Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Cure de rajeunissement: voyez de quoi aura l’air l’avenue Maguire

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 11 février 2020 2 commentaires

Jérémy Bernier
Journal de Québec

L’opération entraînera cependant 18 mois de perturbations.

La cure de rajeunissement de l’avenue Maguire se concrétise alors que des travaux pour la construction de la tour à condos du promoteur Immostar s’amorcent cette semaine.

Le projet qui va voir le jour sur le parc de stationnement Maguire a entraîné sa fermeture temporaire lundi pour les travaux qui s’échelonneront sur 18 mois. La Ville de Québec met donc en place plusieurs mesures pour permettre aux citoyens de se garer ailleurs et de minimiser l’impact du chantier, tandis que l’ensemble des commerces resteront ouverts.

L’avenue Oak offrira du stationnement en alternance sur ses côtés est et ouest d’une durée de 120 minutes. La rue Preston deviendra quant à elle à sens unique depuis la rue Bergerville, en direction de la rue Sheppard, et permettra un stationnement de 60 minutes des deux côtés de l’artère. L’avenue Maguire sera accessible durant toute la durée des travaux, et les camions de chantier auront l’interdiction d’y accéder, pour éviter de perturber le secteur.

À noter que la tour Immostar prévoit un stationnement souterrain de plus de 200 cases, accessible au public. Ce qui devrait largement compenser la perte des 80 cases du terrain actuel.

La Ville de Québec a convoqué ses citoyens, lundi, à une séance d’informations dans le but de présenter les développements du projet de réaménagement de surface de l’avenue Maguire, entre Sheppard et Saint-Louis.
Elle promet, entre autres, l’amélioration de la canopée de plus de 20 % grâce à la plantation de 90 arbres, une augmentation d’espaces piétonniers de 70 % et un rajeunissement de la place Charles-H.-Blais.

La suite

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge.


2 commentaires

  1. CitoyenneQc Utilisateur de Québec Urbain

    12 février 2020 à 11 h 54

    Je suis très déçue en regardant les maquettes. Le plan A ET le plan B augmentent la largeur de la voie pour les voitures! C’est complètement l’inverse de ce qu’il faut viser. Les renflements et la version à 3.3 m par voie du plan C est la plus sensée des trois. Par contre, ce qui me dérange encore plus c’est que le vélo est complètement absent. Aucune mention (sauf un vélo accoté sur un arbre dans une des maquettes…). C’est complètement sous le radar. Ce site aurait pu être un endroit où on essaye des choses plus audacieuses, comme des saillies qui traversent la rue (i.e. des plateaux qui sont gérables par les véhicules d’urgence et les déneigeuses mais qui indiquent une traverse de façon TRÈS claire et font ralentir les conducteurs).

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. laéR

    12 février 2020 à 12 h 24

    Décevant pour les voitures. Ceux qui arrivent de Lévis et qui passent par le boul. Champlain pour ensuite prendre la côté de l’église devrait pouvoir accéder à un boulevard avec 2 voies dans chaque direction pour accéder plus rapidement au boul. Laurier/Grande-Allée. Même chose le soir mais à l’inverse, pour ceux qui doivent retourner sur la rive-sud, c’est pas drôle d’attendre. Je suggère d’enlever les trottoirs et d’élargir au maximum la route, raser des bâtiments s’il le faut et interdire de traverser la rue aux piétons.

    Signé un Troll.

    :-) Bien non, c’est pour rire. C’est déjà mieux que maintenant, mais je suis d’accord que c’est étonnant de ne pas voir de place aux vélos.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *