Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Confirmation d’Ottawa pour le tramway ce lundi 19 août

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 18 août 2019 23 commentaires

Source : Arnaud Koenig-Soutière, Le Journal de Québec,le 18 août 2019

Le financement du réseau de transport structurant sera bouclé pour de bon lundi, alors que le premier ministre Justin Trudeau officialisera la participation d’Ottawa au projet lors d’un passage à Québec.
Une conférence de presse doit se tenir lundi, à 13h, à l’intérieur du Centre des Congrès de Québec. Le premier ministre Trudeau et son ministre de l’Infrastructure, François-Philippe Champagne, se joindront pour l’occasion aux côtés du ministre québécois des Transports, François Bonnardel, et du maire de Québec, Régis Labeaume.
Selon les informations du Journal, ce rendez-vous a pour but de confirmer le financement du projet de 3,3 G$. Il ne restait que la contribution du gouvernement fédéral à confirmer pour que soit bouclé le montage financier du futur réseau de transport structurant, qui comprendra un tramway et un trambus.

Le premier ministre François Legault a déjà confirmé que son gouvernement allait rendre disponible une somme de 1,8 G$, tandis que la Ville de Québec sortira 300 M$ de sa poche.
La participation d’Ottawa avait été fixée à 1,2 G$, mais les différentes parties tergiversaient à savoir dans quels programmes fédéraux ce montant irait piger. La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a consenti à la fin juin à ce qu’une enveloppe fédérale de 800 M$ réservée à la métropole puisse servir à financer le réseau de transport structurant de Québec, contribuant ainsi à dénouer l’impasse.

la suite

Tramway: beaucoup de questions, peu de réponses.

Voir aussi : Tramway à Québec, Transport en commun.


23 commentaires

  1. Nathan

    18 août 2019 à 20 h 49

    Yes! Après le phare va pouvoir démarrer!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. llap

    19 août 2019 à 09 h 32

    Excellente nouvelle!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Marc Guy

      19 août 2019 à 09 h 52

      la mort annoncé pour plusieurs commerces du centre ville
      chantier monstre, trafic et congestion, manque de stationnement plusieurs banlieusard vont évité tout les déplacement vers le centre de Quebec

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Carl

        19 août 2019 à 10 h 20

        Oui, c’est effectivement ce que l’on constate dans toutes les villes où des infrastructures de transports en commun sur rail ont été construites: leurs artères principales sont toutes mortes de leur belle mort. Quelle tragédie!

        *eyeroll*

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PPDaoust

        19 août 2019 à 10 h 28

        Si la prospérité d’un commerce du centre-ville dépend de la fréquentation des banlieusards, c’est que son plan d’affaire est déficient.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        19 août 2019 à 10 h 45

        @ Carl et PPDaoust

        Déjà que l’on c’est fait détruire nos services de proximités dans les quartiers centraux par notre bon maire, j’ose croire que les résidents vont se montrer solidaires avec les commerces locaux qui seront affectés.

        @ marc guy

        Les banlieusards qui ne peuvent se déplacer sans leur voiture même pour aller au dépanneur du coin? Ceux pour qui le centre-ville est un lieu où l’on va pour vois des spectacles gratis?

        Vous suggérez que l’on laisse péricliter les infrastructures?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        19 août 2019 à 10 h 47

        Oups

        « […] pour voir des spectacles gratis […] »

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  3. realiste Utilisateur de Québec Urbain

    19 août 2019 à 12 h 00

    Essentiellement le projet de réseau structurant doit permettre de contrôler l’étalement urbain et d’offrir un service de transport en commun plus rapide qui devrait inciter les automobilistes à changer leur comportement. . En promettant une vitesse moyenne de 26 km/h.

    La réalité est tout autre, l’offre de plusieurs stationnements incitatifs amènera une augmentation importante de l’étalement urbain qui ne sera plus contrôlable.

    La projection de la vitesse établi par le RTC est totalement impossible à atteindre, pour les conducteurs des tramways ce sera une conduite à vue. Tenant compte que la vitesse moyenne des réseaux de tramways en France est de l’ordre de 18.5 km/h, à Bordeau en 2017 la vitesse moyenne pour les 3 lignes atteignait 18.7 km/h, que le projet de Montréal prévoyait une vitesse de 18.2 km/h.

    En considérant que le projet de Québec est entièrement en milieu urbain, la vitesse moyenne à prévoir sera moindre.

    Où sont les avantages d’un tel projet ?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      19 août 2019 à 12 h 30

      En voiture dans la section où il y aura un tunnel au centre-ville, vous faites quelle vitesse moyenne à l’heure de pointe?

      À Bordeau et pour le projet de Montréal il y a un tunnel là où la circulation est la plus pénible?

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • realiste Utilisateur de Québec Urbain

        20 août 2019 à 16 h 29

        Insider Vitesse moyenne allez voir sur Google pour bien comprendre.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        20 août 2019 à 18 h 11

        « À Bordeau et pour le projet de Montréal il y a un tunnel là où la circulation est la plus pénible? »

        Est-ce le fruit du hasard si vous refusez de répondre à cette simple question? ;-)

        Ça illustre très bien le sérieux de votre intervention lorsque vous choisissez d’ignorer les différences du projet de Québec qui ne vont pas dans le sens de votre biais. ;-)

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • PPDaoust

      19 août 2019 à 13 h 45

      J’ai une vague impression de déjà-lu…

      Mais bon, pendant que certains ne pensent qu’à la vitesse, mes lectures m’amènent à considérer la fréquence et l’étendue.

       » Frequency and span of service, I’m going to suggest, are the most important indicators, because they are the answers to the question: “Does this service exist when I need it?” Notice that this not a question about service quality, but rather about service existence. Until you’ve verified existence, all the other features of a service — even speed — are irrelevant details.  » Jarrett Walker

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Insider

        19 août 2019 à 18 h 16

        « J’ai une vague impression de déjà-lu… »

        Ou de déjà entendu de la part de notre entrepreneur en zoothérapie préféré: « Le tramway ce n’est que le parcours 801 »

        Quand tu mets sur le même pied un tramway/SLR en site propre et un autobus articulé qui ne bénéficie pas de voie réservée sur tout son parcours, tu vis sur une autre planète!

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • Jeff M

      19 août 2019 à 18 h 19

      à « Réaliste »,
      On peut facilement parier, de façon tout à fait réaliste, que notre tramway sera plus rapide que la plupart des tramway de France. Car là bas, les projets de tramway font souvent l’objet de compromis dans l’aménagement qui force le partage des voies avec les automobiles et les piétons. Ici, on met une séparation physique. Le plus gros problème auquel on peut s’attendre seront les virages à gauche sur feu rouge. Je sais qu’on est délinquant sur la route au Québec, mais là ça devient poussé.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  4. Marc Guy

    19 août 2019 à 13 h 45

    le quartier les rivières et Lebourgneuf qui ce développe a vitesse grand V . Ou va etre la population et le travaille dans 10 ans, non désservie par le tramway ; une fois instaler dans son auto et les frais fixe de l’auto sont payer, quel intéret a payer des frais pour le transport en commun quand tout les services commerces et resto sont a 15 minute

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • PPDaoust

      19 août 2019 à 13 h 54

      Les 2 quartiers que vous évoquez ont été conçus pour accommoder la voiture. Le tramway, c’est plutôt simple, c’est la mise à niveau de la plus importante ligne de notre système. Ce n’a pas pour but de réformer la ville entière. À Québec, comme ailleurs, l’auto est forte et elle le restera.

      Alors pourquoi il n’y a pas de tramway prévu dans ces quartiers autos-centrés? Poser la question c’est d’y répondre.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Jeff M

      19 août 2019 à 14 h 22

      Une voie dédiée sera construite sur Robert Bourassa au nord de Lebourgneuf. Il en sera de même sur une partie de la 803 et sur Pierre Bertrand en s’en allant vers le sud.
      Actuellement, il n’y a pas un achalandage des transports collectifs qui justifie un moyen lourd comme le tramway. Si un jour la génération suivante le décide, elle pourra convertir le tout en un moyen plus lourd.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  5. Jp-Duval

    20 août 2019 à 19 h 49

    Ce cher « Tramway nommé désir »!!!!
    Bien hâte de voir les réactions des gens si les espoirs qu’une certaine partie de la population ont mis envers ce moyen de transport ne sont pas au rendez-vous.

    On a souvent parlé ici des projets urbains des années 60-70, années de boom économique, qui se sont avérés etre des flops……Souhaitons que ce machin ne fasse pas partie de la liste des ratés de celle du boom économique de la décennie 2015-2025!!!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *