Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Mise en garde contre le futur tunnel du tramway sous la côte d’Abraham

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 19 mai 2020 7 commentaires

Source : Jean-Luc Lavallée, Journal de Québec, le 19 mai 2020

Un ingénieur émet un sérieux avertissement à la Ville de Québec pour la construction du tunnel du tramway, inquiet des vibrations qui pourraient menacer certains immeubles de la côte d’Abraham, voire même coûter des vies. «Il est de mon devoir d’ingénieur en géologie de mettre en garde la Ville, le ministère et les autres spécialistes qu’il y a un risque très élevé à faire passer un tunnel sous la côte d’Abraham», peut-on lire dans un avis technique rédigé en février dernier, obtenu par Le Journal.
L’ingénieur sénior Claude Duplessis, qui a travaillé dans une quinzaine de pays au cours de sa carrière, estime que les vibrations engendrées par le creusage du tunnel ou le dynamitage pourraient occasionner «des bris et la déstabilisation des ouvrages du côté nord», soit les immeubles à flanc de falaise entre l’escalier de la Chapelle et la rue Saint-Augustin.
Ses observations découlent d’une intervention majeure pour stabiliser l’immeuble à logements de Dorys Chabot (adresses 726 à 750 de la côte d’Abraham) dans la dernière année. La délicate opération visant à installer des pieux et des ancrages puis à refaire un muret de soutènement, à la suite d’un glissement de terrain dans le cap à l’arrière de l’immeuble, a coûté plus de 250 000 $.

la suite

Voir aussi : Projet - Tramway.


7 commentaires

  1. Che

    19 mai 2020 à 13 h 26

    Est-ce qu’on peut se reparler quand on va connaître le tracé final ?

    Aussi, juste pour rire :

    Ingénieur : « Creuser dans le roc proche de la côte d’Abraham pourrait causer des dommages aux immeubles avoisinants »

    Radios de Québec : « À bat le tramway ! Maintenant, creusons un tunnel pour le 3e lien et un métro ! »

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Jeff M

    19 mai 2020 à 13 h 35

    Il faut se calmer là, il n’a pas évalué ce que la ville compte faire précisément.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. dédé

    19 mai 2020 à 14 h 34

    Un homme averti en vaut deux.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. michel

    19 mai 2020 à 14 h 37

    Si l’ingénieur a raison, alors c’est expropriations, et ensuite démolitions. On n’a pas le choix.
    La réduction du temps pour les déplacements en tramway par rapport au 801 actuel est tellement petite, s’il faut maintenant abandonner le projet immensément utile d’avoir un tunnel sous la Côte-d’Abraham, aussi bien tout abandonner et revenir au SRB d’il y a quelques années qui évitait la colline parlementaire.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Che

      19 mai 2020 à 16 h 07

      (Je fais mon gérant d’estrade ici, car je n’ai aucune connaissance en génie civil)

      En gros, il s’agit d’examiner le risque par rapport aux bénéfices.

      Il a probablement raison que l’opération amène son lot de risque. Il y a des projets de dynamitage bien moins importants qui ont causé des fissures de fondation dans des maisons.

      Mais il faut savoir si ce risque peut être géré (contrôlé, mitigé, ou évité).

      Si le risque ne peut pas être contrôlé, alors aucun autre projet en souterrain peut être effectué dans le secteur. Même pas un parking souterrain.

      Je serais surpris qu’on ne soit pas capable de contrôler le risque.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  5. PPDaoust

    19 mai 2020 à 17 h 06

    J’y vais d’une proposition originale. J’aime ça des fois en faire pour qu’on s’amuse.

    S’il y a un vrai problème géologique, que les voies bidirectionnelles de tramway passent en surface sur d’Aiguillon en monopolisant les 2 voies de montée actuelles.

    Pour les autos, que la côte d’Abraham ne serve qu’à descendre. Pour monter en haute-ville quand tu arrives par Laurentien, pourquoi ne pas emprunter Prince-Édouard vers l’est comme voie de contournement. Cette rue possède une bonne capacité. Il ne manque que les aménagements nécessaires à la liaison entre Laurentien sud et Prince-Édouard est. Ce n’est pas dans les cartons d’ailleurs?

    Sur P-É, après la courbe du Parc John-Munn, on construit une bretelle qui va rejoindre Dufferin direction sud qui nous amène tout droit en haute-ville.

    Ça ne gâcherait pas la vue à grand monde. Ce ce serait à peine un détour à comparé la montée sur D’Abraham. Il y aurait moins d’intersections à franchir. Ça désengorgerait Dorchester (voies du sud), apportant du même coup beaucoup plus de quiétude dans le cœur résidentiel du quartier St-Roch.

    Il y en a qui me diront (probablement avec justesse) qu’un tram ne serait pas capable de monter d’Abraham par mauvais temps. À cela je réponds qu’il y aurait toujours moyen de couvrir les voies dans la montée, ou bien d’adoucir la pente à la hauteur de la Côte Ste-Geneviève.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *