Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Un nouveau quartier multigénérationnel de 750M$ verra le jour dans Lebourgneuf: le quartier Mosaïque

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 12 novembre 2019 20 commentaires

Illustrations: Graph Synergie

Jean-Michel Genois Gagnon
Journal de Québec

Un nouveau quartier multigénérationnel sortira de terre au cours de la prochaine décennie dans Lebourgneuf. Initialement évalué à 500 millions $, le projet immobilier est aujourd’hui estimé à 750 millions $. Selon nos informations, le développement situé à l’angle du boulevard Lebourgneuf et de l’autoroute Robert-Bourassa prévoit la construction de 11 immeubles variant entre 8 et 14 étages.

Sur le site, on retrouvera des édifices à condos, des espaces commerciaux, des appartements ainsi qu’une résidence pour personnes âgées. Au total, environ 2100 unités seront construites au cours des prochaines années.

Le développement immobilier est piloté par Constrobourg, Kevlar et le Groupe Patrimoine. Ce dernier sera responsable de la construction de la résidence pour retraités. Les travaux sont commencés depuis plusieurs mois. L’ouverture est prévue pour l’été 2021.

À quelques jets de pierre, le Groupe Patrimoine possède aussi l’immeuble Humanitae. Il s’agit d’un bâtiment spécifiquement conçu pour les aînés atteints de troubles de la mémoire. Le nouveau quartier baptisé Mosaïque, peut-on lire sur des affiches sur le site, est situé à proximité des Galeries de la Capitale.

Plusieurs services seront disponibles dans les différents édifices, notamment des salles d’entraînement, des piscines et des terrasses. Chaque immeuble aura son stationnement souterrain.

La phase un prévoit la sortie de terre de la résidence pour personnes autonomes ainsi que la construction d’un édifice à condos.

Il n’a pas été possible de contacter les promoteurs, mardi. Une conférence de presse pour annoncer le développement est prévue au cours de la journée. À titre de comparaison, le projet Le Phare, à Sainte-Foy, qui prévoyait quatre tours de 17 à 65 étages, était estimé à 755 millions $.

La suite

Le projet

Voir aussi : Arrondissement Les Rivières.


20 commentaires

  1. Roger

    12 novembre 2019 à 15 h 20

    J’applaudis le désir de densifier. C’est bien. C’est déjà plus sérieux que le projet sur les Terres agricoles…

    Cependant, ce que je me demande, c’est comment la Ville peut permettre un tel projet dans un Lebourgneuf qui EST déficient en transport en commun et qui RESTERA déficient. Le tramway ne se rendra pas dans Lebourgneuf, chose que je considère d’un ridicule flagrant depuis le début. Et le trambus? Meh.

    La congestion routière est déjà lourde dans ce secteur.

    Ce n’est pas toujours suffisant de construire en hauteur pour rendre un quartier agréable et non-dépendant à l’auto. On n’a qu’à regarder la photo aérienne du Journal de Québec, il y a plus de bitume dans ce secteur qu’il y en a au centre-ville. Les résidents qui voudront se diriger vers les commerces (qui ne sont pas de proximité) devront se buter à traverser boulevards et stationnements, à leur risque et péril.

    Mais quel est donc l’intérêt de vivre dans un condo si tu n’as PAS les avantages du condo.

    Je ne comprends pas.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Jeff M

      13 novembre 2019 à 01 h 22

      C’est pas tant déficient en transport en commun. Le secteur est équipé en voies réservées, jusqu’à Ste-Foy en passant par Robert Bourassa (et qui sera proloongée vers le nord) et la 803 dans l’axe est-ouest.
      Peut être un jour l’achalandage justifiera un moyen plus lourd, mais on est pas rendu là.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  2. Dany Lo.

    12 novembre 2019 à 15 h 30

    En gros, c’est le projet de 500 millions qu’on nous représente (avec 250 millions en plus)? J’ai deux questions qui me viennent en tête rapidement. 1- On finance un réseau de transport de plus de 3 milliards en forme de U, et on laisse pousser un projet de plus de 2100 unités en plein milieu? 2-Normalement, soit on habite au centre-ville, dans des condos, en sacrifiant l’espace pour la proximité, soit on déménage plus loin pour avoir une maison isolée, donc plus d’espace contre moins de proximité et plus de déplacement, mais quel intérêt à aller vivre dans des condos loin du centre-ville (moins d’espace, moins de proximité, plus de déplacement)? Ça me semble le pire des deux mondes, non?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Louis-Nicolas

    12 novembre 2019 à 15 h 50

    Avec le réseau structurant, il y aura un métrobus le long de Robert-Bourassa jusqu’à Boulevrard Laurier. C’est au moins ça de gagné, non?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. Marc Guy

    12 novembre 2019 à 15 h 59

    avec tout ces logement ou va vivre la population de Quebec dans 10 ans et ou va elle travailler le tramway est peut etre pas au bon endroit

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. René

    12 novembre 2019 à 16 h 53

    super projet mais Québec nous montre encore que notre ville a aucun vrai plan de développement à long terme! la seul chose qui compte pour l’administration actuel c’est le revenue de taxes!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Gérald Gobeil Utilisateur de Québec Urbain

      12 novembre 2019 à 17 h 35

      Peut-on savoir ce que serait votre conception d’un plan de développement à long terme ? Merci

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • René

        13 novembre 2019 à 10 h 42

        j’ai pas de plan et j’ai jamais dit que j’avais de meilleurs idées! je pense que c’est un développement qui est illogique dans un secteur qui est rouge de trafic 16h/jours ils vont couper au minimum 300 arbres mature, full stationnement extérieur! aucune mention de borne électrique pour les autos, pas de vrai transport en commun d’annoncer pour le secteur, donc, oui, dans mon cas je trouve que c’est un manque de vision à long terme de ceux qui planifie le développement de la ville! allez! maintenant faites ce que vous faites de mieux ici! rabaissé moi pour ne pas avoir la même impression que vous!

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • PPDaoust

      12 novembre 2019 à 20 h 39

      Si je suis votre raisonnement, Montréal aurait du répandre son métro à Laval dans les années 70.

      Autrement dit, le réseau structurant de Québec n’est pas une finalité.

      C’est la colonne vertébrale d’un réseau qui est voué à se développer, comme toute autre ville qui croît.

      Je pense aussi que le boulevard Lebourgneuf a la capacité d’évolution que j’évoque.

      Avec sa largeur, ça me semble être dans les cartons.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Carl

      13 novembre 2019 à 17 h 26

      Depuis le tout premier schéma d’aménagement de la Communauté Urbaine de Québec, développé au début des années ’80 et adopté en 1985, le secteur de Lebourgneuf est appelé à être un des foyers de développement dense de la région. Cette intention a été conservée dans tous les documents d’aménagements, que ce soit à l’échelle municipale ou régionale, depuis. Alors il faut vraiment être dans le champ pour affirmer qu’il n’y a « aucun vrai plan de développement à long terme! ».

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  6. Jean François Côté

    12 novembre 2019 à 18 h 24

    Ouain René explique nous donc ton plan !

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  7. Max.

    12 novembre 2019 à 22 h 50

    Un des derniers boisés urbain qui disparaît mais il faut faire des choix pour ralentir l’étalement urbain et protéger les terres agricoles.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Simon Bastien

      13 novembre 2019 à 09 h 24

      Y’en a une partie qui est protégé par la ville (parc de l’Escarpement). Avec la rivière Duberger qui passe tout près, ce serait bien de mettre en valeur ce qui va rester de zone naturelle dans le coin.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  8. Jeff M

    13 novembre 2019 à 01 h 29

    Contant de voir qu’il y aura des commerces de proximité. Ça s’est beaucoup trop développé dans le style désert résidentiel un peu partout autour.
    J’espère seulement qu’on pensera à une meilleure convivialité piétonnière pour traverser Rober-Bourassa et Lebourgneuf.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  9. ArthuretZeia

    13 novembre 2019 à 09 h 06

    Ce qui serait bien, c’est une passerelle piétonnière par-dessus Robert-Bourassa, reliant ce quartier aux Galeries.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Jean-Christophe Utilisateur de Québec Urbain

      13 novembre 2019 à 09 h 31

      Ce qui serait mieux, c’est de garder les piétons au sol. Selon moi, le scénario idéal c’est que le MTQ se déniaise et fasse passer Robert-Bourassa sous le boulevard Lebourgneuf dans un tunnel. Un peu comme Robert-Bourassa passe sous le Chemin Ste-Foy et Quatre-Bourgeois. Ça permettrait de faire des aménagements de surfaces pour les piétons et les cyclistes et je suis sûr que ça réglerait une partie de la congestion.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  10. louis

    13 novembre 2019 à 12 h 44

    Je ne comprend pas les gens qui adore vivre aux bords des autoroutes ou des gros boulevard! Ça fait du bruit, de la poussières et de la pollution. Le pire est la maison pour personne âgée au bords de Bourassa. Ça ne fait pas rêvez de vivre ici pendant ces vieux jours…

    Et dans quelques années, il faudra construire un mur anti-bruit…
    Dans ce secteur, il fallait faire des magasins et/ou des bureaux…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • jeand Utilisateur de Québec Urbain

      15 novembre 2019 à 15 h 31

      Avec les vitres d’aujourd’hui et l’air climatisé, il n’y a pas de bruit tout simplement si c’est bien construit.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • louis

        15 novembre 2019 à 18 h 16

        Vraiment? Je doute qu’il ait mis beaucoup d’argent pour qu’il n’y ait aucun bruit car c’est très dur de lutter contre le bruit. Et l’air climatisé, c’est pour cacher le bruit de la route?
        De plus, les gens ne vont pas sortir dehors sur leur terrasse?

        Sur la Laurentienne, on a construit un mur anti bruit de plusieurs millions et on continue à reproduire les mêmes erreurs…

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • jeand Utilisateur de Québec Urbain

        17 novembre 2019 à 18 h 18

        Les verres triples et quadruples d’aujourd’hui coupent le son
        L’air climatisée c’est pour ne pas ouvrir les fenêtres
        Et non les terrasses sont très peu utilisées dans les immeubles à condos

        Laurentienne, on parle de maisons unifamiliales des années 60 avec des verres simples et du monde qui voulaient profiter de leur terrain

        Signaler ce commentaire

         ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *