Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


3e lien: l’étalement urbain va être «très limité» selon le maire de Lévis

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 5 juillet 2019 11 commentaires

Jean-Luc Lavallée
Journal de Québec

La construction du troisième lien n’entraînera qu’un étalement urbain «très limité» sur la Rive-Sud, selon le maire de Lévis, qui associe même ce phénomène redouté par les environnementalistes à un «mythe» en territoire lévisien.
De retour d’une mission en France, pour souligner les 50 ans du jumelage entre la ville de Lévis et Grand Quevilly en Normandie, le maire a réagi pour la première fois, ce jeudi, à l’annonce du choix d’un tunnel sous-fluvial par le ministre des Transports François Bonnardel.

«C’est une excellente nouvelle, c’est sûr, qui va permettre d’améliorer la fluidité de la circulation et d’améliorer surtout le réseau de transport structurant en commun. Entre nous, c’était l’option que je privilégiais, un tunnel entre les deux rives sans arrêt à l’Île d’Orléans, alors je trouve qu’on a le monde idéal. Il y aura peu d’impacts sur l’environnement», a-t-il déclaré en mêlée de presse à l’hôtel de ville de Lévis.

Plusieurs groupes environnementalistes craignent toutefois les conséquences de l’aménagement du 3e lien sur l’aménagement du territoire, l’accroissement de la population en périphérie, l’augmentation de la pollution, la perte d’espaces verts et de terres agricoles puis ultimement, le retour de la congestion routière dans les secteurs autrefois inhabités.

22 500 nouvelles habitations à Lévis

«L’étalement urbain va être finalement très limité parce qu’on a toujours la Commission de protection du territoire agricole qui est en force. Deuxièmement, il ne faut jamais oublier que le périmètre urbain de Lévis, en termes de capacité d’habitations, en enlevant toutes les zones de contraintes (comme les milieux humides), on peut ajouter 22 500 nouvelles unités d’habitations dans le périmètre actuel, sans aucun problème», a observé le maire Lehouillier.

«On en a au moins pour 15-20 ans sans avoir aucun empiétement en zone agricole. D’autre part, il est peu probable que la venue d’un troisième lien ait un impact dans des endroits comme Beaumont, Saint-Vallier, Saint-Michel, où la population va souhaiter conserver son caractère plus rural», a-t-il poursuivi.
«Il faut faire attention quand on parle d’étalement urbain parce que Lévis, ce n’est pas une ville d’étalement. Le problème, c’est que les gens ont la vision de la ville de Lévis d’il y a trente ans, mais aujourd’hui, la ville de Lévis, c’est une ville-centre avec 75 000 emplois, on est les premiers pour la croissance économique actuellement et notre croissance répond à un plan d’urbanisme qui vise à densifier en passant, c’est ça que les gens oublient», a renchéri le maire en mêlée de presse.

«Au niveau de l’urbanisation, il n’y a pas de problème comme tel. C’est plus un mythe de dire qu’on va faire de l’étalement urbain (…) Oui, il va se faire du développement, mais ma prédiction, c’est que ce développement-là va se faire surtout dans l’axe Kennedy en allant vers Bellechasse donc Lévis, Saint-Henri, Saint-Anselme, des zones qui sont déjà fortement industrialisées avec Prévost Car à Sainte-Claire ou Exceldor qui produit 2,5 millions d’unités de poulets par semaine».

La suite

Voir aussi : Projet - Troisième lien.


11 commentaires

  1. Jeff M

    5 juillet 2019 à 12 h 36

    On est condamné à rester sur la défensive comme Gilles Lehouiller quand on est le cheerleader d’un projet de plusieurs milliards qui s’appuie uniquement sur les avis d’expert de la radio poubelle.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. laer

    5 juillet 2019 à 12 h 41

    Quand on ne sait pas quoi dire, on fait comme le maire Lehouillier, on dit n’importe quoi.

    Je ne peux pas croire qu’il n’éprouve aucun sentiment de honte de dire des pareilles balivernes.

    Et dire qu’il va continuer son cirque la semaine prochaine pour venir nous dire oh combien cela a été bénéfique en France.

    Misère…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Jp-Duval

    5 juillet 2019 à 13 h 51

    Comment peut-il prévoir que ce phénomène ne se fera pas?

    Aurions-nous affaire à un émule de Nostradamus!!??

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • jeand Utilisateur de Québec Urbain

      5 juillet 2019 à 14 h 52

      pas plus que ceux qui prédisent l’apocalypse

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Undefined

        5 juillet 2019 à 15 h 19

        Vous pourriez mettre en pratique les conseils que vous donnez aux autres. Ce serait déjà un bon début et ça pourrait aider à rétablir votre crédibilité suite à votre commentaire d’hier. Comparer l’opinion de chercheurs à celle du maire de Lévis c’est un pousser fort!

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Luc B

        5 juillet 2019 à 18 h 14

        Tout pour justifier le troisième lien. Je suis pour mais de la à dire qu’il n’y aura pas d’étalement urbain à Beaumont et St-Michel, il y aune marge.

        Même si je suis pour le troisième lien, je ne suis pas sans savoir qu’un des impacts potentiel sera justement l’étalement. Se fermer les yeux serait être hypocrite. Imaginez….. Beaumont et St-Michel sont déjà en croissance juste par la dynamique que procure la grande ville de Lévis. Imaginez le boom que ces villes vont subir lorsqu’ils auront accès à une ville 4 fois plus grande aussi facilement.

        Je pense que le maire de Lévis a manqué une bonne opportunité de se taire. Il devrait travailler à convaincre par des arguments objectif et plus crédibles tels:
        – Développement du port de Québec sur la Rive Sud
        – Développement économique de l’est
        – Amélioration de la fluidité dans l’est
        – Offrir une alternative en cas d’urgence

        Que d’amener une plate excuse sur le non étalement….

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • laéR

        6 juillet 2019 à 07 h 57

        @Luc B, franchement!!! Le développement économique de l’est. Vous êtes sérieux? C’est ça l’argument? Donc vous, vous dites qu’on doit s’éparpiller plutôt que de consolider nos acquis?

        Par ailleurs, vous dites qu’on a assez de ressources humaines à Québec pour assurer une saine croissance économique dans l’Est? On a assez de travailleurs pour permettre d’autres développement commerciaux?

        À moins que vous ne parliez que de maison, alors là, si c’est ça, c’est le comble.

        Vite vite. Depensons des milliers de millions de dollars pour permettre à 3-4 ti-joe de la construction résidentielle de s’en mettre plein les poches.

        Et le Port? Un projet socialement inacceptable où l’on désire mettre des conteneurs par milliers sur nos routes? Ah ça sera le train direz vous? Alord pas besoin de tunnel.

        Beaux développement. Bordel qu’on a la poche creuse au Québec pour des projets de routes ridicules. Des cons.

        Bravo.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  4. Réaliste

    5 juillet 2019 à 17 h 04

    Discussion sur l’étalement urbain à venir avec le le 3ième lien un projet qui ne se fera pas avant 10 ans. En préparation le réseau structurant de la Ville de Québec, qui provoquera un étalement urbain très important et cela ne semble intéresser personne.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Luc B

      5 juillet 2019 à 18 h 19

      Tout. Fait vrai et documenté d’ailleurs.é

      Plus une ville est accessible par automobile et par transport en commun, plus elle s’étale car on peut y entrer plus facilement, rapidement et confortablement.

      D’ailleurs je prédis que le REM à Montréal va favoriser l’étalement sur la rive sud à Brossard et si son prolongement est accepté par la CAQ, on se reparlera des effets sur les endroits ou le transport aura été installé.

      Mais vous avez parfaitement raison….. Ça, on n’en parle pas.

      Au plus, l’agrandissement du réseau de transport favorisera un transfert modal mais pas le non étalement de la ville.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Insider

      5 juillet 2019 à 19 h 28

      « En préparation le réseau structurant de la Ville de Québec, qui provoquera un étalement urbain très important et cela ne semble intéresser personne. »

      Pouvez-vous me citer des recherches sur ce sujet? Je suis très motivé à lire les mémoires des chercheurs. Svp oubliez l’IEDM ou d’autres Think Tanks du genre.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • realiste Utilisateur de Québec Urbain

        11 juillet 2019 à 21 h 14

        Insider, Pouvez-vous me citer des recherches sur ce sujet? Je suis très motivé à lire les mémoires des chercheurs. Svp oubliez l’IEDM ou d’autres Think Tanks du genre.

        Surprenant que vous ne soyez au courant de ce paramètre connu de toute personne qui s’informe un tant soit peu sur les concepts de réseaux structurants.

        Au lieu de picosser et remettre tout en question les différents commentaires sur ce site, vous devriez faire un effort pour vous documenter.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *