Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Le Phare est-il le projet «exemplaire» attendu?

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 4 mars 2019 47 commentaires

François Bourque
Le Soleil

CHRONIQUE / Le Phare est-il un projet «exemplaire» et «distinctif» pouvant justifier la «grande hauteur» de 65 étages qui va marquer le paysage de Québec?

La question s’impose à la lecture des «avis d’opinion» de la Commission d’urbanisme de la ville, dont Le Soleil a obtenu copie par la Loi sur l’accès à l’information.

Cette commission a le mandat de contrôler l’implantation et l’architecture des immeubles.

Dans ses quatre avis sur le Phare depuis 2013, la Commission explique que de «telles hauteurs de bâtiments requièrent un projet exemplaire».

«L’acceptabilité de ces grandes hauteurs est intimement liée à la grande qualité» d’un projet et à une «signature distinctive», insiste-t-elle.

Sur cette base, elle a émis en mai 2018 un avis favorable au projet du Phare qui allait donner le coup d’envoi au projet. On n’y perçoit cependant aucun enthousiasme.

À la lecture de ce dernier avis (et des précédents), on peine à comprendre ce que la Commission y a trouvé de si «exemplaire» et «distinctif» pour lui faire passer la barre des critères qu’elle s’était donnés.

On peut déduire que la Commission a hérité au départ d’un projet qu’elle trouvait déficient et handicapé par une mauvaise localisation, à l’angle de deux autoroutes (Henri-IV/Laurier).

Par ses suggestions, elle a fait ce qu’elle pouvait pour limiter les dégâts et rendre le projet plus acceptable. Cela en a-t-il fait le projet «exemplaire» et «distinctif» recherché?

Le débat est ouvert et risque de se poursuivre sans fin, comme pour l’édifice «G» (Marie-Guyart) construit il y a près d’un demi-siècle et qui soulève encore la controverse.

(…)

Depuis 2013, le promoteur a soumis à la Commission quatre versions du Phare qui ont chacune fait l’objet d’un «avis d’opinion».

1- Le premier avis (septembre 2013) fut très négatif sur le concept d’une tour d’inspiration «Dubaï», ce qui n’a pas empêché le promoteur de le rendre public un an et demi plus tard (février 2015).

2- Un second avis (avril 2016) sur un projet remanié fut beaucoup plus favorable malgré des «interrogations et des inquiétudes face à l’importance des enjeux urbains. Le projet fut rendu public l’automne suivant. «Un phare bien meilleur», avais-je alors écrit.

3- Un troisième avis, cette fois farouchement négatif, fut rendu en mars 2018 sur un projet encore une fois remanié. La Commission y constate que les qualités architecturales de la version précédente ont tout à coup disparu.

Difficile de comprendre ce qui s’est passé. Le promoteur a-t-il changé d’architectes ou leur a-t-il demandé de couper dans le projet pour en réduire les coûts?

Seul le promoteur pourrait nous le dire, mais depuis des semaines, il ne répond plus à nos messages et courriels.

Ce silence coïncide avec l’obtention du changement de zonage qu’il convoitait, mais peut-être n’est-ce qu’un hasard.

Cette troisième version du Phare n’a jamais été rendue publique et la Ville de Québec refuse aussi de la montrer. Un moindre mal puisque cette version a été écartée.

4- Un quatrième avis d’opinion que l’on peut considérer comme «final» a été rendu en mai 2018. Il est favorable, malgré plusieurs réserves.

Le promoteur est revenu au concept de 2016. «L’architecture générale des bâtiments s’est améliorée», dit avoir constaté la Commission. «Son design s’est bonifié et la commission apprécie les orientations sur sa matérialité».

Elle demande de «poursuivre le développement du projet» avec un «souci de grande qualité, de distinction et de raffinement des détails».

Elle exprime aussi des inquiétudes sur la typologie des balcons, l’impact des vents et de l’ombre, les éventuels basilaires et la mise en lumière des bâtiments.

Il faudra de nouvelles études de vent et d’ombrages, prévient la Commission.

(…)

Les délibérations de la Commission d’urbanisme se font à huis clos et ses membres sont tenus au silence éternel.

Les plans et documents qui leur sont soumis ne sont pas publics, même après que les décisions aient été rendues.

Les avis de la Commission ne sont pas publics non plus. Je n’ai réussi à obtenir ceux sur le Phare qu’après en avoir appelé du refus de la Ville de Québec devant la Commission d’accès à l’information. C’est une bataille qu’il faudrait recommencer à chaque fois.

Cela fait beaucoup de secret pour des décisions qui ont un impact parfois important sur le paysage de la ville et la vie des quartiers. Est-ce vraiment la meilleure façon de servir l’intérêt public?

Il faudrait, il me semble, que les enjeux d’apparence et d’architecture soulevés par les grands projets puissent être abordés plus ouvertement dans l’espace public.

Il doit bien y avoir moyen d’alléger un peu le secret sans nuire aux projets ou à la situation concurrentielle des promoteurs.

Je ne porte pas ici de jugement sur la compétence professionnelle des membres de la Commission.

J’en porte un sur l’importance que la ville ne soit pas dessinée à huis clos.

La suite

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Projet - Le Phare de Québec.


47 commentaires

  1. Carl

    4 mars 2019 à 09 h 04

     ou annuler
  2. Nathan

    4 mars 2019 à 09 h 30

    j’AIMErais bien voir cette 4ième version!? Cubique lourd et sans intérêt. Je trouve que la deuxième version était la mieux réussi!
    Mais bon on a le 65 étages en verre et de forme triangle.
    on a le 51 étages, on dirait un losange!

    Les 2 autres présentes peu d’intérêt

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. PPDaoust

    4 mars 2019 à 09 h 55

    Slogan de l’équipe Labeaume : Réussir notre ville ensemble
    Parmi les engagements de l’équipe Labeaume : Placer la qualité de vie des citoyens au-dessus de toute considération.

    Cette histoire de Phare a fait de moi un orphelin politique.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Luc

      4 mars 2019 à 17 h 39

      Sans ce merveilleux projet qui va améliorer ma vie de citoyen c’est moi qui aurais devenu orphelin politique. On ne peut faire plaisir à tout le monde et je préfère que ce soit vous l’orphelin plutôt que moi

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  4. Jean François Côté

    4 mars 2019 à 09 h 56

    Quand le début de l’excavation va t’elle commencer ? Parce que j’ai lu que les travaux allaient (enfin) débuter ce printemps.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. Antoine

    4 mars 2019 à 11 h 25

    La réponse est simple : NON, c’est un projet stupide, issue d’une vision arriérée de ce que doit être la ville d’aujourd’hui. Mais peut – on s’en plaindre, à Québec on est 30 ans en arrière de tous :
    – on construit une tour en pensant que cela va créer un milieu de vie et mettre la ville sur la map ( oui mais pour nous ridiculiser )
    – on élargi encore nos boulevards et oriente notre développement sur l’automobile
    – on veut un pont pour s’étendre encore plus en banlieue
    – on a construit un amphihéatre vide, dans un coin perdu et on doit maintenant déplacer un marché public pour espérer animer le secteur,
    – on multiplie les efforts à gauche et à droite pour créer des pôles urbains alors qu’on ne fait que diluer le centre-ville

    Misère, et en plus on pense que ce projet va nous mettre sur la map ! Bravo

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Luc

      4 mars 2019 à 17 h 48

      La réponse est OUI x1000

      Parmi tout ceux qui adore le projet, personne ne dit que ce projet va mettre Quebec sur la map. J’entend cet argument uniquement par les gens contre. C’est toujours drôle vous lire avec vos arguments de gens frustrés et qui crois détenir la vérité sur l’urbaniste.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Antoine

        4 mars 2019 à 18 h 11

        Alors il faudrait me dire pourquoi tous les urbanistes, architectes, spécialistes de l’aménagement urbain sont contre ce projet ?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Luc

        4 mars 2019 à 18 h 31

        Normal, parce que les urbanistes POUR on autre chose à faire et qu’ils sont occuper a travailler sur des gros projet alors que les contre sont des etudiants à la recherche d’emplois. C’est connu, les gens contre s’exprime toujours plus et plus fort que les gens pour. Quand on est émotif on a envie de s’exprimer haut et fort. Aussi je ne pense pas que les architectes Québécois sont la référence en terme de développement.

        Moi je parle en tant que citoyen de là ville de Québec. Ce projet va améliorer ma vie et rendre ce quartier beaucoup plus agréable.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        5 mars 2019 à 04 h 41

        « Normal, parce que les urbanistes POUR on autre chose à faire et qu’ils sont occuper a travailler sur des gros projet alors que les contre sont des etudiants (sic) à la recherche d’emplois ».

        Sophisme, ne serait-ce qu’à cause de Pierre Thibault. J,ai tendance à me méfier des affirmations, du genre « tout le monde sait », « c’est évident », « c’est normal » car lorsque l’on regarde derrière les effets de toge ou la rhétorique partisane on y trouve un discours qui ne résiste pas à une analyse logique.

        Aussi, ce n’est pas parce que vous criez le mot *** « pour » *** que ça vous rend plus convaincant, bien au contraire.

        « Le Phare de Québec n’éblouit pas tous les architectes de la région. Pierre Thibault aurait aimé pouvoir dire wow, mais «il n’y a rien d’exceptionnel dans tout ça», a commenté l’architecte de Québec quelques heures après le dévoilement du projet. »

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Luc

        5 mars 2019 à 05 h 27

        Pierre Thibault est le pire architecte de la planète. Toute référence de cet individu n’a aucune valeur.

        Moi je parle en tant que citoyen qui demeure Sté Foy. Ce projet aura un impact très positif pour ma qualité de vie et je m’en réjoui.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        5 mars 2019 à 06 h 04

        « Pierre Thibault est le pire architecte de la planète »

        Bon résumé de votre position! Continuez avec de l’argumentum ad personam… ;-)

        As you wrote « You make my day. » ;-)

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  6. Alain Manseau Utilisateur de Québec Urbain

    4 mars 2019 à 11 h 34

    Mon problème avec ce projet de Phare est d’une part son ampleur totalement superflue mais surtout son emplacement, à l’extrémité du boulevard Laurier, collé sur un spaghetti d’autoroutes. Il me semble que si on tenait tellement à une telle concentration d’espaces de bureau, chambres d’hôtel et appartements à un seul endroit, on aurait dû le construire au milieu du centre-ville de Ste-Foy, pas en périphérie.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  7. Jean-François Morin

    4 mars 2019 à 16 h 10

    La forte densité de qualité, ça existe. Vancouver en est un exemple.
    Est ce que le Phare est dans cette catégorie? Je sais pas. Il me manque de l’information. Je me demande surtout de quoi ça aura l’air pour l’expérience piéton. Si ça va être dans le style du Jules Dallaire, je dirais assez moyen. Passer du trottoir à un commerce là bas est assez compliqué. Il y a une sorte d’imperméabilité entre l’extérieur et l’intérieur qui rend ça désagréable.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Undefined

      4 mars 2019 à 16 h 43

      « Si ça va être dans le style du Jules Dallaire, je dirais assez moyen »

      Je suis d’accord. Lors ma dernière visite en mode piéton ça m’a frappé (dans tous les sens du terme) à quel point c’était ordinaire. Non seulement pour ce que vous avez mentionné, il y a aussi le vent qui est fort désagréable. Et pour la signalisation à l’intérieur, j’ai vu pas mal mieux que ça.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Luc

      4 mars 2019 à 18 h 02

      Pour l’expérience piéton il faudra attendre le réaménagement de la route de l’eglise, du boulvard Laurier et d’un boulevard hochelaga tous prévu d’ici 5 ans. Aussi St Foy est pensé pour l’automobile, la transition vers un quartier plus piétonnier sur fera sur plusieurs années grâce a des projets comme le phare et le tramway. Le potentiel est immense pour St foy, il faudra juste être patient de ce côté.

      Pour des édifices de qualité ça prend de l´argent et de l’investisement privé et Québec est une ville de fonctionnaire avec peu de richesses on peu pas en exiger trop car les gens ont pas les moyen de payer et on une vision très village du développement. C’est quand même un début avec le Phare.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Gérald Gobeil Utilisateur de Québec Urbain

        4 mars 2019 à 18 h 34

        « Québec est une ville de fonctionnaire avec peu de richesses on peu pas en exiger trop car les gens ont pas les moyen de payer« . Désolé de vous contredire mais cette affirmation est sans aucun fondement.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PPDaoust

        4 mars 2019 à 18 h 50

        Luc. Vous avez venez de confirmer la faible valeur que j’accorde à vos interventions. Traitez moi de frustré qui n’a rien à faire, de gars de village qui pense tout connaitre sur « l’urbaniste », il n’en reste pas moins qu’un minimum de rigueur est nécessaire si vous souhaitez être pris au sérieux, et ce peu importe votre opinion.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Luc

        5 mars 2019 à 05 h 55

        C’est pas à Québec qui ce brasse le plus argent. Si ça n’en serais pas du gouvernement au aurait jamais eu d’amphithéâtre car la ville n’est pas assez prospère et il y aurait beaucoup d’emplois en moins. Lévis s’en tire beaucoup mieux que nous sur le plan économique.

        De croire le contraire c’est de vivre dans votre monde imaginaire et d’etre complètement déconnecté de la réalité.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Undefined

        5 mars 2019 à 12 h 09

        Relisez ce qu’a écrit Jean-François Morin.

        « Passer du trottoir à un commerce là bas est assez compliqué. Il y a une sorte d’imperméabilité entre l’extérieur et l’intérieur qui rend ça désagréable. »

        Et si vous répétez encore que ça sera corrigé avec « le réaménagement de la route de l’eglise, du boulvard Laurier et d’un boulevard hochelaga tous prévu d’ici 5 ans» je vais répondre ceci:

        « La définition de la folie, c’est de refaire toujours la même chose, et d’attendre des résultats différents. » Albert Einstein

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  8. Luc

    4 mars 2019 à 17 h 31

    Très beau projet qui offrira beaucoup d’avantage pour les citoyens. La ville devrait encourager d’autres projet innovateur du genre. Hâte au printemps pour le début travaux.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  9. Nathan

    4 mars 2019 à 19 h 24

    Réflexion
    Quand je regarde sur Skycrapper toutes villes modernes construire des tour en hauteur. L’exemple du magnitra à montréal (excuser moi du nom) 58 et 56 étages. Tous ces villes construises en hauteur.
    À Québec, c’est comme un gros mystère. À deux étages, c’est déjà trop pour certain. On peut bien s’étaler et construire des autoroutes 4 de large et un tunnel à l’est!
    Il y en a ici qui s’oppose aux tours à Québec mais s’en vont visité à New york!……
    La ville de Québec se fait appeler affectueusement (Le gros village) La LNH ne s’intéresse pas au village. on était une ville de fonctionnaire et là, depuis 10 ans l’économie c’est divertifier et sa commence à avoir de l’intérêt.
    Québec n’est pas un village Mais une ville et une capitale.
    Question: Les villes qui construises des tours sont-elles dans l’erreur ou nous??

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • jay_urb

      4 mars 2019 à 20 h 21

      Moi même un pro-densification, je rêve à une Ville de Québec plus dense et plus haute.

      Toutefois, je crois que la hauteur des bâtiments est une conséquence de la densité et non l’inverse. La densité commence par l’utilisation maximale du sol (construire sur tous les trous), l’accroissement graduelle de la hauteur (transformation de l’unifamilial en multifamilial et en bloc de plus haute densité) et de la hausse des prix des terrains et des logements (car tous les services sont maintenant disponibles à proximité). La hausse du prix des terrains/logements entraîne ensuite la nécessité de construire en hauteur et la possibilité de détruire le bâti existant. Par exemple, le projet de condos Maestra à Montréal (51 et 53 étages) n’est pas sorti de nul part, il est issu d’une redensification systématique du centre ville de Montréal depuis 15 ans. Un projet d’une telle ampleur en 2000 aurait été tout simplement risible même pour une ville de la taille de la métropole car le momentum immobilier n’y était tout simplement pas.

      Malheureusement, on est à Sainte-Foy et le processus de densification est à ses débuts. Il faut saluer l’ajout d’habitants sur la route de l’Église et de travailleurs à col blanc sur Laurier au cours des dernières années. Mais on est loin d’un centre-ville robuste: de l’activités sur deux bouts d’axes seulement et un tissu bâti très fragmenté. Disons qu’il ne faut pas chercher très loin pour trouver un bungalow…

      Le Phare ne sera pas une erreur monumentale pour Québec comme plusieurs le crient. Toutefois, ça ne sera pas un moteur non plus. Projet excentré disproportionné par rapport au bâti environnant.

      À quand les nouveaux rendus 3D? J’ai hâte!

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • PPDaoust

        4 mars 2019 à 21 h 56

        Très très bien dit. Vous exprimez, avec beaucoup de nuance et d’efficacité, une opinion à laquelle j’adhère. Dans le cas du Phare, il est nécessaire de sortir du domaine de l’opinion et des valeurs pour entrer dans celui des faits. Merci.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • laer

        8 mars 2019 à 17 h 42

        C’est exactement le concept du Monopoly M. jay_urb. Construire des maisons, occuper l’espace, et ensuite construire plus gros. Sim City applique le même concept, mais oh combien de personnes ont hâte de voir les gratte-ciel pousser? Ils vont tricher pour le faire, un peu comme pour le phare.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  10. urbanoïd

    4 mars 2019 à 22 h 38

    Vont-ils pousser l’audace comme à Londres avec l’édifice 101 St Mary axe qui n’a que 18 stationnements malgré ses 41 étages?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  11. Mart9 Utilisateur de Québec Urbain

    4 mars 2019 à 22 h 56

    Très bon commentaire Jay!

    Le Phare brûle les étapes de développement d’une ville comme vous l’avez bien expliqué.

    Je me demande pourquoi qu’en urbanisme, on n’écoute pas les spécialistes, les urbanistes?

    On donne notre ville à un promoteur et à l’égo d’un maire.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Luc

      5 mars 2019 à 05 h 43

      Pour une fois on écoute le citoyen. J’habite et travail St Foy et toute mon entourage est en faveur à ce projet. Les urbanistes avec leur idéologie de village on est pu capable. Bravo Labeaume

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  12. Insider

    5 mars 2019 à 06 h 07

    « J’habite et travail St Foy (sic) et toute mon entourage est en faveur à ce projet. »

    C’est une nouvelle définition d’une chambre à écho?

    Si on ne fait pas parti de votre entourage nos devons être exclut de ce débat et méprisé?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Luc

      5 mars 2019 à 06 h 21

      C’est pour vous faire comprendre que 80% des gens sont pour le projet et qu’il faut écouter le citoyen. Ça va améliorer ce secteur de le ville et ça c’est très positif pour ceux qui vivre ce quartier. Même s’il y a 350 architectes qui sont encore étudiant qui sont contre ce projet, je pense qu’il faut écouter le citoyen qui va vire dans ce quartier.

      Aussi beaucoup de contre n’habite même pas St Foy et son contre car il aurait préférer voir un tel projet dans leur quartier. C’est pour ça que je préfère tenir compte des opinions des gens de St foy en premier.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Undefined

        5 mars 2019 à 09 h 09

        « C’est pour vous faire comprendre que 80% des gens sont pour le projet et qu’il faut écouter le citoyen. »

        Êtes-vous certain d’avoir la bonne attitude pour faire comprendre?

        Si vous agissez ainsi dans votre milieu de travail, vous avez probablement dit de nombreuse fois la phrase suivante. « Pour une fois » que l’on m’écoute. Dans la vie quand on a le sentiment que notre message est mal accueilli il faut parfois penser à changer la forme de notre message.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Antoine

        5 mars 2019 à 11 h 30

        Sérieusement vos commentaires me laissent sans voix… Si les experts disent que ce projet n’a pas sa place il n’a pas sa place point. En aucun cas ce projet améliorera la qualité de vie des citoyens de Ste-Foy, ni même de ces voisins. Ce pourrait être le cas si le projet s,étendait sur plusieurs ilots. Là ils vont construire dans du vide, et vide qui va demeurer pendant des dizaines d’années car la ville ne se développera jamais comme Vancouver, Montréal ou Toronto. Ce projet demeurera une absurdité témoin du manque de vision d’une ville, en plein milieu de nul part. On construit en hauteur à NY parce qu’il n’y a pas de terrains disponbiles, ce qui est loin d’être le cas à Québec.

        Mais bon, comme vous semblez le penser, les architectes, urbanistes, spécialistes en développement durable sont tous des cons trop occupés et surtout totalement inutiles a vous entendre.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  13. Undefined

    5 mars 2019 à 12 h 01

    « Mais bon, comme vous semblez le penser, les architectes, urbanistes, spécialistes en développement durable sont tous des cons trop occupés et surtout totalement inutiles a vous entendre. »

    Je croyais avoir compris qu’ils étaient soit encore aux études, soit à la recherche d’un emploi ou d’un contrat parce qu’ils incarnent ce qu’il y a de pire dans leur profession. Retour à la case départ à cause de vous.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  14. Mart9 Utilisateur de Québec Urbain

    5 mars 2019 à 23 h 18

    Bonjour Luc,

    Pouvez-vous, svp, énumérer quelques avantages du Phare pour un citoyen de Ste-Foy?

    Merci

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *