Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


50 étages à Québec: observatoire et opinion

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 31 janvier 2015 4 commentaires

Les mirages de la tour-phare

Ce projet me donne le vertige. Je n’ai pas d’objection de principe contre les édifices en hauteur, y compris une tour qui dépasserait les 50 étages.

Pas d’objection non plus sur l’emplacement évoqué le long du boulevard Laurier, à la tête des ponts. Ni d’objection à un peu d’audace en architecture.

Mais je ne partage pas l’enthousiasme de la mairie et du ministre de la Capitale-Nationale pour le projet pharaonique de Cominar à l’emplacement de l’ancienne Auberge des Gouverneurs.

Le texte de François Bourque

 

Tour de 50 étages dans Sainte-Foy: un observatoire public au sommet

L’immeuble que le groupe Cominar construira à l’entrée de la ville deviendra emblématique de la capitale par sa hauteur et son architecture, promet son pdg Michel Dallaire. Et les gens de Québec pourront se l’approprier, car le dernier étage, qui trônera tout au sommet de la tour qui en comptera une cinquantaine, deviendra un observatoire entièrement accessible au public

Le texte de Stéphanie Martin (Le Soleil)

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Commercial.

Plus de détails concernant l’immeuble de 50 étages qui pourrait être construit à Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 29 janvier 2015 28 commentaires

Suite à l’annonce d’aujourd’hui concernant la construction possible d’un gratte-ciel de plus de cinquante étages à la tête des ponts, l’équipe de Gilles Parent s’entretient avec leur chroniquer immobilier Martin de Rico. Ils discutent entre autres de le la faisabilité pour Québec d’absorber autant d’espace commercial dans les prochaines années.

L’audio est disponible dans le bas de cette page du FM93.

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Commercial.

De plus en plus de logements disponibles à Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 28 janvier 2015 Aucun commentaire

Radio-Canada
Québec

La construction de multiples condominiums pousse à la hausse le taux d’inoccupation des logements qui atteint 3,1 % en octobre 2014 dans la grande région de Québec.

Selon le rapport de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), le taux d’inoccupation des logements dans la région de Québec a augmenté de 0,8 % depuis octobre 2013 pour atteindre son plus haut niveau à Québec depuis 1999.

Ce taux d’inoccupation s’explique par la mise en marché de multiples condomimums, mentionne François DesRosiers du Département de finance, assurance et immobilier à l’Université Laval.

« Depuis 2010, il y a eu beaucoup de production, production de locatifs, mais aussi des logements en copropriétés, des condos qui arrivent sur le marché et qui continuent à arriver et le stock s’accumule, il y a de l’invendu et le marché a ralenti beaucoup », mentionne-t-il.

La suite

Voir aussi : Logement locatif ou social.

Autres billets récents