Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Transport en commun : Québec est-elle en train de manquer le bateau ?

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 18 juin 2017 43 commentaires

Source : François Bourque, Le Soleil, le 16 juin 2017

(Québec) CHRONIQUE / Le gouvernement fédéral vient de confirmer coup sur coup 1,3 milliard $ pour le REM de Montréal et 1,15 milliard $ pour le train léger d’Ottawa.
Le train de l’aide au transport en commun est en marche et la ville de Québec le regarde passer, incertaine encore de vouloir y monter.
Je ne dis pas ça pour tourner le fer dans la plaie, mais pour rappeler que pendant qu’on étire les consultations, la caisse se vide et qu’un jour, ce sera trop tard.
En attendant, je me suis plongé dans une nouvelle étude qui confirme l’impact du transport en commun rapide sur les valeurs immobilières dans la région de Québec.

Le sujet est pertinent, car la Caisse de dépôt, maître d’oeuvre du projet de Réseau électrique métropolitain (REM), prévoit tirer des revenus de la captation de la hausse des valeurs foncières le long des rails à Montréal.

la suite

Voir aussi : S'inspirer d'ailleurs, Transport, Transport en commun.


43 commentaires

  1. Francis L

    18 juin 2017 à 12 h 03

    La caricature d’André-Philippe Côté veut tout dire :
    https://scontent-yyz1-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/19243003_1210774762379071_6828165208980909045_o.jpg?oh=a8e10fe29971fa9cca8f2265da7fea68&oe=59E9E730

    Dans le projet du REM à Montréal, sur 6 milliards $, le fédéral et provincial mettent 49%, la Caisse le reste, même Hydro Québec s’implique. L’investissement des villes est minimes.

    Je pense que nos bonnes radios le comprennent, mais elles sont simplement plus intéressé par leur profit que par améliorer la ville…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Marc Guy

    18 juin 2017 à 12 h 46

    Construire des infrastructures de transport avec l’argent des autre c’est tres bien, mais avoir les moyen financier pour les entretenirs et de les faire fonctioner de façon efficace, est ici le probleme quel coût vont etre reporté sur les épaule des utilisateurs et payeur de taxes les beau videos ne parle pas de fréquence de passage et du prix des titres de transport pour l’utilisateur payeur.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      18 juin 2017 à 13 h 16

      @ Marc Guy

      Vous avez déjà contribué à produire un « business case »? Vous avez déjà participé à la planification et l’implantation d’un projet?

      Il y a un principe important c.-à-d. ordonnancer les étapes, les choses à faire dans le plan. Selon vous on n’a pas analysé si les coûts d’exploitation, l’efficacité et la part à faire assumer aux clients et payeurs de taxes feraient que ce ne serait pas rentable?

      Misère, continuez de rabaisser le travail des spécialistes avec votre rhétorique fallacieuse pendant que les coffres se vident pour aider les autres villes. Félicitation!

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • laéR

      18 juin 2017 à 22 h 21

      Sérieux c’est votre augmentation???? En 2017?

      Vous allez me faire croire que de développer les banlieues et les routes pour s’y rendre ne coûte pas un sous d’entretien récurrent???

      Vous croyez que l’avenir de notre société passe par l’automobile? Et que c’est ainsi que nous concurrencerons les autres de ce monde?

      Wow, dites moi où vous avez pris vos œillères, je souhaiterais pouvoir avoir l’esprit petit aussi, question de ne pas voir l’absurdité des hommes.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  3. Attila

    19 juin 2017 à 06 h 38

    Bon! On vient de voir passer l’équivalen du futur Tramway de Québec en subventions fédérales, à Montréal!
    Combien de fois faudra-t-il le répéter?! Il faut à tout prix engager des LOBBYISTES auprès du gouvernement fédéral pour sécuriser à tout prix le financement du Tramway de Québec! Concentrons nos efforts une étape à la fois et investissons dans l’avenir de la Capitale!

    N.B. Exiger que le pont de Québec soit peinturé en entier est aussi une priorité, mais la priorité #1 est enfin réaliser notre Tram-SLR dans les plus brefs délais.
    Nous le valons bien, et il est plus que temps, voilà.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. Jp-Duval

    19 juin 2017 à 06 h 49

    S’interroger sur la viabilité économique du SRB ne signifie nullement que la personne est contre l’amélioration du présent transport en commun.

    En ce qui me concerne je partage les mêmes interrogations que « Marc Guy ».

    Le présent projet est un dossier politique…..Il est facile de ne retenir les informations qui donnent l’aval au projet afin de bien le vendre. J’ai encore en mémoire l’étude de la firme Ernest & Young sur les retombées économiques de la construction du centre Vidéotron.

    Mes interrogations sur le SRB sont les suivantes:

    – Les couts d’opérations ainsi que celui de l’entretien.

    – On nous dit que le SRB va permettre au RTC de voir une hausse de sa clientèle. Si oui, on se base sur quoi pour faire une telle prédiction.

    – Le SRB devrait avoir un effet économique structurant. Peut-etre? Mais j’aimerais bien que l’on me présente l’étude qui le démontre.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      19 juin 2017 à 09 h 30

      « – Les couts d’opérations ainsi que celui de l’entretien. » (sic)

      Croyez-mois ça a déjà été fait, et si le projet n’est pas mort dans l’œuf ça vous donne un bon indice sur la réponse. C’est le genre de sujet qui est abordé au départ dans l’élaboration d’un business case.

      « – On nous dit que le SRB va permettre au RTC de voir une hausse de sa clientèle. Si oui, on se base sur quoi pour faire une telle prédiction.

      – Le SRB devrait avoir un effet économique structurant. Peut-etre? Mais j’aimerais bien que l’on me présente l’étude qui le démontre. » (sic)

      Nous avons encore mieux qu’une étude. Nous avons plusieurs projets qui ce sont faits dans des villes canadiennes.

      Si vous préférez vous en tenir à l’argument fallacieux que c’est un projet politique, en conséquence ça doit forcément être douteux comme étude dites-le moi car je vais mettre en fonction ma « ignore list ».

      Comparer le Centre Vidéotron à un projet de TEC structurant est outrageux!

      Vous devriez lire des blogues comme celui de Jarret Walker (humantransit-dot-org ; les modérateurs auraient-ils la gentilesse de créer un hyperlien vers le blogue ici?). On y aborde le TEC avec un discours qui est vérifiable académiquement. Sur ce blogue les personnes qui font des commentaires ont pour la majorité une formation pertinente leur permettant d’apporter une discussion constructive et pertinente. Jarret Walker a écrit le livre « Human Transit », si ma mémoire est bonne la lecture de ce livre avait été suggérée ici sur QU. Il a sa firme de consultation dans le domaine de la planification du transport en commun. De plus, il est assez honnête pour ne pas nier les faiblesses de certains experts en s’incluant lui-même dans le groupe.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • nienietniet

        19 juin 2017 à 14 h 32

        Bien que je ne sois pas si souvent d’accord avec vos commentaires, je les respecte car ils semblent être le fruit de recherches et d’une réflexion.

        Par contre, je pense que le fait d’ajouter des « (sic) » en citant d’autres contributeurs n’aide pas vraiment à faire passer votre message. Les propos méprisants non plus d’ailleurs.

        Mais bon, vous êtes une grande personne, vous en faites ce que vous voulez.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        19 juin 2017 à 15 h 41

        « Par contre, je pense que le fait d’ajouter des « (sic) » en citant d’autres contributeurs n’aide pas vraiment à faire passer votre message. Les propos méprisants non plus d’ailleurs. »

        Tout comme certains propos répétés ad nauseam avec la complicité de l’équipe de rédaction n’aident en rien à passer un message.

        Et pourtant malgré tous vos préjugés à mon égard, je vis dans un milieu que l’on aurait qualifié de quartier ouvrier – il n’y a pas si longtemps – et je crois que les personnes du quartier n’ayant pas fait d’études supérieures se sentent respectées par moi.

        Pour ce qui est de l’orthographe quand dans la même phrase on a deux mots consécutifs comme « couts » (sic), « opérations » (sic) et qu’en plus c’est un anglicisme ça n’aide en rien à prendre au sérieux le message. Je plaide coupable pour se péché mignon.

        C’est amusant, car si on me cite en ajoutant (sic) ça va me stimuler à apprendre de mes erreurs, mais quand notre ego nous empêche de voir le côté positif de nos erreurs tant pis! Doit-on niveler par le bas simplement parce que beaucoup de personnes ne font pas d’effort en écrivant et se permettent de mépriser les intellectuels? Probablement que ma formation  » old school  » ne doit pas m’aider. ;-)

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Henri IV

        19 juin 2017 à 16 h 38

        Insider,

        Vous contribuez, plus que tout autre sur ce blog, à politiser les projets de TEC sur la table. Vos commentaires, inutilement vindicatifs, participent au creusage du fossé qui existe entre les factions en présence. En prenant autant d’espace sur ce lieu d’échange, vous découragez probablement certains citoyens moins érudits à s’exprimer. Vous participez également à la cristallisation des points de vue moins favorables au développement du TEC, sans parler de l’image des défenseurs de la mobilité durable, qualifiés de dogmatiques et d’intransigeants dans nos médias de masse.

        Cette intervention a pour but de vous inviter à utiliser vos connaissances de manière constructive. Celles-ci, sans aucun doute, sont un atout pour la conversation sociale présente sur ce blog.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Gérald Gobeil Utilisateur de Québec Urbain

        19 juin 2017 à 18 h 03

        « En prenant autant d’espace sur ce lieu d’échange, vous découragez probablement certains citoyens moins érudits à s’exprimer. » Vrai

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        19 juin 2017 à 16 h 52

        « Cette intervention a pour but de vous inviter à utiliser vos connaissances de manière constructive. Celles-ci, sans aucun doute, sont un atout pour la conversation sociale présente sur ce blog. »

        Puis-je aussi me permettre une invitation? Pourquoi ne pas répondre à ma question qui s’adresse à tous? Peut-être que ce serait ainsi une façon de prouver votre sincérité…

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Carl

        19 juin 2017 à 18 h 25

        « En prenant autant d’espace sur ce lieu d’échange, vous découragez probablement certains citoyens moins érudits à s’exprimer. » Vrai

        Henri IV et Gérald Gobeil

        Si votre cardiologue vous recommande un pontage, allez-vous demander l’opinion de citoyens moins érudits? Si votre pharmacienne vous indique que le nouveau médicament qu’elle vous remet aura des interactions dangereuses avec l’alcool, allez-vous demander au caissier ce qu’il en pense? Vous arrivez à un petit pont situé sur une route de campagne, qui est barré parce que les ingénieurs du MTQ jugent la structure instable. L’agriculteur dont la terre borde le dit pont vous dit que vous pouvez passer sans problème. À qui vous fiez-vous?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Gérald Gobeil Utilisateur de Québec Urbain

        19 juin 2017 à 18 h 39

        Je réalise que pour vous, cher anonyme, les citoyens sont des idiots. Tant pis.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        19 juin 2017 à 18 h 50

        « En prenant autant d’espace sur ce lieu d’échange, vous découragez probablement certains citoyens moins érudits à s’exprimer. » Vrai

        Quelle est la solution, M. Gobeil? La censure? Particulièrement ironique comme reproche avec le nombre de « posts » que vous avez fait sur QU.

        Vous en avez déjà chassé un autre à coups de pied vous savez où. Qu’avez-vous récolté en agissant de la sorte si ce n’est mon retour? Continuez à agir de la sorte ou restez silencieux lorsque l’on s’en prend à ceux que vous détestez.

        Comme dirait l’un de mes amis: « Il y a de l’amour dans l’air. »

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        19 juin 2017 à 18 h 56

        « Je réalise que pour vous, cher anonyme, les citoyens sont des idiots. »

        Pouvez-vous m’expliquer par quelle logique tordue vous pouvez conclure ce genre de choses? Attribuer des propos injurieux à quelqu’un faussement démontre à quel point vous êtes désespéré. À moins que vous ne recouriez à un sophisme pour mal faire paraître vos anonymes préférés?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Gérald Gobeil Utilisateur de Québec Urbain

        19 juin 2017 à 19 h 06

        Mon cher Insider anonyme, votre objectif inavoué est d’occuper 24/24 Québec Urbain pour finalement faire déserter les gens. Henri IV a parfaitement bien résumé la situation. Mais à bien y penser, l’antagonisme perpétuel qui est le vôtre sans oublier le mépris habituel de vos propos, je vous le laisse. Définitivement.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        19 juin 2017 à 20 h 14

        Vous faites dans la psychanalyse maintenant?

        Je vais essayer de me remettre tant bien que mal de cette douloureuse séparation. Sniff, sniff.

        Sur ce, je vous transmets les salutations de François Marchand. ;-)

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        25 juin 2017 à 23 h 25

        « Si votre cardiologue vous recommande un pontage, allez-vous demander l’opinion de citoyens moins érudits? Si votre pharmacienne vous indique que le nouveau médicament qu’elle vous remet aura des interactions dangereuses avec l’alcool, allez-vous demander au caissier ce qu’il en pense? » [ Carl ]

        Je suis tombé sur ceci qui résume assez bien la situation:

        « Self-Appointed Experts » [ Steven Dutch, Natural and Applied Sciences, University of Wisconsin – Green Bay ]

        Voici quelques extraits:

        « The Script

        I’m sick and tired of self-appointed so-called experts and their know-it-all, arrogant attitude. Why don’t you people stay out of things you know nothing about? To hear you tell it, you know everything and the rest of us are stupid.
        I’ve seen this script before. At this point I’m supposed to get all humble and apologetic and say « There, there. We didn’t mean to make you feel bad. You’re really a good person and a valuable human being and your opinions do count. »

        I’m tired of playing that game.

        We’re not « self-appointed » or « so-called » experts. We are real experts. We’re not « authority figures. » We are real authorities.
        It’s not arrogance to say what you know professionally. It is arrogance to reject expert opinion without having expertise of your own.
        If hearing the experts say you’re wrong makes you feel bad or stupid, that is your problem, not ours. See a therapist and work on your self-esteem. If you think this is rough on the ego, try getting a paper or grant proposal you’ve worked on for months rejected, something real experts face all the time. »

        « If you want to take on the experts but won’t spend the time, effort and money to become an expert yourself, you’re not just stupid. You’re lazy, too.
        If you think I’m disrespecting you, you’re right. I have no respect for people who are uninformed, get angry when someone contradicts them, but are too lazy to get informed, and too cowardly to face failure, criticism, and the possibility they might have to change their minds. You’re not a good person. Nobody who is lazy and cowardly can be called « good. »
        Where did you get the idea you’re so valuable? There are six billion of us. You’re not all that unique. How exactly did you get the notion that you stand so high in the cosmic scheme of things that you have the right to make real experts treat you as an equal without bothering to acquire any knowledge yourself?
        So ordinary people aren’t as good as Ph.D.’s? People with ordinary jobs make the steel, mine the coal, harvest the wheat, drive the trucks, lay the pipes, string the wires, put out the fires, enforce the laws, keep the records, and do a hundred thousand other things absolutely essential to keeping the world running. They deserve to be honored and respected. »

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  5. Carl

    19 juin 2017 à 08 h 40

    Encore une fois d’aucuns ici retombent sur l’argument que Québec est une ville absolument unique en son genre sur la planète: alors que plusieurs agglomérations de taille relativement similaire à celle de Québec (Ottawa, Calgary et Edmonton) et même plus petite (Kitchener-Waterloo) se dotent (ou se sont dotées il y a des décennies, dans le cas des deux villes albertaines) de systèmes de transport en commun légers sur rail, Québec serait trop étalée, trop pauvre, trop pentue, trop enneigée, et quoi d’autre, pour pouvoir bénéficier d’un tel équipement.

    Non, on préfère d’une part continuer à ajouter des autobus et encore d’autres autobus sur des routes déjà congestionnées, autobus qui se déplaceront de plus en plus lentement et continueront à décourager les utilisateurs de TeC, et d’autre part à espérer qu’un mythique troisième lien (dans lequel le gouvernement fédéral n’investira pas un rond) réglera d’un coup de baguette magique les problèmes de congestion… sur la rive nord. Bravo Québec! L’art de se tirer dans les deux pieds.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      19 juin 2017 à 09 h 40

      « […] et d’autre part à espérer qu’un mythique troisième lien (dans lequel le gouvernement fédéral n’investira pas un rond) réglera d’un coup de baguette magique les problèmes de congestion… sur la rive nord. Bravo Québec! L’art de se tirer dans les deux pieds. »

      Finalement, c’est peut-être le très honorable Maire de Lévis qui est le plus intelligent en pariant que nous allons nous tirer dans le pied. S’il gagne, il aura son 3e lien, sinon il pourra toujours se bidonner en observant notre immense talent pour se tirer dans les pieds.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  6. Insider

    19 juin 2017 à 10 h 03

    Question @ tous:

    Devrait-on accorder la même crédibilité à des études faites par des firmes comme firme Ernest & Young qu’à l’étude Origine Destination ou les recherches du CRAD de l’Université Laval?

    L’objectivité de la démarche, le pare-feu entre les auteurs versus les bailleurs de fonds, les médias et le politique est-il aussi efficace dans tous les cas?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  7. denisb

    19 juin 2017 à 15 h 45

    Avez-vous vu cela. Peut-être une avenue intéressante et moins coûteuse.
    http://www.objetconnecte.net/art-tramway-futur-peinture-1206/

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Che

      19 juin 2017 à 15 h 57

      C’est pas mal ce qui explique la différence de prix entre le SRB et le tramway… le SRB n’a pas de rails.

      Ceci dit, cette technologie est intéressante car elle permet de se passer d’un chauffeur. Mais j’imagine qu’on est encore à quelques années de pouvoir la déployer (un peu comme les voitures autonomes).

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Insider

      19 juin 2017 à 17 h 16

      @ denisb

      Vous verriez ça en site propre?

      Pour l’hiver ce serait réaliste étant donné les contraintes que subissent nos routes avec les cycles gel-dégel?

      Intéressant, merci!

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • denisb

        20 juin 2017 à 07 h 51

        En effet. Il faudrait un autre principe que la ligne sur l’asphalte, car à Québec ce n’est pas trop réaliste.

        Je voulais simplement faire partager qu’il existe plein d,alternatives qui se développent et que je pense qu’il faut prendre la peine de les analyser. Mais en même temps, il faut aussi finir par se décider, car le temps passe et en attendant il ne se passe rien,,,

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        20 juin 2017 à 11 h 18

        @ denisb

        Tout à fait d’accord. Il faut trouver l’équilibre entre l’analyse et l’action. Merci d’avoir pris le temps de répondre c’est apprécié plus que jamais dans le contexte.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  8. Che

    19 juin 2017 à 16 h 04

    J’ai une question pour les détracteurs d’un projet structurant comme le SRB/tramway : que proposez vous pour faire face à l’augmentation de la population dans la région d’ici les prochaines années ? Près de 100 000 personnes vont s’ajouter à la région d’ici 2031, qu’est-ce qu’on va faire pour assurer leur transport ?

    Et quels sont les coûts de construction et d’entretien de ce que vous proposez ?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  9. urbanoïd

    19 juin 2017 à 17 h 31

    Québec n’est pas une ville. Le transport en commun est inutile.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  10. Jp-Duval

    20 juin 2017 à 09 h 12

    Décidément, il n’est pas facile de converser en ce lieu….

    On n’a pas le droit de s’interroger sur les aspects financiers d’un projet sans se faire qualifier d’opposant!!!

    On m’a reproché d’etre « fallacieux » en qualifiant ce projet de politique. N’en déplaise à certains, le SRB s’est invité dans la présente campagne électorale. On ne peut qu’en déduire qu’il est devenu un projet politique.

    On m’a également reproché ceci:

    « Comparer le Centre Vidéotron à un projet de TEC structurant est outrageux! »

    Certains on la mémoire courte….Le projet du centre Vidéotron fut un enjeux de la dernière campagne électorale et il nous fut présenté comme un élément structurant. Élément qui allait permettre de dynamiser ce secteur de la ville. Une étude produite par la firme Ernest & Young en faisait la promotion. Hormis la refection d’une partie de la rue Soumande nous attendons encore les retombées!

    Est-ce un défaut de douter….??

    Douter du montage financier dont on ne connait pas grand chose?

    Douter des estimations démographiques? On nous dit que la ville de Québec va grossir de 100 000 habitants d’ici 2031 ( dans 14 ans). Je veux bien le croire mais j’aimerais bien savoir ça sort d’où ces chiffres là?

    Dans les années 70 des études estimait que la région métropolitaine de Québec allait atteindre le million d’habitants en l’an 2000. On est loin du compte. Le droit de douter s’impose.

    Le présent débat sur le SRB est de l’ordre de l’émotif. Mais compte tenu des sommes en jeu, il est naturel de s’interroger. Je me suis fait avoir pour le centre Vidéotron….Edifice qui fut construit sur la base émotive d’un éventuel retour d’une équipe de hockey. Je ne désire pas refaire la même erreur

    Je réitère ma demande….Je voudrais bien voir les chiffres

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      20 juin 2017 à 10 h 12

      « Comparer le Centre Vidéotron à un projet de TEC structurant est outrageux! »

      Faux, ce qui est outrageux, c’est comparer des études et recherches qui n’ont pas du tout le même pare-feu les protégeant du politique.

      « On n’a pas le droit de s’interroger sur les aspects financiers d’un projet sans se faire qualifier d’opposant!!! »

      Oui, mais il faut aussi apporter de l’eau au moulin avec du contenu sans présumer que c’est bâclé surtout quand on avoue soi-même qu’il s’agit d’un « montage financier dont on ne connaît pas grand-chose » .

      Ironiquement je suis pas mal d’accord avec vous pour la saga du Centre Vidéotron. Par contre quand je regarde ce qui s’est fait au Canada dans plusieurs villes entre un aréna et un projet de TEC le « dymanmisme » en résultant n’est pas le même, si vous avez encore des doutes à ce sujet dites-le-moi je vais cesser d’aborder ce sujet avec vous.

      Finalement c’est fou comme plusieurs ici préfère éviter de répondre à des questions, par exemple la mienne et celle de Che , un autre maudit anonyme qui veut faire fuir tout le monde. ;-)

      Entre-temps peut-on s’entendre pour modérer nos « ! » et « ? » comme bien des choses dans la vie, quand on en abuse ça perd de son charme et l’effet n’est plus celui désiré à la fin?

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Jp-Duval

        20 juin 2017 à 11 h 12

        Visiblement il n’est pas facile de discuter avec vous.

        La cause est entendu. Le présent projet de SRB doit se faire car le gouvernement dirigé par monsieur Insider en a décidé ainsi.

        Je me pose des questions concernant ce projet, c’est tout. Et je n’ai jamais écrits que j’étais contre. Et vous me reprochez de ne pas donner de réponse. Hmmm… Visiblement vous aimeriez que j’occupe le double emploi de l’interviewer/interviewé. Désolé, mais je n’ai aucune envie de faire le ventriloque.

        Lors d’une correspondance pour une demande de subvention qui s’éternisait suite à l’obstination d’un fonctionnaire, le grand acteur Jean Vilar avait terminé sa missive en écrivant ceci:

         » Discuter avec vous rend bête. Veuillez accepter mes plus plates insultes »

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        20 juin 2017 à 11 h 23

        Pour plus de clarté voici la question à nouveau:

        ***************************

        Devrait-on accorder la même crédibilité à des études faites par des firmes comme firme Ernest & Young qu’à l’étude Origine Destination ou les recherches du CRAD de l’Université Laval?

        ****************************

        L’objectivité de la démarche, le pare-feu entre les auteurs versus les bailleurs de fonds, les médias et le politique est-il aussi efficace dans tous les cas?

        Pour ce qui est du reste c’est un immense privilège d’accepter vos insultes.

        Salutations M. Duval.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        20 juin 2017 à 11 h 26

        Et les questions de Che sont:

        ******************************************

        J’ai une question pour les détracteurs d’un projet structurant comme le SRB/tramway : que proposez vous pour faire face à l’augmentation de la population dans la région d’ici les prochaines années ?

        ******************************************

        Près de 100 000 personnes vont s’ajouter à la région d’ici 2031, qu’est-ce qu’on va faire pour assurer leur transport ?

        ******************************************

        Et quels sont les coûts de construction et d’entretien de ce que vous proposez ?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • Che

      20 juin 2017 à 10 h 12

      « Je voudrais bien voir les chiffres »

      Vous voyez les chiffres, mais vous en doutez. Je ne sais pas trop ce qu’on peut faire pour vous convaincre…

      Les probabilité qu’il va y avoir croissance démographique dans la ville est plutôt élevé. On fait juste projeter la croissance de la population actuelle sur 20 ans. Comme toute projection, on ne peut être certain… La croissance peut être plus faible ou même plus élevée.

      Proposez une alternative à la place de juste douter… On reste les bras croisés ? Plus d’autoroutes ? Plus d’autobus ? Plus de congestion ? C’est facile de critiquer un projet quand on ne le compare pas aux alternatives.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Insider

        20 juin 2017 à 10 h 15

        Oups

        préfèrent éviter de répondre à des questions

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Jp-Duval

        20 juin 2017 à 12 h 40

        Petite précision…

        Ce que je vois c’est des chiffres. Une augmentation de la population de 100 000 en 14 ans m’apparait élevé. Je désires simplement savoir la méthodologie de cette projection.

        « Les probabilité qu’il va y avoir croissance démographique dans la ville est plutôt élevé.(…) Comme toute projection, on ne peut être certain…La croissance peut être plus faible ou même plus élevée.  »

        On ne construit pas un tel système en se basant sur des peut-etre. On parle ici d’un investissement de plus de 1,5 milliards. À ce montant nous devons ajouter les frais d’entretien ainsi que ceux liés à son fonctionnement quotidien. C’est un gros projet qui concerne notre génération ainsi que celles qui vont nous suivre. Nous avons l’obligation de ne pas agir à la légère afin de ne pas laisser à nos héritiers de bien jolis dettes.

        « Proposez une alternative à la place de juste douter… »

        Avant de proposer une alternative il serait plus sage de bien étudier le présent projet. Si celui-ci s’avère trop couteux, nous pourrons toujours étudier d’autres avenues. Au point ou nous en sommes, ce n’est pas un 6 mois de plus qui va changer grand chose. À ce que je sache, si les prédictions démographiques se réalisent, le 100 000 habitants n’arrivera pas en l’espace d’une fin de semaine.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        20 juin 2017 à 13 h 20

        Suggestions de lectures parmi tant d’autres pour une perspective tant historique que contemporaine de la démographie de Québec:

        « Perspectives démographiques de Québec et ses environs », 2006-2026 [ Frédéric F. Payeur, Dominique André et Normand Thibault ]

        « Québec, ville et capitale. Sainte-Foy » [ coll. ] « Atlas historique du Québec »

        « La population urbaine de Québec, 1795-1971 : origines et autres caractéristiques », Cahiers québécois de démographie

        « Histoire de la ville de Québec : 1608-1871. » 1987 [ Hare, J., M. Lafrance et D.-T. Ruddel ]

        « L’expension urbaine – Québec, ville et capitale. » 2001 [ Hatvany, M. ]

        « Québec, où se côtoient les Nouvelles-Frances » 1999 [ Lebel, J.-M. ]

        « Les facteurs du développement urbain – La ville de Québec : histoire municipale, tome 4 » 1983 [ Lebel, A. ]

        « Les nouveaux développements – Québec, ville et capitale. » 2001 [ Saint-Hilaire, M., et Y. Paré. ]

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        20 juin 2017 à 13 h 37

        « Institut de la statistique du Québec, Perspectives démographiques du Québec et des régions, 2011-2061 »

        http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/population-demographie/perspectives/population/pop_regions_gras_14_421.htm

        Sur le site internet de la Ville de Québec on peut constater que la prévision provient de l’ISQ voir note  » *  » à la fin de l’extrait:

        « Démographie
        La croissance de la région se poursuivra :
        28 200 nouveaux ménages d’ici 2036
        La révision du Schéma d’aménagement et de développement de l’agglomération (SAD) de Québec repose sur une importante prémisse de base : l’agglomération doit se préparer à accueillir 28 200 nouveaux ménages d’ici 2036.

        Cette projection démographique 2016-2036 * démontre que la population de l’agglomération de Québec, contrairement à ce qui était véhiculé encore récemment, ne sera pas victime d’un choc démographique réduisant du même coup sa population. Bien au contraire!

        Alors, où s’installeront-ils? Quel type d’habitation rechercheront-ils? Où travailleront-ils? Comment se déplaceront-ils? Comment s’assurer que tous aient accès à de l’eau potable, à un environnement sain, à un emploi de qualité? Comment préserver la qualité de vie qui nous caractérise et protéger notre patrimoine historique et culturel qui façonne notre identité?

        Voilà les préoccupations auxquelles doit répondre un Schéma d’aménagement et de développement révisé, visionnaire et responsable.

        Plusieurs facteurs dont la qualité de vie à Québec et le nombre d’emplois disponibles attirant des travailleurs de l’étranger ou des régions, mais aussi l’augmentation de l’espérance de vie et le fait que les personnes âgées conservent le plus longtemps possible leur maison, feront en sorte que le nombre d’habitations sur le territoire sera insuffisant pour répondre à la demande. Les besoins en habitation se transformant en fonction de l’âge, le type d’habitation en demande subira lui aussi des changements.

        * Données de l’Institut de la statistique du Québec, 2014. »

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        20 juin 2017 à 13 h 44

        J’ai publié un commentaire expliquant d’où provient la provision, comme il contient un hyperlien il est en attente de modération…

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        20 juin 2017 à 13 h 50

        … d’où provient la prévision, …

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  11. Insider

    23 juin 2017 à 16 h 20

    Message des contribuables de West Finch aux citoyens de Québec:

    « Thank you very much! With love. »

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *