Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Sondage: les électeurs de Québec divisés sur le tramway et le 3e lien

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 12 octobre 2021 9 commentaires

Jean-François Néron
Le Soleil

Tramway, troisième lien ou métro léger, les projets de transport divisent les résidents de Québec. Quels impacts sur le discours des candidats et les résultats du 7 novembre?

Un sondage Le Soleil/FM93/Navigator réalisé en ligne entre le 29 septembre et le 6 octobre auprès de 505 électeurs de la Ville de Québec, avec une marge d’erreur de 4%, met en lumière à quel point les projets de transport cause une division au sein de la population.

Ainsi, 49% se disent «très ou plutôt favorables» au tramway. Cette même faveur grimpe à 51% pour le troisième lien (tunnel Québec-Lévis). Un pourcentage qui baisse à 31% pour le métro léger, dont l’appui semble assez fragile. En effet, seulement 8% affirment être «très favorables» et 28% «plutôt favorables».

«Ça explique pourquoi ces sujets ne sont pas aussi présents dans la campagne électorale. Tu as la moitié de la population qui est pour et la moitié qui est contre,» résume Philippe Dubois, chargé de cours et doctorant en sciences politiques à l’Université Laval et chercheur au Groupe de recherche en communication politique. «Peu importe la position des candidats, ils savent qu’il y a 50% des gens qui ne les aimeront pas.»

La suite

Voir aussi : Projet - Troisième lien, Tramway à Québec, Transport, Transport en commun.


9 commentaires

  1. Che

    12 octobre 2021 à 19 h 35

    Peut-être que les appuis à ces projets est en baisse à cause de la pandémie. Les gens ont toujours de la difficulté à imaginer le monde du travail en mode « hybride », et quels seraient les besoins en transport dans ce nouveau mode.

    La bonne nouvelle, c’est que peu de gens achètent le projet de QC21.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Julien Neault

    13 octobre 2021 à 17 h 24

    ça devient de plus en plus improvisé pour Québec 21. Aujourd’hui, ils annonçaient qu’ils veulent faire un 4e lien… J’ai l’impression que leur campagne va dans tous les sens.

    Et, leur métro semble pas susciter un grand intérêt.

    Mais, ça montre qu’on risque de parler encore longtemps du 3e (ou 4e) lien…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • PPDaoust

      14 octobre 2021 à 09 h 26

      Plus on en parle aujourd’hui moins on en parlera demain.

      Avec cette idée de Gosselin, ce tarla des temps modernes, on ajoute l’insulte à l’injure. Les gens ailleurs qui vivent en dehors de notre petite dystopie vont commencer à se rendre compte de ce qui se passe.

      Plus le ridicule de la chose pénètre les esprits, mieux c’est, et plus vite la CAQ va se rendre compte que le projet pourrait éventuellement lui jouer des tours électoralement.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  3. Insdr

    13 octobre 2021 à 18 h 37

    je croyais à son virage vert ( à 180 degrés ) jusqu’à ce qu’il parle de 4e lien. ;-P

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. JP

    18 octobre 2021 à 08 h 20

    Je suis surpris que si peu de personnes ne parlent de bus électriques. Conséquence du fiasco des écolobus ? Volonté de promouvoir des grands projets ?
    Personnellement je trouve que les bus électriques seraient beaucoup plus intéressants qu’un tramway.
    https://www.journaldequebec.com/2021/10/18/des-bus-electriques-seraient-preferables-au-tramway

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Che

      18 octobre 2021 à 14 h 23

      J’ai l’impression qu’on a déjà fait le débat avec le SRB. La conclusion était qui le projet a été mis au rancart.

      La seule nouveautée, c’est qu’on utiliserait des autobus électriques avec des batteries. Ceci amène un avantage au niveau écologique, mais va augmenter significativement les coûts. De plus, vous avez raison de mentionner le fiasco Écolobus. Malheureusement, cette techologie doit prouver qu’elle est à la hauteur.

      Pour l’instant, j’ai l’impression qu’un SRB n’amène pas d’avantage significatif par rapport aux autobus articulés. La capacité n’augmente pas tant que ça, et il y a toujours la question de la fiabilité du service (à moins d’utiliser des voies dédiées, ce qui augmenterait pas mal les coûts) et du confort.

      Tout ça, à un coût qui risque de s’approcher dangereusement du tramway. Rendu là….

      Signaler ce commentaire

       ou annuler

Poster un commentaire

ou

  +  58  =  soixante trois