Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Réseau structurant de transport en commun : des expertises pointues au service de l’insertion souterraine du tramway

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 19 juin 2020 19 commentaires

Québec, le 19 juin 2020 — La Ville de Québec a présenté aujourd’hui la conception souterraine du tramway. Ouvrages d’importance dans le cadre du réseau structurant de transport en commun, le tunnel et les stations souterraines ont bénéficié de l’apport d’expertises pointues dans les derniers mois. Ce travail rigoureux a permis d’optimiser le tracé de façon à réduire les impacts sur le milieu, à assurer la performance du tramway et à favoriser une correspondance efficace du transport en commun dans son ensemble. D’une longueur de 2,6 kilomètres, le tunnel reliera le jardin Jean-Paul-L’Allier à l’avenue des Érables dans le quartier Montcalm.

La Ville a annoncé du même coup la relocalisation de la station D’Youville vers l’avenue Honoré-Mercier et la fusion des stations initialement prévues à proximité du Centre des congrès et du Grand Théâtre de Québec. Sous le nom de Colline Parlementaire, cette nouvelle station sera localisée dans le quadrilatère de l’édifice Marie-Guyart. La station Cartier, quant à elle, demeure à l’intersection du boulevard René-Lévesque et de l’avenue Cartier.

« La colline Parlementaire est un lieu d’importance pour la ville de Québec et pour toute la province. Les concepts dévoilés aujourd’hui démontrent un souci d’insérer le tramway de façon cohérente dans le milieu, se réjouit M. Régis Labeaume, maire de Québec. Le réseau que nous déployons sera rapide, fiable et efficient et accentuera l’attractivité du transport en commun dans notre centre-ville. Ce mode est déjà utilisé pour le quart des déplacements destinés au secteur et j’ai la conviction que le tramway et les stations confortables et spacieuses qui verront le jour augmenteront cette tendance. »

L’aménagement des stations souterraines dévoilé

Création de bâtiments lumineux et accueillants, intégration d’œuvres d’art et ajout d’alignement d’arbres et d’espaces verts sont au cœur de l’insertion du tramway dans la colline Parlementaire. Ces infrastructures nouvelles dans le paysage urbain seront intégrées en harmonie avec le milieu environnant. Les stations D’Youville et Colline Parlementaire renforceront les aménagements en place sur les axes Honoré-Mercier et René-Lévesque. La station Cartier, quant à elle, s’insérera au cœur de l’axe commercial du même nom et mettra en valeur le caractère d’espace public de cette intersection.

L’insertion de la station D’Youville à même l’avenue Honoré-Mercier favorisera une correspondance optimale pour les autobus en provenance de l’autoroute Dufferin-Montmorency. À la limite du quartier Saint-Jean-Baptiste et du Vieux-Québec, cette station offrira également une connexion directe avec l’axe commercial de la rue Saint-Jean et desservira les complexes culturels du Capitole, du Palais Montcalm et du Diamant, notamment. De plus, cette nouvelle localisation réduit les impacts liés à la construction d’un édicule d’accès initialement prévu sur le site historique de la Place D’Youville.

Le tracé souterrain optimisé avait pour effet de rapprocher les stations D’Youville et Centre des congrès. Les études géotechniques réalisées dans les derniers mois ont également révélé une qualité de sol moins propice à l’intégration d’une station souterraine sur le site initial situé entre les rues des Parlementaires et Louis-Alexandre-Taschereau. Cette situation entraînait des coûts de construction importants. La création de la station Colline Parlementaire répond ainsi aux enjeux soulevés. Elle offrira une desserte directe aux travailleurs se destinant aux différents immeubles de bureaux du secteur tout en maintenant un accès similaire au tramway, dans un rayon de dix minutes de marche, pour les résidants.

Un scénario alternatif pour la station Cartier
Finalement, la station Cartier sera intégrée sur un terrain hébergeant une station-service fermée récemment. Le projet prévoit l’intégration d’un espace vert offrant une perspective en continuité avec la place Richard-Garneau inaugurée en 2016. De plus, l’aménagement de la station reflétera la vocation culturelle du quartier Montcalm, le quartier des arts.

Prévue en souterrain, cette dernière pourrait également être aménagée en surface de manière à profiter du potentiel urbanistique du secteur et à maintenir la cible budgétaire du projet. Un scénario proposant une sortie du tunnel à l’intersection de l’avenue Turnbull sera ajouté à l’Appel de propositions qui sera lancé à la fin de l’été. Les consortiums s’étant qualifiés à l’étape précédente seront ainsi invités à travailler deux propositions pour le tunnel, un scénario dont l’accès serait situé dans le secteur de l’avenue des Érables et un autre, dans le secteur de l’avenue Turnbull.

La suite

Tramway de Québec: le tunnel pourrait finalement ressortir à proximité du Grand Théâtre Taïeb Moalla (Journal de Québec)

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Projet - Tramway.


19 commentaires

  1. "Le" lecteur assidu

    19 juin 2020 à 12 h 07

    ✳️ Dois-je comprendre que la côte d’Abraham  » revient  » à 4 voies pour les véhicules automobiles ❓

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • julien

      19 juin 2020 à 13 h 10

      Non, ce qu’ils annonçaient il y a quelques semaines, c’est qu’il n’y aurait que 3 voies en tout dans la côte d’Abraham en raison du virage serré avec Dorchester qui devient bi-directionnel.

      Donc, l’automobile gagne ou perd une voie dans la côte d’Abraham selon votre point de vue :-)

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • "Le" lecteur assidu

        19 juin 2020 à 13 h 25

        Merci pour votre éclaircissement.

        Quant à votre  » angoisse  » , peut m’importe le nombre de voies si ce n’est de mieux comprendre de quoi il en retourne. 😉

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • jeand Utilisateur de Québec Urbain

      19 juin 2020 à 22 h 28

      Ne comprenez rien, en préparation depuis 10 ans selon le maire qui a ridiculisé son adversaire qui était pour ce projet change tous les jours et les opposants maintenant nettement majoritaires se font intimider et/ou insulter par le maire live en conférence de presse et ici par des insider et autres.

      Le mur(depuis démoli) de St Cyrille devenu René Lévesque, les murs de la St-Charles( depuis démoli) et le bunker(toujours présent) de Grande-Allée seront de la petite bière comparé à la dalle de béton qui sépareront la ville en deux avec sa panoplie de fils aériens

      Mais nulle part sur ce site on ne verra les opposants,réactions négatives ou même les rapports du VG de la ville.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • dédé

        19 juin 2020 à 22 h 37

        « Le mur(depuis démoli) de St Cyrille devenu René Lévesque, les murs de la St-Charles( depuis démoli) et le bunker(toujours présent)  »

        Vous oubliez le mail St-Roch aujourd’hui démoli.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Jeff M

        19 juin 2020 à 23 h 55

        Quand c’est rendu que le principal reproche qu’on fait au projet est d’être modifié, sans que cela amène de problèmes, c’est pas fort comme opposition.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PPDaoust

        20 juin 2020 à 02 h 22

        Jeff M. + 1
        jeand. Vous m’éblouissez.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • julien

        20 juin 2020 à 07 h 44

        Pensez vous vraiment que des forages techniques avaient été faits il y a 10 ans permettant de prendre les décisions qui sont prises aujourd’hui??

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Jeff M

        20 juin 2020 à 08 h 10

        Monsieur Julien, si on suit votre logique, il faudra aussi s’opposer au 3e lien, qu’il soit à l’est ou au centre. Car là aussi il s’est fait des carottages récents.
        Pourtant, s’il y a une promesse électorale qui n’était pas documentée, c’était le 3e lien de la CAQ, préférant jeter aux poubelles le processus d’études des libéraux. Il fallait que se soit un sujet très émotif pour en arriver là, à seulement dire ce que bien des gens voulaient entendre.
        Mais qu’importe, on voit bien aujourd’hui qu’ils ne pourront sauter des étapes et le 3e lien sera peut être livré en 2030 si tout va bien.
        Le tramway a suivi un chemin beaucoup plus régulier, évitant pendant longtemps la politicaillerie.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        20 juin 2020 à 09 h 32

        « Mais nulle part sur ce site on ne verra les opposants,réactions négatives ou même les rapports du VG de la ville. »

        Les théoriciens du complot sont de retour! Il n’y a pas à dire le « pop corn » est délicieux. ;-)

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  2. Jean François Côté

    19 juin 2020 à 17 h 14

    C’est vraiment un projet magnifique !

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. julien

    20 juin 2020 à 13 h 28

    je ne suis pas sûr de comprendre votre commentaire. Je répondais @JEand qui semble penser que les moindres détails étaient connus il y a 10 ans. Tout ce que je dis, c’est qu’il est normal qu’un projet évolue et qu’il s’ajuste en cours d’évolution. Dans le cas présent, les échantillons de sol ont permis de raffiner le tracé du tunnel en haute-ville. Et, qu’il aurait été illogique d’effectuer ces tests de sol il y a 10 ans lorsque les réflexions étaient préliminaires.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. jeand Utilisateur de Québec Urbain

    21 juin 2020 à 14 h 01

    On est loin des moindres détails, on parle d’un projet de 3.3 milliards de $ dont les coûts n’ont jamais été ventilés, on ne cesse d’en couper et changer des bouts et on pellette des dizaines de millions dans d’autres projets pour essayer de rentrer dans le dit budget

    Ici on vient de raccourcir le tunnel et de faire sauter une station et pourtant le budget ne bouge pas.
    On a enlevé un garage et pourtant..
    On a raccourci à Charlesbourg et pourtant
    On a enlevé le pôle d’échange souterrain et pourtant..
    On a mis 62M de Hochelaga sur un autre budget( Labeaume a dit qu’il avait essayer d’en passer une vite au gouvernement LIVE)

    Je veux bien que vous soyez tous obnubulés par Labeaume et son ti-train, mais là vous faites de l’aveuglement volontaire: le projet a été fait sur une napkin et là ils se rendent compte que ça marche pas leur affaire et ils improvisent un peu plus à chaque semaine, le maire envoie promener les journalistes à qui mieux mieux.

    Cibole le VG a fait un rapport accablant sur la gestion des achats du RTC pour les MIDIBUS pour 32M puis un autre 32M et vous pensez que les mêmes incompétents vont pouvoir gérer 3.3 milliards?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      22 juin 2020 à 13 h 07

      « Je veux bien que vous soyez tous obnubulés par Labeaume et son ti-train, mais là vous faites de l’aveuglement volontaire: le projet a été fait sur une napkin et là ils se rendent compte que ça marche pas leur affaire et ils improvisent un peu plus à chaque semaine, le maire envoie promener les journalistes à qui mieux mieux. » (sic)

      Qu’il doit faire bon de vivre dans votre chambre à écho! Tout ce monde qui œuvrent au bureau de projet sont des incompétents qui se font manipuler par le politique?

      By the way, le projet des midibus a vu jour suite à la pression du politique qui ne cessent de chialer contre les autobus qui se promènent vides. La cerise sur le sundae le programme électoral de votre bel entrepreneur en zoothérapie prévoyait utiliser des minibus! On voit bien qu’il sait ce que sont les coût d’exploitation d,un service de TEC.

      Continuez à appuyer ce genre de politicien car dans ce cas on a vu au sud de la frontière que ce n’est pas faire « de l’aveuglement volontaire ». lol ;-)

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Che

      22 juin 2020 à 19 h 10

      Vous oubliez les changements qui sont bénéfiques au projet :

      On a ajouté le réaménagement de la rue de la Couronne en rue piétonne.
      On a ajouté un pôle d’échange à Ste-Foy pour éviter le détour par le phare.
      On a ajouté un paquet d’aménagements pour la 1ere avenue, afin de rendre la conhabitation plus conviviale.
      En j’en oublie probablement…

      Je ne suis pas expert de projets de génie civil, mais il me semble normal de faire les plans et devis du projet à la phase des plans et devis, non ?

      Je suis d’accord pour le ton du maire, il ne semble pas intéressé à expliquer le projet. Je vous invite à écouter les entrevues avec Daniel Genest (directeur du bureau de projet) à la place.

      Cependant, quand on appelle ce projet « Labeaume et son ti-train », je ne crois pas que c’est ce genre de détails qui vous intéressent.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Insider

        23 juin 2020 à 08 h 00

        « Cependant, quand on appelle ce projet « Labeaume et son ti-train », je ne crois pas que c’est ce genre de détails qui vous intéressent. »

        Ça ajoute en crédibilité n’est-ce pas? Quand on demande du respect pas besoin de respecter les autres comme nous l’a enseigné 45e.

        C’est un peu comme s’il avait fait pression pour avoir des véhicules plus petits pour ensuite blâmer le choix au moindre problème.

        En plus notre ti-Jean national a la mémoire sélective car il a oublié ce que fut l’intégration des 1er autobus hybrides dans le parc.

        Comme vous écrivez si bien « je ne crois pas que c’est ce genre de détails qui » sont intéressants. ;-)

        Signaler ce commentaire

         ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *