Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Port de Québec: les citoyens consultés sur le deuxième terminal

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 24 août 2019 3 commentaires

Patricia Cloutier
Le Soleil

Les citoyens ont jusqu’au 28 septembre pour faire entendre leur voix dans le projet de construction d’un deuxième terminal de croisières au Port de Québec.

Annoncé l’été dernier, le projet de 30 millions $ vise à offrir plus de fluidité et de confort aux croisiéristes qui embarquent et débarquent au quai 30, situé derrière les silos de la Bunge. «Notre grosse saison, c’est l’automne. Accueillir les gens en dessous des tentes temporaires, s’il pleut un peu, c’est pas idéal», commente Marie-Andrée Blanchet, porte-parole du Port de Québec.

Les esquisses du bâtiment de 100 000 pieds carrés et les études des effets environnementaux de cette construction seront publiées le mercredi 28 août à consultation-citoyens.portquebec.ca/fr. Le Port recueillera ensuite les commentaires sur le Web et tiendra une journée portes ouvertes le 29 août, de 12h à 20h, au Terminal de croisières Ross-Gaudreault, afin d’expliquer son projet. «On aura l’architecte sur place et les experts pour répondre aux questions», assure Mme Blanchet.

En plus de l’imposant terminal, qui sera deux fois plus grand que le terminal Ross-Gaudreault, une passerelle maritime aérienne et un stationnement pour les véhicules qui viennent déposer ou cueillir des voyageurs sont dans les plans.

La suite

L’Administration portuaire de Québec invite les citoyens à émettre leurs commentaires sur le projet à l’adresse suivante : http://consultation-citoyens.portquebec.ca/fr dès le mercredi 28 août 2019.

Voir aussi : Agrandissement du Port de Québec.


3 commentaires

  1. Léonce Naud

    24 août 2019 à 16 h 19

    Les navires de croisières trop immenses pour la Pointe-à-Carcy (5000 à 6000 passagers) utiliseront cette deuxième gare maritime. Combien de dizaines d’autobus seront nécessaires pour le transport d’une telle masse de personnes dans le Vieux-Québec ? Quelles rues utiliseront-elles ? Enfin, les navires et l’environnement, çà gaze ? Cf.: http://www.lefigaro.fr/sciences/en-europe-les-navires-de-croisiere-polluent-dix-fois-plus-que-l-ensemble-des-voitures-20190605

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Marc Guy

    25 août 2019 à 13 h 07

    Quebec une ville portuaire depuis 1608 , plus de bateau c’est plus d`activité économique pour la région . Est ce que quelq’un va ce posé la question sur la place de l’auto individuel dans ce secteur. c’est un secteur développer avant l’invention de l’auto peut etre qu’il faut redonner le secteur au piéton velo et navette et camion nécessaire pour l’approvisionnement

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Léonce Naud

    25 août 2019 à 22 h 05

    Au sujet du tourisme portuaire, un article intéressant en provenance de Marseille. Sur le fond des choses, il pourrait être assez proche de la réalité. Article : https://www.bastamag.net/A-Marseille-les-dessous-bien-peu-reluisants-du-nouveau-tourisme-portuaire#nh8

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *