Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Centre Vidéotron et haute-ville de Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 23 mai 2021 8 commentaires

Voir aussi : Centre Vidéotron, Photographies citadines, Scènes urbaines.


8 commentaires

  1. Jeff M

    24 mai 2021 à 17 h 01

    L’éléphant blanc qui annonce l’entrée d’un nouvel éléphant blanc…
    Désolé c’était plus fort que moi.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Antoine

    25 mai 2021 à 07 h 16

    Un autre héritage de nos dirigeants quand ils écoutent des radiospoubelles, qu’on va payer pendant des décénies…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Roger

      25 mai 2021 à 10 h 21

      Notre maire monsieur Labeaume amateur des radio-poubelles? J’en doute fort. Cette décision vient de lui.

      Au contraire, les radios poussaient fort à l’époque pour le centre Vidéotron.

      Y’a des limites à tout leur faire passer sur le dos…

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • PPDaoust

        25 mai 2021 à 12 h 14

        Roger, Antoine parle de nos dirigeants, pas un en particulier.

        Le projet du Centre Vidéotron, c’était aussi celui de du PLQ et ensuite le PQ.

        Tout les politiciens qui pouvait s’associer à ce projet (et à un Labeaume ultra-populaire à l’époque) l’ont fait dans un but d’aller chercher des votes faciles.

        C’est factuel.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PPDaoust

        25 mai 2021 à 15 h 07

        Roger. J’ai bien relu la fin de votre commentaire. J’ai décodé que vous parliez de la responsabilité exagérée des radios…

        Moi aussi je trouve qu’elles ont le dos large, surtout qu’elle sont aujourd’hui beaucoup moins cabochonnes qu’avant. À l’époque, les animateurs poubelles n’ont pas tous été en faveur du Centre Vidéotron. Chef Filion, un des pire cabochon qui soit, était contre à mon souvenir.

        Mais les Nordiques, ça les radios ont mis ça dans la tête tu monde un moyen temps. La Nordique Nation de Radio X, la marche bleue promue par le FM93 et RadioX. 60 000 personnes sur les plaines. Les drapeaux, les collants sur les autos. Tous le monde était excité. Tous y croyait. Or Nordiques égalait nouvel aréna….

        Les radios étaient puissantes à l’époque et Régis s’en servait rappelez-vous. Alors oui, pour le CV je pense qu’elles ont eu un rôle très majeur. Antoine a raison bien que son constat soit enflé comme ça lui arrive souvent.

        Voici la mienne plus prudente; Les politiciens ne gouvernent pas en fonction des radios. Ils gouvernent en fonction de l’opinion publique qui, à Québec, tend à être davantage forgée par des cabochons munis d’un micro. Voilà une formulation plus prudente.

        Mais le tunnel, puisque c’est un vieux rêve de grandeur, il n’a pas besoin d’un appui radiophonique majeur pour séduire. Ce n’est pas les quelques stickers 3e lien sur le bumper de quelques voitures qui vont me convaincre que c’est projet semblable au CV.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  3. Roger

    26 mai 2021 à 11 h 16

    Analyse pertinente PPDaoust.

    Le citoyen a la radio qu’il mérite et la radio qu’on a répond à ce que le citoyen veut. C’est la poule et l’oeuf.

    Québec est une ville conservateur; c’est connu, ça se sait et s’est démontré. Et qui dit conservateur, dit automobile. Ça aussi, c’est connu, ça se sait et s’est démontré.

    Le seul responsable du projet du tunnel, c’est le citoyen. Il a voté pour ça aux dernières élections. Tant qu’on a cette mentalité, QS n’accédera jamais au pouvoir dans la région (je sais, mais vous comprenez ce que je veux dire).

    On a un mentalité à changer. Ça fait 20 ans qu’on essaye de rentrer dans la gorge du citoyen les bienfaits du TEC mais à l’évidence, ça ne fonctionne pas. Je suis autant critique envers les radios qui prône le tunnel qu’envers les organismes comme Accès Transports viables qui ne font que faire la babounne devant de tels projets. Ils ont une part de responsabilité là-dedans aussi, car ils n’ont pas été en mesure de convaincre le citoyen que l’auto c’était l’invention du diable.

    Tout ce débat futile de l’auto contre le TEC passe d’après moi par un changement de notre perception et de notre mentalité collective. Rien d’autre. Car oui, il va toujours y avoir des gens qui vont prôner le TEC et d’autres, l’auto.

    Le problème en ce moment, ce sont les proportions :)

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • PPDaoust

      26 mai 2021 à 20 h 37

      Conservatrice à première vue car la droite a eu le beau jeu ces dernières années. Impuissants dans la zone payante de Montréal, le parti mené par Harper a toujours été populiste ici pour ramasser quelques sièges québécois. Ce dernier était aussi un PM qui adorait recevoir la « Liste d’épicerie » de Labeaume, à l’hôtel-de-ville en plus! J’avais honte.

      Mais encore! Ce n’était pas assez!

      Élection fédérale 2011… La Capitale Nationale Québec a été balayée par NPD! Il y a juste la Rive-Sud où ça a été serré. La moustache. On a voté pour une belle moustache souriante, comme tous le monde.

      Donc Québec conservatrice? Pas autant qu’on pourrait le penser. Voilà la preuve irréfutable que les radios ne sont pas si dominantes.

      Pas convaincu? Élection provinciale de 2018 dans Chauveau. Réputée très très conservatrice, le vote progressiste s’est quand même établit à 45% (PQ, PLQ, Vert, QS).

      Les radios, elle peuvent exacerber un sentiment (comme les Nordiques), mais elles ne contrôle pas les esprits, sauf certainement une certaine frange de la population (plus marquée chez nous), plus sensible à la désinformation.

      Je pense tout simplement qu’en général, les gens de notre région sont pas, en moyenne, beaucoup plus caves qu’ailleurs, mais on est beaucoup moins ancrés politiquement, tout en étant traité aux petits oignons. C’est ça le mystère Québec.

      Ça, la CAQ le sait et elle agit en conséquence, et ce avec une exagération scandaleuse que représente la promesse d’un 3e lien sous forme de tunnel à 10G. Le parti n’écoute pas les radios. Il s’en sert. Voilà la nuance.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  4. paradiso Utilisateur de Québec Urbain

    31 mai 2021 à 13 h 16

    Cette friche nous rappelle qu’il y a 70 ans, la zone urbanisée s’arrêtait juste derrière le Colisée, comme en témoignent les anciennes limites municipales et de la carte électorale.

    Il reste beaucoup de travail à faire pour densifier le secteur Fleur-de-Lys / Soumande, mais au lieu de crier à l’éléphant blanc, je vois plutôt le centre Vidéotron (et le Grand marché adjacent) comme le cœur d’un nouveau quartier qui atteindra son plein potentiel d’ici 20 ans.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

  +  24  =  trente deux