Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Un nouveau tracé pour le 3e lien éviterait l’île d’Orléans

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 29 janvier 2020 56 commentaires

Carl Marchand
Radio-Canada

Le gouvernement Legault fait volte-face et ouvre la porte à un nouveau tracé du 3e lien Québec-Lévis qui éviterait l’île d’Orléans. Le scénario étudié relierait les deux centres-ville, tout en faisant une place de choix au transport en commun.

(…)

Le tunnel partirait du secteur de l’autoroute 20 dans le secteur de la rue Monseigneur-Bourget sur la Rive-Sud, pour atteindre le secteur de Saint-Roch à Québec. Il ressortirait dans le secteur du Stade Canac et de l’autoroute Laurentienne.

La suite

Le maire de Québec emballé par le nouveau tracé du 3e lien Jean-Luc Lavallée (Journal de Québec).

Réaction d’Accès Transports Viables

Illustration: Journal de Québec

Le tracé original du troisième lien bientôt écarté Marc-André Gagnon (Journal de Québec)

Troisième lien entre les centres-villes: le défi des sorties sur l’autoroute Laurentienne Jean-François Néron (Le Soleil)

Un tunnel reliant les centres-villes de Québec et de Lévis François Bourque (Le Soleil)

Réaction de la députée Catherine Dorion de Québec Solidaire

Voir aussi : Projet - Troisième lien.


56 commentaires

  1. PAM

    29 janvier 2020 à 16 h 08

    Pas mal plus intéressant comme proposition. Maintenant je rêve d’une ligne de métro Québec-Lévis qui croiserait la principale qui serait Est-Ouest.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. dédé

    29 janvier 2020 à 16 h 32

    Ça éliminerait les traversiers, belle économie.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. "Le" lecteur assidu

    29 janvier 2020 à 16 h 51

    * Réaction sommaire, à chaud

    1- Manifestement je ne peux que souscrire à la proposition du gouvernement de la CAQ;

    2- Lévis et la Capitale bénéficieront notamment d’un transport public logique structurant et utile;

    3- Ce ne sera pas une épine dorsale de type Métro/léger mais plutôt de type
     » Bus « ; ne me reste plus qu’à souhaiter que le gouvernement de la CAQ reconsidérera la chose;

    4- Puis-je envisager une contribution fédérale étant donné que ce projet va nécessairement  » franchir  » le fleuve, voie d’eau de juridiction fédérale ?

    5- Vu ce qui précède, j’en appelle à tous les paliers de gouvernement pour reconsidérer le projet de tramway de la Capitale pour lui substituer une
     » colonne vertébrale  » depuis la colline parlementaire jusqu’à l’axe Laurier/de l’Église/Lavigerie en mode de Métro/léger.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. Jeff M

    29 janvier 2020 à 17 h 03

    C’est en tout cas une bonne nouvelle pour le transport en commun. Ça va beaucoup mieux s’intégrer au réseau structurant que l’idée ridicule de faire passer ça à l’extrémité Est.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. Lord Catzorz Utilisateur de Québec Urbain

    29 janvier 2020 à 17 h 04

    Quel sera le nombre de marche entre le.tunnel et la sortie sur place d’Youville?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  6. Sebastien

    29 janvier 2020 à 18 h 41

    Ce qui annoncerait la mort du projet de boulevard urbain sur Laurentienne Sud…

    Et pourquoi Mrg Bourget?

    Lévis pourrait prendre la balle au bond alors que leur projet d’échangeur St-Omer est loin d’être accepté. En aboutissant sur la rue St-Omer, juste après la rue du Golf, cela permettrait d’accéder au boulevard Etienne-Dallaire (accès direct au « centre-ville »), ET à l’A-20. Résultat, Lévis se fait financer son prolongement de St-Omer et obtient son échangeur. En plus d’évite aux autobus de remonter jusqu’à l’autoroute, ce qui est un Non-Sens Total! Le secteur Dallaire, qui devient le + dense en ville mais toujours à l’écart du Lévisien, se verrait recevoir une dessert A+ en TC!!

    Cette économie de 1,5 km de tunnel pourrait être reprise à Québec afin de sortir juste avant l’échangeur Soumande. Donc, le boulevard urbain sur Laurentienne pourrait débuter au Sud du 3ème lien sans problème!

    Les bénéfices de ce lien seraient majoritairement basés sur une connexion optimale de transport en commun entre Qc et Lévis. J’imaginais un tracé similaire en tant que phase 2 du tramway. Mais si cette volte-face du 3ème lien peut faire avance ce dossier névralgique du transport en commun… Pourquoi ne pas explorer d’avantage cette avenue!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Jeff M

      29 janvier 2020 à 18 h 55

      Je ne crois pas qu’un échangeur à St-Omer va et devrait se faire. Ça ferait un échangeur par km sur la 20. Sur de telles structures, ce n’est pas optimal, c’est beaucoup trop. C’est mauvais pour la fluidité en raison d’une surabondance de l’entrecroisement des flux.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • luc B

        30 janvier 2020 à 07 h 21

        En fait je pense que le ministère des transports est à revoir toute la configuration de l’échangeur Kennedy en ce moment. En incluant St-Omer et le troisième lien qui se dessine vers Mgr Bourget, j’ai l’impression que c’est tout ce secteur qui va être reconfiguré en même temps. Ce serait un non sens sinon.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  7. Alex Utilisateur de Québec Urbain

    29 janvier 2020 à 20 h 01

    C’est beaucoup mieux, central et pratique. Reste juste à abandonner le tramway en faveur d’un metro. Maybe…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Francis L

      30 janvier 2020 à 15 h 29

      Souhaitez faire une volte-face et transformer le tramway en métro, ça serait l’équivalent de repousser le dossier du réseau structurant aux calendes grecs. C’est soi un tramway ou rien, tout simplement. Le métro est trop cher pour réaliser une portion significative afin d’aller chercher l’acceptabilité de la population. Dans le meilleur des cas, ce 3e lien se transformera en tramway souterrain, ce qui est le plus proche d’un metro qu’on pourrait avoir.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  8. laéR

    29 janvier 2020 à 20 h 57

    Bravo pour ce nouveau tracé de loin plus stratégique.

    Et pourquoi pas maintenant qu’un tunnel seulement pour le transport en commun?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • PPDaoust

      30 janvier 2020 à 08 h 21

      Lehouiller l’a dit hier à radio-can…
      Parce que si on veut aller à Charlevoix, ça va prendre moins de temps en chawre!
      Il l’a répété 10 fois. C’est clairement son argument principal.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Dédé

        30 janvier 2020 à 10 h 52

        En quoi est-ce faux ?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • laéR

        30 janvier 2020 à 11 h 48

        « En quoi est-ce faux ? »

        Ce n’est pas une question de savoir si cela est faux ou vrai, c’est une question de pertinence.

        Est-ce pertinent d’engloutir des milliards (encore) dans les routes pour permettre d’aller plus vite dans Charlevoix? Vraiment?

        J’en comprends que vous, dans vos achats, au diable la dépense même si non pertinent?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • paradiso Utilisateur de Québec Urbain

        30 janvier 2020 à 14 h 23

        L’argument d’aller à Charlevoix en «char» n’est pas très convaincant, j’en conviens, mais pour les entreprises de Charlevoix et du Saguenay, il est important d’avoir accès rapidement au marché américain.

        Le 3e lien à Québec a une forte dimension régionale. Au même titre que le centre Vidéotron et l’aéroport YQB, seules infrastructures de calibre international pour tout l’est du Québec.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PPDaoust

        30 janvier 2020 à 19 h 41

        À Paradisio

        « mais pour les entreprises de Charlevoix et du Saguenay, il est important d’avoir accès rapidement au marché américain. »

        Je doute que 15 minutes d’économie représente un avantage évident… Surtout que la 20 à Lévis est saturée à certaines heures. Mais bon.

         »Le 3e lien à Québec a une forte dimension régionale. »

        Oui pour l’instant. Mais je crois que si le projet remplace les 2 fonctions du Pont de Québec (route et chemin de fer), on ferait un geste payant à long terme.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Carl

        31 janvier 2020 à 14 h 37

        @Paradiso

        Tout ce qui arrivera du nord ou de l’est de la région de Québec et qui se dirige vers les États-Unis n’aura aucun avantage à traverser le fleuve par ce nouveau lien: il pointe vers l’est, alors que l’autoroute 73 est à l’ouest de la région; et au bout du compte le transit vers le marché américain doit se faire par le New Hampshire, le Vermont et New York, qui sont tous trois connectés au Québec par des autoroutes, et non par le Maine, qui ne l’est pas. L’accès à ces trois états se fait en empruntant l’autoroute 20 en direction ouest, ce qui n’est pas logique de faire en empruntant le nouveau lien à partir de nulle part sur la rive nord du fleuve.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • Francis L

      30 janvier 2020 à 15 h 31

      Maintenant c’est exactement ce que je souhaite. J’espère que les futurs études vont montrer que la faisabilité technique et financière de l’autoroute ne sont pas logique, et que l’on garde que la portion tramway. Ça rendrait aussi le projet nettement moins cher, probablement 2-3 fois.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  9. Antoine

    29 janvier 2020 à 21 h 11

    Sérieusement, c’est incroyable que des gens qui s’intéressent ( je pensais ) et comprennent ce qu’est l’urbanisme soient la langue a terre pour un projet de plus de 5 milliards soit construit pour réduire de quelques minutes ( car entendons nous on est loin du traffic de Montréal et des autres villes ). Encore plus incroyable quand on sait que ce projet ne fera que favoriser l’étalement urbain..

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • luc B

      30 janvier 2020 à 07 h 24

      Ca aura au moins le mérite de rétablir l’équilibre Est-Ouest qui a été perdu depuis au moins 60 ans en favorisant l’étalement vers l’ouest et en déplaçant nos institutions par la même occasion. Je suis content qu’on rétablisse cet équilibre.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • laer

        30 janvier 2020 à 11 h 51

        « Je suis content qu’on rétablisse cet équilibre. »

        Puis savoir comment va s’opérationnaliser cet équilibre? tout le monde va déménager?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • luc B

        31 janvier 2020 à 07 h 31

        Ca se produira au fil du temps. le déplacement de la population vers l’ouest s’est fait sur plusieurs dizaines d’années. Je pense qu’on vivra le même phénomène mais peut-être sur une période moins longue (disons 30 ans).

        Je connais un couple d’amis dont l’un travaille au centre ville de QC et l’autre dans Lebourgneuf. Ils ont fait le choix de s’établir à la tête des ponts pour rendre leur déplacement plus rapide plutôt que de continuer à vivre à Lévis centre.

        Ce projet leur aurait donné un choix de demeurer à Lévis centre.

        En fait ce que souvent les gens ne se rendent pas compte c’est que ce sont nos infrastructure en place qui ont favoriser le déplacement des populations et des institutions vers l’ouest. construire encore à L’ouest favoriserait cette pression additionnelle.

        Pour toutes ces raisons je crois que le projet actuel est bon ne serait-ce que pour rétablir l’équilibre et changer éventuellement (30 ans) la dynamique de la circulation dans la région.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • laéR

        31 janvier 2020 à 12 h 42

        C’est un bel effort d’explication, mais je ne deviens pas convaincu.

        Tout d’abord, l’historique de peuplement n’est pas le même. Les gens n’ont pas nécessairement déménagé à Ste-Foy, mais l’augmentation de la population a favorisé le secteur de l’Ouest par la présence autoroutière du pont. Il faudrait voir des statistiques.

        Un récent article tend d’ailleurs à démontré que notre accroissement s’essouffle. Fini les vieux jours.

        Enfin, engloutir plus de 6 milliards dans un tunnel à l’extrême Est où aucun transport en commun n’est justifiable et le détour interminable pour une majorité qui souhaite se rendre autrement sur la rive-nord ne peut être qu’une pure perte.

        L’emplacement plus central présenté avant hier est de loin plus excitant. Néanmoins, je ne comprends toujours pas la nécessité des voitures. Gaspillage honteux.

        En offrant un métro entre les deux centre-ville, on enlèverait pendant un certain temps le très peu de congestion existant à l’entrée des ponts pendant 40 minutes le matin, 1h le soir. Congestion qui est beaucoup moindre que la majorité des autres secteurs de la plus grosse ville de la région, Québec. Lévis et sa congestion……

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • luc B

        31 janvier 2020 à 19 h 30

        « mais l’augmentation de la population a favorisé le secteur de l’Ouest par la présence autoroutière du pont ».

        Vous justifiez mon propos

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  10. Che

    29 janvier 2020 à 23 h 23

    Réactions à chaud.

    Le point le plus positif est l’intégration d’une composante de transport en commun sérieuse dans ce projet, plutôt que de proposer des voies réservées sur un tunnel qui oblige les bus à faire 15 km de détour pour venir à Québec. Vraiment, A+ sur ce point, quoi que je me demande pourquoi un trambus s’il est pour circuler dans un tunnel.

    Le tracé central est intéressant, mais je suis très perplexe sur l’utilisateur qu’on vise. On ne relie pas vraiment les deux centre-villes, mais plutôt Lévis avec Vanier / Lebourgneuf. Si quelqu’un veut aller en haute-ville ou St-Roch à partir de Lévis, il doit se taper un « u-turn » pour revenir sur ses pas. Et ce, dans des boulevards qui sont appelés à rétrécir (tramway et conversion de Laurentienne en boul urbain) À moins qu’on prévoit une sortie en ville, mais où ? La meilleure option pour cette clientèle semble être de prendre le trambus !

    De plus, j’imagine que la majorité du traffic provenant sur la rive-sud via ce nouveau tunnel va vouloir aller vers l’autoroute 40. L’échangeur Laurentienne / Félix-Leclerc est déjà le plus achalandé du réseau routier de Québec et il peine à répondre à la demande. De plus, la section de l’autoroute 40 entre Henri-Bourassa et Robert-Bourassa est la plus achalendée de la région. Je crois que tout le secteur va devoir être repensé pour accommoder le traffic supplémentaire.

    Pour l’étalement urbain, on est moins pire qu’avec la proposition précédente, mais il va en avoir. La seule façon de ne pas encourager l’étalement est d’éviter de construire de nouvelles autoroutes.

    Bref, je suis certain que ce nouveau lien a certains avantages, et plusieurs inconvénients. Mais ma question principale : est-ce que ça vaut 5-6 milliards ?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • PPDaoust

      30 janvier 2020 à 08 h 13

       » On ne relie pas vraiment les deux centre-villes, mais plutôt Lévis avec Vanier / Lebourgneuf.  »

      C’est justement ça l’avantage.

      Une sortie au centre-ville n’aurait fait qu’amener encore plus de voitures au centre-ville. En ne creusant qu’un bypass (sans sortie), on incite le monde à utiliser le TEC pour se rendre au centre-ville. C’est une stratégie plutôt gagnante.

       » Je crois que tout le secteur va devoir être repensé pour accommoder le traffic supplémentaire.  »

      Bien d’accord avec vous. Connecter le tout avec Laurentien ne marche pas selon moi. Je crois que le tunnel devrait être connecté avec Dufferin-Montmorency, une autoroute ultra-méga surcapacitaire.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • laéR

        30 janvier 2020 à 12 h 00

        « Je crois que le tunnel devrait être connecté avec Dufferin-Montmorency »

        imaginez l’explosion des coûts que d’aller rejoindre Dufferin, et où? Considérant que l’autoroute et surélevé jusqu’à un peu avant Henri-Bourrassa…

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PPDaoust

        30 janvier 2020 à 13 h 18

        Peut-être une occasion de se servir du tunnel fantôme sous Honoré-mercier, et reconstruire la bretelle à l’autoroute Dufferin détruite en 2006. Pas si cher je pense.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Che

        30 janvier 2020 à 14 h 28

        Je crois que ce tunnel n’existe plus…

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PPDaoust

        30 janvier 2020 à 15 h 40

        Merci M. Gobeil.

        Moi j’y vais encore pour un long shot… Je viens d’y penser.

        Je pense qu’on annonce la sortie du tunnel sur Laurentien pour que les détracteurs, urbanistes etc. montent au barricades. Ensuite, le gouvernement va annoncer sa vraie intention, soit, passer par Dufferin. Ils feront passer le tout comme une « concession » et une réparation d’une erreur du passé (fiasco du tunnel Dufferin).

        Comme ça, la population va se sentir écoutée et le projet va acquérir l’acceptabilité souhaitée. Ce n’est pas la première fois que la CAQ lance des ballons politiques. On l’a vu avec l’enjeu de la laïcité.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • laéR

        30 janvier 2020 à 22 h 34

        Oubliez l’idée de concrétiser le tunnel sous Honoré-Mercier. Ça ne fait aucun sens. En plus de reconstruire des bretelles qu’on vient de démolir? Oulala, c’était vraiment une longue shot qui n’arrivera pas. Heureusement.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • luc B

        31 janvier 2020 à 07 h 49

        Je pense que le mieux serait de prolonger le tunnel automobile jusqu’à Soumande afin de permettre la requalification de Laurentien au sud en boulevard urbain. Ca tomberait sous le sens si on veut favoriser le transport en commun au centre et donner à ce dernier un avantage certain pour le voyagement entre Lévis et le centre ville de QC.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PPDaoust

        31 janvier 2020 à 08 h 52

        À laéR

        J’aimerais bien que vous m’enrichissiez de votre point de vue.
        Aucun sens pourquoi?

        C’est techniquement infaisable?
        Un tunnel raccourci d’un km ne coûte pas moins cher?
        Des bretelles détruites ne peut être reconstruites?
        Dufferin est saturée?
        Le choix Laurentien fait plus de sens?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • laer

        31 janvier 2020 à 12 h 50

        « À laéR » oui?

        « J’aimerais bien que vous m’enrichissiez de votre point de vue.
        Aucun sens pourquoi? » ok, oui bien entendu je vais répondre à vos questions ci-dessous.

        « C’est techniquement infaisable?  » Non

        « Un tunnel raccourci d’un km ne coûte pas moins cher? » Quels sont les longueurs exactement? Expliquez nous le tracé avec le degré des pentes inclus dans votre scénario. Car pour faire aboutir le tunnel à la hauteur d’Honoré-Mercier, je ne suis pas ingénieur, mais votre pente sera prononcé en titi. Oui, je vois des défis sans être ingénieur.

        « Des bretelles détruites ne peut être reconstruites? » À quel coût?

        « Dufferin est saturée? » Considérant qu’on parle toujours de congestion, parlons alors des heures de congestion. La réponse, OUI. Ça me prend 20 minutes le matin pour attendre la lumière verte d’Honoré-Mercier en provenance de Dufferin. À moins que la majorité des gens de Lévis se dirigent dans Charlevoix, comme le laisse sous-entendre le maire Lehouillier, OUI, 20 minutes d’attentes, c’est aussi long que de partir de Breakeyville pour se rendre à l’université. Ajouté donc un flux en provenance de la rive-sud pour se rendre sur la colline parlementaire et vous avez votre réponse. Et si vous me parlez en dehors des heures de pointes, alors là, rien, mais rien ne justifie un 3e liens, même pas le faux argument du vieux pont qui va tomber demain. Entrener le pour beaucoup moins cher.

        « Le choix Laurentien fait plus de sens? « Non, pas en mode voiture. Non à la voiture point. Métro.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PPDaoust

        31 janvier 2020 à 13 h 59

        Ok, donc vous ne défendiez pas la sortie sur Laurentienne.
        Vous êtes contre le volet routier du projet. Ce n’était pas très clair.

        Quant à congestion sur Dufferin, moi ma réponse c’est qu’elle est inexistante. Mon bureau surplombe l’autoroute. Je la regarde en ce moment même. C’est vide! Si ça jamme à la lumière le matin sur 300 m, ça n’a rien à voir avec le concept de saturation. Il faudra faire mieux pour me convaincre.

        Quels sont les longueurs exactement? 1 km plus ou moins. La map de Québec sur Google est à l’échelle… Est-ce qu’un Km de tunnel coûte plus que 2 bretelles autoroutières? Le bon sens me fait dire oui. On peut s’y fier parfois…

        Expliquez nous le tracé avec le degré des pentes inclus dans votre scénario…

        Vous êtes un expert des lieux pour y avoir habité longtemps. Je suis surpris par votre méconnaissance du chantier avorté en 76. L’entrée du tunnel, encore visible aujourd’hui, est à une dizaine de mètres à peine du niveau du sol. Pas besoin d’une grosse pente pour passer sous le fleuve 1500 m plus loin.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • laéR

        31 janvier 2020 à 20 h 17

        Pas très clair????

        Ben voyons. En rappel, voici ce que j’ai ecris en tout premier lieu:

        « Bravo pour ce nouveau tracé de loin plus stratégique.

        Et pourquoi pas maintenant qu’un tunnel seulement pour le transport en commun? »

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • laer

        31 janvier 2020 à 20 h 21

        Et pour le reste de vos propos, on va arrêter ça là. Quand je regarde l’entrée des ponts , c’est fluide en tout temps à l’extérieur des heures de pointe. Donc même situation.

        Enfin le tunnel sous la colline ne partait pas de la rive sud, mais du boul champlain. Méchante différence. Bebye l’ingénieur.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  11. urbanoïd

    30 janvier 2020 à 01 h 55

    C’est drôle que le maire Labeaume, Remy Normand et Daniel Genest ne parlent pas qu’il sera 3 fois plus rapide d’aller de Québec à Lévis dans ce SRB que d’aller de Ste-Foy à Limoilou en tramway.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • PPDaoust

      30 janvier 2020 à 08 h 17

      Un peu normal. Géographiquement, Lévis est bien plus proche (1km de distance plutôt que 7km pour Ste-Foy) et il n’y a aucune station possible sous le fleuve.

      Vous êtes capable de mieux.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  12. PPDaoust

    30 janvier 2020 à 08 h 42

    À mon tour pour les remarques.

    Je suis content parce que j’ai été un des premiers à faire la promotion de ce tracé (en métro seulement) ici même.

    La seule chose que je trouve désolante, c’est l’option de faire sortir le tunnel sur Laurentien. Ce serait confirmer pour toujours la coupure en 2 de la ville en plus de tuer tout le potentiel de développement urbain densifié du secteur, ce que le boulevard urbain permettait.

    Pourquoi pas ne pas faire déboucher le tunnel sur Dufferin-Montmorency, cet éléphant blanc? J’attends les explications avec impatience.

    Je comprend bien qu’un tunnel routier ne fasse pas l’unanimité, mais dans les circonstances actuelles, on peut voir un lien routier comme étant celui qui remplacera celui du Pont de Québec éventuellement.

    Je m’explique.

    Je sais que les experts disent que le Pont de Québec a le potentiel d’être éternel Mais encore, éternel à quel prix? Tant qu’à mettre 1G sur un très vieux pont, aussi bien bonifier le projet de tunnel et régler le problème pour des siècles.

    Par bonifier, je parle du remplacement éventuel du lien routier du Pont de Québec, mais encore, pourquoi ne pas réfléchir à la possibilité d’y faire passer les trains de marchandise?

    Vous tenez au pont de Québec? Justement, y enlever le volume de circulation actuel est probablement la meilleure façon de prolonger sa vie.

    En somme, je suis pour ce tracé, mais tant qu’à creuser, profitons-en pour régler le maximum de problèmes à long terme.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • paradiso Utilisateur de Québec Urbain

      30 janvier 2020 à 14 h 18

      @PPDaoust : Il faut faire pression sur le fédéral pour que le projet de TGF via la rive nord aboutisse le plus vite possible. Idéalement avec une connexion avec le tramway dans le quartier Laurentien (prolongement de 1 km).

      La voie VIA Rail libérée, il serait possible de faire circuler un tramway, un train léger ou trambus sans alourdir la charge portée par le tablier du pont de Québec.

      Les trains de marchandises n’auront qu’à passer ailleurs. (En passe-t-il encore sur le pont de Québec? Ça me semble rarissime)

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • luc B

      31 janvier 2020 à 07 h 57

      « La seule chose que je trouve désolante, c’est l’option de faire sortir le tunnel sur Laurentien. Ce serait confirmer pour toujours la coupure en 2 de la ville en plus de tuer tout le potentiel de développement urbain densifié du secteur, ce que le boulevard urbain permettait. »

      Je pense à ce moment qu’une sortie du tunnel automobile au nord de Soumande permettrait quand même la requalifcation souhaitée en donnant un avantage au TEC au centre ville.

      « Vous tenez au pont de Québec? Justement, y enlever le volume de circulation actuel est probablement la meilleure façon de prolonger sa vie. »

      Puis-je suggérer ici de requalifier le pont de QC? On retire la troisième voie en la dédiant uniquement au TEC. On en profite pour y faciliter le transport actif et pourquoi pas une vocation récréative et toursitique « genre bungee » :-).

      Enfin les deux voies routières restantes deviennent à péage. La raison que j’invoque ici c’est que l’ouest est déjà bien desservi par le pont Laporte. Vous tenez tant à vous déplacer en automobile? alors il y a une alternative mais payante. Les gens y penseront à deux fois. De plus l’argent recueilli pourrait servir à financer d’éventuels travaux et mise en valeur sur ce pont qui rappelons le est patrimonial.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  13. michel

    30 janvier 2020 à 10 h 46

    Je salut l’enthousiasme du maire Labeaume pour ce nouveau tracé et tiens à préciser que j’ai beaucoup apprécié l’entendre parler de cohésion régionale.
    Comme tous les partisans des transports en commun, j’espère moi aussi que ce 3e lien va accroître l’achalandage sur le futur réseau structurant. La question qui se pose est de savoir combien plus d’achalandage cela va-t-il amener. S’il fallait que l’accroissement soit (comme le souhaite la CAQ) le moindrement important, on se retrouverait alors avec un tramway en surface qui ne pourrait pas répondre à la demande…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  14. "Le" lecteur assidu

    30 janvier 2020 à 15 h 52

    * Questions

    1- Si je décide d’utiliser le tunnel en auto, je ne pourrai pas en sortir à moins d’atteindre l’autre extrémité de celui-ci.

    – Je fais quoi, il arrive quoi, en cas d’un accident majeur, d’une déflagration majeure ?

    2- Le maire Labeaume est en train de planifier la transformation de l’Autoroute Laurentienne en boulevard urbain à partir de Soumande vers le sud.

    – L’arrivée dans cette zone du tunnel va non seulement  » scrapper  » cette initiative mais va contribuer notamment à son engorgement avec tout ce que çela peut comporter de négatif.

    – Conséquemment, il faut rejeter ce point de chute-côté/nord.

    3- Pour ce qui concerne le point de chute-côté/sud, il y a là aussi matière à remise en question.

    – Au lieu de la pointe d’arrivée/départ Mgr. Bourget, que ce soit pour le transport public ou pas, ce serait plus logique et structurant de le concevoir aux alentours de la zone boulevard Couture/Côté St-Omer/Étienne-Dallaire.

    – Sans limiter ce qui précède, je rejetterais ce concept de tunnel pour véhicules et garderais que celui de l’axe dédié au transport  » public « .

    4- Pour ce qui concerne la question de la nappe phréatique depuis le bas de la côte d’Abraham jusque vers Soumande, pour être succinct, pourquoi nous « embarquer » dans une aventure aussi rocambolesque, pour être poli ?

    5- Vu ce qui précède, faisons le pari de ce qui suit :

    A) Construction d’un lien notamment sous fluvial, entre Lévis et la colline parlementaire, desservant notamment les zones Desjardins, Traverse de Lévis, Traverse de Québec, Parc de l’Esplanade/Carré d’Youville.

    B) Jonction de ce lien avec celui de Québec ( colline parlementaire/université Laval/de l’Église-Lavigerie ) depuis la zone Parc de l’Esplanade/carré d’Youville.

    C) Et tant qu’à y être, pourquoi pas tout ça :

    C.01 en Métro/ »léger », sur pneumatique,

    C.02 avec quelques départs en aller-retour entre Lévis et Sainte-Foy, le matin, le midi, en fin d’après-midi et en soirée,

    C.03 et la conception et la construction de 2 traversiers par la Davie,

    C.04 qui seraient dédiés à une idée que j’ai déjà soumise pour une nouvelle desserte depuis la Rive-Sud de l’île de Bacchus et la zone du parc « Lauzon » sis du côté de Lévis ?

    Avec « ça », tout le monde serait  » servi « , environnement, sécurité, et budget compris !
    D)

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  15. R. Bouffard

    30 janvier 2020 à 18 h 58

    Dans mon auto, j’ai écouté quelques minutes de la conférence de presse le 29 oct. avant 17h00. Le maire Labeaume ne semblait pas très enthousiaste.

    Il disait, Eux autres…. C’est, t’eux autres… J’avais l’impression qu’il était déculotté. Il ne semblait pas concerné…Le gouvernement avait repris le contrôle du dossier.

    Le jeune journaliste Busuttil a posé la question fondamentale. Comment expliquer que ce soit des maires qui annoncent un projet qui relève du provincial ???

    La question que je me pose. Est-il possible que ce soit un coup de Jarnac comme on dit en langage populaire ? Il est de pratique courante qu’un ministère rencontre les maires ou les gens concernés pour parler d’un projet éventuel, mais ça reste confidentiel jusqu’à ce que le ministre fasse l’annonce lui-même lors d’une conférence de presse.

    Comme il était prévisible que le maire Labeaume pourrait vendre la mèche, le maire Lehouillier, pour ne pas être pris de court a fait une annonce quelques minutes avant la conférence de presse de Québec…

    Ça fait drôle.

    Depuis plus de soixante-dix ans que l’on parle de ce lien. Dans le journal, Le soleil du 12 avril 1972, dont je possède une copie, le journaliste Roch Desgagné titrait : « L’esquisse d’un pont Québec-Lévis avait été préparée… en 1946 ». Il y a une photo de l’esquisse en haut du titre.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  16. michel

    31 janvier 2020 à 07 h 48

    Bien hâte d’avoir plus de détails sur ce projet. Pour l’instant, on sait que le tunnel va faire environ 9 kilomètres de long, comporté 7 stations pour les usagers du transport en commun et avoir au moins 6 voies de circulation. Les stations de Québec serviront-elles aussi pour le réseau structurant? Me semble avoir entendu quelqu’un à la télé dire que oui. Le gros bon sens le voudrait ainsi. Et qu’en sera-t-il des stationnements incitatifs? Ça aussi ça va être intéressant de le savoir.
    Il serait bien que ces deux projets (3e lien et réseau structurant) soient à ce point imbriqués qu’on ne pourrait faire autrement que de les gérer ensemble par une seule et même équipe et qu’au final, lorsque les travaux seraient terminés, on réaliserait la nécessité d’avoir une société des transports régionale qui engloberait le RTC et la STL.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  17. Sam

    31 janvier 2020 à 11 h 33

    Quel délire ce projet de 3ième lien. En plus, il y a personne qui sait compter. Ce serait en fait le 4ième lien… Si tout le monde veut absolument dépenser des milliards pour creuser un trou sous le fleuve, il faudrait que ce soit uniquement pour un metro, pas pour les voitures. Donc, metro de lévis passant par Place d’Youville et qui continue vers le nord, centre vidéotron inclus. L’autre ligne irait vers l’ouest de Place D’Youville jusqu’au fameux phare… J’ai une voiture, j’aime les voitures et je suis pour les voitures mais faire les choses à pieds et en tec de qualité c’est souvent mieux. La ca réduirait considérablement le traffic de voitures partout. Cheers!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • laer

      31 janvier 2020 à 12 h 56

      Je seconde SAM: TERMINÉ les milliards annuels pour les voitures depuis 70 ans!! FINI, F. I. N. I

      Que du recul encore dans cette opportunité que de faire un vrai transport en commun moderne et confortable (jusqu’à la saturation, qui n’arrivera pas). MÉTRO.

      Ne rêvons pas trop, les gens de la radio ne voudront jamais cela. vive l’auto.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  18. Mart9 Utilisateur de Québec Urbain

    1er février 2020 à 19 h 36

    Les radios préfèrent l’auto car dans l’auto, on écoute la radio tandis que dans le transport en commun, on est sur le cellulaire.

    Donc, avec l’auto, ils gardent leurs auditeurs.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *