Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Un métro, c’est possible !

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 13 avril 2019 19 commentaires

Dans le journal Le Soleil du 13 avril 2019.

Mise à jour: Québec devra étudier l’option du métro Louis Gagné (Radio-Canada). Un extrait: La sortie de M. Normand survient après la publication dans le quotidien Le Soleil, samedi, d’un article promotionnel intitulé « Un métro à Québec, c’est possible! ». L’article-publicité, qui revêt la forme d’un texte d’opinion, est signé par R. Couture, un homme se présentant comme un ingénieur à la retraite.

Voir aussi : Transport en commun.


19 commentaires

  1. Jean-François Gosselin Utilisateur de Québec Urbain

    13 avril 2019 à 20 h 13

    J’ai vu ça ce matin dans le journal. Ma première réaction a été de me dire que M. Couture n’a clairement pas étudié en infographie…. Plus sérieusement, j’ai du mal à comprendre le chiffre de 200M$/km avancé par plusieurs. À Montréal, on est plus autour du 300M$/km voire plus, et considérant la variété du type de sol entre la haute-ville et la basse-ville, je doute que ce soit faisable, d’autant plus que les pays qui ont réussi à avoir des coûts ridiculement bas (comme 40M$/km à Madrid) construisent beaucoup plus de lignes de métro depuis beaucoup plus longtemps, donc ont développé une meilleure expertise. Je continue de penser que le système tel que présenté présente une meilleure optimisation des coûts/population desservie/bénéfice.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      13 avril 2019 à 20 h 23

      Les arguments utilisés dans son pitch de vente nuisent à sa crédibilité. Heureusement qu’il ne sévit pas dans une société de TEC. Ouf!

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Insider

      14 avril 2019 à 11 h 32

      Son projet inclut de transformer 2 autoroutes en boulevards urbains afin d’y faire circuler le trambus? Le coût de cette transformation est inclut dans le projet? Et la liste des questions peut continuer bien longtemps…

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  2. Insider

    13 avril 2019 à 20 h 18

    Trambus à 60 km/h sur l’autoroute? Quelle belle vision du Transport En Commun! Misère… Québé-car City la ville de l’automobile là ou tout l’univers gravite autour de son char!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Jeff M

    13 avril 2019 à 22 h 19

    Cette histoire de métro, c’est comme le 3e lien. Ce sont des dépenses démesurées par rapport à ce que ça nous donne. J’ai déjà des craintes que le réseau structurant soit surcapacitaire longtemps, mais le métro c’est juste trop.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. PPDaoust

    14 avril 2019 à 00 h 25

    Je remercie M. Couture pour sa contribution pour un Québec où tout était à bâtir, avec les fonds conséquents qui venaient avec.

    Maintenant qu’il est à la retraite, il est le temps pour lui de faire confiance à la génération actuelle, tout aussi compétente que lui l’a été au temps de son activité professionnelle.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. Jean François Côté

    14 avril 2019 à 06 h 55

    J’ai vu des machines forer le sol sur Laurier,René Lévesque et Quatre Bourgeois. Fort possiblement pour déterminer quel type de sol se trouve à différents endroits. Ça ne peut qu’être que pour le futur tramway. C’est encourageant c’est comme le début des travaux.

    Et lâcher nous avec le métro. De toute façon une partie sera sous terre.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  6. Che

    14 avril 2019 à 10 h 05

    C’est drôle, on n’entend rarement parler de propositions alternatives à la place du 3e lien.

    Je propose donc de remplacer le 3e lien par une ligne de métro. On va pouvoir placer cette ligne de métro à un endroit plus logique (lier les deux centre-villes par exemple) à la place de construire dans un champ à Beaumont.

    Avec 4 milliards, je suis certain qu’on peut construire 4-5 km de tunnels et 2 stations, et même l’interconnecter avec le tramway !

    Est-ce que je peux être publié dans Le Soleil maintenant ?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      14 avril 2019 à 11 h 25

      « Est-ce que je peux être publié dans Le Soleil maintenant ? »

      Votre discours manque de confusion pour être publié. Trop de rigueur et un niveau intellectuel trop élevé c’est pas très vendeur pour les médias de Québec. ;-)

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Gérald Gobeil Utilisateur de Québec Urbain

      14 avril 2019 à 12 h 13

      @Che L’auteur de ce texte a payé pour que son texte soit publié.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Insider

        14 avril 2019 à 12 h 25

        Selon vous quel est le ROI ( retour sur l’investissement )? Les héritiers vont ouvrir une bouteille de Veuve Clicquot pour célébrer ça.? ;-)

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Che

        14 avril 2019 à 15 h 08

        En passant je ne voulais pas manquer de respect envers l’auteur. C’est juste que je remarque qu’à chaque fois qu’on a une proposition alternative au tramway, ça génère beaucoup de presse. Alors, ce serait peut-être une bonne idée de faire la même chose pour le 3e lien. On voit beaucoup d’experts (ainsi que les députés de QS) opposés au 3e lien, alors ce serait bien de proposer une alternative.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Gérald Gobeil Utilisateur de Québec Urbain

        14 avril 2019 à 15 h 25

        @Che Je n’ai jamais pensé que vous vouliez manquer de respect quant à cet ingénieur. Il demeure toutefois que son texte ainsi que l’illustration ont paru sous l’item « Promotion » de ce journal et qu’il donc payé pour sa parution. Quant aux opinions pouvant être publiées gratuitement, j’ignore pourquoi il a fait le choix inverse. On le saura sans doute prochainement. Il demeure toutefois que les gouvernements supérieurs ont accepté un projet de tramway et que si changement il y a pour un métro, il faudra oublier le dossier car, avec les études inhérentes à un tel changement d’objectif, et les délais inévitables, les budgets projetés iront ailleurs, à la grande satisfaction de la ville de Montréal.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Jeff M

        14 avril 2019 à 16 h 32

        Che, des alternatives au 3e lien, il y en a un paquet quand on prend la peine de chercher un peu. Les échangeurs aux extrémités des ponts sont à optimiser. On peut aussi augmenter la capacité d’un pont en mettant plus de gens dans chaque véhicules. Cela peut se traduire par un meilleur accès au transport en commun et à une plus grande efficacité de celui-ci de part et d’autre des deux rives – Le SRB Québec-Lévis avait cet objectif. Aussi, L’Université Laval commence à décaler ses horaires activités un peu plus tard, de manière à libérer un peu l’heure de pointe.
        Aussi, notamment, on pourrait remplacer la taxe sur l’essence par une politique de « congestion pricing ». Autrement dit, on appliquerait un tarif à l’usage dans les moments et les endroits où c’est surchargé, comme le fait Uber quand sa flotte est trop sollicité, elle augmente alors ses tarifs. La technologie d’aujourd’hui permet beaucoup de flexibilité sur la tarification des routes.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Jeff M

        14 avril 2019 à 16 h 55

        Et en plus, quand une autoroute agit comme un narcotique, la première alternative à un narcotique, c’est de ne pas en prendre.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • D

      14 avril 2019 à 13 h 46

      « Est-ce que je peux être publié dans Le Soleil maintenant ? »

      N’importe qui peut publier un texte dans la rubrique opinion. Suffit de l’écrire et de le soumettre.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *