Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


À propos de Québec Urbain…

Dernière mise à jour le 3 février 2008

Québec Urbain est un lieu de partage et d’échanges sur le développement urbain de la Ville de Québec. Il est animé par une équipe de journalistes citoyens, tous bénévoles, qui ont choisi ce lieu pour partager leur passion pour la capitale nationale. Les sujets traités y sont multiples, mais tournent autour du développement social, économique, culturel, sportif, éducatif et environnemental d’une ville fascinante. Le ton éditorial se veut positif, ouvert et constructif.

Par la richesse de ses archives et le dynamisme de son actualité, Québec Urbain est rapidement devenu une référence sur le sujet et est fréquenté par plus de 60000 visiteurs uniques mensuellement (novembre 2007). Les revenus publicitaires contribuent à payer les efforts de développement, d’entretien et d’hébergement de la « plateforme ».

Francis Vachon est un photographe de presse professionnel, il a fondé Québec Urbain et continue toujours d’y contribuer à titre de rédacteur en chef et de photographe.

iXmédia est une boîte de web sympathique qui a adopté Québec Urbain pour lui assurer un développement harmonieux et une pérennité bien méritée.

Politique éditoriale

Si vous souhaitez écrire sur Québec Urbain à titre de journaliste citoyen, il suffit de nous faire parvenir un courriel expliquant votre intérêt et votre approche éditoriale. Si vous souhaitez commenter des articles de Québec Urbain, faites le respectueusement et constructivement. Nous nous réservons le droit de retirer les commentaires tendencieux, particulièrement lorsqu’ils sont laissés de façons anonymes. Nous vous encourageons donc à signer vos commentaires avec votre véritable nom et votre adresse de courriel, ce qui nous évitera d’agir sans vous consulter!

Si vous détectez un commentaire ou un article problématique, prière d’en faire part à l’éditeur. Nous sommes à l’écoute et nous traiterons promptement toutes les demandes dans la mesure où elles sont justifiées.