Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Le tramway: Pourquoi Le Gendre et non Lebourgneuf?

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 24 mars 2018 12 commentaires

Jean-François Parent
Point de vue
Le Soleil

Le projet de tramway est enfin dévoilé. Au global, un beau projet structurant pour l’aménagement et le développement de notre ville. Les trajets proposés me semblent logiques, sauf la partie de Pointe-Sainte-Foy vers Le Gendre.

Je n’ai pas une vaste connaissance de la localisation des IKEA de ce monde et des autres surfaces qui l’avoisineront, mais je doute qu’ils soient desservis par des réseaux publics de transport de ce calibre, du moins pas à Boucherville, ni à Montréal. Au surplus, ce secteur n’aura pas la densité d’emplois et de résidents d’autres secteurs de la ville. Pourquoi investir pour ce tronçon plutôt que dans Lebourgneuf?

Ce secteur est le grand perdant du projet, si j’exclus Lévis où un choix politique a été fait.

Dans Lebourgneuf, plusieurs immeubles résidentiels et à bureaux y poussent depuis une bonne décennie. D’ailleurs, on annonçait récemment un projet résidentiel de 50 millions $ à l’intersection de Robert-Bourassa et de Lebourgneuf. Quelques grues tournent au-dessus du boulevard Lebourgneuf et il reste encore plusieurs terrains vacants. Comment se fait-il que ce secteur, un des quatre pôles structurants de l’emploi, du commerce et de la densification résidentielle, soit laissé pour compte? C’est le seul, d’ailleurs. Pourquoi ne pas relier le boulevard Lebourgneuf à la ligne de tramway de Charlesbourg?

Tout ce que l’on propose, c’est le Métrobus. C’est tout. Même pas de trambus.

Peut-être me direz-vous que Lebourgneuf est près de plusieurs grands axes : Félix Leclerc, Laurentienne, Robert-Bourassa. Et qu’en ce sens, le secteur est bien desservi. Vous avez raison. Mais l’espace Le Gendre est bien desservi lui aussi : Charest, Duplessis et Henri-IV ne sont pas bien loin.

J’ai toujours senti dans le discours de la Ville que Lebourgneuf est un pôle important de développement au centre de l’agglomération. D’ailleurs, la réglementation limite la construction de résidences unifamiliales au profit d’immeubles à logements. Il me semble que cette densification justifierait que le secteur soit desservi par le tramway. Mais non. On densifie. Et pour le tramway, absolument rien. C’est extrêmement décevant.

Sincèrement, ce bout de tracé vers Le Gendre m’agace beaucoup. Sur quelle logique s’appuie-t-il? Il risque d’accélérer l’étalement urbain vers la MRC de Portneuf et pendant ce temps, Lebourgneuf, au centre, n’est pas desservi. Il y a quelque chose d’illogique dans ce choix. Je ne comprends pas.

*******

Réponse de Rémy Normand, conseiller du district du Plateau
Président du Réseau de transport Réponse de Rémy Normand la Capitale
Membre du comité exécutif de la Ville de Québec responsable des transports et du Plan de mobilité durable
Président du conseil d’arrondissement de Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge

Le projet de réseau structurant de transport en commun présenté le 16 mars dernier propose notamment un trajet de 23 km de tramway reliant Charlesbourg à Le Gendre en passant par la colline Parlementaire, l’Université Laval et le boulevard Laurier. Ce trajet desservira les principaux générateurs de déplacement de la ville de Québec en plus d’intercepter les grands flux de déplacement. En effet, sur cet axe, on dénombre 53% des déplacements journaliers de la capitale.

L’ouest de la ville engendre à lui seul plus de 20 000 déplacements (environ 20% de tous les déplacements) à la pointe du matin selon l’Enquête Origine-Destination 2011. Voilà pourquoi le secteur Le Gendre a été considéré dans la desserte du tramway. Ce terminus incluant un Parc-O-Bus gratuit permettra d’offrir des options de mobilité aux citoyens des secteurs de Sainte-Foy Ouest, Cap-Rouge, Saint-Augustin-de-Desmaures, L’Ancienne-Lorette et Portneuf. En captant la congestion en amont, on contribuera à rendre plus fluide la circulation dans la ville et particulièrement au centre-ville.

Le secteur Lebourgneuf, un important centre d’activités, sera desservi notamment par des Métrobus sur des voies réservées (infrastructures dédiées). Le volume de déplacements provenant du secteur ne justifie pas l’implantation d’un tramway ou d’un trambus, car ces modes de transport sont trop capacitaires pour les besoins actuels et futurs de Lebourgneuf. En effet, on compte moins de 5% de part modale pour le transport en commun dans ce secteur. Même si cette part modale doublait ou triplait, le tramway et le trambus seraient encore trop capacitaires pour les besoins.

Avec le nouveau réseau structurant, Lebourgneuf sera desservi par un service à haute fréquence, rapide et régulier provenant des axes suivants:

Neuchâtel/Loretteville par les voies réservées sur le boulevard Robert-Bourassa
Saint-Roch et Vanier par les nouvelles voies réservées sur les boulevards Wilfrid-Hamel et Pierre-Bertrand
Beauport/D’Estimauville par les voies réservées du boulevard Lebourgneuf
Sainte-Foy par les voies réservées sur le boulevard Robert-Bourassa
Duberger par les voies réservées du boulevard Lebourgneuf
De plus, un important Parc-O-Bus (Bastien) offrira gratuitement 400 places de stationnement pour permettre aux citoyens du secteur de prendre le transport en commun à la suite d’un déplacement en automobile ou à vélo.

Le projet de réseau structurant s’appuie sur plusieurs années d’études et sur des données de circulation. Les choix s’appuient sur la logique du bon système au bon endroit et sur la notion de connectivité visant à offrir à nos clients des options attrayantes de déplacement.

En terminant, je vous invite à participer aux séances d’information/consultation que nous mènerons les 4, 5 et 7 avril prochain. Nous pourrons vous expliquer plus amplement le projet et répondre à vos questions. Les coordonnées de ces séances se trouvent dans le www.ville.quebec.qc.ca/reseaustructurant.

Voir aussi : Tramway à Québec?.


12 commentaires

  1. Dede Utilisateur de Québec Urbain

    24 mars 2018 à 07 h 34

    « Ce terminus incluant un Parc-O-Bus gratuit permettra d’offrir des options de mobilité aux citoyens des secteurs de Sainte-Foy Ouest, Cap-Rouge, Saint-Augustin-de-Desmaures, L’Ancienne-Lorette et Portneuf. En captant la congestion en amont, on contribuera à rendre plus fluide la circulation dans la ville et particulièrement au centre-ville. »

    Ce monsieur croit vraiment qu’avec un Parc-O-Bus de 230 places il va « capter » la congestion en amont qui ressemble souvent à un stationnement qui s’étend au delà du chemin du Lac ? Il r^ve sans doute :-)

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      24 mars 2018 à 11 h 06

      Vous savez combien de places de stationnement il y aura lors du lancement du Tramway? Pour vous un Parc-O-Bus ne peut pas évoluer dans le temps?

      Si ce monsieur rêve, peut-on dire que vous êtes conservateurs et réfractaire au changement et au progrès? ;-)

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Dede

        25 mars 2018 à 19 h 04

        Et vous savez combien de véhicules supplémentaires il y aura sur la route lors du lancement du Tramway ? Et ça va prendre combien de place en plus pour « capter » la congestion en amont ? Je passe sur Charest en direction ouest tous les matins de Duplessis à Fossambault. Je peux vous dire que ça va prendre tout un Parc-O-Bus pour capter cette congestion comme dit le monsieur. Donc oui, le Monsieur rêve ou il devrait changer son discours.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        26 mars 2018 à 06 h 44

        « Et vous savez combien de véhicules supplémentaires il y aura sur la route lors du lancement du Tramway ? »

        Se fier à vous ou moi pour les prévisions, c’est se fier à des gérants d’estrade. Mais bon. c,est probablement pas important d’utiliser des modèles et méthodes reconnus pour commenter. ;-)

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • Gérald Gobeil Utilisateur de Québec Urbain

      24 mars 2018 à 11 h 25

      @ Dede

      Selon les informations données par la Ville, il y a actuellement 1000 places dans tous les Parc-O-Bus. Ce chiffre va être haussé à 6000. On peut raisonnablement présumer que le stationnement incitatif dont vous parlez verra lui aussi sa capacité être augmentée.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Dede

        25 mars 2018 à 18 h 53

        Je comprend monsieur Gobeil, mais le Parc-O-Bus de Legendre est flambant neuf, je le sais, je l’ai vu construire. On vient à peine d’installer les lampadaires. Je ne vois pas pourquoi il serait déjà désuet ou dépassé.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        26 mars 2018 à 06 h 47

        « Je ne vois pas pourquoi il serait déjà désuet ou dépassé. »

        Prévoir qu’il y aura une ou d’autres phases ne veut pas dire que ce soit désuet mais au contraire que l’on a la vision de prévoir une possibilité d’expansion. Mais bon vous semblez en savoir plus que le RTC, on peut constater que vous avez déjà contribué à ce genre de projet d’infrastructure.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  2. paradiso Utilisateur de Québec Urbain

    24 mars 2018 à 11 h 29

    Avec tous les développements commerciaux et résidentiels prévus dans le secteur du IKEA, il est absolument essentiel de désenclaver la Pointe de Sainte-Foy.

    L’autoroute Duplessis et la coûte de Cap-Rouge ne pourront suffire à assurer le développement de ces secteurs dans les 20 prochaines années. À défaut de prolonger Pie-XII vers Mendel, il y aura au moins un tramway permettant la mobilité sociale des étudiants et travailleurs à faible revenu (dont les immigrants du secteur Quatre-Bourgeois).

    Il faut arrêter de voir le tramway comme un jeu à somme nulle (win-lose). Les résidents du nord de la ville viennent de bénéficier de plusieurs centaines de millions $ d’investissements pour élargir les autoroutes, pendant que le Plateau est complètement paralysé au moindre accrochage sur Henri IV.

    Dans cette optique, les investissements publics doivent être uniformément répartis sur l’ensemble de la ville, et c’est au tour des axes centraux d’en profiter.

    Par ailleurs, une ville unifiée signifie de mieux relier ses différents quartiers, ce que fait très bien le réseau de tramway-trambus proposé. Mais il y en a qui réfléchissent encore avec la mentalité de clocher de 1999.

    Pour terminer, le secteur IKEA n’est plus une périphérie, car il a été largement entouré de nouveaux quartiers en forte croissance: Laurentien, Cap-Rouge, St-Augustin. Je le considère aussi central que Lebourgneuf pouvait l’être au moment de la fusion.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Bernard Bossé

      24 mars 2018 à 19 h 25

      En fait, le boulevard Pie-XII sera bel et bien prolonger vers Mendel. Selon les documents de la ville, en plus du tramway, il y aura deux voie de circulation, une piste cyclable et des trottoirs qui enjamberont la voie ferré à cette endroit. Cela aura pour effet de véritablement désenclaver ce secteur et permettre au gens du plateau d’accéder au nouveau espace commerciaux (IKEA) sans devoir prendre Henry-IV.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Dede

        25 mars 2018 à 18 h 56

         » il y aura deux voie de circulation, une piste cyclable et des trottoirs qui enjamberont la voie ferré à cette endroit. »

        Enfin, la voie ferrée est un véritable obstacle dans ce coin là.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  3. Jean-François Gosselin Utilisateur de Québec Urbain

    24 mars 2018 à 16 h 39

    En fait, ma plus grande crainte dans le prolongement de la rue Mendel, c’est le fait de passer par dessus la voie ferrée. Sauf erreur, je crois qu’elle appartient au CN, qui défend jalousement les traversées de ses voies ferrées… On ose espérer que ça ne fera pas comme l’échangeur Dorval où le CN et le CP ont fait preuve d’une certaine mauvaise volonté qui a retardé le projet de plusieurs années.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. jeand Utilisateur de Québec Urbain

    25 mars 2018 à 07 h 34

    Restant à proximité de Le Gendre mais travaillant à Lebourgneuf. je suis évidemment ambivalent :) Mais de toute façon je retourne en ville dès que mon plus jeune finit son secondaire.

    Désenclaver le plateau sera une bénédiction, ne serait ce que m’éviter la côte de Cap-Rouge en vélo( je me fais vieux)

    On peut aussi penser à un certain retour d’ascenseur pour Dallaire via son développement Le Gendre mais moi ça fait mon bonheur et c’est en grande partie la beauté du la ligne qui couvre beaucoup plus grand que ce que j’avais anticipé

    Signaler ce commentaire

     ou annuler