Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Refonte du tracé du tramway envisagé par le gouvernement Legault

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 24 novembre 2020 33 commentaires

Source : Tommy Chouinard, La Presse, le 24 novembre 2020

QUÉBEC — Les intentions du gouvernement Legault se précisent concernant le tramway de Québec. Il envisage de faire des coupes dans les deux extrémités du tracé, les tronçons nord à Charlesbourg et ouest à Cap-Rouge, afin de desservir Lebourgneuf et D’Estimauville, a appris La Presse.

Il y aurait un plus grand achalandage dans ces deux secteurs en pleine croissance, selon lui. Les besoins en matière de transport collectif y sont déjà importants, ajoute-t-on.

Les pourparlers ont commencé avec la Ville de Québec à la suite du rapport défavorable du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) au projet de tramway du maire Régis Labeaume. Le ministre des Transports, François Bonnardel, a demandé à la Ville de revoir le projet, sans remettre en question le choix du tramway comme mode de transport « lourd » et « colonne vertébrale » du réseau.

La réflexion du gouvernement avance au sujet du tracé le plus adéquat. Les deux extrémités actuelles sont remises en question.

la suite

Voir aussi : Tramway à Québec, Transport, Transport en commun.


33 commentaires

  1. Roger

    24 novembre 2020 à 10 h 05

    Praise the gouvernement Legault.

    On ne peut vraiment pas être en désaccord avec ça.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. CLESS

    24 novembre 2020 à 10 h 13

    Les propositions du gouvernement sont pertinentes. Lebourgneuf se développe depuis plusieurs années.

    Toutefois, proposer un nouveau tracé en phase 1, sans augmenté le budget, c’est se tirer dans le pieds. Si on doit retourner à la planche à dessin pour un prochain 30 mois, le 3,3 G$ d’aujourd’hui ne vaudra plus la même chose dans 2 ans et demie.

    Dans l’idéal, proposer une phase 2 avec une nouvelle enveloppe.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      24 novembre 2020 à 10 h 35

      « Si on doit retourner à la planche à dessin pour un prochain 30 mois, le 3,3 G$ d’aujourd’hui ne vaudra plus la même chose dans 2 ans et demie. »

      Apparemment Bonnardel a le mandat de jeter à la poubelle des dizaines de millions de dollars de l’argent des contribuables! Ça me laisse pantois venant d’un gouvernement qui du point de vue fiscalité « flirte » avec l’idéologie libertarienne.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Roger

        24 novembre 2020 à 13 h 10

        Je ne vois pas où est le problème de « jeter à la poubelle » des millions de dollars si l’analyse à la base est mauvaise. Nous allons vivre avec ces décisions pour les années à venir, autant bien corriger le tir dès maintenant.

        Je ne crois absoluement plus les chiffres et idées qui viennent de l’administration Labeaume. On a tenté à l’époque de justifier une station de tramway au Phare pour des intérêts bien autre que le bien commun. Même chose pour le développement Chaudière. Des projets sont EN COURS dans Lebourgneuf, c’est là que ça se passe et non à l’ouest.

        Je suis toujours contre le tramway mais au moins, si on est en mesure de corriger le tracé, ça m’aidera un peu à aimer plus le projet.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        24 novembre 2020 à 14 h 10

        « Je ne crois absolument plus les chiffres et idées qui viennent de l’administration Labeaume. On a tenté à l’époque de justifier une station de tramway au Phare pour des intérêts bien autre que le bien commun. Même chose pour le développement Chaudière. Des projets sont EN COURS dans Lebourgneuf, c’est là que ça se passe et non à l’ouest. »

        On fait le calcul du nombre de millions? Il faut inclure l’efet de l’inflation causé par les années de retard pour passer les contrats aux maîtres d’oeuvre.

        Dans Lebourgneuf ça se passe en auto-solo et surtout pas en TEC. C’est tellement la réalité que ce secteur est desservi exclusivement par des autobus 40 pieds et des midibus. Il y a beaucoup d’efforts et d’argent à investir avant de renverser ce phénomène.

        C’est étrange que vous prétendiez ne pas faire confiance aux chiffres de la Ville alors que selon vous les chiffres pour Lebourgneuf ne compteraient pas? Mais bon vous n’en êtes pas à une contradiction près. ;-)

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Roger

        24 novembre 2020 à 15 h 04

        Je n’ai pas de chiffres, et toi non plus. Facile de lancer des insultes sans avoir d’argument.

        Ce que je sais cependant, c’est que le quartier Mosaique qui se développe PRÉSENTEMENT dans Lebourgneuf apportera plus de 1500 portes supplémentaires à un quartier déjà bien peuplé. Un quartier BEAUCOUP plus peuplé que l’est en ce moment le secteur Ouest.

        Et le but du tramway n’est-il pas de faire prendre le TEC à ceux qui se déplacent en auto? À écouter ta réflexion, tout quartier où règne l’auto ne devrait pas avoir une bonne désserte en TEC? C’est absurde. L’auto règne au grand complet sur la totalité de la Ville de Québec et ça, c’est chiffré. Pourquoi donc construire un tramway alors?

        Quels sont tes arguments pour dire que le potentiel du TEC dans l’ouest est meilleur que celui de Lebourgneuf? Personnellement, je préfère me baser sur quelque chose qui se déroule concrètement que plutôt miser sur un développement très hypothétique dans l’ouest.

        Elle est où la contradiction?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        24 novembre 2020 à 16 h 05

        « Personnellement, je préfère me baser sur quelque chose qui se déroule concrètement que plutôt miser sur un développement très hypothétique dans l’ouest. »

        L’achalandage du tronçon retranché à Charlesbourg et celui du nouveau tronçon dans Lebourgneuf est du très concret. À preuve Lebourgneuf est desservi par des autobus 40 pieds et des midibus et ça ne fait pas scandale dans les médias.

        « Je n’ai pas de chiffres, et toi non plus. Facile de lancer des insultes sans avoir d’argument. »

        Et bien sûr prétendre que je n’ai pas consulté les enquêtes OD du MTQ et les chiffres d’achalandage des parcours qui desservent Lebourgneuf, ce n’est pas m’insuler?

        « Et le but du tramway n’est-il pas de faire prendre le TEC à ceux qui se déplacent en auto? À écouter *** ta *** réflexion, tout quartier où règne l’auto ne devrait pas avoir une bonne désserte en TEC? » (sic)

        Tout d’abord on se connaît pour que le tutoiement soit adopté? Encore une fois vous êtes très sélectif quand vous lisez ce que j’ai écrit. Ce que je prétends c’est que Lebourgneuf favorise grandement l’utilisation de la voiture aux dépens des modes de transports actifs. Utiliser le TEC implique de devoir marcher et quand un quartier se développe comme si les trottoirs étaient de la fiction, que les façades des commerces donnent sur un immense stationnement au lieu de donner sur la rue et de cacher l’océan de places de stationnement derrière le commerce on peut penser qu’il y a une culture d’urbanisme à changer avant de prétendre que le TEC aura du succès dans ce quartier.

        Provenant de quelqu’un qui exige de ne pas perdre d’arrêts tout en réclamant un service, je ne m’attends pas qu’il soit simple de comprendre que son discours est contradictoire. ;-)

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        24 novembre 2020 à 16 h 26

        […] Provenant de quelqu’un qui exige de ne pas perdre d’arrêts tout en réclamant un service plus rapide […]

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  3. Insider

    24 novembre 2020 à 10 h 17

    Lebourgneuf n’est-ce pas l’oécan de stationnements à ciel ouvert où le parcours Métrobus n’utlise pas des autobus articulés tellement l’adoption du TEC est favorisé au dépend de l’auto?

    * fin du sarcasme *

    On verra bien, car le gouvernement Legault devra trouver du concret pour répondre à certaines contraintes techniques. De plus, ce gouvernement n’en est pas une séance de rétropédalage près! ;-)

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. Insider

    24 novembre 2020 à 10 h 40

    Est-ce une gifle pour la vice-première ministre? À moins qu’elle ne désire pas défendre les citoyens de sa circonscription?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. Léo

    24 novembre 2020 à 10 h 45

    Il semblerait que Bonnardel a pour mandat de retarder le plus possible le projet du tramway pour faire en sorte que le projet du 3e lien arrive en même temps.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      24 novembre 2020 à 10 h 51

      Là ou je ne comprends pas c’est que Legault soit prêt à s’alinéer Geneviève Guilbault. Le PM attend-il du vice-premier ministre qu’elle soit docile avec les mâles alpha de son gouvernement? Si l’objectif de Legault est de retarder le projet de réseau il aurait pu le faire sans avoir de tel dommages collatéraux.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Luc

      24 novembre 2020 à 13 h 37

      Ce qui serait bien logique pour le bien commun

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Insider

        24 novembre 2020 à 13 h 54

        « Ce qui serait bien logique pour le bien commun »

        @ Luc

        Quitte à risquer que l’augmentation de la facture et en fait une bien plus grande partie soit assumée par le gouvernement provincial?

        Est-ce que les règles pour attribuer le financement des projets de TEC auront été changées?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  6. Che

    24 novembre 2020 à 10 h 53

    J’en comprend qu’on va raccourcir le trajet du tramway pour avoir un trambus pour Lebourgneuf / D’Estimauville.

    Ce n’est pas une mauvaise idée, tant qu’on ne retarde pas la réalisation du projet.

    C’est dommage pour Charlesbourg par contre. C’était un secteur avec un très fort potentiel de (re-) développement.

    Le fameux garage pour le tramway va probablement être situé dans le secteur de la 41e rue. L’autre option que je vois serait peut-être Pie-XII. Dans les deux cas, ce sera proche d’un secteur résidentiel.

    Pour le 3e lien, je ne suis pas capable de lire entre les lignes ce que le gouvernement désire faire. Le problème pour une future interconnexion 3e lien / tramway, est que le tunnel pour le tramway vise à monter en haute ville, alors que celui du 3e lien vise à descendre sous le fleuve. Il me paraît logique d’interconnexion le tout au pôle St-Roch. Je ne vois pas où est l’enjeu ici. Mon guess est que le gouvernement veut faire financer cette interconnexion à même le budget du tramway.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  7. Insider

    24 novembre 2020 à 11 h 00

    « J’en comprend qu’on va raccourcir le trajet du tramway pour avoir un trambus pour Lebourgneuf / D’Estimauville.

    Ce n’est pas une mauvaise idée, tant qu’on ne retarde pas la réalisation du projet. »

    @ Che

    Selon vous, la majorité des personnes qui choissisent de vivre à Destimauville et les quatier voisins se déplavcent plus vers Lebourgneuf, La Colline Partlementaire ou Sainte-Foy?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Che

      24 novembre 2020 à 12 h 56

      Je n’ai pas les chiffres exact, mais je crois que c’est St-Roch et la colline parlementaire qui attire la majorité des déplacements à partir de d’Estimauville, probablement suivi par l’UL.

      Idéalement, il faut lier d’Estimauville à la Colline Parlementaire / Sainte-Foy, comme le prévoyait le SRB.

      Honnêtement, Lebourgneuf sort vraiment du champ gauche pour moi. Je ne comprend pas le désir de la CAQ de desservir ce quartier avec un trambus (ou un tramway???). Ce quartier est moins dense que Charlesbourg. De plus, je ne sais pas où passerait le trambus passerait pour aller à Lebourgneuf (sans passer par des quartiers faiblement peuplés). C’est clairement un secteur qui mérite un parcours nord-sud à haute fréquence, mais je n’arrive pas à voir un trajet de trambus.

      J’espère qu’on n’est pas en train de concevoir un trajet direct entre d’Estimauville et Lebourgneuf. C’est un trajet qui a ses mérites, mais c’est loin d’être une priorité.

      J’attend de voir les plans révisés pour commenter d’avantage.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  8. michel

    24 novembre 2020 à 11 h 24

    En prenant pour acquis que le tramway s’arrêterait à la route de l’Église, et sachant qu’il ira jusqu’à la 41e Rue, et non le Trait-Carré, c’est 10 km de moins que le tracé actuel; de quoi relier Lebourgneuf (5-6 km) et D’Estimauville (4-5 km), jusqu’à Saint-Roch.

    Reste plus qu’à faire circuler le tramway sur Charest ouest pour épargner les coûts du tunnel (750 M$ minimum), ce qui permettrait d’aller de l’avant avec deux lignes de trambus qui m’apparaissent essentielles pour mieux desservir les banlieues nord et ouest :
    (1) du zoo à la 41e Rue.
    (2) de Legendre à la route de l’Église, en passant par Marly.

    Au total, ces deux lignes de trambus feraient 15 km, soit l’équivalent du trambus qui fut abandonné récemment par le maire Labeaume (600 M$).

    Avec les 150 M$ qui resteraient, on pourrait ajouter des « infrastructures dédiées » pour relier l’est de la ville, en partant du stationnement incitatif Sainte-Anne ou Clémenceau, et le nord-ouest en partant du stationnement incitatif Henri-IV ou Bastien.

    Les métrobus qui transiteraient par la colline parlementaire pourraient quant à eux utiliser le tunnel Québec-Lévis pour épargner du temps. Le garage pourrait pour sa part être construit près de la 41e Rue (emprise d’Hydro-Québec). Peut-être aussi à ou dans les environs d’Expo-Cité?

    Bref, la nouvelle d’aujourd’hui me donne bon espoir qu’on va se retrouver au final avec un RSTC beaucoup plus intéressant que celui qui est présentement sur la table.

    Bravo à la CAQ !

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      24 novembre 2020 à 11 h 54

      « Bref, la nouvelle d’aujourd’hui me donne bon espoir qu’on va se retrouver au final avec un RSTC beaucoup plus intéressant que celui qui est présentement sur la table. »

      Vous voulez dire le ballon lancé? ;-)

      Et comme d’habuitude, je n’ai aucun espoir que vous répondrez aux questions qui pourrait ébranler votre théorie que ce scénario est plus intéressant.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  9. paradiso Utilisateur de Québec Urbain

    24 novembre 2020 à 11 h 27

    Couper l’extrémité ouest à Cap-Rouge serait complètement imbécile.

    Ça viendrait saboter les efforts de densification du secteur Chaudière, qui avait été préféré au terres agricoles des sœurs de la Charité.

    Le garage et stationnement incitatif, stratégiquement placés en bordure d’autoroute, devraient être déplacés vers la 41e rue, ce qui saboterait les efforts pour recréer une trame urbaine le long de l’ancienne ligne d’Hydro.

    Sans compter que le projet va prendre 5 ans de retard. Quel cauchemar!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • PPDaoust

      24 novembre 2020 à 12 h 16

      Densification du secteur Chaudière?
      On ne parle pas de densification lorsqu’on parle du développement d’un terrain vague.

      Pour le garage, avez-vous pensé au terrain au sud-ouest du cadran de l’intersection Laurentien/Autoroute de la Capitale? Ça connecterait le réseau à l’immense parc Industriel. Il y aurait de la place en masse pour un stationnement. Un hub placé là pourrait même drainer les usagers de Lebourgneuf vu la proximité du boul. Pierre-Bertrand.

      Quand au 5 ans de délai, mois je demeure positif. Il y a eu suffisamment d’étude pour amorcer la construction les portions acquises du projet. Pour le reste, un peu comme le REM, les travaux d’ingénierie et la construction peuvent se faire en même temps, ce qui aurait pour effet de diminuer les délais. Reste qu’il faut avoir l’audace de le faire.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Che

        24 novembre 2020 à 13 h 01

        « Densification du secteur Chaudière?
        On ne parle pas de densification lorsqu’on parle du développement d’un terrain vague. »

        On sent un peu la mauvaise volonté ici. Au delà du terrain visé, c’est une banlieue déjà bien établie. L’idée est justement de densifier le secteur au sens large.

        Il y a une forte demande pour des maisons pour y loger une famille. C’est justement la clientèle qui serait tenté d’aller s’installer St-Aug, Neuville, Ste-Catherine, etc. J’aime bien l’idée de leur offrir une alternative qui est arrimée avec un service fréquent de TEC.

        On peut en discuter, mais la description que vous en faites est vraiment trop caricaturale.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PPDaoust

        24 novembre 2020 à 13 h 34

        Che, je comprend bien ce que Paradisio voulait dire.
        C’est juste que le terme qu’il a choisi n’est pas le bon, mais vraiment pas. Et vous semblez me prêter une opinion négative quant au développement de ce secteur, ce qui, encore une fois est inexact.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Che

        25 novembre 2020 à 09 h 09

        Bien vu.

        Effectivement, le secteur immédiat est un nouveau développement. par contre, au sens plus large, ça peut être vu comme de la densification. Mais on peut être en désaccord.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  10. Insider

    24 novembre 2020 à 11 h 58

    Si nouveau tracé qui est à ce point différent est adopté, j’ose croire que l’on pourra s’exprimer devant nos commissaires du BAPE! ;-)

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  11. « Le » lecteur assidu

    24 novembre 2020 à 17 h 19

    Évidemment, tenant compte de mes commentaires antérieurs, j’appuie la position de la CAQ et plus particulièrement celles du ministre responsable François Bonnardel et de la Vice-première ministre Geneviève Guilbault de
    « re-définir » l’axe ouest.

    Ça sautait aux yeux que selon moi ça n’avait aucun sens de soutenir l’objectif « IKEA-Chaudière ».

    À cet égard je salue le courage politique dont fait preuve la Vice-première ministre Geneviève Guilbault de privilégier l’intérêt public au dépens d’une position bassement et honteusement partisane que lui a récemment et honteusement reprochée le député libéral Fortin.

    Quant au surplus, je vais attendre d’en savoir plus pour commenter.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      24 novembre 2020 à 17 h 41

      « Ça sautait aux yeux que selon moi ça n’avait aucun sens de soutenir l’objectif « IKEA-Chaudière ». »

      On va peut-être amputer deux sections desservies par des parcours Métrobus qui utilisent des autobus articulés pour desservir un quartier desservi par des autobus 40 pieds et des midibus sans que la population ne se rebelle. Ça saute vraiment aux yeux que l’alternative proposée est meilleure?

      « À cet égard je salue le courage politique dont fait preuve la Vice-première ministre Geneviève Guilbault de privilégier l’intérêt public aux dépens d’une position bassement et honteusement partisane que lui a récemment et honteusement reprochée le député libéral Fortin. »

      En quoi faire passer le parti de la CAQ avant les citoyens de sa circonscription n’est pas bassement partisan?

      On peut avoir une certitude avec ce que l’on a entendu comme réponse d’un ministre en conférence de presse pour être démenti quelques heures plus tard par Legault à l’Assemblée nationale. Le jour où Legault sonnera la fin de la « récré » pour son ministre Bonnardel, on constatera qui décide de ce que fait ce gouvernement. ;-)

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  12. « Le » lecteur assidu

    25 novembre 2020 à 06 h 07

    Oui, je cherche à comprendre ❗️

    Si je me fie à ce que monsieur le maire déclarait en février 2019 :

    – « On avait besoin d’un ingénieur capable d’organiser des travaux majeurs ».

    – « M. Genest est un leader dynamique doté d’une expertise de pointe en gestion de projets routiers complexes »

    Si d’autre part je me remémore notamment la communication de Fanny Tremblay-Racicot Ph. D. lors des audiences du BAPE; si je tiens compte de son c.v. auquel je vous réfère pour valoir comme si ici au long récité et que vous pourrez trouver sur le site web de l’ENAP ; si je tiens également compte de son Mémoire sur le Projet de construction de tramway de la ville de Québec publié également sur le site web de l’ENAP ( 28 pages ) pour aussi valoir comme si ici au long récité ;

    Si enfin j’ai notamment saisi un point m’apparaissant majeur de la position de madame Tremblay-Racicot et que je résumerais dans mes mots comme suit :

    🔸 Le projet à été conçu « à l’envers du bon sens », comme s’il ne restait plus que ça à réaliser pour terminer «  l’œuvre »; or, pour ce qui concerne notamment la pointe de l’axe Ouest celui-ci ne se justifie d’aucune façon dans ce contexte.

    Conclusion :

    – On est en présence, hormis leur différence d’âge évident, de 2 géants, chacun d’eux m’apparaissant des sommités dans leur domaine respectif ;

    – L’un comme gestionnaire d’un projet, donc comme LA personne ressource pour le réaliser ( Monsieur Genest );

    – L’autre se situant en amont, donc comme LA personne ressource pour déterminer « le genre de plat dont nous avons besoin pour notre santé ».
    ( Mme. Tremblay-Racicot ).

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  13. michel

    25 novembre 2020 à 06 h 44

    Pourquoi le journaliste et le journal La Presse risqueraient-ils de mettre à mal leur réputation, sachant que la CAQ pourrait discréditer cette nouvelle si elle ne tient pas la route?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *