Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


État des travaux: immeuble à bureaux sur l’?îlot Petit Bedon? (9)

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 24 septembre 2008 10 commentaires

Jean Cazes, 24 septembre 2008.

Ça y est: avec l’installation de la « grande grue », on peut enfin s’attendre à une accélération du chantier!

À consulter, ce billet: État des travaux: immeuble à bureaux sur l’?îlot Petit Bedon? (8).

Voir aussi : Arrondissement La Cité - St-Roch, Commercial, Scènes urbaines.


10 commentaires

  1. Pierre-E. Paradis

    24 septembre 2008 à 20 h 12

    Il reste plein d’espaces dans St-Roch et surtout à Ste-Foy où l’on peut construire du 10-15 étages. Si la ville décide de limiter la hauteur dans ce cas précis à 9 étages, c’est justement pour préserver l’équilibre avec le quartier ouvrier qui se trouve juste en arrière.

    Tout le discours anti-écologiste des les commentaires ci-haut n’est qu’une recherche de boucs-émissaires, de la démagogie de bas étage découlant d’une frustration de ne pas avoir des tours aussi hautes qu’à Amarillo (TX), Shreveport (LA) ou Des Moines (IA) – des villes il n’y a aucune vie urbaine digne de ce nom, les édifices en hauteur et parkings déserts le soir ayant remplacé les vieux centres multi-fonctions.

    Pendant ce temps, les gens chantent les louanges de Portland (OR) justement parce que la recherche de la densité a conduit le conseil municipal à remplir les trous avec des édifices de gabarit moyen, avant d’autoriser des gratte-ciels de 70 étages. Allez-voir ça sur Google Earth, ça vaut la peine.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Pierre-E. Paradis

    24 septembre 2008 à 20 h 15

    Oups, mauvaise page! Ce commentaire aurait dû faire suite au débat sur Gabrielle-Roy.

    De toutes façons, un trou de rempli avec « juste » 9 étages c’est toujours ça de bon, peu importe l’endroit. Québec ne sera jamais Dubai…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Rémi

    24 septembre 2008 à 20 h 18

    Je suis content de voir que je ne suis pas tout seul à penser ca.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. mathieu

    24 septembre 2008 à 21 h 36

    Pierre,

    Ca aucun sens ce que tu dis…
    Le jour ou le centre ville de québec va ressembler à ca je crois qu’il n’y aura personne qui va chialer (pour ceux qui veulent voir tapez: portland skyline sur google.

    il y a plusieurs édifices de plus de 20 étages et en passant il me semble qu’il y a une marge entre 15-25 étages et 70 étages. Il n’y a personne qui parle de 70 étages ha!!! non c’est vrai nous voulons des édifices de 175 étages dans St-Roch ;)

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. Pierre-E. Paradis

    24 septembre 2008 à 23 h 39

    @mathieu

    Toutes proportions gardées bien entendu… Si 70 étages conviennent à une ville américaine de 2 millions d’habitants, 15-25 étages conviendraient à une ville comme Québec, mais demeurent trop élevés pour St-Roch, compte tenu de la topographie et richesse patrimoniale des lieux. Faut accepter les contraintes d’une «vieille» ville.

    Quant à Portland, pour sa taille, elle a un skyline somme toute modeste et ne s’en porte que mieux. On y a choisi un autre mode d’aménagement: la densification du territoire a eu priorité sur la course à la hauteur. Et ce n’est pas en regardant le skyline qu’on le constate mais bien les photos satellite.

    Enfin, plus je lis des billets sur QU, plus je constate que beaucoup de gens ne font pas la différence entre « hauteur » et « densification ».

    On peut avoir un paquet de tours à bureaux très hautes et concentrées au même endroit, mais vides le soir, ce qui fait que la « densification » n’est effective qu’entre 8h00 et 17h30. Beau gaspillage d’infrastructures, alors qu’un quartier multi-fonctions est le meilleur moyen de rentabiliser les infrastructures municipales et le transport en commun 24/24.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  6. PAM

    25 septembre 2008 à 08 h 41

    D’ailleurs le nouveau règlement de zonage irait dans ce sens: ?Il est à noter que les limitations de rapport plancher/terrain visent principalement les immeubles commerciaux (vente au détail) et bureaux. Les parties de bâtiment affectées à l’habitation ou au commerce d’hébergement ne sont pas assujetties à ces limites?.

    CELA PEUT ÊTRE INTÉRESSANT POUR DES PROJETS À FONCTION MIXTE DANS LE SECTEUR SAINTE-FOY. PAR EXEMPLE ON POURRAIT AVOIR UN ÉDIFICE AVEC UN ÉTAGE COMMERCIAL AU REZ-DE-CHAUSSÉE DE 4,5 MÈTRES DE HAUTEUR SUR LEQUEL SERAIT CONSTRUIT 5 ÉTAGES DE BUREAUX À 3,5 MÈTRES PAR ÉTAGE ET CE SANS DÉPASSER LE RAPPORT PLANCHER/TERRAIN DE 4,5. DONC IL POURRAIT S’AGIR D’UN BASILAIRE QUI OCCUPERAIT 75% DU TERRAIN. SUR CE BASILAIRE NOUS POURRIONS, AU BESOIN, Y AJOUTER 11 ÉTAGES D’HABITATION OU D’HÔTELLERIE À 3 MÈTRES PAR ÉTAGES ET QUI NE COMPTERAIT PAS DANS LE CALCUL DU RAPPORT PLANCHER TERRAIN. NOUS AURIONS DONC NOS 55 MÈTRES MAXIMUM.

    MOI JE TROUVE CELA TRÈS INTÉRESSANT ET BEAUCOUP PLUS BÉNÉFIQUE EN TERME DE DENSIFICATION DES QUARTIERS. DE PLUS, IL Y AURAIT DE LA VIE 24 HEURES SUR 24!

    EN EUROPE CELA SE FAIT FRÉQUEMMENT. :-)

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  7. Lucas

    25 septembre 2008 à 08 h 52

    @Pierre-E. Paradis: Wow! Je trouve que ta réponse à mathieu à vraiment plein de sens (et c’est pas sarcastique).

    Effectivement, moi qui habite le nouvo St-Roch, je pronerais beaucoup plus la densification du territoire que des constructions en hauteur.

    À ce sujet, je suis allée voir le bureau des Conservateurs hier pour m’informer sur la construction du nouvel édifice du fédéral. Vivement pour le stationnement Dorchester! :)

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  8. mathieu

    25 septembre 2008 à 09 h 40

    Ha! c’est triste…Vous écrivez n’importe quoi.

    Mais qui parle de densifier le territoire, que la ville est étalé (voir Rajeunissement du Quadrilatère de la bibliothèque Gabrielle-Roy : une décision finale sous peu).

    Allo!!! il y a quelqu’un qui a parlé de ne pas densifié, de ne pas avoir un quartier «multi-fonction» comme tu le dis.

    Et pour ce qui est de la «richesse patrimoniale des lieux» en parlant de St-Roch.. ha! c’est bien certain que la rue dorchester, de la couronne, le boul charest, la rue St-vallier ont tellement de beaux batiments patrimoniale. Surtout en face et en arrière des condos Gutenberg, près de l’ancien omer de serres, le beau manoir Charest.C’est surement ça qui fait vendre la ville aux touristes!!!

    Et vous savez s’il y avaient des édifices de 15-25 étages à ces endroits personne seraient obligé de partir(et avant d’avoir des réponses sans lien oui il pourrait y avoir des logements dans ces édifices et des commerces…)

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  9. Philippe Tremblay

    25 septembre 2008 à 11 h 54

    @Lucas

    « À ce sujet, je suis allée voir le bureau des Conservateurs hier pour m’informer sur la construction du nouvel édifice du fédéral. Vivement pour le stationnement Dorchester! :) »

    C’est surement pas Myriam Taschereau qui est au courant! D’ailleurs, si je peux me permettre, est-ce que quelqu’un aurait son CV ou saurait ce qu’elle a fait avant de se lancer en politique? Parce que c’est pas sur son site qu’on va avoir des réponses…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  10. Max

    26 septembre 2008 à 00 h 47

    Les gens de Portland, en général, n’apprécient pas le downtown tant que ça. C’est plus une ville qui mise sur ses quartiers, comme Québec. Northwest District, Pearl District pis le Northeast.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler