des gens.

        Pas pour rien que le REM, malgré qu’il cause plus d’impacts aux citoyens que le tramway de Québec ne soulève pas des tollés.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        10 août 2020 à 20 h 32

        Ls défis sont nombreux, contrairement à ce que laisse entendre plusieurs. Parlez-en à l’AMT.

        1- Pour qu’un recours collectif soit autorisé par la Cour supérieure il faut la démonstration que c’est fondé.

        2- L’AMT était confiante de l’emporter si le processus judiciaire se poursuivait qu’elle a fait une entente de réglement hors cour,

        Il ne s’agit de discuter si c’est apprécié, vous me prêté des inetentions qui ne sont pas les miennes. Mon point est que c’est plus complexes que le pensent certains pour la capacité qu’a ce moyen de transport.

        La comparaison avec le tramway flirte avec la démagogie, entre autre chose vu sous l’angle de la capcité, de la contribution à l’étalement urbain et la liste peut continuer…

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • julien

        10 août 2020 à 21 h 21

        @insider

        Démagogie? faudrait pas charrier!

        Parce que le REM a une plus grosse capacité et risque d’entraîner plus d’étalement urbain que le tramway, on ne peut pas comparer les impacts de ses deux projets de transport collectif sur les citoyens sans se faire accuser de flirter avec la démagogie?

        J’ai l’impression de ne pas comprendre vos propos.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • michel

        10 août 2020 à 21 h 25

        « J’ai l’impression de ne pas comprendre vos propos. »
        Rassurez-vous, vous n’êtes pas le seul …

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        10 août 2020 à 23 h 00

        1- Le REM c’est sur le nouveau pont Champlain.

        C’est vous même qui avez écrit ceci:

        « Mais, sans réseau structurant, oui, cela ne coûte pas cher à mettre en place (sauf de la patience pour négocier avec le CN), mais il me semble y avoir peu de gain. »

        Une partie des problèmes qu’a eu L’AMT est en lien avec ce genre de frictions avec une compagnie comme le CN.

        L’article que nous commentons ne propose pas de faire passer un moyen de transport se rapprochant du REM sur un nouveau point ou dans un tunnel. Il n’est pas question de quelque chose qui ressemble au projet du REM. Pourquoi ramener le REM pour vous justifier?

        2- L’auteur de l’article a écrit ceci:

        « Pourquoi dépenser des centaines de millions de dollars pour un tramway qui serait tracé sur des voies automobiles déjà congestionnées? »

        Comparez sa proposition au tramway qui circulera en site propre en laissant entendre qu’il circulera sur des voies congestionnées c’est de la démagogie!

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        10 août 2020 à 23 h 07

        « Mais, si on peut rêver, il faudrait partir une nouvelle branche, à la sortie du pont de Québec près de l’avenue des Hôtels et faire un tunnel d’environ 1,5 km qui se relierait au pôle d’échange du Tramway près de la route de l’Église. Un train de banlieue qui s’arrime bien au tramway, ça serait vraiment efficace. »

        Votre proposition n’a rien à voir avec celle de celui que j’accuse de faire de la démagogie. Donc ce n’est pas vous que j’accuse de faire de la démagogie.J’espère que maintenant on se comprendra.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • julien

        11 août 2020 à 08 h 15

        @insider

        1- Allez lire sur le REM, c’est loin d’être uniquement sur le pont champlain. C’est plus de 60 kilomèetres de voies ferrées. Ça va aller aussi loin qu’à deux-Montagnes sur la Rive Nord, et ça va aussi rejoindre l’aéroport. Oui, certaines sont déjà existantes, mais les contraintes seront beaucoup plus grandes qu’actuellement.

        La comparaison entre le REM et le tramway est sur l’impact sur la population. le REM aussi va venir ‘couper la ville en deux’ pour paraphraser certaines personnes. C’est un train automatisé. Tout le long du parcours, il n’y aura plus aucun passage à niveaux. Des viaducs seront construits, ou encore des routes seront rendues des culs de sacs. Des piétons devront aussi faire des détours.

        Ces impacts ne vous rappellent rien? Vous ne voyez vraiment aucune comparaison avec les commentaires qu’il y a pour la dalle de 8 pouces sur laquelle roulera le Tramway??

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        11 août 2020 à 09 h 03

        @ julien

        Lisez ceci:

        « Pourquoi dépenser des centaines de millions de dollars pour un tramway qui serait tracé *** sur des voies automobiles déjà congestionnées *** ? »

        Nous échangeons sur ce que Daniel Dubuc a écrit, n’est-ce pas?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • julien

        11 août 2020 à 10 h 39

        @ Insider

        ‘Lisez ceci:

        « Pourquoi dépenser des centaines de millions de dollars pour un tramway qui serait tracé *** sur des voies automobiles déjà congestionnées *** ? »

        Nous échangeons sur ce que Daniel Dubuc a écrit, n’est-ce pas?’

        Dans mon cas oui, mais pas uniquement le premier paragraphe…

        Je questionne surtout l’utilité d’un train de banlieue qui mène nulle part d’intéressant. Mais, qui s’intègrerait bien au projet actuel pour aller chercher des gens de plus loin et les rabattre sur le tramway.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        11 août 2020 à 11 h 08

        Ok avec toutes les précisions apportées je suis d’accord avec vous. Et je répète les accusations de démagogie ne s’addressaient pas à vous. En fait je ne suis pas contre une forme de train de banlieue mais je questionne l’ordre des priorités et que l’on puisse croire que c’est simple à opérer surtout d’autant plus si ça implique d’être dépendant du bon vouloir du CN. Comme vous avez écrit:

        « Mais, sans réseau structurant, oui, cela ne coûte pas cher à mettre en place (sauf de la patience pour négocier avec le CN), mais il me semble y avoir peu de gain. »

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  4. laéR

    10 août 2020 à 14 h 25

    Je retiens aussi cet excellent fait: « Tout ce qui vient de l’ouest de Québec (Montréal, Ontario et les provinces de l’ouest) et qui est destiné aux provinces de l’Atlantique (et vice-versa) doit, et ne peut passer ailleurs que par Québec. »

    Donc si je comprends bien, tous le transport de l’Ouest arrivent par la 40? J’avais drôlement l’impression que la majorité du transport se faisait via la l’autoroute 20.

    Admettons que c’est vrai, l’auteur suggère que tout ce trafic de l’ouest du pays parcours la ville entièrement afin d’aller dans les maritimes via un quelconque 3e lien?

    Ben coudonc!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. Luc

    10 août 2020 à 20 h 13

    C’est pas la première fois que cette alternative est suggérée et franchement elle me fait toujours rire. On dirait qu’on veut toujours faire une réutilisation des vieux rails qui n’ont pas été conçus ni placés pour le transport efficace des passagers.

    Analysons un peu….

    1- Gare de Lévis….. mais quelle gare? Est ce quelqu’un leur a déjà dit qu’il n’y a plus de gare de train à Lévis? Que les rails ont été démantelés afin de faire place depuis plusieurs année à une piste cyclable? Que cette gare a été bâtie à une époque ou la population était prêt du fleuve il y a plus de 100 ans? L’axe principal de population ne s’y trouve plus, il n’y a aucun stationnement incitatif disponible et les accès sont catastrophiques.

    2- Gare de Charny… Est ce que celui qui a proposé cet arrêt oublie que plus de 80% de la population est de l’autre côté de la 20, que de rutilantes autoroutes s’engouffrent de cet endroit directement sur les ponts plus rapidement que le détour qu’il en faudrait aux automobilistes pour se rendre à la gare et attendre le petit train train?

    3- Gare de Ste-Foy: Non mais c’est une farce ou quoi? Est ce que l’auteur sait que c’est à l’ouest du territoire là ou personne ne veut aller parce que cette gare, contre vents et marée est totalement excentrique face au territoire dont le centre de Ste-Foy? Que ce détour coute cher en déplacement et de ce fait est tout à fait inefficace si on désire un transfert modal?

    4- Gare du palais…. Bon au moins quelque chose de sensé mais…. Loins de tous les pôles d’intérêt obligeant un transfert systématique via autobus, taxi et autre afin de se rendre à la colline parlementaire, au centre vidéotron, à l’hôpital l’enfant Jésus, au jardin Jean-Paul Lallier…. Bref de tout.

    Donc s’il vous plait. Arrêtez de suggérer que les rails existants constituent une alternative intéressante. Elle encouragera définitivement le tout à L’automobile. Québec mérite mieux que ça.

    Soyez sérieux svp.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  6. Che

    11 août 2020 à 08 h 41

    Pourquoi il bifurque soudainement dans son article vers le 3e lien ? Mais bon, tant qu’à en parler :

    Il n’y a pas beaucoup d’autoroutes qui traversent Washington dans l’axe nord-sud à l’intérieur du Beltway (495). La 95 ne traverse pas la ville, et la 295 dont parle l’auteur la traverse partiellement.

    Bref, le traffic lourd n’a d’autres choix que de prendre la 495 pour éviter des boulevards congestionnés. Et cette fameuse 495 est une des autoroutes les plus congestionnées en Amérique (du moins, avant la pandémie). J’ai un ami qui habite en banlieue qui peut vous raconter son expérience si vous voulez.

    J’aimerais ça avoir les chiffres de km d’autoroute par habitant, mais d’après moi, on les bat.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  7. Insider

    11 août 2020 à 09 h 41

    @ Che
    « Pourquoi il bifurque soudainement dans son article vers le 3e lien ? »

    Ça tire dans toutes les directiosn ces temps-ci. Mais bon un jour ou l’autre nos honorables commisaires devront produire leur livrable et notre bon gouvernement s’empressera de rendre le rôle du BAPE.

    Le processus avance tel que souhaité par les PMs des niveaux de gouvernement ( par exemple pour l’appel de qualification ) et un jour ou l’autre certains devront faire face à l’inévitable. ;-)

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *